Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 03 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Brexit : David Cameron va présenter au Parlement l'accord pro-UE, le maire de Londres rejoint le camp des favorables au départ

"Je ferai campagne pour partir de l’Union européenne", a annoncé dimanche soir le très populaire Boris Johnson.

Bataille indécise

Publié le
Brexit : David Cameron va présenter au Parlement l'accord pro-UE, le maire de Londres rejoint le camp des favorables au départ

Ce lundi, le Premier ministre britannique David Cameron va présenter au parlement l’accord obtenu vendredi avec ses partenaires européens sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Le dirigeant anglais a quatre mois pour convaincre l’opinion publique, très indécise, avant le referendum du 23 juin. Selon le premier sondage réalisé depuis l'accord pour le Mail on Sunday, 48 % des Britanniques interrogés ne veulent pas quitter l'UE, 33 % sont pro-Brexit et 19 % sont encore indécis.

Dans cette longue bataille, le locataire du 10 Downing Street a dû faire face à un coup dur : le ralliement dimanche soir du très populaire maire de Londres au camp des pro-Brexit. "Je ferai campagne pour partir de l’Union européenne", a annoncé Boris Johnson dans une allocution devant son domicile londonien. "Il ne faut pas confondre les merveilles de l’Europe, les vacances en Europe, la nourriture fantastique et les amitiés, avec un projet politique qui est en marche depuis des décennies et menace maintenant d’échapper au contrôle démocratique", a estimé l'édile britannique.

Dans ce camp des "pro", le très médiatique maire de Londres rejoint cinq ministres, dont celui de la Justice, Michael Gove, un ami personnel de David Cameron.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 22/02/2016 - 11:16 - Signaler un abus Les English sont des combattants!

    rien de comparable avec nos sans-couilles UMPSECOLOCOCOs français, conservateurs, immigrationnistes et veules! Boris Johnson exige un accord "encore plus favorable pour la GB"! Cameron avait déjà obtenu un maximum, évitant tous les désavantages de la technocratie europeiste, et n'en conservant que l'intérêt de l'UE, pré-existant à l'Euro, le marché unique. Il est vrai que sortir de l'UE reviendrait quasiment au même, tout en évitant les déflagrations et dommages collatéraux de la crise européenne qui ne manquera pas de survenir, a cause des délires internationalistes du Führer Merkel, et de la rébellion des peuples contre la dictature des lobbys et des banquiers. il semble que Johnson envisage de plus en plus cette évidence...

  • Par cloette - 22/02/2016 - 11:32 - Signaler un abus Les Anglais

    ont toujours eu de meilleures intuitions que nous , par exemple pour la décolonisation qu'ils ont mieux réussie que nous .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€