En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 21 min 17 sec
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 1 heure 9 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 1 heure 57 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 2 heures 42 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 51 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 5 heures 43 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 6 heures 53 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 7 heures 25 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 23 heures 15 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 35 min 16 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 1 heure 42 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 2 heures 27 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 2 heures 52 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 5 heures 19 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 7 heures 42 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 23 heures 59 min
© Reuters
La TVA a été mise au point en France il y a 60 ans.
© Reuters
La TVA a été mise au point en France il y a 60 ans.
French touch

60 ans de la TVA : pourquoi elle n'est pas la taxe injuste si souvent décriée

Publié le 11 avril 2014
Le 10 avril 1954 a été mise en place la version actuelle de la taxe sur la valeur ajoutée – la TVA –. Un impôt simple, rémunérateur et peu remis en cause par l'opinion publique. Autant d'avantages qui lui ont même permis de faire école à l'étranger.
Eric Pichet est un économiste français, spécialiste en finance de marché, en économie monétaire, en économie fiscale, en gouvernance d’entreprise et en gouvernance publique. Il est professeur de finance à la Kedge Business School.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Pichet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Pichet est un économiste français, spécialiste en finance de marché, en économie monétaire, en économie fiscale, en gouvernance d’entreprise et en gouvernance publique. Il est professeur de finance à la Kedge Business School.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 10 avril 1954 a été mise en place la version actuelle de la taxe sur la valeur ajoutée – la TVA –. Un impôt simple, rémunérateur et peu remis en cause par l'opinion publique. Autant d'avantages qui lui ont même permis de faire école à l'étranger.

Atlantico : La TVA a été mise au point en France il y a 60 ans, et s'est imposée dans les pays développés comme l'impôt le plus "efficace". En quoi la TVA est-elle un dispositif qui a révolutionné les politiques fiscales ? Sur quoi reposent ses bons résultats ?

Eric Pichet : Il ne faut pas exagérer le caractère si innovant de la TVA mise en place en 1954. Ce n'était en fait que le dernier avatar d'un impôt sur la production qui avait été instauré bien auparavant frappait pour toutes les ventes à chaque étape de la production. L'idée de Maurice Lauré, son instigateur,  a été de simplifier la perception de cet impôt sur les ventes en imposant le prix de vente et en permettant aux entreprises de récupérer cet impôt sur tous leurs achats. Elles ne déboursent donc que la différence, alors que dans l'ancien système, elle payait directement, et le répercutait ensuite sur le prix de vente. La grande idée de Maurice Lauré est en fait de faire jouer à l'entreprise le rôle de percepteur de cette TVA sur un prix hors taxe. C'est là que se trouve l'idée géniale. Mais au final bien sûr, dans tous les cas, c'est sur le consommateur que repose la charge de cet impôt.

Cette taxe a représenté 140 milliards d'euros en 2013, donc pas loin de la moitié des 300 milliards d'euros de recettes fiscales de l'Etat. La TVA est un impôt très rentable car nous avons une administration fiscale performante et qui n'est pas corrompue ce qui permet à quasiment 99% des impôts dus d'être recouverts. Et comme les entreprises sont très suivies en France, il est très difficile de frauder, notamment pour une entreprise déjà bien installée.  

Même si son taux est discuté, et alors qu'elle est de loin l'impôt qui frappe le plus les Français, la TVA est finalement assez peu remise en cause par l'opinion publique (par rapport à l'impôt sur le revenu et l'ISF). Quelle est la recette de cette "tolérance" populaire ?

C'est bien évidemment l'aspect largement indolore de cet impôt. Les consommateurs ne se rendent pas vraiment compte qu'ils paient de la TVA puisque ce qui compte pour eux, c'est le prix TTC, ils raisonnent en effet rarement en prix hors taxe. Par contre, ce que le consommateur appréhende, c'est l'évolution d'un prix. Donc, quand est décidée une forte variation d'un taux de TVA (comme cela a été le cas pour la restauration), il y a un effet d'élasticité du prix très forte. Par contre, quand vous la faite passer de 19,6% à 20% (depuis le 1er janvier 2014, ndlr) personne ne n'y voit quoi que ce soit.

La TVA est souvent accusée d'être un impôt "injuste" car frappant proportionnellement plus les plus modestes et étant dégressif. Est-ce une critique recevable ?

Cela dépend de l'analyse que vous faites et des principes que vous accordez à l'impôt. Dans l'absolu, la TVA est effectivement un impôt inique dans la mesure où, quel que soit votre revenu ou votre niveau de vie, vous payez exactement le même montant d'impôt si vous achetez le même bien. Mais en revanche, il s'agit d'un impôt facile à recouvrer, qui rapporte beaucoup à la collectivité, et qui suit une forme de logique : vous payez si vous consommez. De plus la modulation à la baisse du taux de TVA sur les biens de première nécessité a été faite pour corriger justement cet aspect critiqué.

Le système de la TVA a eu tendance à se complexifier avec la généralisation des taux réduits, parfois subtils à appliquer. Cette TVA à deux (voire trois) vitesses est-elle efficace ? A-t-elle sapé le principe de base de la TVA ?

Cela ne nuit pas à son efficacité, mais il y a effectivement un débat entre l'OCDE et Bercy. L'OCDE considère en effet qu'un impôt à 5,5% – qui est donc un taux très bas – correspond de fait à une niche fiscale. L'idée est qu'à partir du moment où l'on fixe un taux qui s'applique à tout le monde, un taux avec une telle réduction est suspect. Ce n'est pas une vision absurde. Le cas de la presse par exemple (dont le taux de TVA est de 2,1%, comme les médicaments remboursés ndlr) s'inscrit significativement dans cette optique. Cependant, je doute que ce soit très significatif puisque le taux réduit s'applique sur les besoins de bases, or les dépenses d'alimentation représentent entre 15% et 16% de la dépense d'un ménage. 

Propos recueillis par Damien Durand

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (22)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
2bout
- 10/04/2014 - 19:45
Golvan,
Ne reste plus qu'à harmoniser la fiscalité à Bruxelles (au moins sur la zone Euro), et plus de luxembourgeois ou d'irlandais qui abusent.
On ne pourra échapper à la globalisation des marchés. L'Europe serait une force si les politiques nationales ne s'opposaient pas aux vraies réformes nécessaires à faire à Bruxelles.
golvan
- 10/04/2014 - 19:18
@ 2bout
Je ne m'oppose pas à vos propos mais fais remarquer que dans une Europe ouverte, la tva est un boulet au pied de certains alors que d'autres y échappent (Amazon entre autres) assez facilement.
D'autre part le fait de la tva ne m'empêche de payer le foncier et la CFE plus toutes les taxes diverses et variées, et ceci avant de payer les impôts sur le revenu comme tout à chacun.
Grosso modo c'est depuis l'apparition de la manne extraordinaire de la tva que les dépenses des Etats occidentaux se sont envolés.
Ceci dit je ne trouve pas que la tva soit une honte, mais son taux est trop élevé et incite forcément à l'économie souterraine.
2bout
- 10/04/2014 - 16:16
D'accord golvan,
... et les grosses entreprises payent un IS moyen de 12 à 15 % et les petites de 33.3 % + les "à-côtés". A cela, il faut rajouter le foncier, la CVAE ... mais la TVA que vous payez réellement est celle qui correspond à la valeur ajoutée de votre activité, et pas plus.