Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 27 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Sotchi, deux mois après les JO : les images d'une ville fantôme

Routes défoncées, résidences inoccupées, maisons pas terminées, habitants aux abonnés absents, etc. Sotchi ne vit plus après les JO.

Avant/Après : aïe !

Publié le - Mis à jour le 10 Avril 2014
Sotchi, deux mois après les JO : les images d'une ville fantôme

Alexander Valov a pris une série de clichés à Sochi, montrant une ville fantôme. Crédit Alexander Valov/ BlogSochi

Il y a tout juste deux mois, le 7 février 2014, débutaient les Jeux Olympiques de Sotchi. Le rendez-vous attendu par la terre entière, véritable événement médiatique et vitrine de tout un pays, la Russie en l'occurrence, a été une belle réussite d'un point de vue sportif. Des records, de la vitesse, de belles images et de l'émotion. Tous les éléments étaient réunis pour cette édition 2014. Tous, sauf quelques réserves concernant les infrastructures mises en place, notamment en terme de logement. En effet, les premiers journalistes arrivés sur place quelques jours avant le début de la compétition ont montré des photos via Instagram ou Twitter, où l'on voit des constructions à peine terminées, des chambres dont les peintures sont en cours de finition ou non reliées à l'électricité.

Un léger couac, passé à l'état d'indifférence générale dès le début de la compétition sportive, mais qui augurait mauvais présage. 

 

Passées les joies, rentrés les athlètes et les 13 000 journalistes, disparus les 3 milliards de téléspectateurs, les JO sont derrière nous. Alors, qu'est devenue Sotchi et ses centaines d'infrastructures dont la facture s'élève officiellement à 37 milliards d'euros ? Les Jeux les plus chers de l'histoire sont-ils rentables pour cette ville bordée par la mer Noire ? Peut-on parler d'effet Jeux Olympiques ? Pas vraiment, non...

L'avenir semblait ensoleillé pour cette station balnéaire située dans la partie russe du Caucase où tout a été repensé : il a fallu tout construire ou presque à Sotchi. D'après Jean-Claude Killy, membre du Comité international olympique (CIO), "85% des infrastructures ont dû être bâties à partir de rien". La Russie a tout fait pour rendre accessible la ville située au bord de la Mer Noire. La liste des bâtiments est longue et comporte entre autres un aéroport, deux gares, 77 ponts, 12 tunnels, plus de 400 kilomètres de voies ferrées et trois villages olympiques.

De "Dream City à "Dead City"

Des travaux pharaoniques, auxquels se sont ajoutées plusieurs difficultés techniques ainsi que d'importants retards. En 2013, la Russie n'avait terminé que 70% de la station. À proprement parler, la somme dépensée pour les Jeux de Sotchi est en fait loin des 50 milliards de dollars puisque "seuls" 6,4 milliards (soit 4,7 milliards d'euros) y ont été consacrés, le reste étant liés aux infrastructures.

Christophe De Kepper, directeur général du Comité international olympique, met d'ailleurs en garde : "Il ne faut pas confondre les dépenses engagées pour les Jeux proprement dits et les budgets d'infrastructure dont on doit juger la rentabilité sur 30 ou 40 ans." Quand on connaît le sort réservé aux sites olympiques les plus récents, l'affirmation laisse songeur. Les 15 milliards de dollars dépensés par la Grèce lors des Jeux d'Athènes en 2004 lui ont permis de bâtir de formidables bâtiments… complètement abandonnés aujourd'hui. Ou comment le site olympique est devenu une version moderne des ruines grecques.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Skullnbones - 08/04/2014 - 08:42 - Signaler un abus Aïe mes yeux

    Heureusement que je me contente de survoler, votre "bouteille en plastique usager" vient de m'arracher un œil.

  • Par Atlantico - Rédaction - 08/04/2014 - 10:04 - Signaler un abus @Skullbones

    Bonjour, Merci pour votre vigilance. Ces scories ne sont plus qu'un mauvais souvenir, je viens de nettoyer le texte. Merci pour votre vigilance !

  • Par ocean5 - 08/04/2014 - 10:34 - Signaler un abus Gabegie vous avez dit Gabegie !!!

    Que de milliards dépensés pour que quelques centaines de sportifs prennent leur pied et que quelques milliers de journalistes trouvent quelque chose à raconter !!!

  • Par Peter6809 - 08/04/2014 - 11:02 - Signaler un abus Mégalomanie

    Ce Poutine veut toujours avoir "la plus grosse", tel les petits chefs. Dépenser des sommes pareilles, alors que le pays est tout aussi fauché que les autres, c'est purement honteux. Comment le peuple russe ne râle pas plus? Oupps, pardon, il n'en n'a pas le droit. Non seulement ces constructions sont inutiles et vouées à l'abandon, mais en plus on voit bien que c'est la qualité russe...une route qui s'effondre déjà! J'espère au moins que la société française qui a réalisé les remarquables animations des cérémonies a été payée!

  • Par GOGGOS - 08/04/2014 - 12:19 - Signaler un abus Ils ont les moyens

    A voir mes factures de Gaz avec un hiver relativement doux, je comprend que l'on se paye des jeux à 37 milliards. Est ce que l'on va reprocher à un très riche d'aller place vendome faire des courses A ma connaissance Poutine n'a pas endetté le pays comme le font nos dirigeants de droite ou de gauche.

  • Par ohlala - 08/04/2014 - 14:11 - Signaler un abus donc destination idéale pour fuir la foule

    c'est loin, 20 h de vol, mais au moins on sera tranquille!

  • Par Adi Perdu - 08/04/2014 - 16:55 - Signaler un abus Je fais les mêmes photos à

    Je fais les mêmes photos à Hossegor, dans le golfe du Morbihan ou à

  • Par Adi Perdu - 08/04/2014 - 17:06 - Signaler un abus Promenade en vélo.... en silence : parfait !

    Je fais les mêmes photos à Hossegor, dans le golfe du Morbihan ou à Agde au mois de mars. * Et toujours des pinpins qui saisissent la moindre occase pour mentir ou baver sur Poutine Poutine ? 3 fois président et une fois premier ministre. ;-D Идите к черту

  • Par pave777 - 08/04/2014 - 17:46 - Signaler un abus nos sites de vacances,

    connaissent la même désaffection entre chaque saison ? On veut encore baver sur le vilain Vladimir ? c'est fait.

  • Par cpamoi - 08/04/2014 - 19:04 - Signaler un abus Et nos propres gabegies ?

    Je veux bien que l'on tombe sur Poutine, mais enfin chaque année la cours des comptes dénonce des gabegies sans nom, sans qu'aucune réforme ne soit jamais, ou presque, entreprise. Nos collectivités locales sont endettées jusqu'à la moelle. Sans parler de l'Etat. Au moins, les Russes ont les moyens de jeter l'argent par les fenêtres. En France, nous jetons l'argent après l'avoir emprunté ! Nous devons payer des intérêts pour chaque euro qui atterrit sur le trottoir !

  • Par Salvatore Migondis - 08/04/2014 - 19:43 - Signaler un abus Ah bon...

    On a donc le droit en Russie de critiquer Poutine via son blog...? La presse franco-européo-anglo-saxOTAN-esque ne cesse pourtant de nous dépeindre ce pays comme une dictature qui foule aux pieds la liberté d'expression.. J'ai du mal à m'y retrouver...

  • Par lucuis - 08/04/2014 - 19:54 - Signaler un abus Sotchi n'est surement pas une ville fantome !

    Je rappelle juste que la population de Sotchi est de plus de 370 000 habitants ...en plein hiver et largement plus l'été.... Ce n'est donc ni Deauville...ni Hossegor... Ne vous laissez donc pas abuser par des images d'une mauvaise propagande... On peut toujours faire des images de quartiers vides ou d'utilisation sportives délaissées, mais vous trouverez la même chose dans beaucoup de villes plus petites que Sotchi ou plus grandes... Sotchi reste une ville dynamique, même l'hiver mais les images ne passent pas à la télé française... subventionnée ....par les menteurs....

  • Par Sniper - 09/04/2014 - 11:18 - Signaler un abus Atlantico

    vous aussi vous vous y mettez ou vous continuez la frappe à bras raccourci sur Poutine. J'se espérer que dans quelques temps vous prendrez la peine de frapper vigoureusement sur le Brésil après la coupe du monde de foot et en 2016 les jeux olympiques; car comme gabegie pour l'instant ont ne fait pas mieux. Ah oui mais c'est le Brésil, c'est plus tendance. Mauvaise foi quand tu nous tiens!!!!!

  • Par pierre325 - 09/04/2014 - 11:25 - Signaler un abus le soucis

    C'est que c'est pas le seul site olympique a être dans cette état. Les concepteurs ne pensent pas a l'après, donc au final des salles immense, hors de prix en entretien, disproportionné par rapport au besoin réelle de la population. Les jeux olympique sont une pompe a pognon basé sur la même logique de spéculation qui a vue fleurir en Espagne et ailleurs des immeubles avec golfs inoccupé toute l'année.

  • Par Joséphine - 09/04/2014 - 11:52 - Signaler un abus Poutine bashing...

    Dans le reportage de BFM une habitante de Sotchi dit que "ces changements sont bénéfiques pour la ville, tout est devenu pratique, agréable...". Le virage de plus en plus "néo-con" d'Atlantico est un peu pénible. A quand une enquête sur l'impact des JO d'Athènes dans la situation actuelle de la Grèce?

  • Par Le Lampiste - 09/04/2014 - 13:19 - Signaler un abus Trahi par son ombre...

    Vu la longueur des ombres et leur orientation par rapport à la mer qui est fort probablement au sud, la photo a été prise très tôt le matin... Décidément, les profs de propagande de la CIA sont loin d'égaler ceux du GuéBé...

  • Par Jean-Francois Morf - 09/04/2014 - 20:46 - Signaler un abus Implanter industries+écoles+magasins dans les villes fantômes...

    ...sinon personne ne va jamais pouvoir y habiter!

  • Par gegemalaga - 10/04/2014 - 08:31 - Signaler un abus "...Sochi ne vit plus aorès les JO..."

    et bientot : "...atlantico à l'agonie ..." ; ils ont confondu : " vent nouveau " et INTOX .

  • Par Mélissa31 - 10/04/2014 - 14:50 - Signaler un abus oui c'est bien d'aller voir chez les autres

    mais balayons devant notre porte, c'est beaucoup plus près ! qu'avons nous fait de nos structures après le JO en France ??? - et sans parler des JO, combien sont ils SDF , à travailler ne serait ce qu' à la mairie de Paris, ?? -

  • Par pave777 - 11/04/2014 - 00:33 - Signaler un abus Et pendant que les fantômes hantent Sotchi

    AILLEURS d'autres s'activent ! « Nuit du 7 mars 2014 : à Borispol, aéroport de Kiev, quarante caisses de lingots d’or sont chargées en secret dans un avion non immatriculé, entouré d’une impressionnante escorte. Tous les médias occidentaux ont observé le plus grand silence sur cette affaire. Seule la presse russe a évoqué l’évènement. Les journaux moscovites supposent que l’Oncle Sam aurait pris livraison des caisses de lingots d’or de l’Ukraine, par crainte d’une improbable invasion russe. Ainsi, quarante caisses de lingots, constituant peut-être la quasi-totalité de la réserve d’or de l’Ukraine, ont quitté le pays en une seule nuit ! Le World Gold Council estime à 42,3 tonnes les réserves d’or de l’Ukraine. D’après les experts, une caisse de lingots portés par une palette standard contient 900 kg. Quarante caisses représentent donc environ 36 tonnes d’or. OBAMA prépare sa guerre, il a garé son 4*4, au bout du jardin de Vladimir, et il n'attend que l'occasion et l'incident idéal. Peut être que BHL et le Mossad, comme à Kiev, prendront les initiatives nécessaires, il faut attendre pour le savoir ! patience, et dormez bien à Sotchi, tout est calme ! un vrai bonheur.

  • Par pave777 - 11/04/2014 - 00:59 - Signaler un abus suite de l'attaque de la diligence, une habitude !

    Par ailleurs, le 27 mars 2014, « l’Irak double ses réserves d’or ». L’Irak, qui possédait déjà 29,8 tonnes d’or, a acheté 36 tonnes d’or, au prix de 1,5 milliard de dollars. Par conséquent, ce pays possède à présent 65,8 tonnes d’or qui, d’après les déclarations officielles de Bagdad, servent à stabiliser la monnaie nationale, le dinar. Les Échos affirment qu’aucun gouvernement n’avait acheté autant d’or depuis trois ans. Les experts se demandent comment une acquisition aussi importante n’a pas altéré les cours du métal jaune. En effet, en 2013, lorsque Chypre avait été contrainte de mettre en vente une grande partie de ses réserves, soit 13,9 tonnes d’or, les valeurs avaient chuté et le marché avait été saisi d’un vent de panique inédit depuis trente ans. Curieusement, à présent, la banque centrale de Bagdad achète une quantité trois fois plus importante, sans que le marché n’enregistre aucune baisse. Sachant que l’Ukraine est presque devenue un satellite des États-Unis, et que Bagdad est sous « libération » américaine, cette transaction demeure bien suspecte. Celle-ci aurait pu servir de paiement anticipé à une future livraison de pétrole, car Moscou a doublé ses prix à Kiev.

  • Par biturige - 13/04/2014 - 13:06 - Signaler un abus précedents

    bonjour ,rien ne change ; à chaque fois qu'ont eu lieu des machins Olympiques ,les mêmes scénarios se reproduisent ;la moitie des installations ne servent plus faute de pratiquants - le montant de l'adition reste à régler - les contribuables eux sont toujours là - les promoteurs se déchargent de toute responsabilité ,voir en sortent glorifiés ;n'est-ce pas Messieurs Killy & Barnier = 250 millions de dettes pour Alberville !.....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€