Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Réforme du Code du travail : 67% des Français rejettent la loi El Khomri

Le rejet de cette réforme très controversée est même majoritaire quelles que soient les tendances politiques.

Non, c'est non

Publié le
Réforme du Code du travail : 67% des Français rejettent la loi El Khomri

Un non franc et massif. Selon un dernier sondage Odoxa pour BFM Business, Challenges et Aviva, publié ce jeudi, plus de deux Français sur trois (67%) sont opposés au projet de loi Travail. Fait notable, le non est majoritaire quelles que soient les tendances. Si les sympathisants de gauche sont les plus nombreux à rejeter ce projet de réforme porté par la ministre du Travail (72%), les sympathisants de la droite sont aussi 61% à n’y être pas favorables.

"Depuis quatre ans, les Français demandent des réformes fortes et radicales sur le plan économique", analyse Gaël Sliman, président d’Odoxa, cité par BFMTV.

"Jusqu’à présent, toutes les réformes les plus fortes qui ont été testées dans les enquêtes (la loi Macron I par exemple) ont toujours été majoritairement soutenues et même la plupart des pistes de réformes envisagées parfois par les économistes les plus transgressifs ont été elles aussi le plus souvent soutenues.

Pour l’analyse, le meilleur moyen pour l’exécutif de s’en sortir serait de "sacrifier son volet ‘plafonnement des prud’hommes’".En effet, "ce volet est interprété par les Français, et surtout par les sympathisants de gauche (60% y sont opposés), comme une forme de 'licence to kill', à la fois socialement très injuste et surtout très inefficace pour limiter contre le chômage".

Par ailleurs, 52% des personnes interrogées estiment que Manuel Valls devrait démissionner au cas où cette loi ne passerait pas, notamment 59% des sympathisants de droite.

>>>>> A LIRE AUSSI : Pourquoi les signataires de la pétition contre la loi El Khomri ne sont pas si représentatifs des catégories les plus malmenées sur le marché du travail

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 03/03/2016 - 11:21 - Signaler un abus Projet de loi El Khomri

    Les Français resteront-ils donc toujours aussi despérément amoureux des vieilles idées syndicales, fin 19° siècle, qui nous ont conduits à la faillite actuelle? quel blocage acharné dans le conservatisme le plus aveugle! Pour une fois que notre"bon à rien" de Président tentait quelque chose d'intelligent...., persistera-t-il au prix d'accomodements qui ne videront pas entièrement le projet de sa substance ou capitulera-t-il?

  • Par vangog - 03/03/2016 - 13:41 - Signaler un abus Bob, ben...seule solution: le 49.3!

    Puis démission de Valls et arrivée de Marine Le Pen comme 1ère ministre. Ou alors Aubry, si vous préférez? Mais pour sauver la France, je ne vois que Marine!

  • Par langue de pivert - 03/03/2016 - 16:05 - Signaler un abus Préparer l'après Hollande et oublier le reste

    Laissons la gauche se vautrer seul dans sa bauge ! Il ne faut pas donner trop d'importance à cette farce et voir de loin comment ça évolue sans s'impliquer. Ne pas entrer dans ce jeu de con. Pour l'exécutif c'est plié ! Ils ont mangé leur pain blanc et toutes leurs contorsion n'y changeront rien !

  • Par langue de pivert - 03/03/2016 - 16:06 - Signaler un abus seul(e) contorsion(s)

    seul(e) contorsion(s)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€