Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Soupçons d'emploi fictif sur Anne Hidalgo : le Canard enchaîné fait de nouvelles révélations

L'hebdomadaire satirique confirme des informations du magazine Capital sur la maire de Paris.

Enquête

Publié le
Soupçons d'emploi fictif sur Anne Hidalgo : le Canard enchaîné fait de nouvelles révélations

Anne Hidalgo n’est pas sortie d’affaire. Epinglée par une enquête de Capital, sur un présumé emploi fictif, le Canard enchaîné enfonce le clou dans son édition à paraitre mercredi 8.

Fin octobre, le magazine Capital avait accusé la maire parisienne d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au ministère du Travail pendant vingt mois au début des années 2000, alors qu'elle était conseillère au cabinet de la ministre de la Justice Marylise Lebranchu puis la première adjointe de Bertrand Delanoë à la mairie de Paris.

D’après les calculs du Canard Enchaîné en kiosque demain, Anne Hidalgo a perçu indûment 116.000 euros entre 2001 et 2002. En mars 2001, alors qu’elle est devenue première adjointe de la maire de Paris, Anne Hidalgo aurait demande "à ne plus travailler qu’à mi-temps" au cabinet Lebranchu, puis à quart temps. Ses primes baissent… mais pas son salaire (3.040 euros par mois). "En somme, Anne Hidalgo qui, de son propre aveu, travaillait à quart de temps (et en réalité « pas du tout), continuait de se faire payer à plein temps” écrit Capital.

Contactée par le Canard Enchaîné, la mairie de Paris affirme que l’édile a bien sollicité le contrôleur financier du ministère du Travail, mais qu'elle s'est heurtée au refus de ce dernier de " réduire sa rémunération en proportion de son temps de travail ". Problème : Anne Hidalgo est  incapable de fournir une preuve écrite d'une telle demande. Fin octobre, la mairie de Paris a annoncé que l'édile allait porter plainte contre Capital.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pascal farigoule - 07/11/2017 - 22:39 - Signaler un abus encore et toujours la goooche

    goooche moralisatrice cette fois-ci mais tellement attirée par l'argent et les paillettes. Du fric du fric comme pour la virée pré olympique au Pérou

  • Par vangog - 07/11/2017 - 23:44 - Signaler un abus Retraitée à plein temps et par anticipation, Hidalgomygode...

    après avoir exploité le peuple français à plein régime!...retour en Andalousie, direct, et sans retraite, voilà ce qu’elle mérite (c’est beau, l’Andalousie. Et les Andalous ne s’en font pas entuber comme les Français...retour au travail à plein temps de l’espagnole flemmarde!)

  • Par JLH - 08/11/2017 - 08:37 - Signaler un abus ne soyez pas méchant avec cette dame

    N'oubliez jamais qu'elle une citoyenne de gauche, eco-responsable et solidaire, il est donc certain que ces quelques 110 000 € ne sont pas litigieux, c'était forcément pour le bien du peuple de gauche.... en commençant par son propre bien. Pauvre dame, ne l'accablez pas, elle a certainement utilisé solidairement et écoresponsablement ces quelques sous, qu'alliez-vous penser ?

  • Par lexxis - 08/11/2017 - 08:59 - Signaler un abus ON ATTEND LE PARQUET FINANCIER!

    Et que fait exactement le parquet financier? Lui qui s'était précipité sur l'affaire Fillon en 48 heures ne semble pas très pressé d'informer sur les pratiques plus que douteuses de la dame Hidalgo, pas plus qu'il n'avait voulu s'intéresser aux déclarations de patrimoine du candidat Macron, qui soulevaient pourtant de nombreuses questions techniques. Curieux: apparemment dans ce pays quand on est de gauche, on peut se permettre le silence de la justice des tas de choses qu'on ne peut pas se permettre à droite...Il serait peut être temps de procéder à une double édition du Code pénal, la première assez épaisse destinée au tout venant, la seconde notoirement expurgée et réduite à quelques pages exclusivement réservée aux gens de gauche...

  • Par kelenborn - 08/11/2017 - 12:38 - Signaler un abus Ben oui mais

    Je croyais que la Canard Enchainé ne s'en prenait qu'au notaire Grapillon...Ah bon , j'avais pas compris...le volatile ne doit s'en prendre qu'aux trotsko-diabolo-groucho-gauchiste!!!

  • Par cholt - 08/11/2017 - 13:14 - Signaler un abus Ca fait pas trop la une des médias bizarrement

    Les médias avec madame HIDALGO font preuve de beaucoup d'indulgence, c'est encore une preuve supplementaire que le microcosme parisien se serre les coudes . Le Parquet National Financier n'est pas pressé de se saisir de cette affaire "bizarrement" . Un machin qui sert a rien sauf a faire chier la droite.

  • Par Atlante13 - 08/11/2017 - 19:17 - Signaler un abus Et alors, mme Houlette?

    vous si prompte à réagir contre les nuisances de notre classe politique tripoux? Et mme Elkrief, Grande Inquisitrice des Merdias? On fait la sieste macronienne?

  • Par kelenborn - 08/11/2017 - 20:27 - Signaler un abus Juste une question

    ...que je me pose mais je ne suis pas certain d'avoir la bonne réponse;Si Hidalcrotte a reçu 110000 euros indus , cela relève du "service non fait" et , dans notre beau pays, cela relève du contentieux administratif? Ce n'est pas le ministre du travail de l'époque qui devrait être poursuivi ?Lequel n'était pas madame Aubry par hasard?

  • Par JG - 08/11/2017 - 22:05 - Signaler un abus Deux poids...deux mesures

    En d'autres temps, un candidat de la droite a été "détruit" par une campagne de presse qui concernait un emploi "peut-être" fictif (la justice le déterminera peut-être un jour puisque pour lui elle s'est "autosaisie"). Pour un emploi clairement ficitf (elle l'avoue elle-même) , Mme Hidalgo sera épargnée et par la "bonne" presse et par la justice (qui ne "s'autosaisira "pas bien sûr). "Selon que vous êtes riche ou puissant..." pourrait se traduire dans notre siècle : "Selon que vous êtes à gaucche ou non...."

  • Par KOUTOUBIA56 - 08/11/2017 - 23:36 - Signaler un abus +1 atlante13. quand il s'agit

    +1 atlante13. quand il s'agit de démolir Fillon il y avait du monde!!!!!!!!!!!!!!!la comme par hasard le très cher Bourdin (touille merde en chef ) a moins d'allant. idem bien sur pour la touille merde bis j'ai nommé ruth Elkrieff . il se trouve que cela avait été dénoncé par Nicolas Miguet il y a déjà bien longtemps puis serge federbusch en a remis une couche. aucun cadeau à cette vicieuse qui avec une morgue sans gene démolit les forains.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€