Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mort d'Hervé Gourdel : l'émotion et la colère du maire de son village

Henri Giuge, l'élu de Saint-Martin-Vésubie a réagi quelques minutes après l'annonce de la décapitation de l'otage français.

Tristesse

Publié le
Mort d'Hervé Gourdel : l'émotion et la colère du maire de son village

Hervé Gourdel avait 55 ans Crédit Facebook Hervé Gourdel

Hervé Gourdel a été décapité ce mercredi par le groupe djihadiste Jund al-Khilafah rallié à l'Etat Islamique. Ce dernier a posté une vidéo, nommée "Message de sang pour le gouvernement français" qui montre la mort de l'otage français enlevé dimanche en Algérie de la région de Tizi Ouzou. Quelques minutes après l'annonce de cette information, Henri Giuge, le maire de Saint-Martin-Vésubie, village du guide de haute montagne a réagi.

"J'imagine que la population est dans le même état de choc que nous tous. Mes premières pensées sont adressées à la famille (...), je pense en premier à son épouse, ses parents, son père âgé, son jeune enfant inscrit au lycée de la montagne, sa fille" a d'abord confié l'élu très ému. Puis il a ajouté : "j'avais une lueur d'espoir, par le fait que cet ultimatum de 24 heures était passé. J'avais dit dans les médias qu'en cas de détention qui aurait duré dans le temps, Hervé Gourdel – montagnard chevronné – avait les capacités morales et physiques pour affronter cette terrible épreuve.

Mais la barbarie de ces terroristes n'a pas voulu qu'il en soit ainsi. C'est en ce sens que je suis effondré."

Henri Giuge a ensuite exprimé sa colère. "On ne peut pas mettre des drapeaux en berne et ne rien avoir fait pour qu'Hervé Gourdel subsiste. Je suis en colère contre tout le monde. La négociation n'est pas la voie choisie par le gouvernement français. C'est un regret. N'est-ce pas aussi la porte ouverte à d'autres prises d'otage ? J'ai peur pour la France. Peut-être ne fallait-il pas s'engager dans ce conflit" a-t-il indiqué pointant du doigt la stratégie de François Hollande. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 24/09/2014 - 22:42 - Signaler un abus Pas très courageux, le Maire de St Martin-de-Vésubie!

    "peut-être ne fallait-il pas s'engager dans ce conflit" est exactement le type de réaction de lacheté qu'attendent les islamistes et ce qui peut les encourager à renouveler leurs prises d'otages. Certains Français semblent ne pas comprendre que les pays les plus faibles et qui négocient avec les preneurs d'otages sont aussi ceux les plus visés par ces prises d'otages. après avoir longtemps payé pour ses étages -et financé indirctement le terrorisme- la france a décidé de ne plus négocier. Faut-il le regretter comme ce Maire? Non! Il f

  • Par vangog - 24/09/2014 - 22:45 - Signaler un abus Pas très courageux, le Maire de St Martin-de-Vésubie!

    "peut-être ne fallait-il pas s'engager dans ce conflit" est exactement le type de réaction de lacheté qu'attendent les islamistes et ce qui peut les encourager à renouveler leurs prises d'otages. Certains Français semblent ne pas comprendre que les pays les plus faibles et qui négocient avec les preneurs d'otages sont aussi ceux les plus visés par ces prises d'otages. après avoir longtemps payé pour ses étages -et financé indirectement le terrorisme- la France a décidé de ne plus négocier. Faut-il le regretter comme ce malheureux Maire? Non! Il faut simplement regretter que la France n'ait pas choisi plus tôt cette seule stratégie face au terrorisme...et qu'elle choisisse cette stratégie plus par manque d'argent que par conviction pure...

  • Par langue de pivert - 25/09/2014 - 10:58 - Signaler un abus Le monde n'est pas beau et tout le monde n'est pas gentil !

    Trop tard pour pleurnicher ! Les proches de cet homme ont-ils fait ce qu'il fallait pour tempérer son enthousiasme et le dissuader d'aller faire un trek en Kabylie ? Dans une zone connue pour abriter des djihadistes ? Pas sûr ! Personnellement je m'honore d'avoir fait changer d'avis des proches sur des voyages touristiques au moyen-orient ! Cet homme est victime de sa passion pour la montagne et de sa naïveté ! Personne ne se demande comment les djihadistes ont été informé de sa présence ? On peut imaginer qu'un "musulman modéré" leur à fait savoir qu'il y avait un Français à leur disposition. Où et quand le trouver ! Pourquoi pas un membre du groupe où il se trouvait ?

  • Par ISABLEUE - 25/09/2014 - 15:26 - Signaler un abus Sur le coup de la colère je comprends.

    Mais on ne discute pas avec des barbares. Et ok avec langue de pivert (bel oiseau)...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€