Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Carlton : DSK renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "proxénétisme"

Le parquet avait requis en juin un non-lieu en faveur de l'ancien patron du FMI. L'avocat de DSK dénonce un "acharnement".

Episode 2 586

Publié le
Carlton : DSK renvoyé devant le tribunal correctionnel pour "proxénétisme"

DSK a été renvoyé en correctionnelle pour "proxénétisme aggravé en réunion".

DSK est encore loin d'en avoir fini avec la justice. Dans l'affaire du Carlton de Lille, les juges ont en effet décidé de renvoyer en correctionnelle l'ancien patron du FMI, ainsi que douze autres personnes, pour "proxénétisme aggravé en réunion". Le procureur de Lille a fait cette annonce vendredi dans un communiqué. Une 14e personne mise en examen dans le dossier a quant à elle été renvoyée pour "complicité d’escroquerie et d’abus de confiance".

Le parquet, qui avait requis le 11 juin un non-lieu en faveur de l’ancien patron du FMI, n’a pas précisé auprès de l’AFP s’il ferait appel de la décision.

Sur BFM TV, l'avocat de Dominique Strauss-Kahn, Me Richard Malka, a dénoncé un "acharnement" de la part de la justice. "On poursuit les gens par idéologie", a-t-il dit avant d'ajouter : "cela pose une fois de plus la question du fonctionnement de l'instruction en France".

Dominique Strauss-Kahn a de son côté dénoncé le caractère "exclusivement à charge" de l'instruction, dans un communiqué diffusé par ses avocats. "Compte tenu du caractère exclusivement à charge de l'instruction menée contre lui, M. Dominique Strauss-Kahn s'attendait à cette décision" des juges de le renvoyer devant un tribunal, sans suivre les réquisitions de non-lieu prises le 11 juin par le parquet, est-il écrit. L'affaire ne devrait donc pas en rester là.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 26/07/2013 - 15:52 - Signaler un abus Ca pose aussi le problème du statut des magistrats

    ... magistrats qui ne sont au vrai que des fonctionnaires. Non élus ils ne peuvent se prévaloir de la légitimité populaire, même s'ils sont légaux. Il faudra donc un de ces quatre que le peuple élise son personnel judiciaire, juges et procureurs, histoire de contrôle démocratique. Et qu'on ne nous objecte pas qu'ils sont les seuls capables de comprendre le droit. Car soit le droit est touffu et incompréhensible et alors il faudra changer les choses, soit les députés votent n'importent quoi. Et puis s'il faut des experts rien n'empêchera aux juges élus d'y faire appel, ce qu'ils font d'ailleurs actuellement. Evidemment, cela risque de politiser quelque peu la justice. Et alors ? La justice est un troisième pouvoir politique. Il appartient au peuple. Pas à des fonctionnaires.

  • Par walküre - 26/07/2013 - 15:54 - Signaler un abus Ceci dit

    que DSK se débrouille avec ses histoires de fesses.

  • Par Deckard - 26/07/2013 - 15:56 - Signaler un abus Donc le proc aux ordres

    Donc le proc aux ordres voulaient sauver les fesses de DSK, mais un juge d'instruction indépendant en a décidé autrement... Celui là ne faisait sûrement pas parti du S.M....

  • Par Temüdjin - 26/07/2013 - 16:33 - Signaler un abus De l'autorité et du respect.

    C'est cela aussi le problème du respect : comment voudrait-on reprocher à une jeunesse de de refuser l'autorité quand un avocat en personne proclame que " "cela pose une fois de plus la question du fonctionnement de l'instruction en France" ? On ne dénonce une décision judiciaire., puisqu'elle est rendue, ou alors on remet en cause l'institution, voire les institutions, on entretient alors une invitation à l'insurrection, auquel cas on se lancera en politique, pourquoi pas, mais on ne remet pas en cause le fait jugé autrement qu'en faisant appel par les voies prévues à cet effet, sans bling blng médiatique. Non mais, je ne rêve plus vu que ce comportement est devenu chronique.

  • Par rudi11 - 26/07/2013 - 16:50 - Signaler un abus il ne manquait qu un clou

    pour prouver que desormais les juges ont decidé de s amuser avec des gens que le pouvoir actuel n aime pas.....au moins jusqu aux municipales ......on peut esperer que l affaire du fils fabius aura autant de ramdam publicitaire.

  • Par gliocyte - 26/07/2013 - 17:22 - Signaler un abus Patratas

    Et quand je pense qu'Atlantico essaie, depuis 1 mois et demi, par tous moyens, de lui redonner une virginité... De lui remettre le pied à l'étrier. Et;.. patratas, le voilà à nouveau, cul par dessus tête.... Qu'est-ce qu'on s'amuse.

  • Par Glop Glop - 26/07/2013 - 18:20 - Signaler un abus Redescente à la cave...

    ... le DSK n'en fini plus de brouter. Mouah!Ah!Ah!

  • Par yves95 - 26/07/2013 - 18:41 - Signaler un abus à Temüdjin

    Certes, votre argumentation répond à une logique implacable. Mais, si je suis votre raisonnement, il n'y aurait en aucun matière à dénoncer une décision judiciaire. Certes, je vous suis sur le fait que l'on a d'avoir un certain respect de l'institution judiciaire et des institutions en général, mais, vous devez le savoir, pour être respecté, il y a un préalable incontournable, il faut également être respectable ! Je ne suis pas complètement convaincu que les citoyens accorde une confiance absolue à leur justice. Pas tout à fait à tort, non ?

  • Par Jean-Pierre - 26/07/2013 - 20:49 - Signaler un abus Enfin une bonne nouvelle !

    ... Tout va mal en France, et le procureur socialiste voulait en finir avec Dodo le Socialaud en classant discrètement son affaire... humm... . Mais tout est bien qui finit bien, ahahah... Cette affaire sera la bonne, notre Domi-nique sera bientôt devant des juges pour expliquer que "le matériel" qu'il réclamait par sms enflammés ce n'est pas des putes, qu'il n'a jamais payé de sa vie une femme pour la baiser (même sans l'agresser ni la violer)... qu'il a "horreur" de la prostitution ! . Et en France, il ne suffit pas d'indemniser une victime pour échapper à son destin judiciaire ! . J'espère qu'il fera citer ses camarades du PS comme témoins de moralité, histoire de... .

  • Par Jardy - 26/07/2013 - 20:58 - Signaler un abus Et pas de Kahn thon en vue..

    ..simplement , tout le monde en a mare !

  • Par un_lecteur - 27/07/2013 - 08:31 - Signaler un abus rideau de fumée

    nos journalistes sont en permanence à la recherche de sujets politiquement corrects, pour ne plus parler de ceux qui fâchent : - DSK - Le bébé royal - Le tour de France - L'accident de train en Espagne, sur lequel nous sommes beaucoup mieux informé que sur le notre - Délinquance à l'autre bout du monde, pour ne pas parler de la notre - Il fait chaud, il y a des orages - etc etc

  • Par Temüdjin - 27/07/2013 - 08:37 - Signaler un abus @yves95 ...

    Yves95, si vous voulez je ne conteste pas le droit à la contestation, tant légitime que naturel quand l'indignation l'est. Je pense simplement pour dire les choses prosaïquement que le linge sal se doit d'être lavé en famille, ainsi de la justice, de la police, de l'enseignement, de tous corps de métier, dès lors, et c'est le cas dans la plupart des démocraties (toutes ?) que des voies de recours sont en place. Mettre sur la place publique, quand on est de la partie, un différend, un désaccord, en particulier lorsqu' exprimé avec une remise en cause sinon du jugement mais de l'intégrité du système afférant, me semble préjudiciable pour tous, et laisse ouverte la porte à ce refus de l'autorité dont je faisais état dans mon premier post.

  • Par Djib - 27/07/2013 - 09:26 - Signaler un abus ne nous laissons pas abuser par les Torquemada de la justice

    De nombreux internautes sont ravis, compte tenu de leur sensibilité de droite, de voir cet odieux personnage inquiété par la justice. Ceux qui sont de gauche prétendent que cette inculpation prouve l'indépendance de la justice. Ce que beaucoup ne voient pas, c'est que la magistrature constitue une corporation aigrie consciente de sa médiocrité et de sa lâcheté, qui souhaite maintenant prendre sa revanche sur un pouvoir qui l'a privée de toute influence politique depuis la révolution, tant sa capacité de blocage des réformes était nocive sous l'ancien régime. Nous assistons dès lors au renversement de la morale de la fable "selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir". Les Trotskistes qui tentent de noyauter toutes les institutions sensibles savent parfaitement exacerber cette rancoeur pour l'utiliser au profit de leurs objectifs de déstabilisation des institutions. D'ailleurs pour ces gens là DSK est plus le représentant du libéralisme qu'ils exècrent plutôt qu'un authentique socialiste. A voir les flagorneries dont ils sont l'objet de la part de Hollande et de son Zéro, les juges sont en train de gagner ce mauvais combat.

  • Par Temüdjin - 27/07/2013 - 10:03 - Signaler un abus @Djib

    Il semblerait à vous lire qu'au mieux vous n'êtes pas juriste pour ainsi ignorer la complexité d'une pensée nourrie de droit. Tout corps de métier est pluraliste dans ses représentants, justice comprise même si je regrette quand le juriste se départie d'un objectif louable pour verser dans une approche politique de ses fonctions. Il y a en France de nombreuses sensibilités et c'est tant mieux, mais je crois que vous vous égarez à penser que l'une l'emporterait sur toutes les autres.

  • Par Benvoyons - 27/07/2013 - 10:57 - Signaler un abus Avenir Syderale, DSK en plein trou noir?

    Il lui restera bientôt, sans risque, pour sa jouissance quotidienne la PMA GPA.

  • Par prochain - 27/07/2013 - 14:20 - Signaler un abus DSK mange pas de pain peut rapporter gros

    Allez hop c'est reparti pour quelques mois après on remettra Cahuzac oubliez "la courbe du chômage" du président.

  • Par langue de pivert - 27/07/2013 - 17:24 - Signaler un abus Il pourrait faire de l'ombre

    Il pourrait faire de l'ombre au plouc ! ☺

  • Par xm - 28/07/2013 - 09:14 - Signaler un abus Un point de droit omis

    Ce que tout le monde oublie de dire, c'est que DSK a offert les locaux (dont certains lui appartenant par prête nom interposé) où ont eu lieu les orgies. Des citoyens lambda sont allés en prison pour cela, louant des logements à des prostitués. Certains pouvaient être de bonne foi, ne connaissant pas la réelle activité de leur locataire. Qu'il y ait un changement de jurisprudence à l'encontre de DSK. OK mais il faut que ça s'applique pour tout le monde.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€