Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 29 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mini-révolution : l’Insee recueille bien des données de type ethnique, et voici ce qu’elles révèlent de l’immigration en France

Même si les informations arrivent au compte-gouttes, on peut observer un net regain de l'immigration en France depuis 1999.

Migrants

Publié le
Mini-révolution : l’Insee recueille bien des données de type ethnique, et voici ce qu’elles révèlent de l’immigration en France

Contrairement à ce qu’on lit régulièrement dans la presse, l’Insee recueille des données de type ethnique - pays et nationalité de naissance des parents – comme le font maintenant de nombreux pays européens, certains depuis déjà assez longtemps. L’Insee s’y est mis dans les années 2000, de manière régulière avec l’enquête Emploi depuis 2005 et l’enquête Logement depuis 2006. Mais ces enquêtes ne couvrent pas tous les âges. L’enquête Emploi, par exemple, interroge des personnes âgées d’au moins 15 ans dans les ménages ordinaires (c’est-à-dire hors logements collectifs), tout en collectant des informations sur les enfants d’une qualité jugée insuffisante par l’Insee qui préfère compléter les données de l’enquête Emploi par celles des enquêtes annuelles de recensement pour les moins de 15 ans encore au foyer des parents.

La Cnil a donné son feu vert en 2007 pour la collecte des mêmes informations dans les enquêtes annuelles de recensement, ce qui aurait l’avantage de couvrir plus simplement tous les âges et de permettre des études locales fines. Mais l’Insee refuse toujours de sauter le pas, compte tenu de l’ambiance du débat public sur les statistiques ethniques et du débat syndical en interne. Autrement dit, l’Insee a les moyens de faire beaucoup mieux que ce qu’il fait, mais il s’y refuse pour éviter de compromettre sa réputation, la tranquillité de l’établissement et de mettre, pense-t-il, en danger le recensement, sur lequel repose le système statistique français. Il donne donc, de temps en temps, des informations sur les enfants d’immigrés en combinant les données des enquêtes annuelles de recensement et celles des enquêtes Emploi.

Justement, l’Insee vient de sortir un Insee-Première intitulé Être né en France d’un parent immigré, Une population diverse reflétant l’histoire des flux migratoires. Ce quatre pages présente la situation en 2015 : 7,3 millions auraient au moins un parent immigré (11 %).

Première remarque : Pourquoi n’avoir pas présenté en clair les données sur la population immigrée à la même date pour accompagner ces résultats ? On aurait ainsi la population d’origine étrangère sur deux générations. L’Insee publie deux tableaux qui donnent des informations sur les enfants d’immigrés, les immigrés et ceux que l’Insee appelle "ni immigrés ni enfants d’immigrés", sans avoir seulement chiffré les trois ensembles. Au passage, l’Insee doit absolument trouver un nom à l’ensemble qui représente 80 % de la population qui ne soit pas un privatif. J’ai proposé de les appeler "natifs au carré". 

Si l’on ajoute les deux générations (immigrés et enfants d’immigés), cela donne un total de 13,5 millions, soit 20,4 % de la population. On a donc un peu plus d’un habitant sur cinq d’origine étrangère sur deux générations en 2015. On aimerait, ce qui n’est pas bien difficile à faire, que l’Insee donne la même information sur la France métropolitaine, pour laquelle j’ai fait trois estimations plus anciennes (1986, 1999, 2011), ce qui permettrait de donner une idée de l’évolution. Si l’on ramène les chiffres de l’Insee à la France métropolitaine, on a, à peu près, 13,2 millions de personnes d’origine étrangère sur deux générations (soit 20,5 %), à comparer à 12,1 millions quatre ans plus tôt et 9,8 millions en 1999, soit 19,2 % en 2011 et 16,8 % en 1999. La population d’origine étrangère sur deux générations aurait donc augmenté de 9 % entre 2011 et 2015, contre 2,6 ‰ seulement pour les natifs au carré. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anguerrand - 10/02/2017 - 08:44 - Signaler un abus Le chiffre de 13,5 million de musulmans en France

    est cohérent avec les chiffres donnés par CNN soit 6 millions de musulmans français auquel s'ajoutent 6 millions qui n'ont pas la nationalité française, sans compter les clandestins. Kanner ( ministre des sports )) avait déjà lancé le chiffre de 13 millions chez Bourdin. La France est bien colonisée.

  • Par horus35 - 10/02/2017 - 08:56 - Signaler un abus Hypocrisie à tous les étages !

    Natifs au carré !!!!! Et pourquoi pas issus de blancs ? Des qu'il s'agit de l'immigration, la chape de plomb s'abat sur notre pays ! Et les "associations" de la bien pensance veillent férocement qu'elle soit bien en place !L'insse est un organisme dont l'utilité est fortement contestable et à la botte des pouvoirs en places, ce qui fait que toutes les circonvolutions de langage sont utilisées pour éviter d'appeler un chat un chat ! Il est donc pornographique apparement de connaître l'origine geographique exacte des immigrés ayant choisis notre beau pays, et d'en connaître le nombre exact ( chose impossible d'ailleurs, la clandestinité faisant son œuvre) ! Regarder la réalité en face est impossible dans notre pays gangrèné par le mode de pensée imposé par la gauche ! Et celà déteint sur une parti de la droite tres,tres molle !

  • Par Djib - 10/02/2017 - 09:04 - Signaler un abus 2 recettes de l'INSEE pour minorer les chiffres de l'immigration

    1/ Le regroupement familial. L'INSEE distingue le regroupement familial "stricto sensu" au titre duquel des étrangers résidant en France y font venir des membres de leur famille (12 000 par an) du regroupement familial au sens large englobant les Français d'origine étrangère qui font venir en France des membres de leur famille (et là on est plutôt à 50 000). Bien évidemment c'est le premier chiffre qui sera mis en avant. C'est ce distinguo inepte qui a permis à un Jean-Jacques Bourdin de se poser en donneur de leçons d'exactitude face à Eric Woerth en assénant que le rapprochement familial se limitait à 12 000 arrivants annuels. Merci qui? Merci l'INSEE. 2/ le comptage des étrangers résidant en France. Il ne comptabilise que les enfants d'étrangers nés à l'étranger. Pouquoi l'INSEE ne comptabilise pas les enfants d'étrangers nés en France alors qu'ils ne deviendront français qu'à 13 ans ou à leur majorité? Réponse de l'INSEE: "parce qu'ils ont vocation à devenir français". Et voilà comment avec leurs petits outils, les besogneux de l'INSE liment consciencieusement les chiffres.

  • Par A M A - 10/02/2017 - 11:58 - Signaler un abus Quand il y a la volonté de

    Quand il y a la volonté de détruire une nation, il y a le chemin de l'immigration et du métissage. Mais qui pourrait être suspecté de pareille ambition? Commençons par Bruxelles. Mais avec un peu d'imagination, il est possible de désigner d'autres organisations internationales assistées des partis politiques de droite et de gauche qui leur sont inféodés. Fermons plutôt les yeux, c'est quand même plus confortable.

  • Par zouk - 10/02/2017 - 11:59 - Signaler un abus Statistiques ethniques

    Si seulement nous pouvions disposer de statistiques fiables et complètes. Regardez dans la rue...

  • Par vangog - 10/02/2017 - 12:45 - Signaler un abus Il est urgent de stopper le massacre migratoire!

    Urgent de cesser le pompage des forces vives du tiers-monde, sous la houlette de l'UE et des gauchistes, urgent de cesser de subventionner les associations immigrationntes couplées avec les mafias de passeurs! Nous ne sommes plus au stade des constats, déjà réalisés par les lanceurs d'alerte patriotes, mais au stade des solutions! seule Marine Le Pen stoppera l'hémorragie migratoire, et insufflera le patriotisme dans l'éducation de la maghrébine, dont sortent, actuellement, tous les apprentis-djihadistes!

  • Par assougoudrel - 10/02/2017 - 12:55 - Signaler un abus En tout cas, quelque soit le

    chiffre, c'est plutôt inquiétant, vu la vitesse des naissances. Il est temps d'interdire le Droit du Sol. Dans les autres pays (intelligents), le clandestin n'a aucun droit, sinon d'être renvoyé chez lui. Chez nous, ils manifestent. Je connais beaucoup de pays d'Afrique. Un petit groupe d'individus rassemblés et en moindre de deux, il pluie tropicale de coups de bâton lui tombe dessus. Un pays riche comme la RCA ( où sont nos troupes), qui a l'or, les quatre pierres précieuses et les semis précieuses; les habitant logent sous des cartons. Faisons le ménage et on aura un éclaircie (sans jeu de mot douteux).

  • Par Deudeuche - 10/02/2017 - 14:01 - Signaler un abus Les gens du carré partent dans les villages

    Avant d'être le dernier "carré".

  • Par tubixray - 10/02/2017 - 14:18 - Signaler un abus Mieux que l'INSEE

    Prenez les transports en commun et constatez ......Rien de péjoratif dans cette remarque mais que les idéologues anti blancs arrêtent de prendre les "souchiens" (terme ridicule mais je n'ai pas mieux à l'esprit) pour des abrutis ......

  • Par vangog - 10/02/2017 - 15:22 - Signaler un abus @tubixray écrivez "françaisde souche"...

    car vous en avez toujours le droit, avant que Macron-piège-à-cons n'arrive. Ensuite, il sera trop tard!

  • Par lafronde - 10/02/2017 - 18:03 - Signaler un abus Les français doivent s'organiser.

    Naguère nous avions une communauté nationale. Elle était suffisamment solidaire, l'autre était notre prochain. Puis peu à peu notre territoire a été ouvert à l'immigration. Tant que l'assistanat aux immigrés était limité, et les frontières tenues, tout allait bien. On avait une immigration d'adultes. Puis vint le regroupement familial et les problèmes d'intégration des enfants de l'immigration, qui ont été reproché à notre Société, mais dont on sait qu'ils venaient d'un Islam réfractaire à notre civilisation. La culpabilisation de la Société française fut l'ordre moral BHLien de Mitterrand à nos jours en passant par Sarkozy. La jeunesse musulmane a pu saccager l'école, les villes, défier la Police et la Justice avec l'aval des politiciens clientélistes. Ces progressistes sont les idiots utiles des ismlamistes. Ce dont les vrais français on besoin, c'est d'une entre-aide communautaire préférentielle comme le pratique les musulmans avec leur OUmma, ou n'importe quelle ethnie à travers le monde. Il n'y a que l'Occidental pour se démarquer de son identité héréditaire dans un melting pot républicain. Pauvre naïf, le nihilisme identitaire mène à l'invasion et la soumission. Inch Allah !

  • Par toupoilu - 10/02/2017 - 18:11 - Signaler un abus 13 millions de déscendants d'etranger depuis 2 générations,

    Pas 13 millions de musulmans. Selon l'insee toujours, 50% de ces étrangers viennent d’Afrique ou de Turquie. Le reste ce sont des européens (32%), des asiatiques et autres. Une partie de ces "européens asiatiques ou autres sont peut être musulmans, mais beaucoup d'africains ne le sont pas, donc le chiffre de 50% ne doit pas être loin de la vérité, ce qui fait 11% rapporté à la population française (https://www.insee.fr/fr/statistiques/1906669?sommaire=1906743) .Si on prend les premiers chiffres, on prend les autres. Michele Tribalat le dit d'ailleurs: "Mais au-dessus de 24 ans, deux tiers sont des enfants d’Européens". Pas la peine de fantasmer, c'est déjà beaucoup, et déjà presque ingérable.

  • Par lafronde - 10/02/2017 - 18:25 - Signaler un abus Liberté pour les Peuples autochtones d'Europe !

    Les Peuples autochtones d'Europe sont ceux qui sont envahis aujourd'hui par les clandestins. Ces Peuples d'Europe sont désormais asservis fiscalement par leur propres Etats, devenus tous progressistes. Ce Progrès c'est la société multi-raciale, multi-culturelle. Par exemple l'immigration pauvre avait épargné la Scandinavie. Elle n'a aucun motif industriel ou économique du point de vue de ces pays nordiques. Seule la construction européenne, et ses droits-créances a pu la rendre viable pour ces immigrés-à-charge. Les scandinaves paient désormais plus d'impôts pour cette joie de la Société diversitaire. Leur femmes et leur filles paient tribut en nature au nouveau mâle dominant; il est vrai mieux bronzé. C'est cela la "construction européenne". Une Babel vouée à notre propre destruction. Lecteur, citoyen il n'est pas trop tard pour vous informer de vos droits. Le site autochtonisme.com Terre autochtone est fait pour vous ! Pour ma part, lorsqu'un régime, la République nous apporte l'invasion migratoire, l'islamisation et la ruine de l'entreprise, il est temps de congédier les politiciens qui nous ont embourbés, et d'organiser les pouvoirs par subsidiarité. Une France fédéraliste.

  • Par lexxis - 11/02/2017 - 09:58 - Signaler un abus ENTIÈREMENT DANS LA MAIN DU POUVOIR

    L'INSEE a une conception fortement opaque de la statistique et pas seulement pour tout ce qui concerne l'immigration. Trop souvent le chiffre brut qu'on cherche n'est pas publié, mais remplacé par des courbes, par des pourcentages, par des tableaux, par des commentaires dont on n'a que faire. Le problème de l'INSEE, c'est que c'est une simple direction du Ministère de l'Économie, donc entièrement dans la main du pouvoir. Ce qui veut dire d'abord que ses recherches sont très orientées, que certaines conclusions sont interdites, que ses publications sont subordonnées à la bien-pensance totalitaire qui sévit de plus en plus dans notre pays et qu'il n'existe pas de procédure d'audit externe et officiel diligentée par un organisme indépendant et de préférence … privé. Or la statistique est pratiquement la seule discipline qui publie ses chiffres en France, sans que ces derniers puissent faire l'objet d'un quelconque audit. Il ne faut pas s'étonner ensuite qu'ils soient assez régulièrement mis en cause par ceux qui ont le tort de vouloir continuer à penser librement.

  • Par francisquinze - 11/02/2017 - 10:10 - Signaler un abus Alors 50% c'est pour quand

    Au rythme de croissance actuel: 20,5% - 19,2% sur les 4 dernières années = 1,3 % sur 4 ans, soit 0,325% par an. Pour passer de 20,5% actuels à 50 % il faut donc 29,5 annnées résiduelles / 0,325 = 90 ans !!!! Ça veut dire qu'au mieux, au rythme d'accroissement actuel on aurait une majorité de sujets immigrés ou fils directs d'immigrés (2° génération) en 2107. Mais comme on peut le voir dans ces statistiques le différentiel de croissance des 2 populations n'est pas constant, mais s'accroît avec les temps Ainsi c'était 0,325 % par an au cours des 4 dernières années, mais 0,2 % par an seulement entre 2009 et 2011... car la vitesse de croissance est exponentielle et non constante. Un modèle mathématique relativement simple, mais dont j'ai un peu perdu les subtilités avec le ...temps pourrait permettre d'établir la date exacte. L'INSEE sait ça pertinemment et nos responsables politiques aussi... y compris les chantres de l'identité heureuse (bienheureuse ?) Conclusion: On peut donc estimer qu'avant 50 ans, c'est à dire 2067 les immigrés et fils de seront majoritaires dans ce pays. La théorie du remplacement ce n'est pas du bluff, c'est nous qui sommes bluffés.

  • Par vangog - 11/02/2017 - 17:55 - Signaler un abus En 2067, 25% de cette population musulmane majoritaire

    qui estime que la charia est supérieure à la loi Républicaine, outra former un Parti, investir les synsdicars et associations, s'allier avec les partis gauchistes qui seront à la ramasse, pour conquérir le pouvoir...et leur slogan sera "charia d'abord, on compte les morts ensuite!"

  • Par Frangipanier123Paris - 11/02/2017 - 19:59 - Signaler un abus Mme Tribalat est de bonne foi ...

    ... et souhaite nous éclairer mais en même temps, afin de rester "politiquement correcte", elle mélange quand même immigration et immigration ... Car, étant donné ses responsabilités à l'INED, elle ne peut pas dire, comme MOI je prends l'initiative de l'écrire, que LA SEULE IMMIGRATION QUI POSE PROBLEME EN EUROPE EST CELLE DE PERSONNES DE RELIGION MUSULMANE.

  • Par jurgio - 11/02/2017 - 20:48 - Signaler un abus Je ne comprends touijours pas

    On peut appeler français quelqu'un né en France mais j'appelle pays en bonne voie d'islamisation un pays où naissent des mahométans qu'on ne parvient pas à dénombrer. Un temps viendra où l'on saura ceux qui ne se seront pas soumis.

  • Par MIMINE 95 - 12/02/2017 - 09:58 - Signaler un abus LA BONNE QUESTION EST

    L'immigration est -elle un problème ? la réponse est NON mais à condition : 1/ que le pays d'accueil ait les capacités économiques et les structures nécessaires pour les accueillir sans les mettre en concurrence avec les natifs, 2/ que ces nouveaux "citoyens soient capables de "mourir un peu" pour se greffer dans leur nouvelle société sans lui imposer un mode de pensée incomp

  • Par MIMINE 95 - 12/02/2017 - 09:58 - Signaler un abus LA BONNE QUESTION EST

    L'immigration est -elle un problème ? la réponse est NON mais à condition : 1/ que le pays d'accueil ait les capacités économiques et les structures nécessaires pour les accueillir sans les mettre en concurrence avec les natifs, 2/ que ces nouveaux "citoyens soient capables de "mourir un peu" pour se greffer dans leur nouvelle société sans lui imposer un mode de pensée incomp

  • Par MIMINE 95 - 12/02/2017 - 10:01 - Signaler un abus JE POURSUIS

    un mode de pensée incompatible avec l'esprit des lumières ......!!!! pour une plus ample information vous pouvez lire le média algérien TSA : http://www.tsa-algerie.com/20170209/france-11-million-de-francais-dorigine-algerienne/ lire 1,1 million

  • Par Michèle Plahiers - 14/02/2017 - 11:10 - Signaler un abus Immigration

    La question reste: A qui profite le crime?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michèle Tribalat

Michèle Tribalat est démographe, spécialisée dans le domaine de l'immigration. Elle a notamment écrit Assimilation : la fin du modèle français aux éditions du Toucan (2013). Son dernier ouvrage Statistiques ethniques, une querelle bien française vient d'être publié (éditions de l'Artilleur).

Elle s'intéresse aussi à l'islam.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€