En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

04.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

05.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

06.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

07.

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 7 min 57 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 2 heures 40 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 3 heures 19 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 4 heures 29 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 4 heures 49 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 5 heures 7 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l’hydrogène : l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 5 heures 33 min
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 33 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 19 heures 50 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 28 min 29 sec
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 2 heures 51 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 4 heures 6 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 4 heures 40 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 4 heures 57 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 5 heures 8 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 5 heures 24 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 5 heures 45 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 18 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 20 heures 49 min
© Reuters
Un parisien perdrait 30 minutes de vie par jour à cause de la pollution.
© Reuters
Un parisien perdrait 30 minutes de vie par jour à cause de la pollution.
Un grand bol d'air (qui tue)

6 mois à Paris, 8 à Marseille : ce temps de vie que la pollution de l’air vous vole

Publié le 28 avril 2014
L'air que nous respirons dans les grandes villes – et notamment les particules fines qu'il peut contenir – a un impact direct et avéré sur notre durée de vie. Les mécanismes sont maintenant bien connus du monde médical.
Pierre Souvet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Dr Pierre Souvet, cardiologue, est le président de l'Association santé environnement France (ASEF). Il travaille en collaboration avec l'observatoire atmosphérique du Ballon de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'air que nous respirons dans les grandes villes – et notamment les particules fines qu'il peut contenir – a un impact direct et avéré sur notre durée de vie. Les mécanismes sont maintenant bien connus du monde médical.

Atlantico : Un parisien perdrait 30 minutes de vie par jour à cause de la pollution (selon le baromètre de calcul établi par les scientifiques américains David Roberts et Nick Riesland). Quelles sont les conséquences de la pollution sur l'espérance de vie ? A quoi s'expose-t-on concrètement rien qu'en respirant l'air ? De quelles pollutions s'agit-il ?

Pierre Souvet : C’est maintenant avéré, la pollution de l’air peut nous rendre malades. Ces pathologies ont bien entendu un impact sur l’espérance de vie. C’est ce qu’a évalué l’étude Aphekom publiée en 2011 et menée dans 12 pays européens. Par exemple, à Paris, si on respectait l’objectif de qualité de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les microparticules inférieures à 2,5 micromètres (PM2,5 pour les intimes), les habitants pourraient vivre 6 mois de plus. A Marseille, c’est 8 mois !

En plus d’avoir des effets nocifs sur notre santé, la pollution de l’air aurait également des conséquences économiques. Entre les soins, la perte de revenus liés à l’absentéisme, la perte de capacité productive, mais aussi les amendes pour non-respect des normes, la pollution de l’air nous coûterait chaque année des millions voire des milliards d’euros.

Les particules fines sont en grande partie responsables de ces effets sanitaires. Elles sont très nocives car, étant de petites tailles, elles pénètrent plus profondément dans l’appareil respiratoire jusqu’à atteindre les poumons. Elles sont émises principalement par les véhicules – les diesel notamment – le chauffage et les industries.

De quelles maladies parle-t-on ? A-t-on toutes les données en main ou sommes-nous encore face à une inconnue sur les conséquences de cette pollution ?

Les impacts de la pollution de l’air sont maintenant avérés : elle affecte notre système respiratoire en favorisant l’asthme, les allergies, les maladies respiratoires chroniques, voire même le cancer du poumon. En octobre 2013, elle a d’ailleurs été classée comme "cancérigène certain" par l’OMS. Notre système cardiovasculaire en pâtit aussi. Les pathologies les plus fréquentes sont les maladies coronariennes et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

On commence en effet à comparer ce fléau au tabagisme. L’étude Aphekom a justement montré que la pollution automobile aurait un impact comparable à celui du tabagisme passif dans la survenue de l’asthme chez l’enfant. A Barcelone par exemple, 23% des cas d’asthme sont associés à la pollution de l’air. Or, selon l’OMS, le tabagisme passif pourrait être impliqué dans 4 à 18% des cas d'asthme.

42 000 personnes décèdent chaque année en France, est-ce le nouvel enjeu sanitaire de ce siècle ? La situation va-t-elle sérieusement empirer ?

C’est en tout cas un problème à prendre très au sérieux. Si on ne fait rien pour améliorer la qualité de l’air, la situation va surement empirer d’autant plus que le réchauffement climatique fait craindre une accentuation de la pollution de l’air.

En 2012,  selon l’OMS, la pollution de l’air extérieure a été à l’origine de 3,7 millions de décès dans le monde. L’Asie du Sud-est et le Pacifique occidental endossent la grande majorité de ces décès, avec 5,9 millions de morts. Il y a quelques semaines, la Chine a d’ailleurs été plongée dans un épais brouillard de pollution, à tel point que la visibilité ne dépasse pas plus d’une centaine de mètres. Les causes principales ? L’industrie, la production d’électricité pour se chauffer - 70% de l’énergie est produite à partir de charbon - et l’explosion du trafic automobile (depuis 2005, le nombre de voitures a triplé en Chine).

Face à cet enjeu sanitaire, le gouvernement promet des mesures en limitant par exemple le nombre de nouvelles immatriculations ou en diminuant la part du charbon dans la production d’énergie. Mais cela suffira-il pour revenir à un air pur ? Pas si sûr si certains gouvernements locaux estiment que l’amélioration de la qualité de l’air sera un obstacle au développement économique du pays.

Espérons tout de même qu’en France, nous n’attendrons pas d’être dans cette situation pour agir.

Peut-on s'en protéger ? Et comment ?

Prendre sa voiture ou se chauffer, c’est le quotidien de chacun d’entre nous. Pourtant, ces habitudes dégradent de plus en plus l’air que nous respirons. Nous en sommes donc tous responsables. Mais avons-nous vraiment le choix ? Si la pollution de l’air nous impacte individuellement, les décisions pour régler le problème doivent être prises collectivement (développement de transports en commun efficaces et sûrs et non polluants, réaménagement de l’espace urbain…). Mais c’est un problème complexe et les mesures efficaces pour la limiter demandent beaucoup de courage politique, car elles nécessitent un changement d’attitude et de pratiques actuelles des déplacements.

Néanmoins, individuellement, nous pouvons aussi adopter des mesures simples pour limiter notre exposition. On préféra par exemple faire son footing ou promener son enfant dans un parc ou dans des espaces verts plutôt que le long des grands axes routiers. On parle aussi beaucoup de la nocivité de l’air intérieur et la nécessité d’aérer. Mais il ne faut pas le faire n’importe quand. Aérez votre maison aux heures les moins denses en circulation : tôt le matin et tard le soir. De même en voiture : il est évident qu'on ne va pas aérer le véhicule, alors qu'un camion est juste devant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
WebVortex
- 29/04/2014 - 00:34
Rassurez vous très vite !
La con....rie ambiante fait bien plus de mort et personne n'en parle !
Donc pas de problème, à Marseille on ne s'en fait pas ....
BOUNTY
- 28/04/2014 - 18:05
bien sûr !!!
Entre le recul de l'âge de départ en retraite et la pollution, bientôt retour à moins de 10 ans de retraite. Durée maxi préconisée par tout les bons economistes et journaleux de droite !!!!
Salvatore Migondis
- 28/04/2014 - 15:24
@Jean-Pierre @amike
Ce tour de passe-passe qui consiste a draper une idéologie politique criminelle de l'aura de "la Science" s'appelle le marxisme. Un siècle et demi plus tard la méthode a seulement changé de couleur en virant du rouge au vert. (Re)lire The Poverty of Historicism de K. Popper à ce sujet.