En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam

02.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

03.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

04.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

05.

Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature

06.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

07.

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

05.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre la pandémie
Une nouvelle souche plus contagieuse du coronavirus aurait été identifiée au Vietnam
il y a 9 heures 4 min
pépites > International
Inquiétudes pour la démocratie
La France renonce à ratifier "en l'état" l'accord d'extradition avec Hong Kong
il y a 10 heures 36 min
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 12 heures 10 min
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 17 heures 53 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 18 heures 38 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 20 heures 32 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 21 heures 7 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 22 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 22 heures 53 min
light > Politique
Vacances studieuses
Emmanuel Macron pourrait recevoir Angela Merkel et Nicolas Sarkozy au Fort de Brégançon cet été
il y a 9 heures 56 min
pépites > Social
Rentrée sociale agitée
Les Gilets jaunes feront-ils leur retour dès le 12 septembre prochain ?
il y a 11 heures 14 min
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 13 heures 28 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 15 heures 17 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 18 heures 11 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 20 heures 7 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 20 heures 47 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 22 heures 36 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 23 heures 7 min
© Reuters
Les fraises font partie des fuits les plus traités.
© Reuters
Les fraises font partie des fuits les plus traités.
Comme un goût de...

Corbeille empoisonnée : les fruits les plus susceptibles de contenir le plus de pesticides

Publié le 05 mai 2014
Tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne lorsque vient le moment de les traiter aux pesticides. Voici ceux qui en contiennent le plus.
Jean-François Narbonne
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Narbonne est l'un des experts de l'ANSES, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, professeur de Toxicologie, expert pour l’affaire du Chlordécone.Il est par ailleurs professeur à l'Université de Bordeaux 1 et docteur en...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tous les fruits et légumes ne sont pas logés à la même enseigne lorsque vient le moment de les traiter aux pesticides. Voici ceux qui en contiennent le plus.

Atlantico : L'Environmental Working Group, un groupe de recherche environnementale américain, vient de publier sa liste annuelle des douze fruits et légumes qui contiennent le plus de pesticides. En tête se trouve la pomme. En va-t-il de même en France ? Quel est le produit le plus saturé chez nous, et pour quelles raisons ?

Jean-François Narbonne :  La pomme est le végétal qui nécessite le plus de traitements, au moins une vingtaine. En général c’est l’arboriculture qui en nécessite le plus ; et on trouve aussi le raisin d’importation. De plus, les pommes subissent des traitements de conservation post récolte. Cependant il ne faut pas confondre les végétaux où on retrouve le plus grand nombre de résidus (dû au nombre de traitements) et ceux qui ont des niveaux élevés de résidus avec des probabilités de dépassement des limites maximales de résidus (LMR).

De manière générale, comment expliquer que certains fruits et légumes soient plus contaminés que d'autres ? Quels sont les critères qui entrent en jeu ?

Comme indiqué plus haut ce sont les végétaux qui subissent le plus de traitements (en général les fruits comme les fraises, les cerises ou les raisins, en plus des pommes et des poires). Pour les dépassements de LMR en France on trouve historiquement les salades sous serre, et en termes de présence on trouve d’autres produits sous serre : tomates et carottes. Peuvent se rajouter les produits de conservation post récolte.

Certains pesticides, en France et dans les pays d'import, bien qu'interdits se retrouvent-ils tout de même dans nos fruits et légumes ? Les contrôles en la matière sont-ils suffisants ?

Comme indiqué dans les plans de contrôle et de surveillance les produits d’importation non conformes sont plus présents que les végétaux cultivés en France. Ces produits non conformes se trouvent souvent dans les produits d’importation bas de gamme. Aujourd’hui la grande distribution impose à ses fournisseurs étrangers des cahiers des charges limitant l’usage des pesticides dans des conditions correspondants à la réglementation européenne. Par exemple au Maroc, les tomates sont produites spécifiquement pour l’Europe ou pour la Russie, les produits non conformes ne sont pas exportés et sont vendus sur le marché local !

Evidemment les contrôles sont insuffisants pour les importations hors cahier des charges où les contrôles sont faits par le donneur d’ordre (par exemple en grande distribution). Il faut savoir que la réduction des fonctionnaires a entraîné la fermeture de la majorité des laboratoires de contrôle public et que dans les labos restants le département pesticide a pu être supprimé (par exemple à Bordeaux, où le département pesticides a été supprimé pour économiser 2 postes de fonctionnaires).

Enfin on peut retrouver des produits non autorisés ou non homologués pour la culture concernée. Il s’agit souvent de dérogations (une cinquantaine par an) données par le Ministère pour des situations d’urgence pour sauver les récoltes du fait d’attaques de parasites particulièrement intenses (des aléas climatiques, par exemple) ou du fait d’une absence de traitements autorisés vu la restriction drastique des traitements autorisés au cours des 10 dernières années (on est passé de 1300 substances actives à 450 au niveau européen).

 Quels sont les risques pour le consommateur liés à un excès de pesticides ? 

Pour les consommateurs il n’y a pas de risques long terme (dépassement de la dose journalière tolérable). Même s’il peut y avoir un faible pourcentage de dépassement de l’ARfD (limite de sécurité à court terme) les dépassements sont de faible intensité et peu susceptibles d’induire des troubles. Ces troubles cliniques sont apparus en cas de consommation de lots très contaminés dus à des usages relevant de la fraude caractérisée ou comme ce fut le cas au Maroc il y a quelques années, de consommation clandestine de lots qui avaient été mis sous séquestre pour forte contamination. Dans ce cas les troubles sont essentiellement des troubles neurotoxiques avec maux de tête, vomissements, crampes... En fait, les troubles notés chez les agriculteurs en cas de forte exposition.

Existe-t-il un moyen de savoir si le fruit ou le légume que l'on s'apprête à manger est infesté de pesticides ? Quelles sont vos recommandations ? 

Les produits ne sont pas infestés (terme réservé aux risques biologiques). Ils peuvent être contaminés. S’ils sont sur le marché, ils sont à priori conformes et donc sans risques pour le consommateur. Les probabilités de non conformités sont plus élevées pour les produits low cost, les produits de saison et de proximité ont moins, ou pas du tout de traitements post récolte de conservation. Et enfin, les produits bio ont beaucoup moins de résidus, et leur consommation  peut réduire d’un facteur de 6 à 10 l’exposition. Par contre ils sont plus fragiles et doivent être consommés rapidement et peuvent contenir plus de mycotoxines.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cannois06
- 05/05/2014 - 10:21
ESPAGNE
J'en sait quelque chose des fraise d'Espagne ....3 jours à l'hôpital !
sa était prouve par les analyses....
fentreti
- 05/05/2014 - 10:19
Les vignes sont bourrés de pesticides
Je viens de traverser le sud de la France et je n'ai vu que de l'épandage de pesticides à longueur de km . Tout est pollué à mort !! c'est répugnant , je suis tellement écoeuré que je ne bois plus un seul verre de vin . On pollue les terres agricole française ainsi que les rivières pour envoyer le pinard à l'étranger et enrichir une poignée de viticulteurs . Quelle connerie .
Barca
- 05/05/2014 - 10:05
+1
Même remarque.
Bravo aussi pour le infesté, celle là il fallait la faire! Cela fait bien dramatique, alors que selon les contrôles 50% des produits ne contiennent AUCUNE trace de pesticide et plus de 95% sont en dessous des normes.
Par contre un vrai bravo (sans ironie) pour être aller chercher quelqu'un de compétent au lieu des habituels marchands de peurs qu'on trouve si souvent dans les medias sur ce sujet. On a donc un vrai article informatif sur le fond, malgré de grosses réserves sur la forme.