Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: SAUL LOEB / AFP

Yes We Can

Donald Trump confirme finalement le sommet avec Kim Jung-un le 12 juin à Singapour

Le président Donald Trump a confirmé vendredi la tenue du sommet avec Kim Jong-un le 12 juin à Singapour.

Alors que le président des Etats-Unis avait indiqué que sa rencontre historique avec le dirigeant nord-coréen était compromise, un revirement spectaculaire est intervenu dans la soirée du vendredi 1er juin, heure française. 

Donald Trump a confirmé que le sommet historique, prévu à Singapour le 12 juin, allait finalement bel et bien avoir lieu. Le sommet avait été annulé par le locataire de la Maison Blanche, le 24 mai dernier. 
 
Cette annonce a été faite par Donald Trump ce vendredi 1er juin devant la presse. Le président des Etats-Unis a indiqué que la Corée du Nord voulait dénucléariser. Donald Trump estime que la dialogue avec le régime de Pyongyang allait être "un processus couronné de succès". 
 
Donald Trump a reçu pendant plus d'une heure à Washington le bras droit de Kim Jong-un, le général Kim Yong Chol. Ce représentant du régime nord-coréen était porteur d'une lettre de Kim Jong-un adressée à l'attention de Donald Trump.  
 
Le général a déjà rencontré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo à New York mercredi et jeudi. Ces réunions ont donc permis de faire avancer les négociations et les préparatifs en vue d'un éventuel sommet historique entre les deux chefs d'Etat.
 
Donald Trump et Kim Jong-un vont ainsi enfin pouvoir orchestrer cette rencontre historique et sceller un pacte décisif pour la paix dans le monde, le 12 juin prochain, à Singapour. L'image de la poignée de main entre Kim Jong-un et Donald Trump restera gravée dans les livres d'histoire.   
 
Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !