Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"15 minutes pour convaincre" : Jean-Luc Mélenchon propose un "droit opposable à l'emploi"

Le candidat de la France insoumise a proposé un "contrat coopératif" financé par l'Etat.

колхоз

Publié le
"15 minutes pour convaincre" : Jean-Luc Mélenchon propose un "droit opposable à l'emploi"

Jean-Luc Mélenchon était le premier candidat à être interrogé par David Pujadas et Léa Salamé dans "15 minutes pour convaincre", la grande émission politique sur France 2, dans laquelle les 11 candidats à la présidentielle s'exprimeront ce jeudi soir.

Il est notamment revenu sur sa mesure de "droit opposable à l'emploi". Jean-Luc Mélenchon a rappelé que "la Constitution dit que chacun à le droit à un travail et le devoir de travailler". Il propose donc de prendre la loi ATD Quart Monde et la modifier. "Toute personne qui est chômeur de longue durée représente un coût : allocations, aménagements de prestations. Plutôt que l'argent vienne de cette façon, on le concentre pour en faire un salaire et on installe cette personne dans un contrat coopératif.

L'État finance la coopérative", a-t-il ajouté.

"Je suis porteur d'une philosophie de la vie dans laquelle accumuler sans fin des richesses n'est pas vue d'un bon oeil. (...) A partir d'un certain niveau, comme l'ont fait les Etats-Unis un temps, on taxe à 90%, et pas à 100%, car sinon c'est confiscatoire", a-t-il ajouté. Interrogé sur les risques de départ des grandes fortunes, il a répondu : "Je ne crains pas qu'ils partent. Très peu de monde gagne 35.000 euros. Et puis je suis tout à fait disposé qu'on examine un statut fiscal de ceux qui ont des variations de revenus. Ce qui compte, c'est que tout le monde participe à proportion de ces moyens". 

Interrogé sur un thème de son programme qu'il souhaite développer dans l'émission, Jean-Luc Mélenchon a répondu "abolir la monarchie présidentielle pour mettre fin au règne de la caste". "C'est la raison pour laquelle je pense qu'il faut convoquer dans le peuple une Assemblée constituante pour réfléchir à la Constitution d'une VIe République", a-t-il dit. "Une constituante, la première fonction que ça remplit, c'est de refonder le peuple. Les gens vont en discuter, comme ils le font actuellement en famille avant l'élection. (...) Cette passion collective reformera le peuple français, qui a tellement changé depuis le début de la Ve République. Nous ne sommes plus un peuple rural, mais un peuple métissé."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 20/04/2017 - 20:49 - Signaler un abus L'Etat est

    le contribuable et beaucoup seront exemptés, sauf la classe moyenne.

  • Par Ganesha - 20/04/2017 - 22:38 - Signaler un abus Assougoudrel

    Assougoudrel, cela fait trente ans que la France est gouvernée par des guignols au service des milliardaires. Les classes moyennes sont effectivement écrasées, mais vous n'avez toujours pas compris ! Et vous persévérez !

  • Par Fredja - 21/04/2017 - 15:06 - Signaler un abus Un peuple métissé ?

    Avec lui, c'est garanti... Un peuple où les blancs seront moqués et ejectés, ça fait partie de ses promesses de campagne... A part bien sur l'oligarchie dont il fait partie, et qui continuera de diriger le pays en nageant dans le pognon... Et n'en déplaise à Ganeshe, si Marine passe, ça sera exactement pareil car leurs programmes sont des copier/coller.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€