Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Michel Onfray, l'homme qui crache sur les morts de Paris

Il y a eu des morts, beaucoup de morts à Paris. Et alors, dit le philosophe. Car c'est nous qui avons commencé.

Misère de la philosophie

Publié le - Mis à jour le 22 Novembre 2015
Michel Onfray, l'homme qui crache sur les morts de Paris

Michel Onfray. Crédit Capture d'écran Dailymotion

Michel Onfray est philosophe. Et même selon Le Point le philosophe le plus populaire de France. Il passe pour " politiquement incorrect" depuis que Valls  - qui aurait mieux fait de se taire – a dénoncé ses sympathies intellectuelles pour Alain de Benoist. Parfois Onfray est rouge. Parfois il est brun. Ce qui donne rouge-brun.

Mais ces couleurs sont trop banales pour un penseur de son envergure, toujours soucieux de ne jamais emprunter des sentiers battus.  C'est pourquoi il a rajouté du vert (celui de l'Islam) à sa palette. Et même – abondance de couleurs ne nuit jamais – du noir (celui de Daesh). Comme Onfray est le "philosophe le plus populaire de France" et que, de surcroit, il est "politiquement incorrect", une garantie qu'avec lui on ne va pas s'ennuyer, Le Point a décidé de l'interviewer. Et le titre est " la France doit cesser sa politique islamophobe".

C'est peu dire que les assassins de Daesh fascinent le philosophe. "Ils ont une vision de l'Histoire contrairement à nous (l'Ooccident) soumis à un matérialisme trivial et aux mafias de l'argent". Les filles yézidis violées et vendues comme esclaves sexuelles, les otages égorgés, le pilote jordanien brulé vif et les mécréants crucifiés apprécieront.

Michel Onfray admet que nous sommes en guerre. Mais cette guerre, dit-il, c'est nous qui l'avons commencée avec Georges Bush. Bien sûr ! Michel Onfray ne sait pas, et en tout cas ne veut pas savoir, qu'il y a eu plus de 3 000 morts un certain 11 septembre à New-York. Mais bon c'était juste des Américains… Le journaliste du Point essaie de l'émouvoir : "mais les gens de Daesh ont tué des innocents chez nous !". Réponse du philosophe : "nous aussi nous avons tué des innocents". Parfaite égalité donc dans le match Daesh-Occident. En tout cas selon l'arbitre qu'est Michel Onfray.

>>> Lire aussi : L'Etat islamique utilise Michel Onfray dans sa dernière vidéo de propagande

Le philosophe est aussi en colère : "de quel droit les appelons-nous des barbares ?". Oui de quel droit ? Car selon Onfray ils sont comme nous. "Ils font à la disqueuse (il voulait sans doute dire à la tronçonneuse) ce que nous faisons avec des drones". Là encore égalité dans le match Daesh-Occident. Barbares contre barbares : on devrait pouvoir s'entendre non ?

Michel Onfray, répétons-le sinon on risque de l'oublier, est philosophe. Pour certain ça consiste à essayer de penser. Pour d'autres c'est juste un job. Onfray philosophe à Caen. Dans de nombreuses madrasas du Yemen, de Syrie, d'Irak, de Pakistan et d'Afghanistan on philosophe de la même façon que lui. De manière certes un peu plus fruste : les prédicateurs de ces écoles coraniques n'ont lu que le Coran. Onfray, lui, a lu beaucoup de livres. Pas sûr que ça lui ait servi à grand-chose.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Borgowrio - 19/11/2015 - 09:21 - Signaler un abus Virtuosité et conscience de monsieur Rayski

    Mon nombril n'a pas tellement d'importance . il fallait que je dise à monsieur Rayski ,que je me suis abonné à Atlantico pour le lire . Pardon de le faire par le biais des commentaires

  • Par vangog - 19/11/2015 - 09:23 - Signaler un abus Suite de la faiblesse europeiste...

    La grande force des islamistes, c'est de profiter sans vergogne des faiblesses de l'UE. Leur barbarie est une stratégie, comme le Haka est destiné à fragiliser les défenses mentales des adversaires... Tant que l'UE continuera ses délires immigrationnistes, et n'aura pas fait le bilan meurtrier de quarante années de politiques mortifères, droitdelhommiste, dilutionnistes et repentantes, qui l'ont amené à la guerre, les islamistes profiteront de sa faiblesse, et gagneront...c'est aussi simple que cela!

  • Par ISABLEUE - 19/11/2015 - 09:25 - Signaler un abus encore un c....; ard de bobo

    et les autres barbares doivent se marrer devant tant de naiveté... Heureusement que certains ouvrent un peu les yeux...

  • Par essentimo - 19/11/2015 - 09:57 - Signaler un abus N'y-a-t-il pas

    dans ses dires matière à l'enfermer ? Il semble que l'état d'urgence donne de plus importants moyens en la circonstance. Ou bien, la liberté d'expression prônée en janvier pour 11 morts ne mérite-t-elle pas d'être revue avec 500 victimes y compris les blessés en novembre ?

  • Par yoyo74 - 19/11/2015 - 10:18 - Signaler un abus l'ignorance est le plus grand mépris

    ignorons le tout simplement. pseudo philosophe provocateur sans talent que l'histoire des lettres oubliera bien vite.

  • Par Anguerrand - 19/11/2015 - 10:53 - Signaler un abus En voulant bien faire l'Occident a fait des erreurs

    Nous voulions préserver les arabes de leurs dictatures épouvantables. Mais comme nous ne comprenons absolument rien à l'état d'esprit du monde musulman en particulier de l'emprise du Coran sur les foules. Donc nous avons eu tord de casser dès dictateurs qui tenaient leurs peuples par ignorance, avec notre esprit occidental pour laisser la place à l'intégrisme ce qui se retourne contre nous. Onffray n'a donc pas tout à fait tort, nous avons fait de lourdes erreur avec notre vision de la démocratie généreuse.

  • Par Ganesha - 19/11/2015 - 11:20 - Signaler un abus Anti-Communisme

    L'immense majorité des lecteurs d'Atlantico sont, à juste titre titre, très critiques envers le Communisme ! Mais après un relatif succès en Corée, la guerre du Vietnam s'est terminée en 1973 par un désastre. Qu'ont fait ensuite les États-Unis et leurs alliés occidentaux pour combattre cette idéologie meurtrière et totalitaire ? Créer une coalition militaire pour libérer la Pologne ? Non, ils se sont contentés de donner le prix Nobel à Lech Walesa ! En Allemagne de l'Est, avons-nous distribué des armes à une guérilla ''anti-Erich Honecker'' ? Non, nous sommes tranquillement restés assis en spectateurs, le cul sur nos chaises, et nous avons attendu l'effondrement, qui a eu lieu en 1989 ! Alors pourquoi tant de frénésie pour savoir si nous devons soutenir les chiites et bombarder les sunnites, ou l'inverse ?

  • Par ISABLEUE - 19/11/2015 - 11:27 - Signaler un abus Ganesha

    force trop sur la fumette. Je lui conseille plutôt un coup de beaujol pif...

  • Par Ganesha - 19/11/2015 - 11:53 - Signaler un abus Isableue

    Je vous propose des textes qui sont très argumentés. Passé la première réaction humoristique, j'aimerais connaitre plus en détails vos raisonnements. Nous avons lutté contre le Communisme, après 1973, avec une non-violence digne du Bouddhisme : pourquoi avons-nous aujourd'hui un président et son Valls-la-fureur qui éructent ''que nous sommes en guerre totale'' avec la même frénésie que celle du Chancelier allemand en 1939 ?

  • Par pierrou - 19/11/2015 - 11:59 - Signaler un abus nous, vertueux occidentaux

    Je crois que Raysky a surtout été choqué par l'expression " les mafias de l'argent". communautarisme ? Je suis, pour ma part, totalement d'accord avec Onfray. Rappelons nous Mme Allbreight, questionnée sue les 500.000 morts dus a l'embargo US sur l' Irak , longtemps avant le 11/09 : "oui, ça valait le coup" Sal...pe

  • Par de20 - 19/11/2015 - 12:51 - Signaler un abus Monsieur Onfray ne fait que

    Monsieur Onfray ne fait que décrire une chronologie qui va s inscrire dans l histoire. En d autres termes, il se positionne au dessus de la mêlé dont Mr Raysky se réclame. Tel est le devoir du philosophe que de se situer en dehors des emotions, tandis que les journalistes les recherches. De la, a fustiger Michel Onfray comme agent de 5 colonne il y a un fosse qui est celui de notre aveuglement qu il souligne par une demonstration jusqu au frontières de l absurde. Mais si l on veut terrasser ce mal il faut l expliquer de manière globale. De L. A a Pekin, n en déplaise aux bobos confits de certitudes .

  • Par cloette - 19/11/2015 - 13:00 - Signaler un abus Les dérangeants

    Onfray ? c'est son rôle , mais il y a aussi aujourd'hui l'article de JM Sylvestre non soupçonné de dérive gauchiste qui s'intéresse aux relations financières et commerciales de Daesch, sans parler de ce que dit Xavier Raufer sur les dirigeants de l'EI , il ne faut pas mélanger morale émotion et analyse froide !

  • Par Malaparte - 19/11/2015 - 14:57 - Signaler un abus I a beaucoup lu.....

    M. Onfray a dû louper la lecture de la biographie d'un certain Robert Brasillach.....

  • Par Alain Briens - 19/11/2015 - 16:36 - Signaler un abus Un conseil aux lecteurs : lisez l'article d'Onfray

    Benoit Rayski déteste Onfray, ce qui est son droit, jusqu'à insinuer dans un précédent article qu'il aurait des penchants antisémites, ce qui est parfaitement calomnieux. A lire son billet, on a l'impression qu'Onfray justifie les attentats à la mode de Besancenot et il s'appuie ses dires sur des citations tronquées car trop partielles et sorties de leur contexte. La position d'Onfray est beaucoup plus subtile, complexe, et exempte de toute complaisance envers l'islam et padamalgamisme. Dire qu'une partie de nos soucis provient de la déstabilisation aveugle des régimes laïcs arabes par nos bombardiers me parait assez sensé. Quant à l'anecdote de la "disqueuse", elle semble montrer que Benoit Rayski lui-même n'a pas vraiment lu l'article, à moins de penser qu'une tronçonneuse découpe mieux les vieilles pierres qu'une disqueuse, auquel cas il devrait faire un stage de mise à niveau chez M. Bricolage.

  • Par emem - 19/11/2015 - 20:03 - Signaler un abus Islamophobie, pas d'amalgame - Ça suffit !

    Onfray a la "grosse tête". On a trop parler de lui et maintenant c'est lui qui parle trop. Comme BHL, il se croit habilité, vue sa notoriété, à parler de tout et de rien, souvent très mal. Il devrait se contenter de parler de philosophie et de religion, des sujets qu'il maîtrise assez bien.

  • Par henir33 - 19/11/2015 - 20:18 - Signaler un abus indigne

    ce type ne s'est jamais baladé dans les quartiers ou la Charia fait la loi au mépris des lois de la république

  • Par jurgio - 19/11/2015 - 20:40 - Signaler un abus Depuis son traité d'athéisme,

    Onfray a abandonné la vraie philosophie pour toujours puisqu'il met une barrière à toute réflexion métaphysique. Il devient un garde-champêtre de quartier avec roulement de tambour. On appelle trop souvent aujourd'hui « philosophe » celui qui a écrit ou parlé avec véhémence devant un micro. Pauvres mœurs ! Déchéance supplémentaire : un athée déclaré qui prend parti pour une religion ! En fait, l'islam est-il une religion ? Question fondamentale à toute avancée des idées. Si la pensée d'Onfray consiste à faire aboutir ses idées coûte que coûte, il peut désormais s'estimer bien servi. Ceci explique peut-être cela. Il y aura eu au moins un individu qui aura accepté l'inacceptable. Le Panthéon ? Oui !

  • Par Ganesha - 20/11/2015 - 02:37 - Signaler un abus Tayaut, Banzai !

    ''Desert Storm'', la réaction contre Saddam Hussein qui avait envahi le Koweït, c'était il y a 25 ans ! Il paraît donc vraiment salutaire que mr. Onfray pose la question des résultats que la France a obtenu en suivant fidèlement la stratégie des États-Unis pendant une aussi longue période. Un commentaire ci-dessus parle de roulements de tambour. Faut-il vraiment suivre aveuglement, sans nous poser de questions, les ''Tayaut'' et autres ''Banzai'' du petit Valls-la-Fuhrer ? Et si la France se concentrait plutôt sur ses problèmes intérieurs, sur la courbe du chômage qui poursuit sa vertigineuse ascension et sur la centaine de mosquées salafistes qui sont une conséquence évidente du désarroi de sa population : de nombreux ''convertis'' n'ont aucune origine maghrébine...

  • Par myc11 - 20/11/2015 - 09:56 - Signaler un abus Avant le 11 septembre, il y a eu l'invasion de l'Irak,

    et depuis l'instauration d'un gouvernement de coalition qui n'a que son nom, car les sunnites sont écartés du pouvoir. Daesch sur place est composé de beaucoup d'anciens officiers et militaires sunnites écartés du gouvernement de coalition. Bush en est l'instigateur, et ça Onfray n'a pas tort. Maintenant ici même en France, Daesch est relayé par des jeunes français, nés ici, en échec d'intégration, libres depuis longtemps de commettre des délits qui commencent petits et qui finissent gros et incontrôlables. Puis la géopolitique avec son lot de conséquences ( flux migratoire en l'état actuel des choses), marque la société française du sceau de problèmes sociétaux, ceux-ci rejettent ceux-là, et la guerre c'est la guerre, l'ennemi c'est toujours l'autre. Ne vous en déplaise, la réalité est truffée de contre-vérités assénées avec force et certitude.

  • Par Frieda - 20/11/2015 - 10:16 - Signaler un abus Pauvre journaliste, écrivain et… historien

    Le seul conseil que l'on puisse donner à ce Benêt Rayski est de retourner à l'école pour apprendre à analyser, sans parti pris, le sens des mots, le sens des phrases et le message qui s'en dégage en filigrane afin de pouvoir pondre sensément et sans mauvaise foi un article digne de ce nom. Certains auteurs de commentaires sont navrants de bêtise humaine, ils ne comprennent rien, ne cherchent même pas à éprouver leur sens critique et foncent tête baissée dans la surenchère de l'insulte, l'insulte à la culture, au bon sens, à la clairvoyance. C'est dommage et peut-être même un peu grave, en fait c'est honteux mais c'est la norme. Le seul reproche que l'on puisse faire à Onfray est de faire partager ses lumières aux dangereux incompétents historiens pétris de certitudes absurdes et iniques qui pondent des textes stupides et à ceux qui les approuvent. Vivent Onfray et son indéniable lucidité !

  • Par REVERJOVIAL - 20/11/2015 - 10:18 - Signaler un abus La médiatisation rend fou

    Trop de télé et l'homme commence à dire tout et son contraire, il est contre l'Islam mais soutien le Hamas !!!

  • Par Gordion - 20/11/2015 - 10:27 - Signaler un abus Mazette!!

    Cher Benoît, merci pour ce commentaire cinglant, le moins que l'on puisse le dire. Retour de M.Onfray à la catéchèse gaucho, bien-pensante. Consubstantialité de cette gauche pseudo-intellectuelle qui domine la pensée unique depuis Marcuse, Althusser et Sartre.

  • Par Carol Langloy - 20/11/2015 - 10:39 - Signaler un abus Changer de point due

    Et si on admettait une bonne fois la réalité ? Il n'existe plus aucun pays indépendant au monde, tous dépendant totalement les uns des autres. Le problème est que l'ONU ne joue pas son rôle de super-état, qui devrait faire respecter le minimum dans tous les pays : les droits de l'homme. En Syrie, ce devrait être l'ONU qui intervient, pour supprimer Daech et Bachar. A noter que la France a une lourde responsabilité avec les Villepin et autres Chirac dans l'attitude de l'ONU : rappelons-nous qu'elle a empêché l'ONU d'intervenir en Irak. Le résultat a été que les Américains se sont crus légitimes en intervenant avec leurs pays satellites, avec les conséquences que l'on connait. Ainsi, on comprendrait qu'il n'y a plus de guerre : il s'agit d'opérations de maintien de l'ordre dans le cadre des droits de l'homme.

  • Par Phlt1 - 20/11/2015 - 10:56 - Signaler un abus Ah.?.

    Pour une fois je suis en désaccord avec Benoit Rayski qui a semble t'il cédé à l'émotion plus qu'à la raison, ce qui n'est pas dans ses habitudes. ce qu'il décrit n'est pas du tout le sens exprimé par Onfrey que je crois ni stupide, ni aveugle, et encore moins islamophile ou islamophobe.!. Mais s'il ne s'agit que d'une fois, on pardonnera volontiers à Benoit Rayski: ses autres interventions sont toujours d'une justesse remarquable.

  • Par joke ka - 20/11/2015 - 13:03 - Signaler un abus décevant

    déçu ...décevant Michel Onfray ,si brillant pourtant...mais l'idéologie gauchiste revient au galop ...

  • Par joke ka - 20/11/2015 - 13:10 - Signaler un abus reponse à Ganescha

    "de nombreux ''convertis'' n'ont aucune origine maghrébine.." hélas cette idéologie est dangereuse parce qu'elle est contagieuse.. une collègue me racontait que son enfant de 5 ans lui a demandé ne ne plus manger de "porc" ,ses "copains" d'école lui auraient dit que c'était mal (haram)... même les enfants font du prosélytisme quand ils sont en majorité dans certaines localités ... la mixité ,le "vivre ensemble" n'est pas voulu mais subi par des personnes qui n'ont pas les moyens de déménager ... la "conversion" commencent très tôt ...

  • Par Ganesha - 20/11/2015 - 16:10 - Signaler un abus Joke Ja

    Quand on voit que la police qui fait son devoir et même les ambulances et les pompiers qui viennent aider se font ''bombarder'' d'objets divers depuis les hauteurs des Hlm, on se dit que le combat ne sera vraiment pas facile ! Mais c'est une raison de plus pour ne pas aller s'engager dans des ''bourbiers'' en pays étrangers, où nous n'avons strictement rien à y faire !

  • Par Ganesha - 20/11/2015 - 16:25 - Signaler un abus Carol Langloy

    Avez-vous des enfants ? Seriez vous prête à ce que votre fils aille se faire tuer dans une action au sol en Syrie ? Ou alors, vous préféreriez que les Nations-Unies envoie des contingents de Casques Bleus, issus de pays pauvres du Tiers-Monde ? En fait, ces deux solutions ont déjà été essayées dans d’innombrables théâtres d'opération, dans les cinquante dernières années sans le moindre succès. La Bosnie ? peut-être la Côte d'Ivoire...La dernière grande réussite, cela a été l'élimination du Nazisme, mais cela a coûté 50 millions de morts !

  • Par phegp - 20/11/2015 - 19:24 - Signaler un abus @Ganesha : le nombre de morts...

    accompagnant l'élimination du nazisme est en rapport avec l'ampleur du conflit et des actions de guerre menées contre l'Allemagne. Je n'arrête pas de penser, en entendant les médias se gargariser des frappes aériennes (de moustiques) sur Daech, à Dresde, rasée par une armada de bombardiers anglais et américains en 1945 (25000 morts, les habitants). Et ne parlons pas d'Hiroshima, à peine six mois plus tard ! Évidemment, ce qui nous préoccupe aujourd'hui n'a rien de comparable, mais, en sommes-nous bien sûrs pour l'avenir ? A quoi l'Arabie Saoudite va bien pouvoir employer ses Rafales, octroyés par Bouffon-1er ? A nous défendre contre les "terroristes" ?

  • Par jlmr - 21/11/2015 - 00:50 - Signaler un abus Onfray, Michel est

    quelqu'un que l'on doit écouter, surtout parce qu'il passe outre la bien pensence. À force de roucouler devant les règles établies, on finit par ronronner dans le lit de nos propres méfaits. Une douche froide vaut mieux que tous ces morts et je n'entends pas beaucoup de gens remuer la fange dans laquelle nous nous sommes égarés depuis pas mal de temps à suivre des menteries de Busherie et bien d'autres dont les rustres ruses ont été décrites par Louis de Funès avec brio et consort. Quant au Caendide raton, il est bien le fils d'un Sandent et c'est en ça qu'il donne du fil à retordre aux académistes de paire enfile, mais nait pas le fils qui peut !

  • Par ELLENEUQ - 21/11/2015 - 08:25 - Signaler un abus Onfray, c 'est quoi ce type !

    Un collaborateur de bas étage, un pauvre milicien en retard d'un demi siècle, un Brazillach égaré au 21ème siècle. Un pauvre type en somme, comme la gauche pleurnicharde sait en excréter de temps en temps ! Il est un triste représentant de cette France bavarde et inconséquente, irréaliste et fanatique ! La lie de l'humanité en somme !

  • Par Ganesha - 21/11/2015 - 08:52 - Signaler un abus Brazillac

    Brazillac ? C'est un vin blanc sucré ? Un Sauternes ? Vous ne pouvez pas être tellement vieux que vous ayez vécu cette époque en tant qu'adulte ! Alors qui êtes-vous ? Un nostalgique de la seconde guerre mondiale ? Fasciné par le Nazisme ? Admirateur d'Adolf ? Fasciné par la virilité des SS ? Quelques uns d'entre nous savent vaguement qui est cet écrivain mais plus personne ne perd son temps à lire les vieux numéros de ''Je suis Partout''. Quel intérêt pratique pour comprendre le monde actuel ? Sachez donc que les lecteurs d'Atlantico ne comprenent rien à vos ''Points Godwin'' et que vous nous cassez les pieds !

  • Par Benvoyons - 21/11/2015 - 10:32 - Signaler un abus Plusieurs fois j'ai posé la question au Philosophe

    s'il connaissait Oresme philosophe et Normand Né 1320 à Fontenay-sous-Orne ! Un homme de grand savoir même que les mathématiciens d'aujourd'hui le considèrent comme l'Einstein du Moyen Âge. Comme Onfray il a été le fils d'un agriculteur pauvre et qui a été pris en charge par des écoles Royales gratuites dont celle de Paris tenue par des Ecclésiastiques et des laïcs (car les Princes savaient et avaient besoin de beaucoup d’autres personnes en dehors des Nobles (comme l'école de la République). Il fut Économiste (dont un traité des Monnaies qui pourrait servir encore maintenant que le FMI parle des Banques Islamiques), mathématicien, physicien, astronome, philosophe, psychologue, musicologue, théologien et traducteur. Par contre ce qui doi être rédhibitoire pour Onfray il a été Évêque de Lisieux ! Ihttps://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Oresmel devrait elle plus connu par les Français qui se veulent de souche. Malheureusement leurs connaissances s’arrêtent à la Crèche à la Mairie lieu bien connu pour faire des Messes de Minuit, Baptêmes, Mariages Religieux, La politique rend débile des gens qui souvent n’avaient pas besoin de ça! https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicole_Oresme

  • Par padamalgam - 21/11/2015 - 10:56 - Signaler un abus Weltanschauung islamiste

    Il y a dans les propos d'Onfray des vérités qui dérangent: oui, les fous d'Allah ont une forme de spiritualité et s'inscrivent dans l'histoire en mouvement, contrairement à l'homo festivus occidental qui n'est plus qu'une unité de consommation. Oui les ruines politiques laissées par les occidentaux en Irak et en Libye, avec leurs monceaux de cadavres ont puissamment aidé à l'émergence de l'EI. Le rappeler n'est pas insulter les morts, mais plutot mettre en exergue la nullité, l'incompétence et l'imprévoyance des dirigeants occidentaux seulement obsédés par la consommation à l'approche des fetes et complètement sortis de l'histoire (article passionnant sur la Canada de Trudeau dans Causeur). Le préchi-précha martial de ces derniers jours ne masquera pas longtemps la consternante faiblesse des mesures prises, les fous d'Allah ont de beaux jours devant eux.

  • Par Mike Desmots - 21/11/2015 - 11:12 - Signaler un abus Les occidentaux doivent surtout ajusté le curseur du temps ..

    et le placer juste avant la conquête islamique (VII / V III siècle) ...pour mieux comprendre...? le temps et l'espace perdu depuis.....! car l'islam , quoique en pense , ceux qui ne pensent pas pour se défendre ,..., est toujours dans la mentalité conquérante du 14ème siècle .......

  • Par MIMINE 95 - 21/11/2015 - 11:21 - Signaler un abus SUR CE SUJET MONSIEUR RAYSKI

    ce sera sans moi. Onfray met le doigt là où ça fait mal, et si on veut avoir une chance d'éradiquer ce mal, il faut commencer par le regarder en face.

  • Par D'AMATO - 21/11/2015 - 11:43 - Signaler un abus L'occident a supprimé tout gouvernement capable...

    de gérer ces peuples rudes...et Saddam Hussein l'avait predit dans une sorte d' "après moi le deluge"..... Homo homini lupus !

  • Par zouk - 21/11/2015 - 11:53 - Signaler un abus ONFRAY

    Toujours prêt à une provocation, fût-elle parfaitement indécente. Ce n'est pas sa première: souvenez vous de son apologie de la pédophilie en Asie. A rejeter définitivement aux oubliettes et même, selon certains, aux ordures, de la philosophie en tous cas.

  • Par ERVEFEL - 21/11/2015 - 13:31 - Signaler un abus RAYSKI : QUAND L'INIMITIÉ VISCÉRALE PRIME SUR TOUT.

    Au niveau où il est on ne peut penser que Rayski se trompe à ce point sur Michel Onfray au point de vouloir faire passer pour une apologie du terrorisme les analyses de ce dernier concernant son avis sur les causes du terrorisme relatives à la politique extérieure des états. Déjà de part son titre et son sous titre ("misère de la philosophie"), cet article respire l'inimitié totale et il est révoltant que Mr Rayski utilise ce journal pour régler ses comptes avec Michel Onfray au point d'en oublier toute honnêteté intellectuelle ainsi que toute éthique journalistique. Je suis pour l'expression de la diversité des idées et c'est cela qui fait la richesse d'un journal d'information, mais à condition que les règles déontologiques soient respectées et que les auteurs ne se servent pas de la tribune du journal pour régler leurs comptes personnels au mépris de la probité de l'information. Je ne comprends pas qu'un journal comme Atlantico laisse passer un tel article sans le retoquer. Pour ma part je le signale comme un abus.

  • Par Benvoyons - 21/11/2015 - 14:38 - Signaler un abus ERVEFEL - 21/11/2015 - 13:31 Je suis étonné de tes propos

    car Onfray trompe beaucoup de Monde avec des analyses d'une malhonnêtetés intellectuelles et d'un manque flagrant d'éthique philosophique. C'est bien écrit bien évidemment mais cela reste des mensonges qui n'honorent pas le Philosophe!!

  • Par Fulcherus - 21/11/2015 - 15:33 - Signaler un abus destiné à l'auteur

    Monsieur, J'apprécie beaucoup en règle générale vos articles; je dois dire que vous avez perdu beaucoup de crédit à mes yeux par celui-ci qui est empreint d'un manque évident de sérieux; en écrivant que "Valls a dénoncé ses sympathies intellectuelles pour Alain de Benoist. Parfois Onfray est rouge. Parfois il est brun. Ce qui donne rouge-brun" vous laissez entendre qu'effectivement Onfray aurait des sympathies...; ce n'est juste pas exact et je vous prie de vous référer aux propos exacts d'Onfray (qui en gros a dit qu'il préférerait avoir raison avec Benoist si son raisonnement est juste qu'avec Sartre (ou un autre) si son raisonnement est faux) et non à ceux stupides de notre premier ministre; A qui bon vous lire si vous faites preuve d'aussi peu de rigueur intellectuelle ...?

  • Par ERVEFEL - 21/11/2015 - 15:45 - Signaler un abus Benvoyons - 21/11/2015 - 14:38

    Si comme tu dis "Onfray trompe beaucoup de Monde avec des analyses d'une malhonnêteté intellectuelles et d'un manque flagrant d'éthique philosophique." et hormis que cela n'engage que toi, cela ne justifie pas pour autant que Rayki fasse de même et ton commentaire est bien l'aveu qu'il le fait.

  • Par Benvoyons - 21/11/2015 - 18:45 - Signaler un abus ERVEFEL - 21/11/2015 - 15:45 En fait il est interdit d'écrire

    sur Onfray et il faut prendre la parole et ses écrits comme argent comptant comme en fait un "Dieu". Il te faut retomber sur terre et quand tu lis Onfray prend le temps de croiser ses affirmations et donc analyses!! Si tu n'y trouves aucun problème alors c'est clair tu es un adepte!! :)::))

  • Par Benoit 2011 - 21/11/2015 - 19:03 - Signaler un abus Fulcherus

    Voici la citation exacte : " qu'avoir tort avec Minc,Attali,BHL" ! Croyez-vous que la juxtaposition de ces trois noms soit due au hasard ?

  • Par padamalgam - 21/11/2015 - 19:39 - Signaler un abus Benoit 2011

    Donc si ce n'est pas le hasard, c'est qu'Onfray est antisémite, n'est-il pas ? Pourquoi n'écrivez-vous pas cette anerie ? En plus, le vilain, il a aggravé son cas en attaquant Freud, qui est juif lui aussi, donc plus aucun doute à avoir. Moi je n'aime pas la musique klezmer, c'est grave docteur ?

  • Par jlmr - 21/11/2015 - 21:34 - Signaler un abus Pour ceux qu'Onfray effraie,

    il ne remet en cause que l'établi… comme ces gens qui sous prétexte de science crient dur comme fer "la science, exacte !". Pendant un moment, elle l'est, puis tout à coup, on perçoit un contraire… jusqu'au moment où l'autre contraire se fait jour Même l'empereur chute sur une crotte de chien ; quelquefois en recevant une fiente de pigeon sur le bout du nez. Un jour ou l'autre, Onfray aura peut-être l'occasion de se retrouver benêt. Pour le moment, il est là et bien là, comme d'autres avant lui qui, décédés, ont leur mausolée et leurs écrits dits "historiques". De leur vivant, comme pour Onfray en ce moment… —par contre, j'ai beaucoup de mal à le lire— alors que ses enregistrements sont forts limpides

  • Par Benoit 2011 - 21/11/2015 - 22:15 - Signaler un abus padamalgam

    Ce n'est pas grave de ne pas aimer la musique klezmer ! Inutile d'aller voir un docteur. D'autant plus qu'ils sont presque tous juifs..D'après des sources concordantes Dieudonné aime la musique klezmer mais pas les Juifs. Vous c'est peut être le contraire ? Vous êtes amusant ce qui ne veut pas dire intelligent.

  • Par padamalgam - 21/11/2015 - 22:27 - Signaler un abus Benoit 2011

    "Voici la citation exacte : " qu'avoir tort avec Minc,Attali,BHL" ! Croyez-vous que la juxtaposition de ces trois noms soit due au hasard ?" Allez au bout de votre logique, puisqu'il n'y a pas de hasard, que signifie la juxtaposition de ces trois noms selon vous ? Vous l'avez deviné, j'aime bien rire...

  • Par Benoit 2011 - 22/11/2015 - 07:05 - Signaler un abus padamalgam

    J'aimerai bien vous faire plaisir en écrivant qu' Ohfray est antisémite.Mais je ne peux car ce serait contraire à la vérité. En effet selon une charmante définition que j'aime beaucoup un antisémite c'est quelqu'un qui hait les Juifs plus que de raison ! Or Onfray reste raisonnable.....

  • Par lushek - 22/11/2015 - 07:28 - Signaler un abus M. Rayski n'a de toute

    M. Rayski n'a de toute évidence rien compris à l'analyse de Michel Onfray. Dans une critique très virulente, il se moque de sa vision des événements qui est pourtant lucide. Tant que nous ne réaliserons pas le mal que font nos politiques, des innocents continueront de payer. Et ça, c'est impardonnable...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoit Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€