Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cote de confiance : François Hollande chute encore, Nicolas Sarkozy dépasse Alain Juppé chez les sympathisants UMP

Selon le Baromètre Ipsos-Le Point publié ce lundi après-midi, le président de la République ne profite pas de son émission télévisée de mi-mandat.

Des hauts et des bas

Publié le - Mis à jour le 18 Novembre 2014
Cote de confiance : François Hollande chute encore, Nicolas Sarkozy dépasse Alain Juppé chez les sympathisants UMP

François Hollande perd encore 1 point au baromètre Ipsos-Le Point Crédit Reuters

L'action de François Hollande reste peu appréciée. C'est du moins ce que reflète le nouveau baromètre Ipsos-Le Point publié ce lundi. Le président de la République perd encore un point à 15% d'opinions favorables. Les opinions défavorables demeurent stables à 81%. L'émission de mi-mandat du 6 novembre suivie par près de 8 millions de téléspectateurs n'a visiblement pas convaincu. L'affaire Jouyet, les suites du dossier "Sivens" et les déclarations de Christian Eckert sur les impôts ne l'ont sans doute pas aidé. Toujours lié au destin du chef de l'Etat, Manuel Valls s'accroche et reste stable à 33% d'opinions favorables. 

De l'autre côté de l'échiquier politique, Nicolas Sarkozy est le grand gagnant de ce nouveau baromètre.

L'ancien président de la République grime de 6 points à 37% d'opinions positives. Une bonne dynamique qui s'explique sans doute par le meeting qu'il a donné Porte de Versailles la semaine passée et qui a eu un écho positif notamment auprès des sympathisants de droite. D'ailleurs, le candidat à la présidence de l'UMP repasse devant Alain Juppé chez les sympathisants UMP à 83% contre 76% pour le maire de Bordeaux. Mais ce dernier peut se consoler puisqu'il reste le préféré au classement général, 54% des Français lui faisant confiance. Il devance Jack Lang et Christine Lagarde.

A noter, les bons scores d'Emmanuel Macron. Le ministre de l'Économie gagne 8 points et se classe 20e. Dans le détail, il prend 8 points à gauche et fait un bon de 22 points à droite. Marine Le Pen perd quant à elle 1 point à 33% d'opinions favorables.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Normal 1er. - 17/11/2014 - 17:50 - Signaler un abus Le compte n'y est pas.

    Chutant chaque mois de trois points et cela depuis déjà plus d'un an, il devrait se trouver à - 20. Il n'est plus légitime. A bientôt.

  • Par Vincennes - 17/11/2014 - 18:52 - Signaler un abus IPSOS/le Point ....Hollande était donc à 16% selon ce Canard

    puisqu'il vient de perdre un point = 15%, aujourd'hui !!! alors qu'il y a une semaine le sondage pour Huffington Post, Hollande n'était qu'à 12% et pour PARIS MATCH , un comble 29% !!!! on voit de suite les canards "orientés"

  • Par cloette - 17/11/2014 - 18:57 - Signaler un abus C'est quand même un comble

    ces sondeurs qui ne savent pas compter !

  • Par assougoudrel - 17/11/2014 - 20:09 - Signaler un abus Depuis qu'il a pris l'ascenseur,

    qui n'arrête pas de descendre, notre gros nain apperçoit Lucifer, en compagnie de son bras droit Mitterrand. Il est très loin, en-dessous.

  • Par vangog - 18/11/2014 - 00:31 - Signaler un abus "L'action de François Hollande reste peu appréciée..."

    Mais c'est quoi son action? À part brasser du vent, sans produire d'électricité, j'vois pas! Quelqu'un peut m'expliquer?...

  • Par Le gorille - 18/11/2014 - 01:06 - Signaler un abus Comment compter

    Bof ! la logique de comptage est simple. Première phase : sonder deux fois : une première fois, quand un événement lui est heureux, puis quand il n'y a pas d"événement (soyons pudiques). Donc le second annule la remontée du premier. Seconde phase, oublier les sondages précédents, de manière à embrouiller le canard, qui n'a pas la courbe. Et quand c'est un gorille, c'est pire : il ne peut s'accrocher à la liane "orthonormée" qui est en petits morceaux...

  • Par Deudeuche - 18/11/2014 - 06:12 - Signaler un abus @vincennes

    c'est comme les sondages sur le mariage homo ou l'irrésistible ascention de Juppé-Establishment Friendly.

  • Par le Gône - 18/11/2014 - 10:21 - Signaler un abus Ah Nom de Dieu ....!!

    Pour que le Point (fervent militant de Juppé, comme il le fut de DSK) mette Sarko devant Juppé..c'est qu'il doit être vachement haut ..Sarko..et ça, ma brave dame ça doit vraiment l'emmerder Barbier.

  • Par l'enclume - 18/11/2014 - 17:11 - Signaler un abus Elysée - gate

    vangog - 18/11/2014 - 00:31 http://www.economiematin.fr/news-elysee-gate-le-detournement-de-fonds-publics-revient-en-cour-dappel?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_campaign=NL-2014-11-18

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€