Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 24 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Les musulmans ne sont pas des bébés phoques" - islam, islamisme, islamophobie: à lire d'urgence, en priorité

Ne vous laissez pas tromper par son titre anecdotique: le livre d'André Versaille est probablement l'un des ouvrages les plus importants publiés ces dernières années sur le thème de notre société face à l'influence du fondamentalisme islamique

Atlanti-culture

Publié le
"Les musulmans ne sont pas des bébés phoques" - islam, islamisme, islamophobie: à lire d'urgence, en priorité

LIVRE

Les musulmans ne sont pas des bébés phoques

d'André Versaille
Editions de l'aube
257 pages

RECOMMANDATION 

EN PRIORITE

THÈME  
L'irruption du fondamentalisme islamique en Europe interroge sur les rapports entre islamisme et islam. Dans cet essai engagé, André Versaille dénonce l'absence de débat objectif sur le sujet, au nom d'une idéologie selon laquelle toute mise en cause de l'islamisme radical ne peut que renforcer le racisme antimusulman. Cet homme, qui se décrit comme issu de "la gauche de la gauche", s'adressant à ses pairs, fustige cette approche qui fait des musulmans de France, "à l'insu de leur plein gré", un prolétariat à protéger et à libérer à tout prix de l'oppression des classes dominantes.

Ce prix à payer, dit Versailles, est celui du déni par les intellectuels "dits" de gauche, de la dimension politique et terroriste de l'intégrisme islamique. Composant le premier tiers de l'ouvrage, son analyse s'appuie sur la négation, au nom du principe de la "pureté révolutionnaire initiale" des atrocités des régimes  soviétiques, chinois ou cambodgiens. A l'époque, interdit de critiquer, "pour ne pas désespérer Billancourt", dira Sartre en 1955. Il parcourt et analyse ensuite tous les partis pris idéologiques qui accompagnent les débats sur l'islamisme radical, de son explication/justification par la colonisation, l'échec de l'intégration, les laissés pour compte de la croissance, la défense de toutes les cultures, la dénonciation des crimes du colonialisme et la nécessaire repentance de l'occident. 

L'originalité de l'ouvrage est qu'André Versaille démonte tous ces arguments, preuves et textes à l'appui. Il met en valeur l'influence du conformisme "politiquement correct" et de quelques leaders d'opinion comme le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ou les Indigènes de la République, qui taclent tout questionnement sur l'islam radical en France et le qualifie de "dérive islamophobe".

Cet ouvrage enfin, prend parti pour qu'un débat non perverti de ces dictats idéologiques puisse se tenir en Europe avec les intellectuels musulmans modérés. 

POINTS FORTS 

1- Un exceptionnel exercice d'autocritique de l'influence des "intellectuels progressistes de gauche" (se sont ses propres termes) , "idiots utiles" disait Lénine, sur l'interprétation de la réalité des mouvements de libération anticolonialistes, marxistes et maoïstes. Si les arguments avancés n'apprendront rien à une frange de lecteurs bien informés, la démonstration est particulièrement détaillée, argumentée, illustrée d'exemples tirés de l'histoire du XXème siècle.

2- Par analogie, et en y voyant une continuité idéologique inspirée par une vision Bourdieusienne de la société (les "dominants" imposent leur vision de l'histoire aux "dominés"), Versaille souligne qu'au nom du droit à la différence, de la défense des cultures et des minorités, de la nécessité de protéger tous les français d'une dérive raciste "islamophobe", il n'est plus possible de remettre en cause, dans le débat public, le discours des intégristes religieux musulmans.

3- Cet essai est aussi un plaidoyer pour la défense des intellectuels et réformistes musulmans  modérés, qu'il compare aux philosophes des lumières dans leur combat pour libérer la connaissance des dogmes religieux. Boualem Sansal (écrivain, qui apporte son soutien à André Versaille dans le résumé du livre), Hélé Béji (écrivain et haut fonctionnaire), Tahar Ben Jelloun (écrivain), Abdennour Bidar (philosophe et haut fonctionnaire), Abdelali Mamoun (Iman de Drancy)… sont quelques uns de ces démocrates qu'il faut bien qualifier aujourd'hui de courageux.

4 - Des chapitres courts et cohérents qui fourmillent d'informations sur les interprétations de l'histoire qu'il dénonce (décolonisation, esclavage, soulèvement des peuples, génocides, identité…), de nombreuses notes bibliographiques et des renvois en bas de page qui contribuent à la solidité de l'argumentation et à la clarté du propos.

POINTS FAIBLES 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 15/01/2018 - 17:01 - Signaler un abus Bébés phoques

    Il est douteux que le livre puisse être déprimant car tout ce qui est évoqué dans cet article on le sait depuis longtemps, même si les couches s'ajoutent les unes aux autres. Evidemment ceux qui sont dans l'illusion totale pourraient avoir un choc mais ils ne le liront pas ou resteront dans le déni.

  • Par Sedona - 15/01/2018 - 17:40 - Signaler un abus La seule lecture du coran

    Permet de se faire une très bonne opinion. Si quelqu'un trouve le verset qui prouve que le djihad est spirituel, il gagne un roudoudou!

  • Par Deudeuche - 15/01/2018 - 18:10 - Signaler un abus Comme on dit en anglais

    “Déjà vu” (a prononcer deujaa vouuu)

  • Par Mario - 15/01/2018 - 18:35 - Signaler un abus tout ce que dit versailles a

    tout ce que dit versailles a déjà été dit mais là par un homme de gauche. ça ne change pas grand chose car cela reste inaudible.

  • Par zelectron - 16/01/2018 - 05:22 - Signaler un abus CORAN :

    devrait être classé dans "l'enfer" de la BNF ?

  • Par evinrude - 16/01/2018 - 10:23 - Signaler un abus Peut-être un oubli

    « Sans savoir que nous nous rendons complices » : Il ne s’agit pas d’ignorance mais d’une stratégie délibérée pour prendre le pouvoir en faisant alliance avec la mouvance islamiste. Par ailleurs le régime de pouvoir façon arabe séduit beaucoup de politiciens occidentaux, il n’y qu’à voir les familiarités et séjours chez les chefs d’états arabes, ou autres milliardaires. L’exigence coranique de soumission est du pain béni pour les adeptes de la pensée unique (donc totalitaires) : il y a donc bien au-delà des paradoxes, des accointances idéologiques profondes. Et ça ils le savent très bien.

  • Par evinrude - 16/01/2018 - 10:23 - Signaler un abus Peut-être un oubli

    « Sans savoir que nous nous rendons complices » : Il ne s’agit pas d’ignorance mais d’une stratégie délibérée pour prendre le pouvoir en faisant alliance avec la mouvance islamiste. Par ailleurs le régime de pouvoir façon arabe séduit beaucoup de politiciens occidentaux, il n’y qu’à voir les familiarités et séjours chez les chefs d’états arabes, ou autres milliardaires. L’exigence coranique de soumission est du pain béni pour les adeptes de la pensée unique (donc totalitaires) : il y a donc bien au-delà des paradoxes, des accointances idéologiques profondes. Et ça ils le savent très bien.

  • Par evinrude - 16/01/2018 - 10:30 - Signaler un abus "Auteur trop indépendant" et signifiant

    « L’indépendance d’esprit n’a pas toujours bonne presse » : et surtout une parole signifiante, en lieu et place du ron-ron « tue-mouche » (sic Cambadélis). Un auteur est censuré parce que extrêmement compétent et pointu sur ces questions, Daniel Sibony, dont quatre ouvrages : Islam, Phobie, Culpabilité ; Coran et Bible en questions réponses ; Un certain vivre ensemble, Musulmans et Juifs dans le monde arabe ; Le grand Malentendu, Islam, Israël, Occident, et aussi Les trois monothéismes. Et bien sûr aussi Georges Bensoussan.

  • Par jurgio - 16/01/2018 - 14:18 - Signaler un abus L'islam c'est plutôt « phoque you »

    Je pense à cette multitude de « mouslims » qui auraient peut-être aimé adorer autre chose. J'en oubliais presque que ,comme les autres, une religion a ses zélés et néophytes et, sans doute beaucoup plus, des tièdes et des hypocrites.

  • Par essentimo - 16/01/2018 - 18:04 - Signaler un abus On est censé protéger

    que les espèces en voie de disparition, ce qui n'est pas le cas des musulmans, bien au contraire.

  • Par Ganesha - 17/01/2018 - 08:45 - Signaler un abus Lamentations !

    Bande de nazes ! Vous avez permis l'élection de Macron ! Alors, cessez de venir nous casser les pieds avec vos lamentations !

  • Par Yves3531 - 17/01/2018 - 09:19 - Signaler un abus Que ceux qui ont passé leur temps à nous vendre MLP...

    alors que celle-ci a à l’evidence désormais démontré son incompétence crasse, nous apportent la preuve du contraire, ou se taisent à jamais ....

  • Par assougoudrel - 17/01/2018 - 09:31 - Signaler un abus Heureusement, car je

    détesterais ces mignons bébés phoques.

  • Par Ganesha - 17/01/2018 - 10:44 - Signaler un abus Pierre Laval

    Il est vrai qu'il y a sur ce site quelques centenaires, qui restent inconsolables de ce crime épouvantable, commis le 15 Octobre 1945 : on a fusillé ce ''grand patriote'' qu'était Pierre Laval !

  • Par MIMINE 95 - 17/01/2018 - 14:32 - Signaler un abus A COMPLETER PAR LA LECTURE

    Du blog d'André Versailles "les musulmans ne sont pas des bébés phoques" , hébergé par le journal " le Monde". 81 textes publiés à ce jour. Le livre est paru au mois d'octobre 2016 et, on peut dire qu'il a bénéficié d'une grande discrétion médiatique ... de circonstances !!.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Bertrand Devevey pour Culture-Tops

Bertrand Devevey est chroniqueur pour Culture-Tops. 

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€