Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Utiliser Twitter à l'école ? Mais l'Éducation nationale est déjà exagérément ouverte aux nouvelles technologies !"

Twitter, un bon outil pédagogique pour permettre aux élèves timides de s'exprimer davantage ? C'est ce que semble démontrer une étude effectuée par des chercheurs australiens. Et si tout ceci était du vent ?

Réseau social, tu perds ton sang froid

Publié le
"Utiliser Twitter à l'école ? Mais l'Éducation nationale est déjà exagérément ouverte aux nouvelles technologies !"

"L'école est exagérément ouverte aux nouvelles technologies. " Crédit Reuters

Atlantico : Dans le cadre de la parution d'une étude concernant l'usage de Twitter à l'école, des chercheurs australiens démontrent que ce réseau social est un bon outil pédagogique pour permettre aux élèves timides de s'exprimer davantage. Est-ce une piste à suivre pour améliorer l'éducation ?

Jean-Paul Brighelli : Est-ce que l’on soigne sa timidité par des contacts virtuels ? Non. C’est du pipeau ! Ce sont des statistiques pour des sociologues anglo-saxons. La réalité est toujours plus complexe. La réalité c’est essentiellement de l’humain, or, les machines ne facilitent pas l’humain.

Tant que l’on n’arrive pas à un niveau d’étude supérieur, on ne peut avoir des machines qu’un usage mortifère. Si cette pratique se généralise cela serait extrêmement dangereux. Nous avons suffisamment d’autistes, il est inutile d’en fabriquer d’autres.

 

D’une manière plus générale, que pensez-vous de l'usage de Twitter en milieu scolaire ?

Je laisse Tweeter à Titi et Grosminet (cela pour dire que je sais ce que signifie tweet en anglais, et que Titi s'y appelle Twitty). 140 caractères, ce n'est plus de la concision, c'est de l'indigence. S'il y en a qui croient que c'est de la pensée, c'est qu'ils pensent court. Très court. Peut-être même ne pensent-ils pas du tout. C'est même probable. Voire certain. C'est un outil pour sportifs et hommes politiques.

 

Selon vous, l'école est-elle assez ouverte aux nouvelles technologies ? 

L'école est exagérément ouverte aux nouvelles technologies. Un téléphone portable ne sert à rien en classe (ils sont d'ailleurs totalement interdits dans mon établissements, et confisqués au besoin, sauf aux classes post-Bac -comme ça, les élèves ne perdent pas de temps à filmer la prof qui vient de s'immoler par le feu, comme c'est arrivé récemment à Béziers (si, si, ils filmaient), ni à conserver un souvenir des copains en train de se faire sucer par une gamine contre son gré, comme c'est arrivé tout aussi récemment sur le parvis de la gare de Lyon-Part-Dieu.

Les ordinateurs ne servent rigoureusement rien avant la Terminale (surtout pas en sciences, disent les profs de maths et les autres ; ils empêchent les élèves d'apprendre à calculer), sinon à procurer un accès facile à GrosNichons.com (le site n'existe pas, mais mériterait d'exister, non ?). Les cours de "technologie" qui leur apprennent à surfer sur la toile devraient d'ailleurs être supprimés, ce serait une première mesure symbolique forte.

Cela dit, j'utilise beaucoup la Toile en classe - en guidant les élèves (tous post-Bac) vers tel ou tel site - parce qu'ils ne sauraient pas seuls. Le net est une pioche - si on ne vous explique pas, vous ne savez pas vous en servir. Au passage, les réseaux des établissements étant censurés, nous sommes obligés de passer par des réseaux extérieurs sauvages, ce qui n'est pas d'une moralité bien exemplaire. Il faudrait que seuls les élèves majeurs aient accès au net, mais à tout le net.

Et j'utilise beaucoup le mail hors classe-je réponds à leurs courriers à toute heure du jour et de la nuit -quand ça me paraît nécessaire. J'envoie d'ailleurs mes corrigés ainsi-ça économise du papier. Je déplore que les établissements français soient équipés de PC, souvent anciens. Quand l'Education Nationale switchera-t-elle pour Mac ?

Mes élèves prennent des notes (ou répondent à leur courrier) directement sur ordis. C'est très bien, ça économise le papier. Mais il y a une discrimination forte entre ceux qui ont les moyens d'en être équipés, et les autres. Je suis donc favorable à la distribution gratuite de Mac Book Air à tous les néo-bacheliers. Ça remplacerait intelligemment les anciennes distributions de prix.

 

Franchement, n’êtes-vous pas un peu "réac" vis-à-vis des réseaux sociaux ?

Non, parce qu’après tout je suis présent sur Facebook. Pour ce qui est de Twitter je n’en vois pas l’usage. Je suis plutôt gros minet que Twitty...

Je ne suis pas réac vis-à-vis des réseaux sociaux, cependant j’ai tendance à avoir besoin d’une certaine amplitude afin de développer ma pensée. La preuve dans les réponses que je viens de vous donner… elles excèdent les 140 caractères.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Rhytton - 20/01/2012 - 10:58 - Signaler un abus Résumer sa pensée en 400 caractères: bel exercice intellectuel!

    Bon article! Illimités, on peut étaler 1 réflexion sur X tweets! Le web, new TV lobotomy pour des kids tjs aussi désarmés! D'où accompagnement parental essentiel (courant chez les Anglo). L'école est incorrectement ouverte aux NTIC, pas exagérément. 1 BMW de la micro à TOUS les néo-bach'? Et après? Vous paierez pour moi! Qu'apprendre en primaire: Lire, écrire, compter, PROGRAMMER. Votre livre: +1

  • Par EmmanuelleEN - 20/01/2012 - 23:32 - Signaler un abus Heu... une question à monsieur Brighelli.

    Avez-vous un compte Twitter ? Avez-vous essayé l'outil dont vous parlez d'un ton si définitif ? "140 caractères, ce n'est plus de la concision, c'est de l'indigence." : notez que votre citation s'est... tweetée, car elle fait moins de 140 caractères. On peut donc en déduire que Twitter ne véhicule pas simplement l'indigence, il véhicule aussi les aphorismes.

  • Par Loys - 21/01/2012 - 00:02 - Signaler un abus Proposons que l'oral de

    Proposons que l'oral de français soit remplacé par des tweets. Et que les élèves puissent télécharger des commentaires et des dissertations sur leur tablette pendant l'écrit de français. L'école ne doit plus rester en marge du progrès évident qu'apporte Internet !

  • Par Jyaire - 21/01/2012 - 08:46 - Signaler un abus Je pense donc je tweete.

    Voilà pourquoi Twitter à l'école est un outil, et non une méthode. Et s'il n'est pas adapté pour développer sa pensée, il peut l'être dans des situations très précises, car il permet une communication réelle, et non des "semblants" éducatifs. Par ailleurs, il serait intéressant d'argumenter votre idée sur les Mac. @Lyos : au Danemark, les étudiants ont accès à Internet pour leur "Bac"...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Paul Brighelli

Jean-Paul Brighelli est professeur agrégé de lettres, enseignant et essayiste français.

 Il est l'auteur ou le co-auteur d'un grand nombre d'ouvrages parus chez différents éditeurs, notamment  La Fabrique du crétin (Jean-Claude Gawsewitch, 2005) et La société pornographique (Bourin, 2012)

Il possède également un blog : bonnet d'âne

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€