Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vous pensiez le miel plus sain que le sucre ? Vous aviez tort

Il est communément admis que le miel est meilleur en termes nutritionnels que le sucre.

Fructose et glucose

Publié le
Vous pensiez le miel plus sain que le sucre ? Vous aviez tort

Le miel est un produit très acide. Crédit Reuters

Il est communément admis que le miel est meilleur en termes nutritionnels que le sucre. Pourquoi le miel bénéficie-t-il d'une image plus positive que le sucre ? Est-ce réellement le cas ?

Béatrice de Reynal : C'est une idée reçue : le miel est 1000 fois meilleur nutritionnellement que le sucre... mais ce n'est pas physiologiquement exact. En effet, le miel est composé d'un mélange des 2 molécules qui composent le saccharose ou sucre de table : le glucose et le fructose. C'est donc un sucre "encore plus rapide" que le sucre de table. 

Quelle différence y a-t-il avec le sucre dans la façon dont notre corps l'assimile, le miel étant à 55% composé de fructose ?

Le miel n'est pas moins bon que le sucre, il n'est pas non plus meilleur. Et l'un comme l'autre ne sont pas mauvais pour la santé.
 
En effet, le glucose est le carburant préféré et indispensable du cerveau et du tissu nerveux. Il est essentiel pour le maintient de la glycémie à son niveau d'équilibre. C'est aussi le carburant préféré de nombre de cellules et de tissus car il est utilisé rapidement, sans effort, et produira de l'énergie, bien sûr, mais aussi, de l'eau et du gaz carbonique qui sera éliminé par les poumons. C'est donc une énergie "propre" qui ne laisse pas de toxine ni déchet dans l'organisme. 
 
Le miel étant une production du jabot de l'abeille, il contient des substances bactériostatiques qui permettent un effet sur la plaque dentaire et sur l'estomac. Il serait donc légèrement moins cariogène que le sucre et relativement plus protecteur contre les aigreurs d'estomac... Sauf que le miel est un produit très acide dont on ne perçoit pas l'acidité à cause de l'effet masquant du sucre. Donc le miel peut aussi induire des aigreurs sur des sujets très sensibles.
 

Notre corps réagit-il de même manière après avoir ingéré du miel qu'après avoir ingérer du sucre raffiné ?

Le miel est équivalent au sucre en terme de composition nutritionnelle fructose / glucose. Le miel apporte un tout petit peu plus de minéraux que le sucre blanc raffiné, mais autant que le sucre de canne peu raffiné, et souvent plus de saveurs (mis à part le sucre de canne peu raffiné).

Les phytothérapeutes, dont je suis, proposent certains miels pour leurs propriétés douces et respectueuses de l'organisme, par exemple, pour apaiser (tilleul) ou au contraire pour stimuler (miel de thym), car ces miels contiennent un peu de pollen.

Mais n'attendons pas des miels qu'ils aient des effets nets. 

En terme de calories, vaut-il mieux opter pour du miel ou du sucre de table ?

Le miel contient plus d'eau que le sucre (qui est sec) : donc à poids égal, le miel sera moins calorique. Mais à effet sucrant équivalent, c'est vraiment comparable. Une cuillérée de miel équivaut à un morceau de sucre.

Les effets du miel sur la peau et les dents sont-ils les mêmes que ceux que sucre ?

Le miel contient des substances bactériostatiques et son acidité naturelle lui a conféré traditionnellement des pouvoirs purifiants de la peau à problème. Sur une peau acnéique ou à comédons, le masque au miel a fait ses preuves. Attention toutefois aux réactions de certaines peaux fragiles. 

D'une manière générale, quels sont les effets d'un excès de sucre sur la santé ? 

L'équilibre nutritionnel propose qu'une fraction relativement modeste soit dédiée aux sucres simples, dont le sucre et le miel. Pour l'équilibre de la glycémie, pour le poids ou l'énergie... mais aussi parce qu'en consommant trop de sucre, celui-ci se transforme facilement en chaleur qui peut marquer le visage (coupe-rose). Limiter sa consommation de sucres permet de préserver l'équilibre. Mais l'excès de sucre sur la santé n'est pas dangereux en soi. 
 
Miel et sucre sont partie de l'équilibre au quotidien car ils permettent de rendre très agréable des aliments qui sont très bons pour la santé mais qui souvent souffrent d'un déficit d'appétence ou de saveurs : le pain du petit déjeuner, le bol de lait ou certains fruits acides comme abricot cuit ou rhubarbe ne pourraient être agréables sans eux. Sachez donc les consommer à bon escient.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur du blog "MiamMiam".

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€