Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Possible suppression du quotient familial : tensions entre les députés LR et LREM

Les députés Guillaume Chiche (LREM) et Gilles Lurton (LR) devaient présenter un rapport sur la politique familiale. Mais le député LR a refusé de le signer…

Vent debout

Publié le
Possible suppression du quotient familial : tensions entre les députés LR et LREM

Les députés Guillaume Chiche (LREM) et Gilles Lurton (LR) devaient présenter un rapport sur la politique familiale et le publier mercredi. "En trois mois d’auditions communes, tout s’était parfaitement bien passé", a expliqué à Libération Guillaume Chiche. "On a fait un très beau travail !", a ajouté de son côté Gilles Lurton. Et pourtant, au dernier moment, ce dernier a refusé de signer les conclusions de leur mission parlementaire, selon Libération. En cause, la proposition de supprimer le quotient familial, qui réduit l'impôt sur le revenu des familles imposables.

Objectif de cette opération : doubler l’enveloppe dédiée aux allocations familiales pour le versement de la nouvelle aide. Une annonce qui a fait bondir les élus LR.

"On touche à un fondement de notre politique familiale"

Selon eux, les nouvelles allocations seraient versées sous conditions de ressources. Une chose qui "pèserait sur les classes moyennes", a déclaré Gilles Lurton, en conférence de presse. "On touche à un fondement de notre politique familiale qui veut qu’une famille ne voie pas son niveau de vie diminuer du fait de ses enfants", a-t-il fustigé dans les colonnes de Libération, critiquant la mesure surgie "au dernier moment" dans les travaux de la mission.

Selon plusieurs témoignages, le député LREM Guillaume Chiche, co-rapporteur de la mission, a assuré de son côté, lors d'une réunion de groupe à huis clos, qu'"il n'est pas question de suppression du quotient familial mais d'une transformation structurelle globale pour une politique familiale universelle qui garantit réellement la dignité des familles". Le député LREM dénonce dans les colonnes de Libération la décision "détestable et lâche du groupe Les Républicains d’abandonner les travaux parlementaires et de faire le choix de l’obstruction". "Au sein du groupe majoritaire, on évoque soupçonne une manœuvre de la droite pour faire sombrer le rapport au dernier moment", précise Libération.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deneziere - 20/03/2018 - 21:03 - Signaler un abus Lisez bien la citation de l'enmarcheur Chiche

    Vocabulaire pompeux, creux et démago issu de la novlangue de gôgôche. On voit vraiment que LREM concentre tous les faux-culs du centrisme de droite et e gauche. Lurton a eu raison de sortir de là, il aurait du le faire avec perte et fracas. En face, la gauchiasserie s'égosille en insultes ("détestable", "lâche") et n'oppose aucun argument factuel. De la gauche tout craché.

  • Par vangog - 20/03/2018 - 21:15 - Signaler un abus L’inégalité en marche!

     Des allocations sous conditions de ressources, c’est une inégalité majeure, contraire à notre constitution! D'autant plus misérable que les marcheurs proposent cette nouvelle inégalité, afin de conforter leurs troupes déclinantes, communautés et fascistes de gauche...le républicain Gilles Lurton a eu raison de ne pas signer...le déclin communautariste, ça suffit!

  • Par ajm - 20/03/2018 - 22:14 - Signaler un abus Terra Nova en action, rien qui ne soit pas prévisible.

    LREM et tous les macronistes ne font que mettre en oeuvre l'ideologie de Terra Nova ,mélange de libertarisme individualisme et de socialisme: haine des familles "classiques" et de la transmission, promotion d'une immigration subventionnée qui detruit le terreau français populaire à la base et marginalisation des familles bourgeoises traditionnelles par le haut, du moins celles qui ne roulent pas sur l'or. La destruction fe la politique familiale du pays, sous couvert de la rendre "plus juste" , est un moyen privilégié d'accomplir ce projet, Il a déjà été largement mis en application avec le rabotage continuel du quotient familial et la mise sous conditions de ressources d'une part grandissante des aides à la famille. C'est la continuation de Hollande et des socialistes .

  • Par JG - 20/03/2018 - 23:11 - Signaler un abus Et vous êtes surpris ?

    Entièrement d'accord avec ajm. Le but est entièrement terranoviste : dynamiter toute notion de famille "classique" et tout ce qui va avec. Que ceux qui ont voté Macron et qui ont encore des réductions d'impôts grâce au courage d'élever des enfants se cachent ....ils n'auront bientôt plus que leurs yeux pour pleurer.

  • Par ajm - 21/03/2018 - 00:06 - Signaler un abus Prélèvement à la source de l'IRPP.

    Le prélèvement à la source était déjà le signe de cette suppression prévisible du quotient familial car il est un système individualiste de prélèvement à l'opposé de l'imposition par menage/ famille.

  • Par gerint - 21/03/2018 - 08:08 - Signaler un abus Sus aux familles

    On préfère le remplacement de la population. Ordurissime !

  • Par Beredan - 21/03/2018 - 08:25 - Signaler un abus Pour tous ceux qui .....

    ..... ont voté macron , et qui n’ont pas compris qu’il n’est que Le fondé de pouvoir du PS .

  • Par PIVETEAU - 21/03/2018 - 09:53 - Signaler un abus Quotient conjugal

    Après la suppression du quotient familial ce sera la suppression du quotient conjugal (préconisée par terra nova) qui sera mise en place, chaque conjoint étant imposé distinctement pour ses revenus. Fin de la notion de foyer fiscal. Ca va faire mal aux couples dont l'un des conjoints n'a pas ou que peu de ressources personnelles.

  • Par MIMINE 95 - 21/03/2018 - 09:55 - Signaler un abus doubler l’enveloppe dédiée aux allocations familiales

    Logique quand on importe des femmes à sept ou huit enfants minimum. Faut bien qu'ils payent ces co.....s de Français qui votent bien gentiment, depuis quarante ans, pour les fossoyeurs de leurs enfants ......["il n'est pas question de suppression du quotient familial mais d'une transformation structurelle globale pour une politique familiale universelle qui garantit réellement la dignité des familles"] Plus jésuite que ça, tu meurs !

  • Par Atlante13 - 21/03/2018 - 10:17 - Signaler un abus Doubler l'enveloppe des allocations familiales?

    qui déjà servent à entretenir toutes les smalas? Demain je me convertis et prends trois ou quatre femmes et fais 3 ou 4 enfants par foyer. De plus j'aurai droit à des logements HLM en priorité, un par concubine, avec toutes les aides sociales. Elle est pas belle la vie, chez les socialistes?

  • Par edac44 - 21/03/2018 - 10:30 - Signaler un abus Les français ont la mémoire courte !...

    https://www.youtube.com/watch?v=e4pun9Cdp6Q

  • Par tubixray - 21/03/2018 - 13:48 - Signaler un abus Moyens et défavorisés

    Deux qualificatifs dont la définition va devoir être revue .... Les pauvres français moyens tondus par l'IR sont en voie de précarisation alors que des sans revenus (sans dents pour F. Hollande) soutenus de mieux en mieux par l'aide sociale tout azimut et des journées libres pour réaliser du travail dissimulé parviennent à un niveau de vie convenable .....Un conseil pour nos enfants qui terminent leurs études supérieurs = casse toi pauvre petit !

  • Par cloette - 21/03/2018 - 14:22 - Signaler un abus Il ne faut pas supprimer ce quotient familial

    C'est encore la classe moyenne qui va trinquer, de plus avec la même somme untel mettra le paquet pour l'éducation du gamin, et untel mettra le paquet pour la frime . Ou alors plutôt que de l'argent, donner en guise d'allocations des bons pour voyages, cours, ou études futures pour les enfants .

  • Par jurgio - 21/03/2018 - 17:03 - Signaler un abus Nul besoin d'encourager encore une production métropolitaine

    puisque désormais nous pouvons importer des bébés tout « emmayottés ».

  • Par Essen - 21/03/2018 - 18:18 - Signaler un abus Piégé

    G. Lurton s'est fait piéger mais il a réagi très justement en quittant cette mascarade de politique, pratique tellement habituelle pour LREM. On rase encore plus ceux qui travaille et ont une conscience collective. Pour la mémoire courte, il suffit de se rappeler cette interview de Macron quelques mois avant les élections : "Oui, je fais partie de l'Elite" se vantait-il sur TF1 ! Et donc, nous lui devons obéissance et donnons tout notre argent, c'est notre Seigneur, misérables que nous sommes...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€