Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 27 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pourquoi c’est vraiment mal comprendre les sondages que d’imaginer que le FN est en train de dévisser

Selon un sondage Ipsos pour Le Monde, 69 % des personnes interrogées désapprouvent l’attitude de Marine Le Pen durant les attentats. Mais ces chiffres ne témoignent pas d'un dévissage du Front national qui cherche aujourd'hui à consolider un grand nombre de sympathisants.

Bien vissé

Publié le
Pourquoi c’est vraiment mal comprendre les sondages que d’imaginer que le FN est en train de dévisser

Le Front National n'est pas en recul Crédit Reuters

Atlantico : Selon un récent sondage Ipsos, un tiers des sympathisants du FN désapprouvent l’attitude de Marine Le Pen pendant les évènements de Charlie Hebdo et suite à la marche du 11 novembre (24 % la "désapprouvent plutôt", 9 % la "désapprouvent tout à fait »). On apprend que cette proportion monte à 69% sur l’échantillon global des sondés. D'aucuns évoquent une "désapprobation" de Marine Le Pen, quelle lecture apportez-vous à ce sondage ?

Jérôme Fourquet : Certes, nous voyons bien une baisse de la popularité de Marine Le Pen. Mais l’interprétation que l’on peut en faire peut varier fortement.

Au lendemain du week-end du 11 janvier et des attentats, deux scénarios étaient envisagés : un d’ordre mécanique qui ressurgit souvent lorsque l’attention est porté sur la communauté musulmane consistant à dire que les évènements allaient remuer les vieux démons, et faire le jeu du Front national. Certains évoquaient un boulevard devant Marine Le Pen, attendant le moment où elle allait attiser l’inquiétude et la méfiance vis-à-vis de l’islam et de l’immigration. L’autre lecture des événements et de leur traitement politique consistait à mettre en exergue la cornérisation de Marine Le Pen dans une ambiance de communion nationale, où chacun se levait pour défendre la liberté d’expression, Charlie Hebdo, etc. Marine Le Pen a bien entendu été male à l’aise à cet égard. Et à cette difficulté se sont ajoutés les propos de Jean-Marie Le Pen et d’Aymeric Chauprade qui la mettaient dans une posture délicate.

La vérité se trouve sans doute entre cette désapprobation et un nouveau processus de capitalisation de son électorat.

On ne voit pas aujourd’hui à l’Ifop ni d’érosion ni de flambée du Front national ou de Marine Le Pen, que l’on prenne en compte des enquêtes de proximité partisane ou d’autres. Sur l’image de Marine Le Pen, le baromètre pour Paris Match publié le 29 janvier montre que sa cote de popularité est passée de 36 à 32 comparativement à décembre. Un repli certes, mais pas non plus un dévissage.

Le sondage Ipsos montre qu’une large majorité des Français n’étaient pas d’accord avec sa manière de gérer les évènements, mais le sondage que nous avions réalisé au moment des manifestations montrait que les Français ne trouvaient pas non plus normal qu’elle n’ait pas été invitée.

Je crois que l’on peut faire une analogie avec la bourse : lorsqu’on s’attend à une augmentation dans les sondages et qu’elle ne vient pas, on pense qu’elle contre-perce.

Pour autant, le traitement des évènements de Charlie Hebdo par Marine Le Pen a-t-il eu des conséquences sur l’électorat en place ?

Oui. Tous ces éléments me font dire qu’au lieu et place de l’interprétation que l’on a souvent faite de ce sondage, l’électorat de Marine Le Pen est plutôt dans une phase de stabilité. Elle n’a perdu qu’à la marge, et elle n’a pas gagné. Les attentats n’ont donc ni rompu ni amplifié la dynamique d’ascension du FN. En revanche, ils ont pu participer à consolider l’électorat qui a rejoint le Front national ces deux dernières années et leur sentiment d’appartenance à une ligne clivante.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 29/01/2015 - 08:28 - Signaler un abus Le vote FN n'est pas mort Fourquet à raison

    Le vote FN est de conviction incontestablement voyez vangog , ganesha et autres il est aussi un vote de rejet des politiques actuels, ces dernier c'est tout contre les politiques établis comme le vote contre NS qui nous a donné Hollande ou le vote grec qui a cru aux promesses démagogiques de Syriza. Le FN est un parti qui est installé durablement dans la vie politique française. Au pouvoir avec son programme économique de gauche, je ne suis pas sur qu'il tienne longtemps, les français seront vite fatigué d'une politique gauchiste après 5 ans de Hollande. Reste l'immigration, et ça c'est son point fort car soutenu par une grande majorité de français. Beaucoup pensent que MLP arrêtera l'immigration, je commence à en douter, après son appel du pied aux musulmans "modèrés".

  • Par Ganesha - 29/01/2015 - 09:03 - Signaler un abus Comprendo Amigo ?

    Cher Anguerrand, ''comme d'habitude'', vous n'avez strictement rien compris et vous mélangez tout ! Marine Le Pen propose au moins des mesures concrètes (dont la Préférence Nationale) pour décourager les immigrés légaux ou illégaux de venir, ou pour ceux qui sont là, les encourager à repartir. Mais Marine et le Front n'ont JAMAIS, jamais, jamais, émis l'idée STUPIDE de chasser de France des citoyens français, porteurs de la carte d'identité nationale, quelle que soient leurs ''origines'' ! Ceux-là votent, et il n'est pas très difficile de leur faire comprendre que leur intérêt personnel, c'est de trouver du travail pour leurs propres enfants, avant de songer à faire venir ''toute la smala des cousins et arrière petits-cousins du bled'' Capiche ? Comprendo amigo ?

  • Par vangog - 29/01/2015 - 10:54 - Signaler un abus Je vais tenter d'expliquer aussi à M. Fourquet, s'il veut bien

    sortir de ses sondages, ce qu'est un mouvement patriotique comme le FN...il est un rassemblement sur des idées phares, les valeurs Républicaines, l'état fort et stratège, la préférence nationale (comme vient de le souligner Ganesha), le patriotisme économique, la défense du système social contre son dépeçage par les gouvernements actuels et précédents, la lutte intelligente contre le chômage...soit un ensemble de valeurs qui sont défendues par 100% des pays démocratiques au monde! Ça, c'est du sondage, hein, Fourquet! Mais contrairement à la pique de Fourquet, qui semble être la seule motivation de cet article, le FN n'est pas une idéologie. Nous n'avons ni Kapital, ni petit livre rouge, ni Mein Kampf, tels que ceux qui ont servi de référence au socialisme...Nous n'avons pas non plus toute leur clique de penseurs et d'idéologues qui inondent l'école, l'enseignement secondaire et les médias. Pas plus de dogmatisme, non plus! Marine Le Pen a dit vouloir se référer ni à la gauche, ni à la droite. Simplement des principes simples, sans couleur politique et partagés par tous les pays...excepté la France et l'UE.

  • Par vangog - 29/01/2015 - 10:56 - Signaler un abus Le FN serait une idéologie, selon Fourquet?

    La langue française est précise, plus précise que les sondages...Si le FN est une idéologie, apportez-en la preuve? et la discipline normale à l'intérieur de tout parti n'est pas cette preuve!

  • Par bjorn borg - 29/01/2015 - 11:06 - Signaler un abus En l'état actuel des choses,

    je vote toujours Front National. Comprenne qui pourra!!!

  • Par Anguerrand - 29/01/2015 - 15:06 - Signaler un abus Messieurs du fn

    Vous récitez bien la " bible" du FN, moi qui suit libre penseur, je suis toujours étonné de ces personnes qui comme dans les sectes ont inévitablement les mêmes idées que leur gourou. N'avez vous pas vu que le FN de MLP n'a plus rien à voir que celui de JMLP qui le fait savoir des qu'il le peut? donc on suit, je me pose la question de la libre pensée de certaines personnes totalement affidées à une doctrine.

  • Par cloette - 29/01/2015 - 16:08 - Signaler un abus @Anguerrand, ne mésestimez

    @Anguerrand, ne mésestimez pas MLP , elle est très intelligente et intuitive

  • Par Ganesha - 29/01/2015 - 16:14 - Signaler un abus Commentateurs ''Libéraux''

    Jean-Marie Le Pen n'a jamais été le moins du monde raciste : il était officier dans la Légion Étrangère ! Il a eu quelques jeux de mots à tendance antisémite, pour lesquels il a eu des ennuis judiciaires. Il était un ''libéral'' tendance Ronald Reagan, à une époque où, à la rigueur, cela pouvait encore se comprendre. Mais nous sommes en 2015, et venir ici faire la promotion du ''Capitalisme Libéral'', cela peut se justifier si vous faites vraiment partie de l'oligarchie, des ''1 % les plus riches'', ou si, plus vraisemblablement, vous êtes payé pour écrire vos commentaires débiles… A part cela, sérieusement, se déclarer ''Sarkozyste'' ! Vos enfants sont au courant ? Vous n'avez pas honte ?

  • Par Xhishou - 29/01/2015 - 16:45 - Signaler un abus @Ganesha

    Quelques jeux de mots? Arf! Dire que la Shoa est un mythe, affirmer que Mandela est un terroriste etc... Soit tu as la mémoire bien courte soit tu as eu le cerveau bien lessivé. Et non je ne suis pour aucun des partis du trio infernales qui ne peuvent pas vivre sans les autres (le FN serait rien sans l'UMP et le PS et vice versa) et ne se concentrer que sur eux c'est faire le jeux des médias détenus par des grands groupes genre Bouyghes... Et si tu remontes sur son programme tu verras de grands retournements de vestes au fil des années mis à part sur l'immigration. Car MLP pour les questions sur l'éducation ou l'économie elle pille grossiérement sur un petit parti politique: Debout La France. Ensuite le plus gros problème de notre pays reste les lobbistes. Et quand tu vois que le FN donne ses postes principalement aux membres de sa famille tu dois bien te douter que s'ils arrivent un jour au pouvoir ce sera pour se remplir les poches avant tout!

  • Par vangog - 29/01/2015 - 17:00 - Signaler un abus @Xhishou Non, la Shoah n'est pas un mythe!

    Mais quand on voit comment les gauchistes ont mis sous le tapis les crimes du socialisme (100 à 110 millions de morts, des populations réduites en esclavage, à la faim et au froid au goulag, pressions et tortures, des pays économiquement ruinés ...) sans qu'aucun de ces gauchistes ne s'en soit ému, ni ait commémoré quoi que ce soit...on peut comprendre que certains aient pu traiter les chambres à gaz comme une péripétie monstrueuse de l'histoire qui n'en est pas à sa première horreur. J'aurais aimé que Flamby s'agenouille devant toutes les victimes du socialisme, qu'il s'obstine à nier...ce qui est pire qu'un détail!

  • Par jurgio - 29/01/2015 - 19:09 - Signaler un abus Un sondage anecdotique

    Logiquement, le flan gouvernemental devrait retomber prochainement. Il était difficile de trouver une parade dans un complexe d'émotion monté en épingles. Les seuls profiteurs ont été ceux qui avaient les manettes. Comment sans détonner dangereusement crier à l'impéritie de la majorité ? Sarkozy resté penaud mais assurant le minimum et MLP, mal conseillée (elle semble peu à peu écarter un entourage pour un pouvoir de plus en plus solitaire) a très mal réagi.

  • Par bjorn borg - 29/01/2015 - 20:03 - Signaler un abus Il faut bien avouer

    que le Front National joue avec le feu. C'est bien dommage tout ça pour Marine. Elle tenait bien la présidentielle pourtant!

  • Par arcole 34 - 30/01/2015 - 08:42 - Signaler un abus @Vangog - 29/01/2015 - 17:00 POURQUOI VOUS JUSTIFIEZ LA SHOAH

    En raison des crimes commis par le Communisme ?. En fait un massacre à vos yeux en explique un autre , et trouve sa justification dans le sens de l'histoire . Après des interprétations fallacieuses de l'histoire le Fn la réécrit version MLP , après celle du père ( reste maintenant la version de la petite fille et nièce de Marine ) .

  • Par LA RICHARDIERE - 30/01/2015 - 21:51 - Signaler un abus Le doute s'installe ches les "PATRIOTS".

    Coincés côté fion par le SCUD tiré par la marinella, dur d'avaler de copiner avec les ennemis "d'hier" (Musulmans, gauchos...). Vont se bouffer le nez, sont trop agités. Dans 2 ans, ils seront entre 5 et 8% sur un taux de participation de 60%. Vont brouter la moquette! Patience. Sacré "PATRIOTS"!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€