En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
pépites > France
Impact à Montpellier, Toulouse et Perpignan
Intempéries : le trafic SNCF fortement impacté dans le sud de la France jusqu'au 4 novembre
il y a 5 heures 58 min
pépite vidéo > International
Tentative d'apaisement
Chili : le président Sebastian Piñera demande pardon et propose des mesures sociales
il y a 7 heures 40 min
light > Science
Big One ?
Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité
il y a 10 heures 38 min
pépites > High-tech
Révolution ?
Google dévoile des progrès majeurs dans le calcul quantique
il y a 11 heures 40 min
pépites > Justice
"Diffamation publique"
L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"
il y a 13 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Unbelievable" : ... mais vrai !

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hors normes" d'Eric Tolédano et Olivier Nakache : les réalisateurs d'Intouchables nous embarquent dans un film irrésistible

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Science
Espace

Les effets du voyage spatial sur le corps humain

il y a 16 heures 24 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 17 heures 22 min
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 18 heures 1 min
Jamais mieux servi que par soi-même
Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel
il y a 6 heures 57 min
pépites > Politique
Polémique maltaise
Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission
il y a 9 heures 4 sec
pépites > Faits divers
Enquête
L'homme arrêté au musée de Saint-Raphaël a été hospitalisé d'office
il y a 11 heures 10 min
pépites > Politique
Avenir de la droite
Christian Jacob dévoile le nouvel organigramme des Républicains
il y a 12 heures 16 min
pépite vidéo > Défense
Promesses tenues ?
Syrie : la Turquie et la Russie évoquent un "accord historique"
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oublier Klara" d'Isabelle Autissier : une saga familiale qui s’étire des goulags staliniens à la décomposition de l’URSS

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Société
Conséquences bénéfiques ?

L'impact social de la flexibilité des horaires de travail

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 17 heures 48 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 18 heures 15 min
© DR
Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant.
© DR
Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant.
Chaud devant !

Déréglement climatique : le point sur les hypothèses du dernier rapport du Giec

Publié le 15 avril 2014
Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant. Augmentation de 4°C de la température terrestre, hausse des événements climatiques extrêmes, insécurité alimentaire, extinction d'espèces... Après lecture de ce rapport, le pessimisme est au rendez-vous. Mais après tout, ces experts ont droit à l'erreur.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le cinquième rapport du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) est plus qu'alarmant. Augmentation de 4°C de la température terrestre, hausse des événements climatiques extrêmes, insécurité alimentaire, extinction d'espèces... Après lecture de ce rapport, le pessimisme est au rendez-vous. Mais après tout, ces experts ont droit à l'erreur.

Atlantico : Le cinquième rapport du GIEC vient d’être publié. Qu’apporte-t-il de plus que le précédent sorti en 2007 ?

Frédéric Decker : Ce dernier rapport tente de donner une tendance climatique plus précise pour les décennies à venir, jusqu’en 2100, en particulier sur les températures moyennes globales. Le consensus indique un réchauffement probable de l’ordre de 1 à 4 degrés. Outre cette hausse des températures, le GIEC indique de nombreuses conséquences possibles, sur les phénomènes météo violents (plus nombreux et plus violents), mais aussi sur la population (notamment en raison des risques de submersion marine des terres basses) et sur l’économie (agriculture, alimentation, problèmes sanitaires etc…). Toutefois, en lisant ce rapport, on ne peut que constater que les incertitudes sont grandes : un réchauffement de 1 degré ou moins aurait en effet des conséquences bien moindres qu’un réchauffement de 4 degrés qui pourrait être catastrophique. La planète a déjà connu des périodes très chaudes, même beaucoup plus chaudes qu’actuellement (6 à 8 degrés de plus) du temps des dinosaures… En revanche, l’homme n’était pas encore là pour observer les conséquences qui, de toutes façons, seraient très différentes de nos jours en raison de notre mode de vie moderne.

Selon les scientifiques, la température va augmenter de 0,3 à 4,8°C d’ici à 2100. Que penser de tels écarts de prévisions ?

Il a du mal à l’admettre, mais le GIEC n’a pas été très bon sur les prévisions de réchauffement 2000-2010. En effet, selon leurs thèses antérieures à l’an 2000, le réchauffement devait se poursuivre en s’accélérant durant cette décennie. Cela n’a pas été le cas, au contraire : le réchauffement s’est quasiment stoppé depuis 1998, malgré des années encore très chaudes (notamment 2005 et 2010). En ne prenant en compte que le paramètre anthropique du réchauffement, le GIEC a omis la baisse de l’activité solaire, qui a probablement occasionné cet "effet plateau" du réchauffement des années 2000. Leurs tendances pour 2100 restent très vagues et tout aussi incertaines. 0,3 degré de hausse d’ici 2100, c’est moins qu’au cours des 40 dernières années… 4 degrés seraient probablement "du jamais vu" sur une période si courte… Selon l’hypothèse d’un réchauffement au même rythme que ces 30 à 40 dernières années, le climat pourrait se réchauffer de 1,9 degrés en 85 ans, ce qui est déjà énorme. Mais la machine climatique est si complexe que les modèles échouent régulièrement. Nous risquons d’avoir de nouvelles surprises…

Hausse des événements climatiques extrêmes, insécurité alimentaire, problèmes sanitaires, multiplication des conflits dans le monde… Les prévisions du GIEC s’étendent sur de nombreux domaines. Que penser d’une telle versatilité dans l’analyse ? Peut-on vraiment prédire des évolutions en la matière sur plusieurs décennies ?

Ce n’est pas nouveau. Dès 1988 et la première "crise climatique", le GIEC, alors à ses balbutiements, annonçaient des chiffres assez catastrophiques en terme de hausse des températures et des conséquences diverses et variées à l’horizon 2000, 2020 et 2050. On ne peut pas dire que les prévisions pour l’an 2000 aient été justes (trop chaudes et trop catastrophistes dans l’ensemble). On peut certes faire quelques projections, mais les incertitudes restent importantes.

Quels sont les risques les plus imminents actuellement ? Quels sont les moyens d’actions concrets à nos dispositions ?

Les risques les plus imminents sont ceux que l’on a connus récemment, ces derniers mois ou ces dernières années : canicules plus fréquentes et plus étendues (comme en 2010 en Russie, en 2003 en Europe de l’ouest) et érosion rapide des côtes comme l’hiver dernier en France et en Europe en général. En revanche, inondations ou sécheresses sont encore difficilement imputables au réchauffement. Nos moyens d’actions sont malheureusement bien dérisoires, car si certains pays tentent de moins pollués (France, Allemagne), d’autres, en pleine expansion, polluent au contraire beaucoup plus qu’autrefois (Chine, pays d’Asie). Les émissions de CO2 à l’échelon mondial ne sont malheureusement pas à la baisse, et la politique de développement des pays asiatiques semble peu se soucier des possibles retombées néfastes à venir…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Californie : une importante faille tectonique se réveille après 500 ans d'inactivité

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

L’État décide de porter plainte après les accusations d'un homme qui prétendait que la France était "raciste"

04.

Matignon : Sandro Gozi, le conseiller d'Edouard Philippe, annonce sa démission

05.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

06.

Chine : des tueurs à gages condamnés pour avoir essayé de sous-traiter leur projet criminel

07.

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (34)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
spiritus
- 17/04/2014 - 11:07
Le GIEC ne s'est pas réellement trompé
Tout le monde semble dire ici que le GIEC s'est trompé et le reconnaît. Oui. C'est vrai. Mais ce qu'il faut comprendre, et j'insiste là-dessus, c'est que leurs prévisions , il y a 20 ans, se fondaient sur les données et les modèles (et les outils informatiques) d'il y a 20 ans. Les données n'étaient pas aussi nombreuses (moins de scientifiques travaillaient sur le sujet, beaucoup de pays ne délivraient pas leurs statistiques et même les truquaient), et les prédictions (ou plutôt les statistiques) étaient moins puissantes puisque leurs ordinateurs étaient moins puissants que nos ordinateurs personnels d'aujourd'hui. Donc, on ne peut pas leur reprocher ça. Donc évidemment, les prédictions changent en fonction des progrès. Il faudrait donc tout revoir tous les ans, avec les nouvelles données. Des systèmes aussi complexes que le climat peuvent être modélisés, mais pour qu'ils "tournent", il faut connaître très précisément les conditions... et pour ça, il faut y mettre des données précises, qui évoluent tout le temps. La source des mauvaises prédictions vient de la lenteur de la collecte des données, pas de l'incompétence des gens qui tentent de faire les prédictions.
issartier
- 16/04/2014 - 19:23
Cet article est réconfortant
Cet article est réconfortant car la seule chose dont on est scientifiquement très certain c'est que le GIEC s'est totalement trompé dans ses prédictions du climat des trente dernières années passées, et qu'il le reconnait humblement. C’est une garantie sérieuse que ce qu'il annonce sur les mêmes bases pour l'avenir de ce siècle sera donc tout aussi magistralement faux. Probablement grâce au développement considérable de cette merveilleuse énergie inépuisable qui fait tourner l'Univers depuis le BigBang, le nucléaire, encore au stade balbutiant, mais que le développement scientifique est en train de débarrasser des ses nuisances radioactives. Rappelons pour les écolos ignares que le nucléaire est la seule énergie de base créatrice de vie sur notre planète. Et que cette énergie a déjà sauvé 100000 fois de plus vies qu'elle n'en a détruites, du fait de l’usage maitrisé des irradiations anticancéreuses. Le seul danger qui nous guette vraiment tout de suite ce sont les écotaxes. Si Walls l’a compris, il a quelques chances de réussir, sinon son départ est proche : les écolos auront sa peau !
issartier
- 16/04/2014 - 19:23
Cet article est réconfortant
Cet article est réconfortant car la seule chose dont on est scientifiquement très certain c'est que le GIEC s'est totalement trompé dans ses prédictions du climat des trente dernières années passées, et qu'il le reconnait humblement. C’est une garantie sérieuse que ce qu'il annonce sur les mêmes bases pour l'avenir de ce siècle sera donc tout aussi magistralement faux. Probablement grâce au développement considérable de cette merveilleuse énergie inépuisable qui fait tourner l'Univers depuis le BigBang, le nucléaire, encore au stade balbutiant, mais que le développement scientifique est en train de débarrasser des ses nuisances radioactives. Rappelons pour les écolos ignares que le nucléaire est la seule énergie de base créatrice de vie sur notre planète. Et que cette énergie a déjà sauvé 100000 fois de plus vies qu'elle n'en a détruites, du fait de l’usage maitrisé des irradiations anticancéreuses. Le seul danger qui nous guette vraiment tout de suite ce sont les écotaxes. Si Walls l’a compris, il a quelques chances de réussir, sinon son départ est proche : les écolos auront sa peau !