Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un député LREM a peur que la loi de moralisation l'oblige à aller manger au McDo

Dans le cadre de la loi sur la moralisation de la vie publique, un système de notes de frais pourrait être mis en place. Une proposition qui fait bondir Alain Tourret.

Fast-food

Publié le
Un député LREM a peur que la loi de moralisation l'oblige à aller manger au McDo
 
Dans le cadre de la loi sur la moralisation de la vie publique, l'indemnité de frais de mandant des députés et sénateurs pourrait être remplacée par un système de notes de frais. Un détail qui fait réagir Alain Tourret, l'élu de la République En Marche, opposé à ce projet de loi. 
 

"C'est extraordinairement dangereux"

Lors de son intervention mardi 18 juillet devant la Commission des lois de l’Assemblée nationale, il s'est inquiété de devoir se justifier d’avoir préféré déjeuner "dans un restaurant 3 étoiles plutôt qu’au McDo". "A partir du moment où vous ne présentez pas que des factures de McDo toutes vos factures vont être rejetées", a estimé cet ex-membre du Pardi radical de gauche. "C'est extraordinairement dangereux. Ça va être le contrôle pour savoir si vous avez déjeuné avec tel industriel, avec tel responsable politique", a-t-il fait valoir. 
 
Alain Tourret craint également de devoir "démontrer kilomètre par kilomètre" où il s’est rendu dans le cadre de ses fonctions.
"J’ai regardé dans les pays amis de la France et en particulier en Grande-Bretagne. Là-bas toute facture, pour être payée, doit être étudiée par la personne qui est susceptible ensuite de donner un quitus pour le paiement de cette facture", a-t-il encore déclaré.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 19/07/2017 - 13:57 - Signaler un abus un gros plein de soupe, avocat SOCIAL !!! (je rigole)

    de gauche bien sûr et passé chez D'où vient le vent;.. Incroyable de bêtise... ils vivent vraiment sur une autre planète. De quoi avoir honte d'être français...

  • Par vangog - 19/07/2017 - 14:05 - Signaler un abus Très bien ce système de notes de frais contrôlées!

    je conseille à ce député de marcher vers un joli petit restaurant de quartier, comme il en existe des centaines de milliers en France,où il trouver un plat du jour convenable, et un verre de vin plus dessert pour treize euros cinquante (pas tellement plus cher que Mac Do...). il peut même y inviter un industriel, ou un responsable politique, en lui expliquant qu'il a été élu par des naïfs sur la base d'une moralisation de la vie publique, et qu'il faut bien donner le change...;

  • Par kelenborn - 19/07/2017 - 14:54 - Signaler un abus ah Tourret

    Tourret, il a mangé à tous les rateliers, alors, il ne devrait pas être dépourvu quand la bise sera venue! Et puis rassurez vous,comme il est député de Vire, il pourra toujours manger de l'andouille ce qui vaudra mieux que prendre ses électeurs pour cette saucisse à l'odeur prononcée qui ne peut flatter que des narines peu délicates. Et puis, le Big Mac ? ça vaut mieux que le little Macron! on s'en colle plein la lampe !!!

  • Par BABOUCHENOIRE - 19/07/2017 - 16:23 - Signaler un abus Assez de pub pour les Mac Do , ils n'ont pas besoin, Mr Tourret

    pourquoi vous goinfrer dans les 3 étoiles aux frais des contribuables , pas d' exceptions pour élus, la même loi pour tout le monde, un remboursement de frais de bouche plafonné à vous de choisir ensuite où aller manger avec une (grande ) partie à votre charge si vous choisissez les 3 étoiles

  • Par Deudeuche - 19/07/2017 - 16:48 - Signaler un abus MacRon ou MacDo

    Telle est la question ?

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 19/07/2017 - 22:19 - Signaler un abus Mais non c'est trop con pour

    Mais non c'est trop con pour être du 1er degré.........Quel élu serait assez débile pour tenter de nous faire croire que c'est lui qui paye les gueuletons avec des industriels .... Et si on demandait aux industriels s'ils ont été invité ne serait-ce qu'une seule fois par un élu........pour bouffer ou plus si affinités. Je connais la réponse ....

  • Par mymi - 20/07/2017 - 09:29 - Signaler un abus Extraordinairement dangereux !!!!

    Mais il se fout de notre gueule!!! On refuse le budget pour protéger nos soldats qui risquent leur vie pour nous, pour ce monsieur, ça n'est pas grave, mais l'empêcher de se goinfrer sur le dos des contribuables, ça, c'est extraordinairement dangereux !!!!!! J'hallucine.. .c'est bien la mentalité des socialauds. ils ne se rendent même pas compte de la grande sottise de leurs propos

  • Par ISABLEUE - 20/07/2017 - 09:33 - Signaler un abus en plus la cantine de l'assemblée n'est pas mal du tout

    alors ?? Et pourquoi ne pas aller faire travailler nos restaurateurs. Il a peur d'être mélangé avec les riens et les sans dents ???

  • Par Liberdom - 20/07/2017 - 13:21 - Signaler un abus Pourriture

    Ce Tourret illustre bien la pourriture du système des politicards, évidemment de gauche, qui s'engraissent sur le dos de ceux qui travaillent. Il faut balayer toute ces salissures.

  • Par Fredja - 20/07/2017 - 16:40 - Signaler un abus Rattrapé par la réalité

    Dans la plupart des boîtes, les frais de déplacement et de repas sont plafonnés. De plus, les notes de frais peuvent être exigées par l'URSSAFF pour vérifier qu'on ne triche pas. Donc de mon point de vue, nos élus doivent être soumis exactement au même traitement, ce ne serait que justice, non ? Et si ce gros fainéant veut se payer un 3 étoiles, il paie le dépassement du plafond. Avec les indemnités qu'il touche, il peut largement se le permettre. Mais c'est sûr, ça doit lui faire drôle de ne plus pouvoir s'éclater avec nos impots.

  • Par Anouman - 20/07/2017 - 19:33 - Signaler un abus Note de frais

    On voit bien que ce sont des gens coupés de la réalité. Dans toutes les entreprises les notes de frais doivent être justifiées avec des limites variables dans les dépenses engagées. Une fois que la règle est définie on n'a guère de surprises. Il parait logique qu'on leur accorde un budget maximum et que s'ils ne le justifient pas on ne paye que ce qui est justifié.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€