En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
 Plusieurs régions de France traversent actuellement une période de forte  pollution aux particules fines.
Idées d'ailleurs
Paris suffoque : comment les autres capitales luttent (avec de bien meilleurs résultats) contre les particules fines
Publié le 12 mars 2014
Les particules fines asphyxient autant la ville que les poumons des citadins. Petit tour d'horizon des solutions qui sont mises en application avec succès dans certaines autres capitales d'Europe.
Benoît Bulliot est  chargé de Projets Qualité de l’Air au sein du Cabinet Conseil EnvirOconsult.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoit Bulliot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Bulliot est  chargé de Projets Qualité de l’Air au sein du Cabinet Conseil EnvirOconsult.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les particules fines asphyxient autant la ville que les poumons des citadins. Petit tour d'horizon des solutions qui sont mises en application avec succès dans certaines autres capitales d'Europe.

Atlantico : Plusieurs régions de France traversent actuellement une période de forte  pollution aux particules fines. Quels sont les facteurs cumulés de ce pic ?

Benoit Bulliot : Le phénomène actuel, malheureusement, est habituel à cette saison. Les émissions de polluants, et notamment de particules, sont importantes. Ce sont notamment celles associées aux transports motorisés, aux industries, au secteur du chauffage résidentiel et du tertiaire, et les activités de brulage. Ajoutez à ces sources multiples des conditions météorologiques favorables à la stagnation des basses couches de l’atmosphère, qui limitent la dispersion des polluants. D’où les concentrations actuelles, qui grimpent en flèche.

Certaines grandes villes sont-elles parvenues à lutter efficacement contre ce type de pollution ? Quels moyens ont été développés ?

Précisons avant toute chose que la France n’est pas un cas isolé en Europe, et que les dépassements des seuils réglementaires observés régulièrement en France sur un certain nombre de territoires urbains sont clairement identifiés par l'UE depuis plusieurs années. L’Etat français est actuellement mis en demeure d'agir sur ces territoires sur la question des particules fines. La question des dépassements des seuils réglementaires  du dioxyde d'azote reste également prégnante. Au regard   des bonnes pratiques d'amélioration de la qualité de l'air et des différents projets que nous pouvons mener en France comme à l’International, il existe de nombreux exemples intéressant en Europe.

En France, nous avons principalement travaillé ces dix dernières années à la réduction des émissions issues du secteur industriel et peu d'actions ont été prises sur les questions de transports, de l’aménagement et de la mobilité, et sur le secteur résidentiel et tertiaire, au contraire d'autres villes européennes qui ont pris en considération le problème de la pollution atmosphérique associé aux transports et à l'aménagement beaucoup plus tôt. Un certain nombre de territoires en France présentent ainsi un retard sur la prise en compte de ces thématiques dans l’amélioration de la qualité de l’air. Par exemple, les villes d’Amsterdam, de Berlin, de Stuttgart ont présenté beaucoup plus tôt des politiques ambitieuses de transports et de mobilité, intégrées dans l’aménagement des villes et associées à une gouvernance, un pilotage et avec des objectifs modélisés et attendus en termes de réduction des émissions de polluants atmosphériques. On retrouve d’ailleurs également ces politiques de déplacement et de mobilité dans des villes telles que Strasbourg, avec des plans de déplacements urbains ambitieux

En comparaison, il reste beaucoup à faire en France en termes de gouvernance et d’implication au niveau des territoires, de portage des élus mais également des citoyens qui doivent être acteurs de ces politiques sous réserve que l’offre d’alternative au véhicule individuel soit suffisante.

Un autre exemple : Dans plus de 180 métropoles européennes, des zones d'action prioritaires pour l'air ont été mises en place. Ces initiatives fonctionnent, pour peu que la gouvernance urbaine soit effective et qu'elle s'appuie sur des leviers d'actions locales.

Forts de ce constat, comment pouvons-nous diminuer la pollution aux particules fines dans les villes françaises ? Quelles sont les bases à respecter ?

L’approche doit rester multisectorielle et doit s’attaquer à la source des émissions qui entraîne une pollution chronique, et non pas au symptôme, c’est-à-dire au seul pic de pollution. Les Plans de Protection de l’Atmosphère déployés par l’Etat aux niveaux des territoires ciblés par l’Europe sont un premier élément de réponse, qui doit être renforcé, et nécessitent une vraie implication locale de la part de l’ensemble des acteurs, Etat, collectivités, industriel, élus et citoyens. La question du financement opérationnel de ces plans à 5 ans se pose également, en lien avec les collectivités, sur la question du transport, de l’aménagement ou encore du résidentiel.

Il est une question qui n'est assez posée par les médias : celle de l'individu. Si on dit à un individu que l'on va réduire sa vitesse autorisée de 30 kilomètre/heure, qu'il serait mieux qu'il pratique le covoiturage, comment réagit-il sans sensibilisation ni communication adéquate préalable ? Cette question de la perception individuelle n'est pas assez posée, alors que l’on touche à une question cruciale de santé publique. Sur cette question du transport, nous nous trouvons face à des problématiques de mobilité et de liberté individuelle d'aller et venir. Il faut améliorer l'offre de transports en commun, développer de nouveaux modes de déplacements et introduire certaines restrictions de manière à accompagner les comportements vers quelque chose de plus vertueux. Mais l'offre doit pour cela être pertinente.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
04.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Un Américain a passé un an à ne manger que des aliments aux dates de péremption dépassées, voilà les leçons qu’on peut en tirer
07.
Arabie saoudite : mais pourquoi la France ferme-t-elle les yeux sur la condamnation à mort d’un jeune militant arrêté à 13 ans pour une manifestation à vélo ?
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
WebVortex
- 14/03/2014 - 00:51
Le jour où les c... voleront
On ne manquera pas de chef d'escadrille !
Heureusement la connerie ne tue pas, il y aurait un génocide en France. Vive les écolos, bobos ! Je ne sais pas si vous le sentez, mais on est entrain de vous "préparer".... avec la lubrification, vous allez bien la sentir !
Aller la vitesse a 40 partout et 5000 km de bouchon en plus, mais non une vitesse basse ne provoque pas de bouchon, on l'aurait vu depuis le temps...
ignace
- 13/03/2014 - 02:08
@ enfer.....je pense que vous etes depassé par votre humour
peut être ne vous en rendez vous pas compte....mais je confirme
vous avez l'humour anglo-saxon !!!!!!!!!!
wolfgangamadp
- 12/03/2014 - 22:48
Il y en a beaucoup qui
Il y en a beaucoup qui veulent la chasse aux autos pour les transports en commun, pour ne pas dire communistes.
Mais savent ils seulement que le métro est super pollué ? Bien plus que la rue ? Il y a des particules de toutes sortes y compris d'amiante des anciennes plaquettes de frein usées depuis des décennies...
Et les embouteillages de bus qu.on voit à Londres, ça ne me fait pas rêver non plus.
Et que dire de l'annonce de la mairie qui rend gratuit, enfin c'est le contribuable qui paie, les vélib, alors qu'il est déconseillé de faire des activités physiques ? C' est pas de l'empoisonnement ça ? Et l'autolib qui est en réalité une bagnole propulsée à l'énergie nucléaire qui pollue durant des milliers d'années, c'est mieux ?