Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Partis faire le djihad aux frais de la République : ces Français de l’Etat islamique qui continuent de toucher des alloc’s

Les députés Alain Marsaud et Thierry Mariani s'apprêtent à déposer une résolution à l'Assemblée sur la question des prestations sociales que continueraient de toucher certains Français partis faire le djihad. Alain Marsaud fait même état d'une personne qui percevrait encore 2 200 euros par mois.

Tout frais payé

Publié le
Partis faire le djihad aux frais de la République : ces Français de l’Etat islamique qui continuent de toucher des alloc’s

Certains djihadistes français toucheraient encore des allocations familiales Crédit Caputre d'écran / l'Express

Atlantico : Alain Marsaud, vous vous apprêtez à déposer avec Thierry Mariani, une résolution à l'Assemblée sur la question des prestations sociales qui continueraient d'être versées à des Français partis faire le djihad en série. Quel est l'objectif d'une telle résolution ? 

Alain Marsaud :  Ce qui a attiré notre attention c'est l'affaire Merah ou plutôt l'affaire de la famille Merah. On s'était en effet aperçu que la belle-sœur était partie en Turquie en passant par Barcelone pour aller faire le djihad. Et nous avions de bonnes raisons de penser qu'elle continuait à toucher différentes prestations sociales. J'avais d'ailleurs interrogé le ministre de l'Intérieur lors des questions au gouvernement au mois de juin. Ce dernier a estimé qu'il s'agissait de stigmatisation. J'ai trouvé cela gros et j'ai écrit au directeur de la CAF de Toulouse avec lequel j'ai échangé et qui a confirmé les faits. 

Entre-temps, on s'est rendu compte que ce phénomène a atteint des familles entières qui sont parties dans le but de faire le djihad.

Je cite d'ailleurs dans la proposition de résolution pour la création de cette commission d'enquête le cas de trois familles, une venue d'Orléans, une de Lyon et autre de Nice. Désormais, il s'agit d'un phénomène familial alors qu'il s'agissait auparavant plutôt d'un phénomène de nature individuelle. Il est donc d'autant plus urgent de surveiller le versement des allocations. Jusqu'ici les prestations continuent à être versées et une procuration est remis à un tiers pour récupérer cette allocation en numéraire et cet argent est ensuite expédié dans le pays d'accueil, pas forcément en Syrie mais en Turquie. Et le destinataire récupère des prestations familiales. Comme cela commence à faire beaucoup et que personne ne bouge, j'ai jugé utile de prendre avec Thierry Mariani cette initiative. Afin de vérifier d'une part que ces abus soient bien réel d'une part et deuxièmement d'imaginer les moyens d'y remédier. 

Un bénéficiaire ayant quitté le territoire français depuis plus de 4 mois, cesse en théorie de percevoir ses allocations. Comment se fait-il que les Caisse d'allocations familiales ne puissent pas établir qu'une personne ait quitté le territoire depuis plus de 4 mois ? 

Les directeurs de CAF connaissent des difficultés à établir le départ des bénéficiaires hors du territoire français de plus de quatre mois, délais au-delà duquel les allocations sont normalement suspendues. Leur seul moyen de vérifier si un bénéficiare n'a pas quitté le territoire est d'aller frapper à sa porte. Mais si son nom est encore présent sur la boite aux lettres, on considèrera  que la personne est encore présente sur le territoire. 

Quel est l'ampleur du phénomène ?  De quel type d'allocations est-il question ? Et a combien estime-t-on le montant de ces allocations ? 

Je ne sais pas mais j'ai connu des cas ponctuels, de familles. A en croire les directeurs de caisse, il y aurait des cas ici et là mais on ne peut pas avancer de chiffres précis car les Caf ne se sont pas penchées sur le sujet. Les caisses les plus réactives sont celles du Sud-Ouest car elles ont été alertées par l'affaire Merah. Les Caf sont généralement assez autonomes, elles dépendent du ministre des Affaires sociales mais ne connaissent pas de tutelles administratives. Aussi, si les directeurs ne sont pas curieux, les abus ne sont jamais mis au grand jour. Je pense que 80% des directeurs de Caf qui n'ont même jamais imaginé faire des enquêtes de cette nature. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pale rider - 10/10/2014 - 09:04 - Signaler un abus "dans un système idéal, il faudrait les empêcher de partir" ????

    Mais au nom de quoi ? Vivons nous en Urss ? Qu'ils partent donc , je ne crois pas que ceux qui partent faire ce genre de choses manqueront à notre pays ....

  • Par Enjoy - 10/10/2014 - 09:41 - Signaler un abus Incroyable ... ce pays est formidable ..

    en déclin complet ..

  • Par ISABLEUE - 10/10/2014 - 10:09 - Signaler un abus elle est pas belle la vie ???

    Comme si il ne pouvait pas y avoir de recoupements entre les différents services de l'administration française ?? Police, allocs et sécu et j'en passe.... L'Administration française, du haut en bas, quand allez-vous vous réveiller et BOSSER ???? C'est notre argent, celui que le privé gagne...

  • Par ISABLEUE - 10/10/2014 - 10:09 - Signaler un abus elle est pas belle la vie ???

    Comme si il ne pouvait pas y avoir de recoupements entre les différents services de l'administration française ?? Police, allocs et sécu et j'en passe.... L'Administration française, du haut en bas, quand allez-vous vous réveiller et BOSSER ???? C'est notre argent, celui que le privé gagne...

  • Par vangog - 10/10/2014 - 11:43 - Signaler un abus Déchéance de la nationalité française!

    Il fait arrêter les demi-mesures, et ne pas se contenter de leur sucrer les grasses allocations que leurs versent le peuple français. Associé à un strict contrôle aux frontières, cette déchéance de la nationalité française verra se tarir la pompe aspirante à djihâd qu'ont patiemment su créer nos politiciens gauchistes ( UMP-UDI inclus). À défaut, les combattants partis rejoindre les barbares vont augmenter exponentiellement, comme les erreurs de tout gauchisme...

  • Par vangog - 10/10/2014 - 11:47 - Signaler un abus J'ajouterai que la mesure "il faut les

    empêcher de partir", est un déni de droit, condamné par le droit français, comme par le droit européen. Non! Seule mesure possible: "il faut les empêcher de revenir!". Mais cela impliquerait d'abroger Schengen et de récupérer la maîtrise de nos frontières...trop humiliant pour des gauchistes d'avouer et de revenir sur leurs erreurs: impossible aussi! Donc: vivement Marine!

  • Par daerlnaxe - 10/10/2014 - 13:06 - Signaler un abus la logique voudrait

    qu'on lève les allocs directement les prestations sociales selon les crimes commis. Viols, meurtres, vols avec violence.

  • Par daerlnaxe - 10/10/2014 - 13:06 - Signaler un abus la logique voudrait

    qu'on lève les allocs directement les prestations sociales selon les crimes commis. Viols, meurtres, vols avec violence.

  • Par myc11 - 10/10/2014 - 14:46 - Signaler un abus C'est beau l'humanisme quand on nourrit en son sein

    Le serpent et son venin afin qu'il vous frappe le moment venu! Ah les droits de l'homme, de la femme ennemi(e)s qui vous plombent de tant de scrupules pour agir, et seulement quand on est sûr de bien agir quand le mal est fait. Aux Etats-Unis, on ne peut même plus envoyer de l'argent aux pays où il y a des risques de noyaux de terrorisme. En France on se fait du souci pour ces pauvres qui n'ont pas de ressources, à qui on octroie toutes sortes d'allocations, afin qu'ils puissent faire la guerre.

  • Par Leucate - 10/10/2014 - 15:10 - Signaler un abus Dénaturalisation

    La seule solution n'est pas d'empêcher les djihadistes et autres fondus de partir mais de les empêcher de revenir une fois partis. Il suffirait d'une loi dénaturalisant d'office tout français s'engageant dans une organisation internationale déclarée criminelle et coupable de crimes de guerre et contre l'humanité.

  • Par chrisbord - 10/10/2014 - 16:59 - Signaler un abus "On" nous enfume

    Le lien unissant tous les bobos gauchos a l'Islam est si puissant que cela ne se fera jamais. En tout cas pas avec le gastéropode qui sous couvert d'une tolérance ne fera rien pour contrôler le flot d'immigrés nous apportant toutes sortes de vilenies sur notre territoire. Territoire qui s’amenuise de plus en plus pour les gaulois qui se retranche dans des endroits plus calmes et a l'abri des vandales !

  • Par Hugues001001 - 10/10/2014 - 17:28 - Signaler un abus Bien sûr...

    "Après l'intervention de Delphine Batho". Mais de quoi se mêle-t-elle cette cloche ? Elle n'a jamais rien su faire de sa vie et n'est devenue députée que grâce à Ségolène Royal, qui décidément n'a vraiment pas eu le nez fin. Sa prestation au ministère ne laissera aucun souvenir impérissable et sa rancoeur tirée du fait d'avoir été débarquée démontre une puérilité et une absence crasse de maturité. Alors que remette cette question du croisement de fichiers sur la table et que les socialistes assument et disent aux Français pourquoi ils s'opposent audit croisement alors qu'ils sont les premiers à voter des lois de contrôle de l'Internet sans la moindre gêne. Accessoirement, sur le sujet des allocs, compte tenu de la situation actuelle et de l'impérieuse nécessité de faire des économies, et afin de motiver certains qui auraient tendance à trop compter sur la solidarité nationale dont on nous rabâche constamment les oreilles, il serait peut-être grand temps d'imposer une limite au montant total cumulé d'allocations que chaque foyer peut obtenir lorsqu'il cumule RSA, APL, allocations familiales et parent isolé.

  • Par Eolian - 10/10/2014 - 17:44 - Signaler un abus Les empêcher de partir???

    mais il faut être complétement inconscient pour les retenir. Qu'ils partent, et que TOUTES les prestations sociales soient coupées, et ceci dès le premier jour! Ce gouvernement est vraiment complétement débile.

  • Par adroitetoutemaintenant - 10/10/2014 - 20:24 - Signaler un abus Interdit par l'ONU

    l'ONU interdit que quelqu'un se retrouve sans nationalité. La seule solution qui marcherait et dans la cas présent quasiment à tout coup serait d'imposer à tous les immigrés et leurs descendants pendant deux autres générations de garder la nationalité d'origine. Comme cela, on peut les déchoir de la nationalité française et les interdire de territoire, chose à laquelle Shenghen ne peut rien.

  • Par evy - 11/10/2014 - 06:39 - Signaler un abus avec la masse de fonctionnaires en France

    il faudrait en envoyer chez chaque famille allocataires susceptibles de partir à l'étranger et couper les vivres dès que les personnes ne sont pas présentes avec leurs enfants lors des contrôles

  • Par evy - 11/10/2014 - 06:48 - Signaler un abus tout le monde râle mais

    51% ont voté pour ce "gouvernement de bras cassés" Il faut en assumer les conséquences. La presse va également payer cher ses conneries. On a que ce qu'on mérite. Pour la "bouffe"c'est pareil on n'a plus que de pizzerias et des kebabs. Vive la France !!

  • Par assougoudrel - 11/10/2014 - 10:38 - Signaler un abus Cela fait près de 2 ans

    que les militaires au mali ont tiré la sonnette d'alarme. Combien de fois l'ai-je écrit dans Atlantico. Ils ont trouvé des bulletins de paiement des Allocs chez eux quand ils sont partis précipitament. Et c'est à présent que l'on se réveille.

  • Par Maredesbobos - 11/10/2014 - 20:29 - Signaler un abus assistanat

    Un certain nombre des personnes qui s'expriment ici mettent en cause l'actuel gouvernement pour ces lois complètement débiles qui accordent d'une part, la nationalité française à cette racaille et d'autre part des aides de toutes sortes. Ils y en a beaucoup à l'actif de la droite et Sarkozy n'a rien fait pour supprimer ces injustices. Et c'est pas Juppé qui va changer les choses. Quand j'imagine mon avenir en France, je rêve que marine le Pen fasse le grand ménage " Sortie de l'euro, rétablissement de nos frontière, autonomie des Dom Tom, Suppressions des allocations pour les étrangers" Et après ça, revenir à une politique de droite libérale et pragmatique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Marsaud

Alain Marsaud est député de la 10e circonscription des Français de l'étranger. Ancien magistrat, il a aussi occupé le poste de chef du Service central de lutte antiterroriste au Parquet de Paris.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€