En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > France
Drame
Suicide des agriculteurs : un député LREM chargé de faire un état des lieux
il y a 13 heures 34 min
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 19 heures 54 min
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 20 heures 25 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 20 heures 51 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 20 heures 59 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 21 heures 16 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 21 heures 43 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 1 jour 17 heures
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Agence spatiale européenne vous propose de passer des mois dans un lit en apesanteur ; Seti met en ligne deux pétaoctets de données pour la recherche extraterrestre
il y a 19 heures 1 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 20 heures 11 min
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 20 heures 33 min
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 20 heures 59 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 21 heures 29 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 1 jour 13 heures
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 1 jour 15 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 1 jour 17 heures
© Reuters/Charles Platiau
© Reuters/Charles Platiau
Positive Attitude

L'écologie positive prônée par Ségolène Royal expliquée aux nuls de l’environnement

Publié le 21 avril 2014
L'écologie positive, un concept vendeur, pour s'opposer à l'écologie punitive. Une nouvelle expression amorcée par Ségolène Royal dont l'objectif principal est de créer une émulation autour de l'écologie afin de modifier les comportements de manière positive.
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Prud'homme est professeur émérite à l'Université de Paris XII, il a fait ses études à HEC, à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques de l'Université de Paris, à l'Université Harvard, ainsi qu'à l'Institut d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'écologie positive, un concept vendeur, pour s'opposer à l'écologie punitive. Une nouvelle expression amorcée par Ségolène Royal dont l'objectif principal est de créer une émulation autour de l'écologie afin de modifier les comportements de manière positive.

Atlantico : Ségolène Royal veut que son action passe sous le signe de l'écologie positive, ses premières déclarations semblent ambiguës, de quelle écologie positive se veut-elle la promotrice ?

Rémy Prud'homme : Personne ne connaît le sens exact de l’expression « écologie positive ».  Ségolène Royal l’utilise pour s’opposer à l’écologie punitive qui se caractérise par des impôts conséquents qui pèsent sur les entreprises et les citoyens. Préserver l’écologie en imposant des taxes, ce n’est pas déraisonnable. L’idée d’avoir des impôts qui pénalisent certains comportements est justifiée.

Ségolène Royal va essayer d’appliquer la philosophie d’ « écologie positive » sur son premier dossier qui est l’écotaxe. Elle a le courage de s’opposer à l’écotaxe contrairement à de nombreux ministères, à la commission parlementaire, au ministre du transport.  La situation des transporteurs routiers est extrêmement compliquée, toutes les semaines il y a des dizaines de dépôts de bilan, des centaines de routiers qui perdent leur emploi. Un impôt supplémentaire accélèrerait cette situation délicate. L’idée de ne pas pénaliser ce secteur est raisonnable car cela pourrait avoir des répercussions dramatiques sur l’emploi. Est-ce une réelle position ou juste pour « sauver la face » ? C’est une question qui se pose et qui trouvera sa réponse dans le temps.

L’idée de faire payer en partie les  camionneurs étrangers qui effectivement font le plein de carburants dans leur pays car les impôts sont moins conséquents en Espagne ou au Portugal par exemple, est une bonne démarche. Néanmoins, cette mesure semble compliquée à mettre en place.

Si c’est cette orientation qu’elle souhaite donner à « l’écologie positive » consiste à prendre en compte toutes les dimensions des décisions environnementales y compris celles qui sont négatives pour l’économie, alors la démarche est bonne.

En quoi ce mouvement peut-t-il être perçu comme un moteur économique et servir l'écologie qui est souvent perçue comme un frein ?

La plupart des mesures environnementales ne sont malheureusement pas des moteurs pour l’économie. Prenons l’exemple du rejet de CO2, pour le réduire il faudrait refaire des immeubles entiers et le prix est élevé. L’idée de dire que l’écologie peut servir l’économie est une utopie. Aujourd’hui, le CO2 n’est plus au cœur du sujet écologique, les dommages causés par les particules sont  mis sur le devant de la scène.

Qu'est-ce que ses dernières mesures et prises de position, nous apprennent ?

Ségolène Royal a une grande confiance dans le véhicule électrique, mais c’est assez imprudent. Le véhicule électrique n’est viable qu’avec des subventions publiques considérables. Or les coffres d’argent de l’Etat ne sont pas assez importants pour que l’on puisse prendre des milliards d’euros afin de vendre des voitures électriques. Le pari est dangereux pour les pouvoirs publics de se lancer dans le véhicule électrique.

Est-ce que la vision de l'écologie positive  à la Ségolène Royal peut apporter un désir d'écologie ?

C’est une philosophie qui est de nature à mieux vendre l’écologie. Si l’écologie reste attachée à l’idée de punition, de taxes, d’augmentation des coûts, elle ne se répandra pas auprès de la population. Prenons l’exemple de l’obligation en matière d’isolation des habitations,  cela a pour conséquences d’augmenter le prix du logement et donc d’aggraver la crise du logement.

Finalement, il est crucial de redorer l’image de l’écologie afin qu’elle séduise le plus grand nombre et qu’elle génère une modification des comportements.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

07.

Ces fautes de l’administration française

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MauvaiseFoi
- 22/04/2014 - 10:04
La question existentielle du jour
La vierge du Poitou accompagnera-t-elle la verge de Tulle dans ses déplacements officiels ?
GL57
- 21/04/2014 - 23:04
NEW . Projet de loi Ségolène
Scooter électrique obligatoire la nuit dans le XVI ème
pave777
- 21/04/2014 - 22:54
Ségo
est à nouveau enceinte de François ! une simple étreinte ! elle a repris le job, pour obtenir un congé maternité.