Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Orange mécanique : le livre choc qui donne (enfin) à voir la délinquance telle qu'elle est

Dans "La France Orange Mécanique", Laurent Obertone ose s'intéresser aux deux violences faites à la société d'aujourd'hui : la délinquante et la médiatique.

Le livre noir de l’insécurité française

Publié le
Orange mécanique : le livre choc qui donne (enfin) à voir la délinquance telle qu'elle est

Laurent Obertone s'intéresse aux deux violences faites à la société d'aujourd'hui : la délinquante et la médiatique. Crédit DR

"On appelle ça une victime. En un sens, docteur, je trouve ça peut-être plus répugnant à voir que le coupable."

(Le personnage du maire dans Monsieur Ouine de Bernanos.)

Sur ce livre choc qui en défrisera plus d’un, et, comme le remarque malicieusement Xavier Raufer dans sa préface, fera passer son auteur d’abord comme un falsificateur indigne doublé d’un répressif tout azimut à la solde du Front National (et sans lire ce que celui-ci dit vraiment du FN et la façon dont il lui règle son compte), puis, une fois qu’on aura vérifié la véracité hallucinante de ses informations,  comme un défonceur de portes ouvertes qui n’a rien inventé et se contente d’accumuler la liste des horreurs pour semer la panique dans les foyers, enfin, quand tout aura été digéré, repensé, reconnu, pour un vrai journaliste qui a fait son boulot et osé, le salaud, nous parler de cette chose répugnante qui s’appelle "le réel",  on pourra dire cinq choses.

5. La France Orange mécanique est avant tout un livre d’informations. Un document incroyablement fourni sur tout ce qui se passe depuis vingt ans au pays des Droits de l’Homme en matière de délinquance et de criminalité. Un recensement accablant, quasi surréaliste, où il apparaît, d’après l’  "office national d’observation de la délinquance et des réponses pénales" (l’ONDRP), qu’il y a en France chaque jour près de 6000 atteintes aux bien, 1300 atteintes à l’intégrité physique, 1000 escroqueries économiques et infractions financières, 470 véhicules détruits ou dégradés, 330 violences physiques crapuleuses, 100 incendies volontaires de biens privés. Pire, qu’on compte 200 viols toutes les 24 heures – et un nombre impressionnant de violeurs rejetés dans la nature.

De ce triste livre des records, on apprendra aussi comment toutes les formes de délinquance ont explosé, à commencer par celle des mineurs (il n’est plus rare de voir des assassins de quinze au treize ans) et celle des filles (le taux d’adolescentes mises en cause entre 1996 et 2009 a connu une augmentation de 113 %). Facile de convaincre par des listes, rétorqueront les "sceptiques", ces gens à qui il n’est jamais rien arrivé et qui prennent toujours de haut les plaintes de ceux à qui il est arrivé quelque chose. Le réel est racoleur, c’est bien connu. Et il a bien souvent le mauvais goût d’être démocratique et égalitaire : on peut être un ado et violer une octogénaire comme en juin 2012 à Marseille (20 minutes, 16/06/12) comme on peut être un septuagénaire et, quelques jours plus tard, séquestrer, filmer et violer une jeune femme à Lessard-le-National (Le journal de Saône-et-Loire, 30/06/12). Sans oublier ces cas d’école qui seraient comiques s’il n’étaient pas vrais, comme cet homme jugé en novembre 2012 à Saint Nazaire pour avoir tué sa femme enceinte de 33 coups de couteau, parce qu’elle voulait appeler leur bébé "Yanis" et lui préférait "Gianni" (Ouest-France, 09/11/12).

4. Bien entendu, il ne manquera pas d’âmes sensibles pour stigmatiser la violence intrinsèque de ce livre conçu lui-même, avec son titre spectaculaire et sa couverture orange brutale, comme un compte à rebours façon Irréversible de Gaspard Noé (les chapitres allant de 10 à un hypothétique quoique "explosif" zéro) ou même comme une thérapie de choc destinée à excéder le lecteur en le saturant d’informations toutes plus horribles les unes que les autres et finir par le persuader que décidément la violence est partout et que lui-même peut en être la  victime, un peu comme ce que l’on fait justement subir à Alex dans le film de Stanley Kubrick. C’est là l’indéniable côté "traitement Luduvico" de cette France Orange mécanique – à la différence de taille qu’il s’agit là non d’endormir les conscience mais bien de les réveiller.

Certes, Laurent Obertone n’y va pas avec le dos de la cuillère et n’est pas toujours à l’abri de facilités, de raccourcis ou de jugement à l’emporte pièce dont on peut comprendre qu’ils représentent un défouloir mais qui finissent par altérer la réflexion. De même sa vision, disons génético-animalière du monde, étayée, d’ailleurs brillamment, par les thèses du biologiste Richard Dawkins selon lesquelles nous serions prisonniers de nos gènes et du zoologiste Konrad Lorenz pour qui l’agressivité est déjà dans la bactérie, pourra apparaître quelque peu univoque – même si l’on comprend que pour le criminologue, c’est le monde entier qui devient à un certain moment criminogène. Il n’empêche que la subjectivité, parfois discutable, du jugement est toujours amortie par l’objectivité du constat. N’en déplaise aux esprits forts, c’est le réel qui est choquant, non le dégoût qu’il suscite.

3. Voici donc un livre certainement excessif mais d’un excès qui est à la mesure de la réalité. Et une réalité qui, comme toujours, a l’art de contrarier les dogmes de la sociologie dominante. Ainsi, un bourdivin sera fort irrité d’apprendre que la criminalité ne va pas forcément de pair avec la pauvreté, l’environnement et le chômage, et que, par exemple, des départements comme la Creuse, le Cantal et le Lot, qui ont le PIB le plus bas de France, sont aussi ceux qui ont le taux de criminalité et de délinquance le moins élevé alors que des départements à forte criminalité comme l’Essonne, le Val-de-Marne ou la Seine-et-Marne, sont beaucoup plus riches, beaucoup plus entreprenants, et le comble, beaucoup plus subventionnés.. C’est que contrairement à ce que pensent nos journalistes officiels, évidemment tous de gauche (car comme le rappelle Obertone, citant une étude étonnamment sérieuse de Marianne datant du 23 avril 2001 : 94 % des journalistes votent à gauche – ou au centre pour les plus subversifs d’entre eux), les problèmes sont parfois beaucoup moins "sociaux" qu’ethniques et religieux. Et force est de constater, avec Eric Zemmour, Malek Boutih, les sociologues Hugues Lagrange et Sébastien Roché, et n’importe quel Ministre de l’Intérieur qui daignerait montrer ses chiffes, qu’il y a en effet une sur-délinquance des Noirs et des Arabes. Mais qu’on se rassure, la criminalité des autochtones a augmenté elle aussi. Ouf !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Nana de la falaise - 16/01/2013 - 06:22 - Signaler un abus Ok

    Je vais l'acheter aujourd'hui.

  • Par Jp Lejeune - 16/01/2013 - 06:51 - Signaler un abus Enfin?

    Un bouquin que l'on n'attendait plus... Voilà qui risque de faire bouger les lignes. Soutenu par Raufer et Ménard je vois : http://www.dailymotion.com/video/xwqp7q_trailer-officiel-la-france-orange-mecanique-laurent-obertone-document-a-paraitre-le-17-janvier_news#.UPY_PGDQi1M

  • Par géodith - 16/01/2013 - 07:35 - Signaler un abus On le lit

    et on l'envoie à taubira avec un quizz.

  • Par carabène - 16/01/2013 - 07:46 - Signaler un abus Dommage

    Hier, la belle-soeur est arrivée sans s'annoncer? Elle m'a fait peur ! il y a 50 ans, les gens ne fermaient pas à clé et quand la porte s'ouvrait, on découvrait le visiteur avec plaisir et sans sursauter...

  • Par zen aztec - 16/01/2013 - 08:03 - Signaler un abus ???

    On verra quels médias s'en feront l'echo,surtout si soutenu par Zemmour et Ménard

  • Par Eowyn - 16/01/2013 - 09:06 - Signaler un abus Le jeune homme du Noctilien

    " ... tel ce jeune homme de 19 ans qui en décembre 2008 se voit provoqué, volé et tabassé par une bande de voyous en plein Noctilien parisien, et qui, parce qu’on a filmé son agression et qu’elle est passée sur Internet, ne trouve rien de mieux à dire qu’il ne veut surtout pas qu’on en fasse un "amalgame" En savoir plus sur http://www.atlantico.fr/decryptage/orange-mecanique-livre-choc-qui-donne-enfin-voir-delinquance-telle-qu-elle-est-pierre-cormary-607616.html#EhbiQrZg5qkmKhvS.99 " Il faudrait savoir si ce jeune homme parlait librement. Il était à Sciences-po, dont on connait l'idéologie.

  • Par EOLE - 16/01/2013 - 09:54 - Signaler un abus Jamais la loi n'a été aussi distante de la morale

    Remettez-en une petite couche supplémentaire en supprimant autant de repères que possible (comme le mariage et la famille) et vous multipliez les crimes et les violences sans que les inombrables lois que vous voterez n'aient la moindre chance de s'appliquer faute d'autorité morale. La seule chose que notre justice sache désormais réprimer c'est la parole. Toute objection devient délit d'opinion. Les medias et les politiques alimentent cette "bien-pensence" de fourbes et de coquins. Jamais la loi, dans son application, n'a été aussi distante de la morale.

  • Par pierredrumont - 16/01/2013 - 10:33 - Signaler un abus Bravo à Atlantico de faire la promotion de ce livre

    mais parle-t-il aussi de la délinquance financière ? Les meurtres et attaques commis par les "chances pour la France" sont connus de tous. Mais on parle peu des financiers qui ruinent les épargnants par leurs magouilles. Peut-être parce qu'ils sont d'une certaine communauté qu'il faut épargner, très présente dans les médias et la finance.

  • Par Altec - 16/01/2013 - 10:40 - Signaler un abus Résultat de la politique

    Résultat de la politique désastreuse de la droite depuis plus de dix ans de pouvoir. Notre nouveau président, monsieur François Hollande va inverser cette tendance.

  • Par Karamba - 16/01/2013 - 10:49 - Signaler un abus Justement à propos d'Orange Mécanique

    Je suis sidéré de voir le peu de cas accordé par les médias à l'affaire de Vitry sur Seine dans laquelle un homme de 65 s'est fait tabasser à mort par des racailles mineures pour avoir voulu leur inculquer la notion de respect et de propriété privée. C'était intentionnel et assez représentatif du triste quotidien de pas mal de quartiers, mais on n'a pourtant pas eu d'émeutes. Ah quand quelques mômes de banlieues se font bousculer par la police, là en revanche attention... Mais en attendant on a jugé que la mort de cet homme n'était pas importante, ne fallait surtout pas figure de signal d'alarme...

  • Par kettle - 16/01/2013 - 11:01 - Signaler un abus @Karamba

    "Je suis sidéré de voir le peu de cas accordé par les médias à l'affaire de Vitry sur Seine dans laquelle un homme de 65 s'est fait tabasser à mort " --- Chaque jour un retraité est tabassé. A quoi bon en parler? Ca ferait le jeux tu FN.

  • Par pansted00 - 16/01/2013 - 11:07 - Signaler un abus Un livre et surtout un film prophetique

    Je parle du livre de Burgess et du film de Kubrick. Une différence notable cependant entre les racailles musulmanes de nos banlieues et Alex et ses droogs est qu'eux écoutaient du Beethoven, pas du rap de merde.

  • Par eldorove - 16/01/2013 - 11:15 - Signaler un abus skinheads disparus

    Pour ma part je suis étonné de la disparition des mouvements skinheads qui florissait encore il y a vingt ans. La justice aurait elle zélé sur leurs cas ? Pour ma part, j'habite la banlieue tranquille, et je n'ai pas à me plaindre : la racaille ne s'y sent pas assez nombreuse face aux patrouilles de police pour agir à sa guise. Malgré quoi, un minuscule incident qui pour d'autres serait insignifiant dans leur quotidien, m'a donné une telle rage, que je me suis dit alors que si je n'avais pas une famille à protéger, j'aurais bien volontiers tabassé à mon tour ce type d'individus accrochés en grappes aisément reconnaissables. A mon échelle, ça n'ira pas plus loin, mais sur la globalité, je suis surpris que ça ne (re)devienne pas un phénomène de société, tant la frustration devant la démission des pouvoirs publics doit être grande.

  • Par Glabre et Ingambe - 16/01/2013 - 11:39 - Signaler un abus .

    Je crois que l'article le montre fort bien : un cancer idéologique est au coeur de la maladie de ce pays.

  • Par Vertigo - 16/01/2013 - 12:52 - Signaler un abus Par Altec - 16/01/2013 - 10:40

    Puis-je éclater de rire sans risquer le contrôle fiscal?

  • Par vangog - 16/01/2013 - 13:17 - Signaler un abus Plus intéressant que le constat fait par tous les Français...

    il faut se demander quelles sont les raisons profondes de cette sur-délinquance qui parait liée à l'immigrationnisme massif? Force est de constater qu'il fut encouragé par la gauche depuis que celle-ci a abrogé les lois Pasqua-Debré, depuis que son bras armé législatif a prôné la résistance civique aux lois de la République destinées à juguler cette immigration, ou depuis que la gauche a crée des privilèges supplémentaires pour cette partie de la population, en matière de droits et d'allocations... Lorsque la gauche a fait venir des centaines de milliers d'immigrés, pour de "mauvaises raisons" électoralistes, elle a pris le risque que les valeurs de la République ne soient pas intégralement transmises aux descendants des premières vagues d'immigration, créant ainsi une propension plus forte aux trafics rémunerateurs, aux fraudes sociales et à la délinquance. Ce ne sont pas les immigrés qui sont responsables de leur sur-délinquance mais, bel et bien, ceux qui les ont fait venir "pour de mauvaises raisons"... Et ces mauvaises raisons et leurs conséquences ne sont pas prêt de s’arrêter, vu le noyautage de la justice, des médias et de la fonction publique effectuée par la gauche!

  • Par lechenu - 16/01/2013 - 13:34 - Signaler un abus Auto-défense

    @eldorove Ne soyez pas surpris du renoncement. Si vous vous faites choper, et c'est probable avec les smartphones, les caméras, les témoignages etc., alors vous vous ferez allumer par le procureur, quel que soit le motif. On n'a pas le droit de frapper, point final. Et vous le dites, quand on est une personne installée, on hésite à emmener sa famille dans les emmerdes. Vous aurez compris que j'ai testé, alors des chiffres 2012 pour ceux que ça démange : un bon coup de boule = 500 euros (le premier avec sursis) au tribunal de police si l'ITT ne dépasse pas 8 jours (ou n'atteint pas 8 jours, j'ai oublié). Sinon, correctionnelle. On a vu l'année dernière un maire qui avait giflé un branleur être jugé et condamné, au mépris du simple bon sens. La loi, la procédure, rien d'autre, surtout quand c'est dans le sens vieux->jeune. Peu ou pas d'indulgence, méfiez-vous. Quant aux solutions milices de nuit et autres, il vaut mieux garder cette option pour les VRAIES crises, qui viendront peut-être, parce que ça c'est le genre de truc à déconner vraiment, effet de meute et tout ça. Et les sanctions seront pour l'exemple. @Vertigo : ce n'est pas un 2ème degré, de la part d'Altec ?

  • Par lechenu - 16/01/2013 - 13:43 - Signaler un abus @vangog : responsabilité

    "Ce ne sont pas les immigrés qui sont responsables de leur sur-délinquance mais, bel et bien, ceux qui les ont fait venir "pour de mauvaises raisons"..." D'accord avec vous sur le reste, mais quand même, les personnes, quelles qu'elles soient, sont responsables de leurs actes. Influencées par des trucs, mais on l'est tous. Sinon, comme je viens de l'écrire, on irait cogner les voyous parce qu'ils nous ont obligés à le faire par leur conneries, et ce serait de leur faute. Ca ne marche pas, ça. Dans ce sens-là, dommage !

  • Par Nic - 16/01/2013 - 14:04 - Signaler un abus De l'enfumage

    En Belgique, les médias ont annonçé une légère baisse de la criminalité "globalement". Je me renseigne, et oh stupeur, je découvre que cette baisse est due à un fort reflux du nombre de vols de vélos (suite à des campagnes de marquage). Les viols, viols collectifs, meurtres, agressions physiques sont toujours en augmentation. Mieux, en matière d'homicide, avec 1,94/100.00 hab/an, la Belgique fait partie du top 5 de l'Europe des 27 (avec... l'Estonie, la Lithuanie, la Bulgarie et bizarrement la Finlande). Bref, rien à voir avec l'annonce triomphaliste des médias subventionés. Quand je lis cet article et ses commentaires, je me dis que c'est le même bordel partout.

  • Par Altec - 16/01/2013 - 14:22 - Signaler un abus Voila le résultat de la

    Voila le résultat de la droite au pouvoir pendant 10ans. Heureusement que la sécurité était leur spécialité. Encore bravo bling bling1er et son équipe de branques.

  • Par kettle - 16/01/2013 - 15:44 - Signaler un abus @eldorove

    Si tu te defends contre une Chance pour la France ca va derouiller pour toi, les flics ne rigolent pas avec ca. Tu risques du ferme et tes noms et adresse seront dans la presse locale voir nationale. Mieux vaut baisser les yeux, demenager.

  • Par laurentso - 16/01/2013 - 16:14 - Signaler un abus Bof, de l'enfumage pour que Valeurs Actuelles

    et autres organes d'extrême-droite se gargarisent. Sinon, en fait, rien de nouveau. Si ce n'est le parti pris systématique de noircir le tableau, en reprenant les chiffres les plus alarmistes comme argent comptant. Sans dire une seule fois que les chiffres cités sont le résultats d'enquêtes, d'extrapolations, et ne sont en rien les chiffres réels. Au mois, Alain Bauer (que je ne porte pas spécialement dans mon coeur!) cite les chiffres en les replaçant en perspective. Ainsi, le nombre de viols "200 par jour, nous dit-on", est purement fantaisiste : il extrapole "les chiffres noirs de la délinquance" et le nombre réel de plaintes déposées.

  • Par laurentso - 16/01/2013 - 16:17 - Signaler un abus Quand à l'enfumage "les médias nous mentent bla bla bla"

    quelle blague... Évidemment qu'il y a une plus forte proportions de "Noirs et Arabes" chez les délinquants, ce n'est un secret pour personne. Simplement, s'arrêter à ce constat ne sert à rien, à moins de placer un flic derrière chaque arabe et chaque noir... Et cela n'a rien "de Droite" ou "de Gauche" de la dire. Il y a plus de 20 ans, le film L-627 de Bertrand Tavernier montrait déjà cette réalité sociologique. Vous savez, L-627, avec un certain Philippe Torreton...

  • Par laurentso - 16/01/2013 - 16:22 - Signaler un abus Précision 16:14

    Bien sûr, même si le chiffre est inférieur à 200 viols par jours, il est de toute façon excessif ! Cela va sans dire mais...

  • Par Jp Lejeune - 16/01/2013 - 16:40 - Signaler un abus 200 viols par jour, triste réalité

    Laurentso, parce que vous pensez que toutes les femmes violées portent plainte ? Une femme sur dix porte plainte. Les enquêtes de victimisation font état de 75 000 viols par an (même un peu plus maintenant). Et d'après les spécialistes, elles sont nombreuses à ne pas vouloir se déclarer, même lors des enquêtes de victimisation (un inconnu vous téléphone, vous lui raconterez rarement votre viol, ce que font pourtant 0,1% des françaises). Mais tant qu'on a les moyens, on peut toujours nier la réalité, oublier les victimes, et s'imaginer que tout va bien. Il est bien plus couteux de reconnaitre que notre société universelle, multiculturelle ne fonctionne pas et ne fonctionnera jamais. Il faut avoir le courage d'aller expliquer à toutes ces femmes qu'elles exagèrent, elles qui en plus du laxisme et du silence, ont aussi le mépris. Suicidaire morale progressiste...

  • Par Zoubidah - 16/01/2013 - 16:41 - Signaler un abus Extrême ? Vous avez dit Extrême ?

    Amusante cette manie de toujours considérer la révélation des chiffres de l'insécurité comme un moyen d'engraisser la bête immonde... On en oublierait presque que les premières victimes de la dite insécurité (et donc les bénéficiaires de sa dénonciation) sont de la même "couleur" que les agresseurs... Pour ma part, si Bilger, Raufer et Bauer (comme cela se murmure ici et là) soutiennent le livre et sont dithyrambiques à son endroit, cela a valeur de blanc-seing.

  • Par Saïd - 16/01/2013 - 16:50 - Signaler un abus Peur irraisonnée?

    Voici un petit problème d'école élémentaire: Un pays compte 30 millions de véhicules. Chaque jour 470 véhicules sont détruits par des malfrats. Au bout de combien de temps tous les véhicules seront détruits? (on rappelle qu'une année compte en gros 365 jours) Réponse: 30 000 000/ 470 / 365 = 174 ans et des poussières. Dit autrement, ma voiture survivra en moyenne 174 ans avant d'être détruite par des malfrats. S'agissant des violences physiques, le même calcul dit qu'en moyenne un français subit une agression physique tous les 137 ans (65millions, 1300 agressions/jour). Un pays où l'on risque une agression physique tous les 137 ans et de voir son véhicule détruit tous les 174 ans, mérite-t-il le qualificatif d'"Orange mécanique"? Dans ces 137 années (en moyenne) que je passerai avant de me faire tabasser j'aurais perdu beaucoup d'être chers. Je mourrais aussi. Bref, plein d'événement infiniment plus tristes qu'une agression me sont réservés par la vie normale. La vie comme elle va et que tout humain doit se préparer à affronter sans tomber dans la pleurnicherie. Bien à vous, Saïd.

  • Par langue de pivert - 16/01/2013 - 16:58 - Signaler un abus Le "mal" se porte bien ! ☺

    -Lâcheté de la droite au pouvoir devant : les pressions des immondes associations de gauche, le sabotage des juges rose, l'"expertise" de psys de bazars "encartés" (...à gauche bien sûr) - Fascination pour la racaille de la gauchaille aux manettes...et voila le résultat ! Avant hier lu dans la presse régionale : un merdeux de 14 ans semant la terreur dans un lycée armé d'un compas ! Toute une communauté éducative - de la direction aux élèves en passant par les profs - qui se chie dessus et se barricade dans les classes ! Un ministre de l'intérieur qui roupille, épuisé par quelques mois de gesticulation, une ministre de l'injustice qui se démène pour le confort de la population carcérale. Ce n'est qu'un début !

  • Par Glop Glop - 16/01/2013 - 17:04 - Signaler un abus @ Saïd - 16/01/2013 - 16:50

    Belle démonstration "Docteur" Saïd, mais vous oubliez une chose, vous pouvez aussi dans votre démonstration vous retrouverez le premier de chacune des listes et là l'analyse que vous en ferez sera tout autre. Le cas à titre d'exemple de ce père qui a dû s'acquitter de deux cents Euros pour avoir giglé un inutile de 13 ans qui avait violé sa petite fille de quatre ans, c'est que pour le même prix, il avait de quoi acheter du béton pour se débarasser en douce de la mère et du rejeton et même avoir de la monnaie pour emmener sa petite puce au cinéma sans aucun autre état d'âme. "la part des victimes c'est la part des ténèbres" rapporte l'auteur de l'article, alors à chacun de savoir réattribuer la part de ténèbre qui revient de droit à l'auteur du mal. Le problème de notre société polissée c'est d'avoir des états d'âmes, c'est notre seul et véritable problème et c'est bien sur quoi les délinquants et les criminels comptent. Nous envoyons au combat de jeunes vies innocentes et préservons des vies inutiles bien au chaud à l'arrière. Paradoxe d'une société viciée par la culture de la repentance ad vitam eternam.

  • Par Glop Glop - 16/01/2013 - 17:10 - Signaler un abus @ ALTEC

    10h40 - "Résultat de la politique désastreuse de la droite depuis plus de dix ans de pouvoir." - 14h22 - "Voila le résultat de la droite au pouvoir pendant 10ans. Heureusement que la sécurité était leur spécialité. Encore bravo bling bling1er et son équipe de branques." - A ce niveau, il n'existe plus d'espoir tant en séjour psychiatrique que même en désossant la boîte crânienne pour constater ce que l'on ne peut déjà qu'admette: il manque de très nombreuses cases, il se peut même qu'il n'y en ait jamais eu.

  • Par Jp Lejeune - 16/01/2013 - 17:32 - Signaler un abus Vive les aveugles...

    J'ai une mauvaise nouvelle pour vous, Saïd. La vie n'est pas une loterie à qui perd et qui survit. 13 000 vols 2 000 agressions 200 viols, par jour, dit le livre. Par an, ça concerne 7,3%, 1,1%, 0,11% des français. Si vous pouvez vous contenter du fait qu'une personne sur dix se fait agresser et qu'une femme sur cent se fait violer tous les dix ans, tant mieux pour vous. Après tout, le suicide est peut-être une chose agréable.

  • Par jlbaty - 16/01/2013 - 17:37 - Signaler un abus gegefoufou absent

    Il est ou dans un trou de souris

  • Par vangog - 16/01/2013 - 17:45 - Signaler un abus l'exemple de la Guadeloupe est tout à fait intéressant...

    ses habitants sont d'humeur pacifique et placide, mais le cœur de la Guadeloupe ( Pointe-à pitre , Gosier...) souffre d'une délinquance liée à la proximité des grands hôtels, au développement de la toxicomanie et à une gestion communiste de la ville qui crée des ghettos et des zones de non-droit... Toute la Guadeloupe est majoritairement noire, certains endroits sont très pauvres mais seule cette zone plus urbanisée souffre d'une hyper-délinquance... On peut donc en conclure que c'est la gestion de l'urbanisation et le laxisme des politiques pénales qui sont à l'origine de la délinquance, plus que la couleur de peau et même plus que le niveau social... La cause est donc à rechercher ailleurs!

  • Par walküre - 16/01/2013 - 19:12 - Signaler un abus Allo Mister Valls ?

    Y'a quelqu'un ?

  • Par jlbaty - 16/01/2013 - 20:05 - Signaler un abus ghetto usine à délinquants

    Vangog seule la mixité sociale permet un développement armonieux d'une ville et de sa population

  • Par Jp Lejeune - 16/01/2013 - 20:06 - Signaler un abus Énorme

    Deuxième vidéo de présentation. http://www.dailymotion.com/video/xwt68k_avis-1-3-h2#.UPb5nGDQi1M Ça va faire mal !

  • Par vangog - 16/01/2013 - 21:58 - Signaler un abus @jbaty oui, c'est probablement pour cela que les politiques,

    apres qu'ils aient ete élus par ces zones "exemplaires et harmonieuses" de mixité sociale et ethniques, s'empressent de les quitter pour emménager dans des quartiers moins mixtes socialement... Pourquoi cette élue Socialiste des quartiers nord de Marseille ne vit-elle plus dans les cités harmonieuses qui l'ont élue? Elle est pourtant censée y maintenir la mixité sociale si indispensable à l"harmonie"tant désirée... Êtes vous capable de répondre a cette question, jbaty, sans piocher dans les stéréotypes archaïques du "petit sociologue gauchiste"?

  • Par vangog - 17/01/2013 - 00:01 - Signaler un abus @jbaty ne vous énervez pas!

    J'ai compris ce qu'était la mixité! Vous en êtes un exemple tout a fait harmonieux et serin...

  • Par jlbaty - 17/01/2013 - 00:26 - Signaler un abus Je n'ai pas de serin à mixer

    Je n'ai pas de serin à mixer mon chat s' en charge

  • Par LSAO - 17/01/2013 - 13:39 - Signaler un abus J'ai publié en ce sens...

    Pour aller dans ce sens, ci-joint cet article en ligne : http://www.dogma.lu/pdf/LSO-CrimeInjustice.pdf et cet ouvrage : http://www.amazon.fr/Disparition-crime-dans-sociologie-contemporaine/dp/2336005026

  • Par freddy - 17/01/2013 - 14:16 - Signaler un abus Oui, on vit (on survit?)

    chez les fous. Ils sont tous à gauche (comme les journalistes), bon, ben alors je serais de droite et fuck....

  • Par jlbaty - 17/01/2013 - 14:48 - Signaler un abus freddy bauf heureux

    Le propre de la folie ignorer qu' on en est atteint, je pense que ça te concerne, quand au reste c'est quoi ton adresse pour la vaseline tu vas en avoir besoin.

  • Par golvan - 17/01/2013 - 14:59 - Signaler un abus Une cause évidente de

    Une cause évidente de délinquance réside dans le fait d'implanter des populations par centaines de milliers dans un pays dont elles parlent peu ou pas la langue, sans formation ni diplôme, sans argent pour payer un loyer et assumer le quotidien, et cerise sur le gâteau refusant de modifier des moeurs responsables en grande partie de la faillite de leurs pays d'origine. Les responsables de cette politique imbécile sont parfaitement identifiés et sont les hommes politiques français depuis plus de trente ans. Dans un département aussi paisible que le Finistère où les populations immigrées étaient très rares, la délinquance est montée en flèche depuis deux ans du fait de mouvements de population imposés par les autorités préfectorales qui veulent désengorger la ville de Rennes ( à 200 km de là) de populations indésirables et arrivées là dans le cadre du trafic d'êtres humains habituel dans notre beau pays. On y trouve des Somaliens, des Tchéthènes, des Géorgiens, dont on peine à comprendre pourquoi nous devrions les héberger, en particulier les Somaliens qui n'acceptent pas la présence d'Occidentaux non musulmans sur leur territoire mais qui ont l'air de se plaire chez nous.

  • Par golvan - 17/01/2013 - 15:10 - Signaler un abus Je précise, à l'attention de

    Je précise, à l'attention de jibaty, que dans une ville comme Brest, qualifier un grand ensemble de "ghetto" est un abus de langage et que les populations dont je parle sont "harmonieusement" réparties dans la ville. Mais cela change quoi puisqu'elles sont incapables de subvenir à leurs moyens en dehors de l'assistanat social ? Il reste alors la délinquance, ce qui n'est pas surprenant, et même logique. D'autre part, les regroupements de populations immigrées par affinité sont le plus souvent inéluctables et les interdire apparaîtrait comme discriminatoire, et jusqu'à preuve du contraire nous vivons dans un pays où l'on est libre de refuser un voisinage qui nous incommode. Le terme de "mixité sociale" est donc vide de sens sauf à être appliqué par la contrainte. Et les premiers à s'y soustraire sont évidemment les élus socialistes. Par le passé la crédibilité des élus communistes reposaient en partie sur le fait qu'ils partageaient les mêmes habitations que leurs électeurs. Cette époque est révolue, la caste socialiste ne partageant jamais l'espace avec des immigrés dont elle revendique pourtant le vote.

  • Par vangog - 17/01/2013 - 15:31 - Signaler un abus @golvan Enfin, les Bretons comprennent pour qui ils ont votés!

    Connaissant un peu cette race de paysans têtus, ils auront du mal à se faire imposer cette "mixité ethnique" par des énarques irresponsables, même si c'est pour eux qu'ils ont voté en masse... Il devrait donc y avoir encore quelques grilles de préfecture arrachées!

  • Par jlbaty - 17/01/2013 - 17:12 - Signaler un abus Cité incompatible avec mixité

    la mixité peut exister uniquement dans une ville en tant que tel

  • Par Ben hayat - 17/01/2013 - 17:55 - Signaler un abus la réalité dépasse la fiction

    Comment un livre qui relate la vérité peut il être excessif ?

  • Par jlbaty - 17/01/2013 - 20:21 - Signaler un abus erreur de cible

    Le Mouvement de Liberation de la Palestine c' est pas pour nous

  • Par benj117 - 17/01/2013 - 20:22 - Signaler un abus Et oui, que voulez-vous,

    a gauche, ça s'appelle le progrès! Et dire que la droite est reste 10 ans au pouvoir! Et après, ils s'étonnent que des gens puissent voter Le Pen!

  • Par jlbaty - 17/01/2013 - 22:24 - Signaler un abus oui et alors

    .........................................très intéressant on en redemande

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre Cormary

Pierre Cormary est lecteur, littérateur, éditorialiste et blogueur.

Son compte Twitter : https://twitter.com/PierreCormary

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€