Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Critiques

Immigration : Bruno Retailleau dénonce "un double langage" d'Emmanuel Macron

"Malheureusement, les faits, les actes, ne suivent pas les images et les mots", a-t-il estimé.

Invité sur Public Sénat ce mardi 19 décembre, Bruno Retailleau a fustigé "un double langage" d'Emmanuel Macron sur la politique migratoire. "On ne peut pas à la fois proclamer un durcissement de la politique migratoire et proposer au Parlement l'inverse, c'est-à-dire des budgets en restriction", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "En même temps qu'il proclame un durcissement, on a voté un budget qui diminue les crédits" pour "raccompagner les illégaux en dehors de nos frontières".

"À un moment donné, il devra sortir de l'ambiguïté"

Le sénateur de la Vendée a aussi déploré le "double langage" du président vis-à-vis des centres de rétention administrative, où "l'on sait bien qu'Emmanuel Macron voudrait mettre plus de gens qui sont déboutés du droit d'asile", mais dont les crédits sont "moindres" par rapport à 2016. "À un moment donné, il devra sortir de l'ambiguïté", a-t-il estimé.

>>> À lire aussi : Immigration : Macron, la gauche, la droite... et ces hypocrisies françaises qui se révèlent en pleine lumière

"Il y a un discours général qui essaye de répondre aux attentes des Français, mais on y répond facialement, nominalement", a déploré Bruno Retailleau. "Malheureusement, les faits, les actes, ne suivent pas les images et les mots", a conclu le président du groupe LR au Sénat.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !