Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Brexit : Accord unanime des 27 pays

La Grande-Bretagne aura un statut spécial au sein de l'UE. David Cameron annonce qu'il soutiendra le maintien du Royaume-Uni dans l'UE, et fixe la date du référendum au 23 juin.

Ca y est

Publié le - Mis à jour le 20 Février 2016
Brexit : Accord unanime des 27 pays

Les pays européens ont trouvé un accord unanime pour donner un statut spécial au Royaume-Uni au sein de l'Union européenne, et ainsi éviter un "Brexit". Cet accord aura force de loi en droit européen. David Cameron s'en dit très satisfait et annonce donc que dans la campagne de référendum sur le Brexit, il s'opposera au Brexit. "Je souhaite beaucoup de chance à David Cameron", a conclu Angela Merkel.

David Cameron est rentré à Londres le 20 février et a tenu une réunion du conseil des ministres dans la matinée, ou celui-ci a voté pour soutenir officiellement le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne. La date du référendum sur le Brexit est officiellement fixée au 23 juin.

Voici les grandes lignes de l'accord, d'après la conférence de presse de David Cameron, suivie par France TV Info

  • L'accord entérine le principe que la Grande-Bretagne ne rentrera jamais dans l'euro. 
  • L'accord prévoit que les futurs traités européens préciseront que la Grande-Bretagne n'est pas tenue à plus d'intégration politique.
  • "Nous garantirons que les sociétés britanniques ne seront pas discriminés par leur non appartenance à l'euro"
  • "Les ressortissants de l'UE qui ne trouvent pas d'emploi ds les 6 mois devront quitter la Grande-Bretagne"
  • "Nous avons établi que la sécurité nationale britannique est une compétence britannique. La Grande-Bretagne ne fera pas partie d'une armée européenne."
  • L'accord stipule clairement que "la Grande-Bretagne ne fera jamais partie d'un super État europeen."
  • L'accord prévoit des négociations pour "assurer un traitement équitable des accords économiques et financiers entre les pays faisant partie de la zone euro et ceux n'en faisant pas partie".
  • La Grande-Bretagne aura le droit de ne pas accorder les avantages liés au statut de salarié aux nouveaux arrivants d'autres pays de l'UE pour leurs quatre premières années dans le pays.
  • La Grande-Bretagne pourra activer un mécanisme de "frein d'urgence" pour les nouveaux arrivés durant une période de sept ans à partir du moment où la mesure aura été utilisée une première fois. 
  • Un système d'indexation concernant toute l'UE en matière de versement des allocations familiales aux salariés dont les enfants vivent dans un autre Etat membre sera mis en place.
  • Le projet trouve un compromis au sujet de la réglementation financière. La Grande-Bretagne a le droit de réglementer son secteur financier, mais le droit européen a un rôle également.

Une première version de l'accord avait fuitée, révélée par Alex Barker, correspondant du Financial Times, sur Twitter

A LIRE AUSSI : David Cameron a-t-il remporté une aussi grande victoire qu'il prétend ? On peut en douter...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/02/2016 - 00:58 - Signaler un abus Bravo Cameron, un mec qui en a!

    Pas comme nos gauchistes-sans-couilles qui se déballonnent, avant-même d'avoir commencé à négocier... Cameron a obtenu ce que Marine Le Pen réclame pour la France, et ce qu'elle obtiendra, lorsqu'elle sera première ministre de Juppé...la souveraineté monétaire, ils l'avaient déjà, et, contrairement à ce que leurs prédisaient les technocrates bruxellois, ils ont fait de la GB la première place financière européenne...sans l'Euro (un comble!). La souveraineté budgétaire, ils l'ont gagnée, en se désolidarisant des dettes européennes, et en étant exempté de payer pour le bailout européen. La souveraineté législative, ils la confortent, en plaçant leur parlement anglais au dessus des technocrates Bruxellois...ouf pour eux! Et enfin, la souveraineté géographique, ils l'affirment, en tarissant les pompes à aides sociales pour les immigrants, et en stoppant l'invasion musulmane sur les côtes de France...(Richard coeur-de-Lion n'aurait pas désavoué cette tactique...). Lorsque Marine Le Pen réclame ces quatre souverainetés pour la France, elle provoque les cris d'orfraie de nos gauchistes archaïques répartis par le pouvoir socialiste comme des mouches à merde dans les médias subventionnés...

  • Par vangog - 20/02/2016 - 01:06 - Signaler un abus Cameron, un mec qui en a (suite)

    mais lorsque Cameron réussit à obtenir ces quatre souverainetés des dirigeants Bruxellois, tout en conservant le seul intérêt de l'UE qui est le marché unique, on applaudit ( et on a raison d'applaudir) à son brio politique! Je l'ai écouté à Bruxelles, et, franchement, on est loin, très loin des prestations verbales du Caudillo espagnolâtre, de Flamby la Franceeeuuuh, ou de Macron-les-trois-dimanches, dignes représentants de la grande famille des menteurs et tricheurs qui sucent le sang de la France...encore bravo, Cameron! Si la France pouvait avoir un tel politicien...ah mais en fait, elle l'a! et c'est Marine Le Pen...bientôt...

  • Par cloette - 20/02/2016 - 07:02 - Signaler un abus donc

    Ils ont eu le beurre , l'argent du beurre , et la crémière .

  • Par patamoto - 20/02/2016 - 07:48 - Signaler un abus Les autres pays membres n'ont

    Les autres pays membres n'ont plus qu'à imiter la GB et l'Europe (dés)unie ne sera plus qu'un souvenir. Dommage c'etait une belle idée pourrie par des politiciens et acteurs économiques sans envergure.

  • Par toupoilu - 20/02/2016 - 07:50 - Signaler un abus Faut faire pareil.

    .

  • Par lexxis - 20/02/2016 - 10:45 - Signaler un abus CONTRASTE

    Quand on compare ce qu'obtient le Premier Ministre britannique en deux jours de discussion et pour son confort politique avec le refus poli qu'essuie "Moi, Président,je" quaNd il s'agit de sauver l'agriculture française en danger de mort, force est de constater qu'il y en a un qui ne fait vraiment pas le poids et que c'est malheureusement le nôtre!

  • Par J'accuse - 20/02/2016 - 10:46 - Signaler un abus L'UE se meurt, l'UE est morte

    Le Royaume-Uni n'a jamais été dans l'UE: c'est juste une fable pour le faire croire; il y a tellement de dérogations pour les Anglais et tellement peu de participations (pas dans l'euro, pas dans Schengen, etc.) que leur présence n'est qu'un leurre. Si tous les pays étaient dans l'UE comme le R-U, il n'y aurait pas d'UE. En fin de compte, ces dérogations supplémentaires ne font que saper les fondements de l'UE: pourquoi des droits particuliers pour ce pays et toutes les contraintes pour les autres ? Les avantages qui leur sont concédés sont inacceptables pour les autres pays, au nom des principes fondateurs d'égalité entre membres de l'Union. Les dirigeants européens ne font que creuser le tombeau de l'UE en croyant la sauver.

  • Par Lafayette 68 - 20/02/2016 - 10:57 - Signaler un abus "Ceux qui en ont"

    Je doute @vangog que MLP soit un jour premier ministre de Juppé ... Par contre Cameron en a , je suis d'accord comme Orban en Hongrie et d'autres en Pologne ,bref du groupe de Visegrad.Exemples à suivre.

  • Par Eugénie - 20/02/2016 - 11:19 - Signaler un abus Accord équitable selon Merkel !

    Si cet accord est équitable, il faut en faire profiter tous les États membres et là nous pourrons voir que c'est équitable !! NON ce n'est pas équitable de ne pas mettre tous les États sur le même pied d'égalité !!

  • Par jurgio - 20/02/2016 - 11:28 - Signaler un abus On ne peut plus se passer du « coq » anglais !

    Ce n'est même plus la culotte sur les chevilles, elle est carrément jetée à côté !

  • Par de20 - 20/02/2016 - 12:43 - Signaler un abus Charle VI doit ĕtre aux Anges

    Charle VI doit ĕtre aux Anges!!! Quand on gouverne en crétins on se fait barrer en esclaves. C est quoi cette Europe? qui de vous et moi en veut vraiment encore?

  • Par orphie92 - 20/02/2016 - 13:18 - Signaler un abus Mais pourquoi donc

    Ils nous font un chantage "si on obtient pas ce qu on veut , on sort " , ils veulent bien de l europe mais n adherent a aucun de ses fondements a part l espace economique . Ses accords vont a l encontre des traites et n ont aucune valeur , quelle courage de nos chefs d Etats , ont-ils encore un peu d amour propre et une vision ? On est tombes bien bas , cette Europe ne fait vraiment plus rever .

  • Par Pourquoi-pas31 - 20/02/2016 - 14:00 - Signaler un abus Avec la Grande-Bretagne,

    les USA ont réussi à empêcher la construction de l'Europe. Avec les nouveaux accords, ils rentre de plein pied dans le marché commun européen. Les dérogations sont trop nombreuses et nécessitent des référendum nationaux des 27 autres pays de l'Union.

  • Par Pourquoi-pas31 - 20/02/2016 - 14:02 - Signaler un abus rentrent (merci de corriger)

    rentrent (merci de corriger)

  • Par gerint - 20/02/2016 - 14:06 - Signaler un abus Je réclame pour la France ce qe les Anglais obtiennent

    Car pour moi la Nation prime l'Europe, en tout cas cet appareil qui reste dictatorial et hors sol pour les peuples hormis le Royaume Uni qui a une trempe qui nous manque même s'il a besoin de la permission des USA qui sont les patrons réels..

  • Par Pourquoi-pas31 - 20/02/2016 - 14:23 - Signaler un abus Il nous manque a paraitre prochainement

    La photo de groupe des dirigeants Européens dont vingt sept d'entre eux avec la culotte baissée jusqu'aux chevilles. Photo intitulée : EUROPE 2016

  • Par clint - 20/02/2016 - 15:31 - Signaler un abus Paroles, Paroles, ...et victoire des Européens !

    Cet accord officialise une Europe à 2 vitesses, voire trois ! Et ce sans changer la constitution, donc sans besoin de validation ! Il y aura l' Europe du libre échange, l' Europe de l'€, mais là encore possibilité de réaffirmer le noyau dur (France, Allemagne, Benelux, Italie, Espagne, ..).

  • Par clint - 20/02/2016 - 15:37 - Signaler un abus L'Europe à 27 est l'oeuvre des anti-européens !

    Et Chirac en a été l'un des investigateurs en poussant à une ouverture folle à des pays qui n'avaient pas les moyens d'y entrer de suite, ou ..jamais ! Ces pays ont tout fait pour qu'il n'y ait jamais de défense européenne, préférant la protection de l' OTAN, protection qui implique l'entrée de la Turquie dans l' Europe !

  • Par jybro - 20/02/2016 - 16:08 - Signaler un abus I"UE n"existe plus

    oui gerint, désormais tout est possible, mais.... selon vangog,notre peintre des murs de l'avenir, l'homme ou la femme politique qu'il nous faut nous fait........."défaut". Un vieillissement en cave de M. MARECHAL LE PEN sans doute. L'URGENCE :Retour au noyau dur :UE A 6,8,Pas plus. FEDERALISME absolue. PUIS PAYS ASSOCIES HORS ZONE MONETAIRE EURO. UNE SORTE DE CEI.....COMMUNEAUTES DES ETATS INTEGRES. LE DEAL POUR NOTRE BIEN AIME PAYS= JUPPE° MARION M. LE PEN+ PH. DE VILLIERS. C'EST TOUT. AH PUTAIN LES SEJOURS DE REPOS EN ALTITUDE : QUEL BIEN ETRE!!!

  • Par langue de pivert - 20/02/2016 - 17:29 - Signaler un abus G-Basta !

    Espérons que le NON l'emportera et que la G-B nous quittera ! ☺ Ça devrait être possible avec un peu de chance !

  • Par Le gorille - 21/02/2016 - 09:07 - Signaler un abus Apparence d'Europe... Vite, le Frexit !

    N'importe quoi ! J'espère que le peuple sera plus honnête que Cameron, un fieffé coquin celui-là : il a obtenu jusqu'à la crémière.... .... Bon, pour nous, il nous faut sortir de cet amas sans âme qui cède uniquement pour préserver une idéologie : l'apparence d'Europe ! Il n'y a qu'une image, vide ! "Belle tête, mais de cervelle point", dit le renard. Même pas d'idéal commun ! Ah si ! peut-être Mammon. Mais c'est tout. A nous de voter celui qui nous fera sortir de ce bidule.

  • Par goethe379 - 21/02/2016 - 11:31 - Signaler un abus Bon négociateur

    Où est l'homme politique chez nous qui aurait le courage de taper sur la table pour exiger les mêmes avantages? Pas notre pitre actuel locataire de l'Elysée. Bravo Cameron.

  • Par gerint - 21/02/2016 - 19:49 - Signaler un abus Correction d'avis

    Je me rends compte de ce que je craignais en fait sur les dernières déclarations de Cameron sur les contrôles migratoires: il est main dans la main avec l'UE (et les USA) comme Tsipras pour la Grèce et faire ce qu'il faut en faisant semblant de s'opposer pour garder à tout prix la GB dans l'UA. Alors pas matador, mais commis d'office.

  • Par cloette - 21/02/2016 - 19:50 - Signaler un abus Brexit

    J'espère que le NON sortira des urnes ! Et que d autres suivront .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€