Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Naissances : voilà le nouveau visage de la France que dessinent les chiffres de l'INSEE

Forte baisse des naissances de deux parents nés en France, augmentation de celles de parents nés à l’étranger : tels sont les enseignements des données détaillées de l'Insee sur les naissances en France. Une tendance qui témoigne du caractère pluriethnique de la France de demain.

Chassé croisé

Publié le
Naissances : voilà le nouveau visage de la France que dessinent les chiffres de l'INSEE

Atlantico : Depuis 2011, alors que les naissances d'enfants issus de deux parents nés en France diminuent (de 580 756 en 2011 à 535 302 en 2015, soit une baisse de 7,8%), celles d'enfants dont l'un ou les deux parents sont nés à l'étranger sont en hausse de 6,07%. Quels enseignements peut-on tirer de ces tendances quant au visage de la France de demain ? 

Laurent Chalard : Ces évolutions récentes de la natalité, consécutives de la poursuite d’une immigration à un niveau élevé ces dernières années alors que la population née en France vieillit sensiblement, confirment que le renforcement du caractère multiculturel de la France est inscrit dans sa démographie. En effet, qu’on s’en réjouisse ou non, la France des années 2030 sera une France à la population bigarrée, ressemblant de plus en plus aux Etats-Unis, à la différence que les principales communautés ethniques ne seront pas tout à fait les mêmes.

D’une certaine manière, les Maghrébins en France joueront le rôle des Mexicains aux Etats-Unis, constituant une minorité ethnique importante sur laquelle il faudra compter, alors que les personnes originaires d’Afrique subsaharienne pourraient conduire à l’émergence d’un communautarisme "noir" comme en Amérique.

Xavier Saincol : Cette tendance est en effet très spectaculaire. Elle souligne le mouvement de fond d'une société dans laquelle les flux migratoires exercent une influence croissante sur la démographie. Elle montre l'attractivité du modèle français pour les populations étrangères. Il est clair que le visage de la France de demain sera de plus en plus diversifié. Comment conserver à la société française sa cohésion ? C'est la grande question du jour que les élites médiatiques et intellectuelles refusent de se poser en niant cette réalité. Il faudra réinventer un modèle qui combine la tolérance vis-à-vis des cultures venues de l'extérieur et la puissance du creuset français par l'école notamment.  L'idée d'assimilation totale n'a pas beaucoup de sens. Sauf à entrer dans une logique totalitaire, comment forcer une famille à renoncer à son histoire et à tous les aspects de sa culture ? Donc il faut accepter une dose de différence et de diversité dans la société de l'avenir. Mais en même temps, il est essentiel de renforcer l'autorité des grands principes sur lesquels on ne doit pas transiger : la laïcité, l'égalité homme/femme, la scolarité obligatoire.  C'est au prix de ce double impératif, de tolérance et d'exigence que la cohésion de la société française pourra être préservée à long terme.

Par ailleurs, alors qu'entre 2011 et 2015 les naissances d'enfants de père étranger et de mère française sont restées relativement stables (avec une légère hausse de 1,3%) celles d'enfants de père français et de mère étrangère ont connu une forte augmentation de 9%. Comment expliquer ce phénomène ?

Laurent Chalard : Ce phénomène correspond tout simplement à un phénomène de rééquilibrage, puisque, jusqu’ici, il y avait (et il y a toujours en 2015) plus d’enfants issus d’un père étranger et d’une mère française que d’un père français et d’une mère étrangère. Ce rééquilibrage s’explique par la féminisation de l’immigration. En effet, nous sommes passés en France d’une immigration à forte dominante masculine pendant les Trente Glorieuses, en particulier chez les personnes originaires du Maghreb, à une immigration beaucoup plus équilibrée entre les sexes depuis les années 1990, avec désormais autant, voire plus, de femmes que d’hommes.

Néanmoins, si l'on fait remonter la comparaison temporelle plus loin, on remarque que le pourcentage d'enfants nés de deux parents nés en France était de 69% en 1985, soit un niveau comparable à celui de l'année 2015 (70,40%). Quelles sont les différences entre les deux périodes ? 

Laurent Chalard : En fait, la stabilisation des naissances d’enfants nés de deux parents nés en France entre 1985 et 2015 apparaît en trompe-l’œil car l’évolution a été très irrégulière entre les deux dates. Entre 1985 et 1993, les naissances d’enfants nés de deux parents nés en France ont connu une légère baisse, liée à la réduction de la fécondité, puis, entre 1993 et 2000, elles ont connu une hausse de leur nombre, du fait d’une augmentation de la fécondité. Ensuite, elles se sont stabilisées à un niveau légèrement moindre jusqu’en 2011. Depuis cette dernière date, se constate une brusque forte baisse, liée à une diminution de la fécondité, mais aussi à une structure par âge plus défavorable du fait du vieillissement de la population autochtone. Nous sommes donc sur une tendance baissière (les chiffres du premier semestre 2016 s’inscrivent dans la même tendance).

Cependant, la principale différence entre les deux périodes concerne l’origine de la population. En 1985, la quasi-totalité des enfants nés de deux parents nés en France étaient d’origine européenne, alors qu’en 2015, c’est moins vrai, puisqu’une partie des enfants d’origine extra-européenne ont désormais deux de leurs parents nés en France. Le chiffre de 2015 ne peut donc être totalement comparé avec celui de 1985 si l’on prend en considération le critère de l’origine ethnique de la population et non seulement celui du lieu de naissance. Le nombre d’enfants nés de deux parents nés en France d’origine européenne est probablement un peu moindre en 2015 qu’en 1985.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bherry - 30/09/2016 - 08:31 - Signaler un abus Le grand remplacement de

    Le grand remplacement de population n'est donc pas un phantasme. Avec les chiffres de naissance cités dans set article plus une immigration qui continue à augmenter la population de souche européene sera vite minoritaire. Une seule solution la re-migration vers l'Afrique.

  • Par jurgio - 30/09/2016 - 08:44 - Signaler un abus Les chiffres sont rarement poétiques

    mais dommage, pas mal de charabia : une baisse de la fécondation n'est pas celle du taux ou du nombre de fécondation... une majorité minoritaire n'est pas une majorité relative.. (contradictoire en plus !) etc. Avec un manque de rigueur, même la langue française est victime d'un grand remplacement !

  • Par hermet - 30/09/2016 - 09:32 - Signaler un abus Fin de l'histoire

    C'est le plus grand bouleversement de l'histoire de ce pays, et du continent européen depuis l'arrivée d'homo sapiens (vs néandertal), notre civilisation est condamnée à moins d'une guerre civile ultraviolente.

  • Par emem - 30/09/2016 - 09:36 - Signaler un abus Pluriethnie ou début de

    Pluriethnie ou début de remplacement ?

  • Par clclo - 30/09/2016 - 09:40 - Signaler un abus quand on confond

    fecondité et fecondation on retourne à l'école

  • Par Olivier K. - 30/09/2016 - 09:43 - Signaler un abus A qui cela profite t il

    Que l'on provoque la ruine des pays du moyen orient et d'affriques, poussant leur population démunie à emigrer vers l'europe?? A ceux qui ont le pouvoir economique en Europe!! Plus tot que de laisser de potentiel concurent economique se developper dans ces pays, ils preferent les ruiner et faire venir leur population dans nos pays afin de creer du chomage, ce qui leur permet de soumettre la population dans la crainte. En un sens, les electeurs du FN où les commentateurs au dessus ont raisons, arrêter l'immigration pourrait rendre sa liberté au peuple soumis par la terreur du chomage. Mais l'immigration n'est que le symptôme d'une élite qui aïe l'humanité, une élite se repli sur sa communauté pour justifier obscenement ce qui au final"ne sert que ces intérêts financiers et son pouvoir. Le peuple à le bon sens de penser que notre élite sont des minus. Il a tort quand il croit que leur comportement résulte d'un plan intelligent tracé dans un but ou un autre: non, notre élite est constitué de gens beaucoup moins intelligent que vous pensez, avec une conscience minuscule du monde et qui n'ont qu'un objectif, accroitre leur pouvoir et leur porte monnaie.

  • Par MIMINE 95 - 30/09/2016 - 09:55 - Signaler un abus PLUS ON AVANCE ET PLUS J'AI LA SENSATION

    De la mise en place en Europe de la théorie du livre idéologie pratique (Praktischer Idealismus) de Richard_Coudenhove-Kalergi , coupler cela avec les déclarations de David Rockfeller sur la gouvernance mondial soit , la souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et des banquiers préférables à l'autodétermination nationale des peuples, lors du rassemblement Bildenberg en 2005 ... Ca fait froid dans le dos ! Je ne suis pourtant pas un adepte de la théorie du complot mais il y a des pièces de puzzles qui s'imbriquent quand même bizarrement.

  • Par Olivier K. - 30/09/2016 - 09:55 - Signaler un abus Suite

    Tous les dessins apparaissant comme rationnel à l'échelle macroscopique n'est qu'une résultante hasardeuse des interactions des membres de l'élite à l'échelle humaine. Mefiez vous des charatants qui prétendent que nos élites sont soudés derrieres un objetif commun qui est d'écraser la "populace" comme ils la nomment. En disant cela il vous font croire en une puissance des élites qu'elles n'ont pas. Nos élites sont comme des fourmis qui n'agissent qu'en fonction de ce qui est devant leur nez: leur intérêt financier. Une fois que vous avez compris cela, participez comme d'autres à orienter nos élites vers le destins funeste des lemmings.

  • Par Orchidee31 - 30/09/2016 - 10:06 - Signaler un abus Effrayant et inquietant

    Mais on s'en doutait - et qu'en pense la vieille "gazelle" bordelaise avec son identité heureuse ?

  • Par REVERJOVIAL - 30/09/2016 - 10:14 - Signaler un abus Euphémisme quand tu nous tiens

    Donc société multiculturelle pour ne pas dire majorité de maghrébins et s africains. Le 9 3 et Marseille sont le bon exemple de se qui nous attend avec en plus la charia comme moi commune.

  • Par vincent35 - 30/09/2016 - 10:19 - Signaler un abus Enfin la Vérité

    Le métissage est une sorte d'invasion, combien de fois j'ai entendu des "africains du nord" dirent qu'ils étaient en France pour se taper de la Blanche !!! Nous n'avons pas besois de ces gens là ! RE-migration pour une France Libre - révolution ethnique !!

  • Par REVERJOVIAL - 30/09/2016 - 10:22 - Signaler un abus @ olivier K

    Les peuples d Afrique et d orient ont tjrs étaient pauvres, la colonisation est un rattrapage de l age de pierre pour les premiers, du moyen âge pour les autres. Ce sont leur culture et leur religion qui sont responsable de leur misère et de leur violence qu' ils importent d ailleurs chez nous.

  • Par moneo - 30/09/2016 - 10:32 - Signaler un abus c'est bien pire que cela

    vos stats s'appliquent aux français de nationalité....donc comme nous ne pouvons avoir de stats ethniques .... déduisez ce que vous en voulez mais ça ne peut réduire vos stats....En Seine Saint Denis c'est donc encore pire....comme il y'a près de 53% de musulmans qui considèrent que sauf voilage du visage , il n' est pas souhaitable que les fille s'habillent comme des européennes mais comme au bled , que les mariage mixtes ne sont tolérés qu'à la condition de la conversion à la bonne religion ;que 29% de musulmans sont partisans de la charia cad d'une loi divine supérieure à la loi des Hommes et consacrant la supériorité du mâle sur la femelle, la France des années 60 /70 a disparu nonobstant les aveugles volontaires qui nous gouvernent . ON EST MAL BARRE

  • Par MIMINE 95 - 30/09/2016 - 10:42 - Signaler un abus POUR MA PART

    Je n'ai rien contre la France de toutes les couleurs bien au contraire...et pour cause !, mais à la condition que cela ne transforme pas ce pays en France de tribus de cultures incompatibles qui se combattent les unes les autres pour obtenir la suprématie des unes sur les autres. Ce besoin exponentiel, pour ne pas dire galopant de volonté d'accroissement de la population par nos soi disant "z'élites", dont on mesure à travers les diverses primaires actuelles, la longueur des canines et des narcissismes, est elle nécessaire pour une raison autre que celle de la croissance du chiffre d'affaires des biens de consommation et de services et les bénéfices financiers de quelques uns ? J'en doute, l'excuse de la pyramide des âges ne tiens guère lorsque l'on considère le nombre "d'inactifs à charge" dans la tranche de la population en âge d'activité. Avant de vouloir des consommateurs à tout prix , il vaudrait mieux que l'on puise donner à chacun un avenir acceptable ...

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 10:47 - Signaler un abus Ve République de la soumission et de la colonisation.

    Voici où nous a amené le socialisme français : à être colonisé, islamisé, mis en servitude fiscale. La fécondité de l'immigration africaine et musulmane n'est pas celle que lui permettrait ses propres ressources. Elle vit et prospère sur les ressources que vous, citoyens-contribuables français lui donnez. Au détriment des besoins de votre propre famille, de vos enfants, de vos proches. Au début les français ont voulu essayer le socialisme qui promettait tant (1981). Une réaction anti-socialiste, le FN a pris son essor (1986), concurrençant la Droite classique. Celle-ci n'a pas su voir que la proportionnelle était désormais le scrutin le plus apte à représenter le tripartisme naissant. Le retour au scrutin majoritaire fut une rente pour la Gauche 1988, 1997, 2012. Depuis 1988, c'est le Front républicain qui gère le pays, qui veut une France multi-culturelle, et finance une immigration à charge du peuple français d'origine. La République ne protège plus les français, elle les rakette pour financer son projet universaliste. Le Peuple français la République "française" s'en fiche, elle se finance à crédit de l'étranger, elle est devenue une République étrangère, hostile, traîtresse.

  • Par lasenorita - 30/09/2016 - 11:02 - Signaler un abus Les naissances extra-européennes...

    Les naissances extra-européennes pour ne pas dire :les naissances africaines et nord-africaines sont en augmentation...39% le chiffre progresse exponentiellement, en 2024:ce sera 50%de naissances extra-européennes...il ne faut pas ''se voiler la face'', c'est bien le cas de le dire!...c'est la balkanisation de la France où la racaille fait la loi!...D'après Azouz Begag (P.S.) il y a entre 15 et 20 millions de musulmans en France et non 4 millions comme on voudrait nous le faire croire! ..L'islam est porteur de haine et de division...ce n'est pas le ''vivre ensemble'' c'est ''Faite comme moi, je n'aime pas votre façon de vivre, c'est le prophète qui le dit''.. Ce n'est pas du multiculturisme c'est du multi-communautarisme..Les pires supports du fascisme sont actuellement les gauchos qui pardonnent tout aux islamistes!..

  • Par assougoudrel - 30/09/2016 - 11:02 - Signaler un abus Qui a fusillé la famille française?

    Merci Hollande. Avec l'argent braguette (terme réunionnais) accordée à tous les clochards venus des pays pauvres, tout en supprimant les allocations aux français de souche soit disant riches, alors qu'ils cotisent, le gros nain a tout foutu en l'air. Conclusion, les femmes mitraillettes pondent des gosses comme la Reine dans une ruche. Cocorico! La France fait des enfants. Seulement il est plus sage de préférer la qualité sur la quantité, non pas que les enfants des autres soient moins bien à la naissance, mais, si ils sont livrés à eux-même dès le plus jeune âge, il faudra moins de place dans les universités, mais il faudra par la même occasion construire des prisons par dizaines. Au troisième enfant, ne donnons plus d'alloc et cela s'inversera, sauf si des religieux malfaisants veulent diluer les populations européennes sous les yeux bienveillant et complice de nos classes politiques qui veulent une élite dirigeante et des valets. On a la preuve avec le silence assourdissant sur l'affaire de la princesse et de l'artisan. Pour finir, comme ce n'est pas suffisant et assez rapide, les migrants sont accueillis avec des "hourra" d'allégresse par la Gauche composées de bon samaritains.

  • Par Baleine91 - 30/09/2016 - 11:07 - Signaler un abus Toutes les décisions ont été prises par des français

    Ce sont les français qui votent. Ce sont les français qui décident. Ce ne sont pas les étrangers qui ont créés les conditions du chaos. Ce sont des décisions françaises à base de "vote utile" qui tous les 5 ou 7 ans nous emmène un ahuri charger de nous gouverner. Nous ne sommes pas forcés de regarder des médias télévisés qui nous mentent éhontément . Les étrangers sont face à un vide, alors ils avancent. C'est la seule chose qu'ils savent faire. Mais qui a créé ce vide. NOUS !

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 11:07 - Signaler un abus Une immigration "justifiant" votre fiscalité !

    S'il est exact que nombre d'africains, et nord-africains cherchent à gagner l'Europe et la France pour fuir la misère, c'est que leur pays d'origine est moins bien géré que le notre. Corruption et rakett tribal, , policier, gouvernemental ou islamique, guerre, c'est l'action des hommes selon les préceptes de la Charia qui rend ces pays misérables. Pourquoi cette émigration de l'Afrique et de l'Islam ne se traduit pas chez nous par une immigration du travail ? C'était pourtant le cas dans les années 1960. La situation s'est détériorée dans les années 1973-1979 avec les chocs pétroliers et la mauvaise réponse giscardienne de hausse de la fiscalité. Les résultats ont été la baisse de la rentabilité, donc de l'activité, et la hausse du chômage. Alors pourquoi le regroupement familial ? Notre pays n'en avait pas besoin, et il nous ruine. Pourquoi les "régularisations" de clandestins depuis 1981 ? C'est bien que la République telle que l'imagine les progressistes a supplanté la Nation, la France. D'un mode de gouvernement la République universaliste est devenue l'objectif. La France d'un héritage à transmettre, et d'un peuple à défendre est devenue un territoire à coloniser. Trahison !

  • Par MIMINE 95 - 30/09/2016 - 11:18 - Signaler un abus A OLIVIER K

    Je l'ai dit, je ne suis pas un adepte de la théorie du complot, mais, J'ai eu la chance d'avoir entre les mains un exemplaire allemand qui datait me semble t'il de 1928,(très rare et pour cause), j'ai donc pu vérifier que la traduction que je possédais reflétait bien le livre .... Kalergi est considéré comme l'un des pères de l'Europe, un prix à son nom est décerné régulièrement à une "personnalité", mais on ne fait guère sa promotion auprès des Européens de base. Certes, ses idées qui reflétaient l'eugénisme très à la mode à l'époque, avaient un but louable, celui de garantir la paix (tiens c'est pas avec ce motif qu'on nous vend l'Europe (de la paix -toches des peuples) , cependant chez Coudenhove kalergi, l'idée suprématiste n'est jamais bien loin. Quand à la gouvernance qui se passe de la volonté populaire, nous n'en sommes peut être pas si éloignés que ça...les élections ne ressemblent elles pas de plus en plus à des cartoons de mauvais goût ?J'ignore si nos élites sont soudés derrière un projet commun et j'espère que non, mais cela ne m'empêche pas d'observer des éléments qui mis bout à bout posent questions. Ex: Pourquoi, le groupe Bildenberg se réunit -il si secrètement.?

  • Par zouk - 30/09/2016 - 11:23 - Signaler un abus Nouvelle répartition de la natalité

    Quel est le remède? Tant que règneront les convictions "généreuses" de tant d'associations dites républicaines nous nous enfoncerons de plus en plus profond dans la séparation de territoires dominés par l'immigration et des territoires de peuplement historique, le risque étant d'arriver à des luttes violentes come les Etats Unis un siècle et demi après la guerre civile Nord contre Sud esclavagiste.

  • Par MIMINE 95 - 30/09/2016 - 11:25 - Signaler un abus JE VOUS AVOUE AVOIR ETE SCOTCHE

    et pris d'un désagréable sentiment de nausée à la lecture de certains passages du livre "idéologie pratique".

  • Par zouk - 30/09/2016 - 11:25 - Signaler un abus Répartition de la natalité

    Qui pourra alors parler d'une nation française?

  • Par edac44 - 30/09/2016 - 11:25 - Signaler un abus Mélanges migratoires incontrôlables et devenus explosifs !...

    En mécanique thermique, les moteurs 2 temps se content d'un mélange à 2% pour bien fonctionner. Au delà, apparaissent des fumées noires et une baisse des performances avant que ne s'ensuivent la casse définitive des moteurs. Pour les populations déshéritées du sud (on sait tous pourquoi !...) et migrant vers le Nord supposé encore riche, c'est à peu près la même chose. Au delà d'un certain seuil migratoire, on risque le rejet définitif des nouveaux entrants, voire la guerre civile. Mais n'est-ce pas ce que les socialistes et autres illuminés de Bordeaux et d'ailleurs nous cachent derrière leur pseudo humanisme électoraliste ???

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 11:31 - Signaler un abus L'avenir des français est ans la sécession des provinces.

    Au vu des masses humaines en jeu, et dans le cadre de la citoyenneté républicaine, la Nation française a vécu. Les politiciens en charge depuis 1988 avec leur cartel électoral du Front républicain ont abusé du pouvoir de l'Etat, pour diluer la citoyenneté française à un nombre croissant d'étranger extra-européens assistés. Qui n'ont pas contribué au budget de l'Etat, des collectivités locales, de la Sécurité sociale. Qui n'ont pas subvenu aux besoins matériels de leur propre famille, laissant celle-ci à la charge de la société. Remarquons que ces critères de contributeur ou d'assisté sont factuels, prouvables, et individuels. (comme le sont ceux d'honnêtes gens et de délinquants). Il ne peut y avoir de prospérité générale (nos paysans sont ruinés, nos ouvriers au chômage) si notre société traine le boulet sociétal que forme l'immigration de l'assistanat, du ressentiment et de l'islamisme, et qui nous coûte de 50 à 100 Ms d'€ lan. Puisque la République ne peut reprendre ce quelle a distribué, la gestion de la citoyenneté doit être rapatriée dans les terroirs de province, avec la levée de l'impôt, la force publique et la justice. Ceci existait en France avant la Révolution.

  • Par joke ka - 30/09/2016 - 11:54 - Signaler un abus terrifiée

    "Putain ,j'en ai marre d'avoir eu raison" (jurassic park)quand je ressentais déjà cette invasion passive dans les années 80...A l'époque il n'y avait pourtant pas autant de burqas, de djellabah qui s'affichaient les revendications commençaient à poindre avec les constructions de mosquées mais le halal n'était pas encore réglementaire dans les écoles ..les attentats,les émeutes dans les années 90 nous prédisaient un avenir conflictuel avec une population mal intégrée...le laxisme des autorités, la peur et la lâcheté des gouvernants nous laissaient entrevoir des années sombres et le déni ,le silence de la presse déjà signaient la fin de la liberté d'expression ...les associations subventionnées culpabilisantes et injurieuses commençaient à fleurir :touche pas à mon pote, SOS racisme allaient dans les écoles prôner le droit à la différence et l'immigration devenait ingérable ...merci Mitterrand qui s'est gavé à nos frais

  • Par Ex abrupto - 30/09/2016 - 11:57 - Signaler un abus Je vais demander...

    ....l'asile politique à la Corse.....

  • Par Leucate - 30/09/2016 - 12:21 - Signaler un abus Les mexicains

    Ce sont des chrétiens catholiques, métissés d'indiens pour beaucoup et descendants de colons espagnols arrivés en Nouvelle Espagne un peu avant les français, hollandais et anglais plus au nord à l'époque de l'empereur Charles Quint, roi d'Espagne. Lors de la guerre entre le Mexique et les EU entre 1846 et 1848, le Mexique dont le territoire était celui de la Nouvelle Espagne perdit la Californie (Zorro et le sergent Garcia), le Nouveau Mexique, le Nevada, l'Utah et la partie ouest du Texas jusqu'au Rio Grande. Leur retour sur leur ancien territoire ne pose pas de problème civilisationnel important pour les USA. Il y aura simplement plus d'américains catholiques s'ajoutant aux irlandais et aux polonais. Cela n'a donc rien à voir avec notre immigration de peuplement maghrébine et musulmane amplifiée par les gouvernements RPR.UMP.LR.PS depuis les années 1981. Et pas moyen de les échanger avec des mexicains ... Nous nous sommes préparés un sacré avenir ! Au fait, on dit merci à qui en 2017 ?

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 12:30 - Signaler un abus La sécession peut ramener la Liberté et la Prospérité.

    L'Etat taxe tout ce qui bouge. TVA 20% = 140 Mds d'€ de recettes. La fiscalité sociale (hors remise) est de 75% sur les salaires (parts salariale+patronale). La Sécu n'est pas compétitive, (comme l'était le mouvement mutualiste d'avant Guerre, nullement centralisé). L'impôt confiscatoire sur l'entrepreneur et l'investisseur fait fuir l'activité à l'étranger. Si on était fiers d'être français sous de Gaulle, après 40 ans de dégringolade, sous la gestion du Gouvernement parisien et de son Front républicain, il est temps de poser la question de la subsidiarité dans la sphère publique. Mettre en oeuvre la responsabilité budgétaire et fiscale, et même législative des collectivités locales. Les mettre en concurrence, pour la sauvegarde du citoyen, comme c'est le cas des cantons helvètes, est la clé de la prospérité. Pourquoi ne pas aller jusqu'à une citoyenneté locale ? Si la République jacobine a bradé sa citoyenneté, elle n'a jamais consulté les français sur cet abus de pouvoir. Pourquoi ceux-ci ne seraient pas libres d'instaurer leur propre citoyenneté locale, où ils n'inviteraient que les amis (payant leur écot) de la France et des français ? L'identité est une liberté.

  • Par Ganesha - 30/09/2016 - 13:11 - Signaler un abus Propagande du Figaro et de BFM-TV,

    Quel déluge de commentaires, du rarement vu sur Atlantico ! Mais d'après le sondage du bas de la page d’accueil, vous êtes encore 69 % de ''fans de Sarko'' ! Vous pensez vraiment qu'au cours de son quinquennat précédent, Nicolas a brillamment combattu l'Islamisme et l'immigration ? Ou, qu'il ''a changé'' ? Et si l'on vous parle Marine Le Pen, on voit aussitôt apparaître des niaiseries du genre ''Marine, c'est Mélenchon'' ! Ou ''Philippot est un pédé gauchiste''. Si vous êtes crédules à ce point envers la propagande du Figaro et de BFM-TV, il ne faudra pas venir vous plaindre ensuite de ce que va devenir la France.

  • Par Leucate - 30/09/2016 - 14:03 - Signaler un abus @Ganesha - l'électeur responsable

    Si on est arrivé à la situation enviable et apaisée où se trouve notre pays, c'est bien parce que les électeurs l'ont bien voulu en élisant consciencieusement les pourrisseurs de la république qui nous gouvernent depuis trente cinq ans (1981) alternant socialistes dits de gauche aux socialistes dits "de droite", se disputant le pouvoir mais d'accord pour s'en partager les bénéfices et bricolant nos institutions pour le conserver. 2017 sera l'occasion ou jamais d'inverser le mouvement de décadence Bas Empire qui nous conduit à la chute et à la guerre. Les électeurs sauront-ils la saisir et voter pour le redressement national ?

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 14:13 - Signaler un abus La présidentielle, c'est bon pour les jacobins !

    Nous patriotes, identitaires, ce qu'on veut c'est la Liberté, toutes la Liberté et la responsabilité qui va avec. Liberté scolaire : dissolution du Ministère et chèque scolaire, liberté d'entreprendre : pas de fiscalité confiscatoire mais une fiscalité compétitive, liberté de travailler : grâce à un marché du travail redynamisé par une fiscalité compétitive, liberté sociale pour la prévoyance, libertés locales pour le secteur du logement social. Liberté législative et concurrentielle pour les départements et liberté identitaire et choix de sa propre citoyenneté pour les français : ne pas rester captif du socialisme et de l'islamisation. La présidentielle est source de démagogie, de clientélisme à l'échelle nationale, avec des budgets ruineux. Ce qui compte ce sont les Législatives juste après. Le vrai rendez-vous citoyen est là. Les identitaires aussi je l'espère.

  • Par vangog - 30/09/2016 - 14:16 - Signaler un abus @Olivier K @mimine95 Vous commencez à comprendre...

    Le plan mondialiste est flou,et les réunions Bilderberg ne suffisent pas à déterminer une stratégie globale. Mais elles sont un jeu d'influence: autrefois chasse gardée des banquiers Rockefeller, Rothschild, Goldmann-Sachs et des grand pétroliers, les réunions Bilderberg ont vu ensuite les politiciens prendre un semblant de pouvoir, les uns croyant manipuler les autres. Aujourd'hui, les ecolo-mondialistes ont fait leur entrée dans le club mondialiste, et y instillent les vertus de la régression... Avant l'entrisme écologiste dans le Bilderberg, les réserves d'hydrocarbures étaient de 70 ans au moins. Apres le lobbyisme des ecolo-reacs, il n'est plus que de 35 ans... Les prophètes d'apocalypse écologiste règnent en maître et les banquiers écoutent, bouche-bée...tout est affaire de pouvoir dans ce club ultra-privé où se décident les enjeux planétaires qui seront diffusés dans les medias aux ordres. Bien-sûr, le principal enjeu de ces sangsues mondialistes est de discréditer les partis nationalistes, qu'il est demandé de stigmatiser en "extrémistes" ou "populistes"...Ouh! Pas beau! Méchants...les Front National qui sont à l'avant-garde de la lutte contre la dilution mondialiste

  • Par Alain Proviste - 30/09/2016 - 14:24 - Signaler un abus ON M'A ENCORE ZAPPE UN COMMENTAIRE !

    Ça devient une habitude. Il n'était pourtant pas plus virulent que certains publiés depuis. C'était le fait que je disais ne pas connaître d'autre exemple de pays subventionnant sa propre colonisation, ça ne semble pourtant pas infondé.

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 14:48 - Signaler un abus Notre régime est-il amendable ?

    Si la Ve République gaullienne s'est redressée, c'est que la IV s'était abîmée dans les guerres coloniales, et qu'après 1968, puis 1974 et 1981 notre République n'a cessé de se corrompre et de s'aliéner. Plusieurs commentateurs ont justement rappelé la responsabilité de l'électorat français dans cette débâcle, par sa demande de d'attribution de rentes. C'est vrai mais c'est la même chose dans toutes les démocraties, des intérêts particuliers essayent d'obtenir chacun des avantages de la puissance publique. Le vrai problème advient lorsque le politicien peut y répondre sans être sanctionné politiquement (voire judiciairement). Or notre République comporte des défauts donnant prise à la démagogie clientéliste, celle qui amène la hausse des dépenses, de la fiscalité, de la dette. Ces défaut sont l'étendue des pouvoirs de nomination présidentiels, aggravé depuis 2002 par l'annexion des Législatives aux Présidentielles. Le 2e grand défaut est le mode de financement des collectivités locales par une dotation globale de fonctionnement, par tête, qui ôte le soucis du dynamisme économique local, qu'une fiscalité propre implique. Pas besoin de complot, la stupidité de nos énarques suffit.

  • Par arcole 34 - 30/09/2016 - 14:54 - Signaler un abus PUTAIN A DEFAUT D'UN REDRESSEMENT NATIONAL AVEC LE FHAINE

    cela serait plutôt un affaissement national ., Sieg Heil ( cela fera plaisir à Ganesha ) les bas du front ou plutôt vie le FNSDAP.

  • Par lafronde - 30/09/2016 - 15:09 - Signaler un abus Si le régime n'est pas amendable, essayons la subsidiarité !

    L'élection présidentielle n'est qu'un mode réducteur de la Démocratie. Centralisée, elle perpétue la tyrannie des choix collectifs,uniformes dans tout le pays. Si son résultat est la dette, la ruine, le chômage de masse, la perte de nos libertés, et la dilution, voire la submersion de notre identité, il est temps de mettre ses espoirs, dans une autre forme politique que la République une et indivisible. Les Législatives de juin 2017 sont l'occasion de mettre tous les politiciens professionnels devant l'échec de leur gestion de Front républicain depuis 1988. Rien n'empêche les français de susciter un large renouvellement des candidats à la députation, et de choisir ceux qui militent pour une France décentralisée, rendant aux collectivités locales toutes les compétences que le principe de subsidiarité leur dévolue. Nous aurions donc une France fédérale où les institutions locales seraient en concurrence fiscale les unes avec les autres. Rien de tel pour faire baisser l'impôt et la dépense publique. Celle-ci de toute manière ne sert plus les français, mais en priorité l'immigration de l'assistance, celle des politiciens professionnels, eux aussi à la charge de la société. Nuisibles 2+

  • Par Lafayette 68 - 30/09/2016 - 15:26 - Signaler un abus reportage jeudi au journal de 20h sur France 2

    la Hongrie , elle , fait attention ! mais elle en a pris plein la tronche de la part des journaleux de france 2 : xénophobie ,Orban quasi dictateur, amalgame et j'en passe ! un vrai moment de fraîcheur grâçe aux Hongrois

  • Par vangog - 30/09/2016 - 15:29 - Signaler un abus @Lafayette 68 les journaleux ont reçu l'ordre

    de resserrer les boulons de la grosse Berthe anti partis patriotes, car l'idéologie Bilderberg mondialiste est à l'agonie...le cadavre se débat!

  • Par quesako - 30/09/2016 - 15:34 - Signaler un abus @Leucate : exactement ce que je voulais dire pour les latinos

    Même si certains ont des traits indiens lorsque je parle avec eux j'ai l'impression d'être avec des "européens" du à leurs traditions religieuses et leur langue. Ca n'a rien à voir à l'immigration que l'on subit en France. Et que dire quand la proportion des plus radicalisés se trouve parmi les plus jeunes !

  • Par cloette - 30/09/2016 - 16:24 - Signaler un abus J'en ai un peu assez

    des gens qui hurlent à la xénophobie et la haine dès qu'on évoque l'hypothése d'un remplacement de la population . Il est naturel de s'en inquiéter ! Les étrangers , il en faut , mais en proportions acceptables . La solution ( s'il n'est pas déjà trop tard )est donc aujourd'hui de revenir sur le droit du sol , et de renvoyer les irréguliers dits clandestins .

  • Par Lafayette 68 - 30/09/2016 - 17:29 - Signaler un abus @cloette

    analyse de bon sens que je partage .

  • Par Ganesha - 30/09/2016 - 17:31 - Signaler un abus Préférence Nationale

    Cloette, je vous l'ai déjà souvent expliqué : les ''renvoyer'', en pratique, c'est impossible. Par contre, nous avons parfaitement le droit de refuser tout avantage social aux non-européens. Pour les citoyens européens, il faudra se battre avec Bruxelles. Et aussi, appliquer strictement un point central du programme de Marine Le Pen : la Préférence Nationale pour l'emploi.

  • Par cloette - 30/09/2016 - 17:57 - Signaler un abus Ganesha en effet

    mais ils viendront quand même sans avantages sociaux et ce n'espérait pas simple, quant â la préférence nationale pour l'emploi elle y est déjà pour les fonctionnaires . Pour le privé il faut savoir que Free par exemple embauche systématiquement a l'etranger ( exemple Maghreb ) dans le bâtiment c'est beaucoup l'Europe de l'Est , pour le commerce ( sauf certains ) , c'est variable, pour les hôpitaux et d'autres secteurs où le personnel est diplômé , il faudrait des aides pour que leur pays soient attractifs, la solution c'est l'aide intelligente aux pays concernés .

  • Par tubixray - 30/09/2016 - 18:53 - Signaler un abus Merci qui ?

    VGE, Mitterrand, Chirac et Hollande les 4 présidents de gauche de la V ème république .... A l'age de nos enfants il faisait bon vivre en France.....Les chocs pétroliers constituaient le préambule d'une époque sombre dans laquelle nos enfants sont désormais plongés...... Le nouveau visage de la France se profile sous la menace de la charia.

  • Par Yves3531 - 30/09/2016 - 19:11 - Signaler un abus Albert Einstein comme toujours, imparable !:

    "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal , mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d’intervenir." Albert Einstein

  • Par Ganesha - 30/09/2016 - 19:38 - Signaler un abus Revenu de Base,

    Cloette, si les migrants sont informés qu'ils ne trouveront plus ni travail ni allocation en France, cela se saura très vite, jusqu'au fin fond de la brousse… La Préférence nationale appliquée strictement coûterait très cher aux industriels : il n'y a donc aucun espoir qu'un Ripoublicain l'applique : que ce soit Sarko ou Juppé, ils sont avant tout les lèche-bottes de Gattaz, Bouyges, Bolloré et les autres. Comme vous le savez, pour moi, la vraie solution, c'est le Revenu de Base, réservé aux nationaux. Une mesure qui relancerait fortement l'activité. Les français accepteraient des salaires moins élevés que les étrangers ! Et totalement '' anti-Marxiste'', puisqu'elle mettrait fin à la ''Lutte des Classes''. Quant à l'aide aux pays en développement, il y a tellement de corruption qu'il est impossible d'y croire ! Au moins, commençons par cesser d'étouffer l'agriculture et l'industrie locale !

  • Par Leucate - 30/09/2016 - 21:08 - Signaler un abus @Clint Jean Claude Chesnais

    En bien plus élaboré que ma modeste contribution je vous invite à lire la communication du démographe Jean Claude Chesnais prononcée en octobre 2004 devant l'Académie des Sciences Morales et Politiques et dont le titre prémonitoire était: "L'Europe ou l'illusion de la grandeur" Il y comparaît le Machin européen aux USA dont, tant mieux pour eux, le Sud est composé de pays latinos et hispaniques. Tout ce qui nous arrive aujourd'hui avait déjà été prévu par des tas de gens ... Et les imbéciles qui nous gouvernent disent qu'ils ne savaient pas et ne pouvaient prévoir ? mais un enfant aurait pu le faire ! http://www.asmp.fr/travaux/communications/2004/chesnais.htm

  • Par Eugénie - 30/09/2016 - 23:54 - Signaler un abus sI cette triste réalité !

    pouvait faire réfléchir les Français !! Il est grand temps de bien voter pour arrêter cette progression !! L'islam conquérant est sur le point de gagner sa bataille !!! Il y a de partis politique comme le FN ou DEBOUT LA FRANCE qui peuvent changer la donne ! Les FRANCAIS veulent-il l'islamisation de la France avec la charia et toutes les malfaçons qui vont avec cette secte ?????

  • Par winnie - 01/10/2016 - 07:41 - Signaler un abus Trente ans. ...

    que ca dure, mais il aura falut 300 morts pour s en rendre compte et le dire, oui le grand remplacement est en place!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Laurent Chalard

Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.

Voir la bio en entier

Xavier Saincol

Xavier Saincol est le pseudonyme d'un haut-fonctionnaire. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€