Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 21 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Champigny : Edouard Philippe ne reviendra pas sur la suppression des peines plancher

Interrogé sur France 2, le Premier ministre s'est dit "horrifié" par l'agression et estime qu'il faut plus de policiers sur le terrain.

Statu quo

Publié le
Champigny : Edouard Philippe ne reviendra pas sur la suppression des peines plancher

Violente, l'agression à Champigny-sur-Marne n'a laissé personne indifférent. Pour sa rentrée médiatique, le Premier ministre Edouard Philippe ne pouvait donc éviter le sujet. "Comme tous les Français j'ai été horrifié par le comportement agresseurs et frappé aussi par ceux qui n'ont rien fait, qui filmaient !" a expliqué le Premier ministre sur France 2. "Il faut faire preuve d'une sévérité sans faille vis-à-vis ceux qui attaquent les forces de l'ordre (…) Je comprends cette attente des policiers !"

En revanche, il a évacué la possibilité d'un retour des peines plancher, réclamé par le syndicat Alliance ou des élus de droite.

"Elles ont été introduites pour tous les crimes et délits en cas de récidive. Elles ont été supprimées en 2014" a-t-il rappelé, expliquant s'être "toujours méfié des réactions qui passeraient par un élément législatif (…) le vrai sujet c’est beaucoup moins les peines plancher que la présence de plus de policiers sur le terrain." Il a rappelé l'augmentation des recrutements et la mise en en place d'une police de sécurité du quotidien dès cette année.

Créées par Nicolas Sarkozy, les peines plancher étaient des peines minimales incompressibles pour les délits et les crimes. François Hollande avait décidé leur suppression pour favoriser des alternatives, jugées plus efficaces contre la récidive. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 03/01/2018 - 09:10 - Signaler un abus Peines plancher, pour les délinquants financiers ?

    Avec Macron, après Sarko et Hollande, pas sûr que la situation s'améliore ! Le copain de Bolloré avait créé des peines ''plancher'', mais pas pour les délinquants financiers... des ordures comme Ferrand ou Fillon ? Par contre, ce nabot bling-bling n'a pas cherché à enrichir Bouygues, en lui faisant construire des prisons-modèles (avec section VIP ?), et il a accru le chômage en diminuant vigoureusement les effectifs de la police ! Vraiment un ''sacré farceur'' ! Curieux que le mari de Carla ait autant de nostalgiques sur ce site !

  • Par cloette - 03/01/2018 - 09:20 - Signaler un abus Ganesha

    délinquance financière n'excuse en rien une racaille qui piétine et roue de coups une femme sous prétexte qu'elle est de la police . Le plus urgent est de foutre des baffes à cette racaille .

  • Par Ganesha - 03/01/2018 - 10:01 - Signaler un abus Cloette, je pense que le

    Cloette, je pense que le peuple ne se conduira jamais ''correctement'' s'il est informé, même partiellement, de la corruption qui règne chez les ''riches et puissants'' ! Renseignez-vous sur ce qui se passe actuellement en Iran et au Venezuela. Et pourtant, le chômage des jeunes n'y atteint qu'à peine les records de nos banlieues...

  • Par Salgado - 03/01/2018 - 10:46 - Signaler un abus Bla bla!

    Horrifié on s'en fout,c'est un mot.Les peines plancher c'est du concret.Philippe est un petit politicard qui doit sa carriere à Ruffenach et Juppé.Toutefois il à une singularité :ses cheveux gras......c'est tout!

  • Par Paul Emiste - 03/01/2018 - 18:00 - Signaler un abus Ha ha ha!

    Le monsieur n´a toujours pas compris que le probleme n´est pas le nombre de policiers mais la magistrature gauchiste qui relâche ces pôvres victimes de la société aussitôt arrêtes.

  • Par KOUTOUBIA56 - 03/01/2018 - 18:32 - Signaler un abus Avec comme mentor Juppé, il

    Avec comme mentor Juppé, il ne pouvait qu'être une couille molle. il est vrai que bien servi a Matignon on ne sait pas trop ce que c'est que de prendre des gnons dans la gueule!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Par Lepetant - 03/01/2018 - 19:17 - Signaler un abus Horrifié ? C'est tout ?

    Je ne suis pas du tout horrifié. Je suis scandalisé par le fait que les policiers ne soient plus respectés, parce que cela annonce pour bientôt l'anarchie dans notre pays.

  • Par KOUTOUBIA56 - 03/01/2018 - 21:55 - Signaler un abus et la clique des bouffons de

    et la clique des bouffons de banlieues qui nous chieront sur la gueule

  • Par vangog - 03/01/2018 - 22:52 - Signaler un abus Il faut les trois!policiers supplémentaires...

    moyens supplémentaires et peines plancher, pour cause de justice laxiste. À propos, E. Philippe a-t-il réalisé une évaluation des peines alternatives, suite à la suppression des peines plancher par Flamby, avant de déclarer péremptoirement qu’elle amélioraient le taux de récidive? Les policiers n’ont pas l’air d’y croire...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€