Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Encore en phase "exploratoire", Brigitte Macron souhaite incarner un rôle plus significatif à l'Élysée

D'après des informations de RTL, l'épouse du chef de l'Etat entend bien exister sans son mari.

Bonne résolution

Publié le
Encore en phase "exploratoire", Brigitte Macron souhaite incarner un rôle plus significatif à l'Élysée

Eh oui, début janvier est la période des bonnes résolutions, même pour Brigitte Macron. D'après un de ses proches cité par le site Internet de RTL, l'épouse du président de la République souhaiterait avoir un rôle plus significatif à l'Elysée, et pouvoir exister sans son mari. A ce sujet, elle aurait déclaré en privé ne plus vouloir être placé derrière son époux durant les cérémonies officielles. "Une femme aujourd'hui n'a pas à être derrière", a-t-elle confié.

Toujours selon RTL, la première dame serait encore dans une phase "exploratoire" mais aurait des objectifs ambitieux prévus en 2018, notamment sur des dossiers qui lui tiennent à cœur comme l'exclusion, le handicap ou la maladie.

Par ailleurs, Le Monde rappelle que Brigitte Macron s'emploie également  "à répondre à un abondant courrier (environ 150 lettres par jour), qui l’aide à détecter les sujets dont elle pourrait s’emparer".

Pour ses proches, "elle est attentive aux signaux faibles, aux petits dysfonctionnements qui peuvent paraître anecdotiques mais en disent long sur la société". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par adroitetoutemaintenant - 02/01/2018 - 14:47 - Signaler un abus Une bonne résolution serait

    Fermer ma sale gueule !

  • Par moneo - 02/01/2018 - 16:16 - Signaler un abus merveilleux

    les français ont voté pour 1 président ils vont en avoir 2.tout d e même madame la Première Dame ne se rend pas compte que si elles est derrière ce n'est pas en raison de ce qu'elle est une femme mais parce qu'elle n' a pas été élue... ou a t elle vu Monsieur Merkel a côté de Madame Merkel? le féminisme débridé continue

  • Par mymi - 02/01/2018 - 18:07 - Signaler un abus Oui Moneo

    Cette femme est hallucinante et elle est bien telle que je le craignais, à savoir la présidente de l'ombre. Jusque là elle tentait de manipuler son micron au mieux pour qu'il la mette bien en avant. Maintenant elle le réclame...Mais n'avons-nous pas déjà une ministre de la santé et une secrétaire d'État en charge du handicap ? Cela signifie-t-il Indole pense que la ministre Buzin ne fout rien ?? Et l'exclusion !!!je crains le pire en terme d'immigration, de super assistanat et de lois sociétales débiles... Cette femme ne cherche qu'une chose être devant, admirée !!! Elle n'a pas été élue, qu'elle nous coûte la paix

  • Par zen-gzr-28 - 02/01/2018 - 19:03 - Signaler un abus Et puis quoi encore ?

    Il est urgent de rappeler à cette dame qu'elle n'a pas été élue. Son micronet ne peut se passer d'elle mais une majorité de citoyens, si. Qu'elle profite de sa retraite. N'est pas Carla Sarkosy qui veut. Qu'elle se rassure, la France peut se passer d'elle...Je clos mon propos, je ne voudrais pas dépeindre cette dame telle qu'elle est perçue par des non macron-ron-ron.

  • Par vangog - 03/01/2018 - 00:22 - Signaler un abus « Elle souhaite incarner un rôle »??????

    dans quel genre?...comédie?...drame?...vaudeville?...?...tragédie?..faut savoir, mamita!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€