Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bygmalion : le montant des fausses factures de la campagne de Sarkozy avoisinerait 17 millions d’euros

Mediapart publie, ce mardi, la comptabilité interne de la société pour l'organisation des meetings électoraux du candidat UMP, récupérée fin mai par la police judiciaire. Une comptabilité accablante.

Gros dérapage

Publié le
Bygmalion : le montant des fausses factures de la campagne de Sarkozy avoisinerait 17 millions d’euros

Cette affaire pourrait être une nouvelle entrave à un retour possible de Nicolas Sarkozy Crédit Reuters

Ce sont des documents accablants publiés ce mardi par le site d’informations Mediapart. Selon une comptabilité interne de la société Bygmalion, récupérée par la police judiciaire lundi 26 mai, et à laquelle Mediapart assure avoir eu accès en intégralité, le candidat Nicolas Sarkozy aurait dissimulé près de 17 millions d'euros de frais de campagne aux autorités de contrôle en 2012.

Un montant bien supérieur aux 11 millions évoqués dans un premier temps par l’avocat de la société, pour l’organisation des 44 meetings électoraux du candidat de l’UMP Nicolas Sarkozy.

"C’est le premier élément matériel qui prouve le trucage massif des comptes de l’ancien président de la République" écrit le site sur sa page d’accueil. A titre d’exemple, le candidat Nicolas Sarkozy a déclaré à la commission des comptes de campagne avoir facturé 0 € à Event et Cie, l’agence d'événementiel de Bygmalion, pour l’organisation du meeting au Trocadéro, le 1er mai 2012, alors que le prix réel de la prestation dépasse le demi million d’euros.

A LIRE AUSSI - Affaire Bygmalion : Nicolas Sarkozy pourrait-il être contraint de payer 11 millions d'euros au Trésor public ?

Ainsi, officiellement, le candidat Sarkozy a réglé 4,3 millions d'euros à Event & Cie, la filiale de Bygmalion, pour l'organisation de ses 44 meetings ; un an plus tard, en juillet 2013, le Conseil constitutionnel rejetait ses comptes de campagne pour un dépassement de 500 000 euros du plafond des dépenses, fixées à environ 22 millions d’euros. Mais, selon la comptabilité dévoilé par la rédaction du site, il aurait en fait dépensé 21,2 millions d’euros.

En intégrant ces sommes dans la comptabilité de campagne du candidat de l’UMP à la présidentielle, le montant avoisine les 40 millions d’euros, bien au-delà au plafond légal des dépenses, et bien loin du dérapage initial. Jean-François Copé, l’ancien président de l’UMP affirme depuis le début de l'affaire, en février, qu’il n’est au courant de rien dans cette affaire, et assure qu’il en est de même pour Nicolas Sarkozy.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zoize34 - 17/06/2014 - 15:13 - Signaler un abus Qui.....mediapart?

    Evidemment on n'avait pas entendu les persiflages de ce torchon depuis qqs temps!!! Et devinez de qui on parle, mais de Sarkosy bien sûr, ce pauvre plenel, si NS n'existait, il fermerait boutique!!! Vive Nicolas Sarkosy et qu'il vienne vite nous débarrasser du 'gros mou" et de toute sa clique d'incapables.

  • Par sheldon - 17/06/2014 - 15:39 - Signaler un abus Néanmoins même si c'est forcé c'est dangereux !

    Mais est ce qu'à l' UMP on ne peut pas trouver des leaders qui ne posent pas problèmes ? ça devient vraiment fatigant !

  • Par Tholar - 17/06/2014 - 15:57 - Signaler un abus NS doit payer...

    ....s'il est coupable. Même si j'ai voté pour lui, il ne peut pas se soustraire à la justice, si les faits sont avérés. Pauvre France : entre une gauche laminée par 24 mois de pouvoir, et une droite en lambeaux, elle est bien mal représentée.

  • Par Texas - 17/06/2014 - 17:19 - Signaler un abus Scenario

    Il va falloir s' habituer , comme les " feux de l' amour " , à une succession d' épisodes jusqu' en 2017 . Une fois la division de la Droite , adroitement entretenue , nous verrons Mr Valls se présenter et rassembler dans une dynamique de la dernière seconde , les " Forces de Progrès " pour un second mandat . Et ce sera reparti , dans l' enthousiasme d' aujourd'hui , pour 5 ans ! D' ici-là , Vérifions la validité de nos passeports .

  • Par von straffenberg - 17/06/2014 - 17:55 - Signaler un abus Secret de l'instruction.....quel secret

    Une fois de plus des documents qui ne devraient pas sortir du cadre de l'instruction se retrouve chez Médiapart (ou ailleurs..). Cela en dit long sur la collusion de cette officine avec les politiciens de gauche ; tout ceci arrive toujours quand notre président est au plus bas .....elle est belle notre république continuez messieurs vous allez atteindre le fond

  • Par Gilly - 17/06/2014 - 18:23 - Signaler un abus Plenel, Davet et Lhomme

    Un trio qui passe son temps à sortir des papiers sur Sarkozy. Les listes ont déjà été publiées sur Marianne2 (évidemment). La seule chose que l'on peut en conclure à ce stade, c'est que des fausses factures ont bien été réalisées pour des prestations bidon. Nombre d'entre elles mentionnent un total de 299 000€. Le seuil de 300 000€ à ne pas dépasser pour éviter un paraphe supplémentaire ? Je remarque que d'emblée, personne n'a remis en cause les affirmations de Lavrilleux et Maisonneuve. C'était forcément un dépassement de frais de campagne. Cependant, Millot n'est pas à son coup d'essai en terme de fausses factures et de prestations bidon. Il a déjà été condamné pour abus de biens sociaux, faux et usages de faux. Il est mis en cause dans l'affaire de Carolis et France Télévision ainsi que dans le sud de la France. Il avait un grand carnet d'adresses (n'est-ce pas Hidalgo ?). Est-ce pour cela que la gauche reste bien silencieuse sur le sujet ? N'y aurait-il pas d'autres fausses factures ailleurs qu'on ne pourrait pas mettre sur le dos de Sarkozy ?

  • Par langue de pivert - 17/06/2014 - 18:23 - Signaler un abus On nous dit pas tout...

    ...Sauf à Médiapart ☺ ! 40 000 000 € ? et même pas réélu ☺ ? Une facture de 0 € validée par la commission des comptes de campagne ? On nous prend pour des cons ? pour le moment on entend qu'un son de cloche ! Wait and see.

  • Par langue de pivert - 17/06/2014 - 18:36 - Signaler un abus Rappelez nous en 2021 ! ☺

    Médiaprout n'a toujours pas retrouvé les 50 000 000 € de Kadhafi pour la campagne de 2007 ! Pourtant il avait des preuves ! Investiguez, investiguez...il en restera toujours quelques choses !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€