Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Marlène Schiappa est très « muslim friendly ». C’est pourquoi elle a cru qu’elle pourrait entrer dans un café qui n’est pas « women friendly » …

La secrétaire d’Etat à l’égalité femmes – hommes a voulu payer de sa personne. Mais finalement elle a battu en retraite.

Arroseuse arrosée ?

Publié le
Marlène Schiappa est très « muslim friendly ». C’est pourquoi elle a cru qu’elle pourrait entrer dans un café qui n’est pas « women friendly » …

 Crédit STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Vous en connaissez vous des dames et des demoiselles qui ont envie de se promener dans Trappes, une ville où les hommes sont tout et les femmes pas grand-chose ? Certainement pas. Moi j’en connais une : Marlène Schiappa ? 

L’histoire a été racontée par le Canard Enchainé. Et comme ce sympathique hebdomadaire n’est pas classé comme appartenant à la fachosphère c’est sûr de notre impunité que nous le citons ici. Marlène Schiappa marchait donc dans les rues de cette riante localité. 
Elle n’était pas seule. Le préfet de région l’accompagnait. Et 80 policiers en civil avaient été mobilisés pour veiller à sa sécurité. 80 policiers car à Trappes ça craint. Surtout pour une femme…
 
L’intrépide amazone fit une halte devant un café musulman.
Elle décida d’y entrer. Le préfet fit barrage : « Madame la ministre n’y allez pas ça pourrait créer un incident ! ». Et Marlène Schiappa obtempéra ne voulant pas créer d’incident. 
 
C’est bien dommage car elle aurait pu observer concrètement comment une femme - ministre ou pas - est accueillie dans ce type d’établissement. Du temps des nazis il y avait des lieux interdits aux Juifs… Du temps de la ségrégation sociale il y avait en Alabama des places de bus interdites aux Noirs…
De notre temps il y a en France des cafés interdits aux femmes… Pourquoi ? Parce que la femme incarne le péché. Et que le péché appelle la tentation. Marlène Schiappa est un péché comme un autre. 
 
Il y a quelques mois elle s’était rendue dans la quartier de La Chapelle là où des centaines de femmes avaient été harcelées sexuellement par des migrants. Elle en était revenue en annonçant triomphalement que l’affaire avait été gonflée par la fachosphère et qu’il ne lui était rien arrivé ! Cette fois-ci heureusement que le préfet était là. Marlène Schiappa a déclaré qu’elle s’était rendue à Trappes car elle voulait savoir ce qu’il en était là-bas de l’égalité femmes - hommes. Maintenant elle sait ! 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 13/05/2018 - 14:11 - Signaler un abus Ça lui fait...

    Les pieds. Elle peut leur parler de ses projets PMAesques qui les enchanteront sûrement.

  • Par kidu - 13/05/2018 - 14:22 - Signaler un abus Le préfet..donc le représentant de l'état !!

    Encore un courageux et carriériste fonctionnaire qui n'hésite pas à s'assoir sur l'ordre républicain et le respect des lois en vigueur qu'il est sensé incarné ! Quelle honte...

  • Par cloette - 13/05/2018 - 15:06 - Signaler un abus Muslim friendly

    @Deudeuche : et PMA GPA friendly , voulait elle les convertir ? ( Pour qu'ils puissent encore plus procréer , voire donner des gamètes )

  • Par J'accuse - 13/05/2018 - 15:06 - Signaler un abus Téméraire mais pas courageuse

    Il fallait justement créer un "incident": défier les barbus, les obliger soit à violer la loi devant des flics et être arrêtés, soit à se dégonfler. Mais c'est le ministre et le préfet qui se sont dégonflés. Pauvre France.

  • Par Deudeuche - 13/05/2018 - 15:12 - Signaler un abus @cloette

    Schizophrènie libérale libertaire ! Adieu Atlantico !

  • Par ELIED - 13/05/2018 - 16:28 - Signaler un abus Mais ça ne l'empêchera sans doute pas

    d'aller fêter la fin du ramadan si la Maire de Paris, également muslim friendly l'invite à la manifestation qui va certainement devenir une fête à ne pas manquer à Paris. Peut-être qu'elle deviendra un jour "férié et chômé" comme l'ont déjà suggéré certains de FI.

  • Par assougoudrel - 13/05/2018 - 17:28 - Signaler un abus En tous cas, ça nous coûte cher

    à nous contribuable, cette balade: 80 policiers! Pendant ce temps des innocents se font tuer par ces mêmes cochonneries. Quel déclin!!!

  • Par Atlante13 - 13/05/2018 - 18:13 - Signaler un abus Je crois que nous faisons tous erreur,

    et je suis persuadé qu'elle en veut à mort au préfet et 80 policiers de l'avoir empêchée d'entrer; elle savait très bien ce qu'elle voulait.

  • Par Liberte5 - 13/05/2018 - 19:40 - Signaler un abus Cette visite ne lui apprendra rien!!!

    C'est une idéologue, une pro islam, une pro migrants, une pro invasion. C'est une collabo.

  • Par vangog - 13/05/2018 - 20:07 - Signaler un abus Le pire dans cette histoire de collaboration avec l’islamisme...

    C’est que les islamistes n’ont même pas besoin d’interdire et de prôner la charia, car c’est le préfet de la ripoublique en déroute qui le fait pour eux....le summum de la lâcheté!

  • Par kelenborn - 13/05/2018 - 20:36 - Signaler un abus ouais mon Ben

    Une fois de plus tu profites de l'ignorance de Vangode, Ah2bouh et quelques autres pour colporter de fausses nouvelles! La preuve que l'égalité Hommes /Femmes existe dans le 9.3 la voila...http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/le-rat-qui-rit/37-le-hidjab-au-service-de-l-egalite.html .....désolé parce qu'il faut copier le lien...J'étais chez les Britishs, c'était sympa mais le support technique des forums est aussi inconfortable que les couchettes des Ferry!!!

  • Par Poussard Gérard - 13/05/2018 - 22:01 - Signaler un abus Quelle crédibilité peut avoir une secrétaire d'État

    Qui n'a pas le courage d'entrer dans un café en France? Est ce de cette façon qu'elle défend l'égalité homme femme? Elle nous fait honte...

  • Par Geolion - 14/05/2018 - 00:34 - Signaler un abus Elle a échappé au pire !

    En effet, si, en plus d'être femme, les tristes sires habitués de ces café ségrégationnistes savaient que sous un pseudonyme elle écrirait des livres pornos, ils ne l'auraient certainement pas ratée !!

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 14/05/2018 - 08:26 - Signaler un abus C'était ce qu'on appelle un

    C'était ce qu'on appelle un galop d'essai, dans huit jours elle y retourne sans flic, En mini-jupe et string, juste avec sa copine Caroline la Gourdhaas pour bien vérifier que l'égalité F/H tient vraiment compte de la spécificité des territoires et que les seuls problèmes sont des problèmes d'urbanisme, Donc qu'il suffit d'élargir les trottoirs pour éviter les mains au c. l

  • Par assougoudrel - 14/05/2018 - 08:55 - Signaler un abus Pour les mains au cul, il

    lui faudra une plaque de base de mortier de 120 mm (du bon acier)

  • Par tubixray - 14/05/2018 - 08:58 - Signaler un abus Ses cheveux sont bien longs

    Car les femmes collabos en 45 avaient le crane rasé .....

  • Par vangog - 14/05/2018 - 13:48 - Signaler un abus @Paulquimousse Shiavalpa en mini-jupe????

    Aie! Je ne suis pas certain qu’elle trouve sa taille...

  • Par BABOUCHENOIRE - 14/05/2018 - 15:45 - Signaler un abus Il faut virer le préfet, c'est inadmissible que la pauvre

    Marlène ne soit allée jusqu'au bout de son expérience sociologique, la prochaine il faudra qu'elle y aille avec son papa le libre penseur laïque qui lutte contre les calvaires et autres symboles religieux en France

  • Par JonSnow - 14/05/2018 - 17:06 - Signaler un abus La naive!

    Elle a aumoins le mérite d'être allé voir sur place, mais pour une vraie expérience, elle aurait du y aller incognito... Mais ça aurait pu vraiment mal se passer....

  • Par Lapalatine - 14/05/2018 - 17:17 - Signaler un abus Les lâches..

    Au lieu d'affronter le "péril" et pouvoir sévir ils ont fui..Honte à eux!!!

  • Par jurgio - 14/05/2018 - 17:40 - Signaler un abus Le syndrome de la cabane au fond du jardin

    La majorité des Français semble admettre comme « normal » de ne pas avoir pied partout. On est donc sans toujours s'en rendre compte dans un autre pays et la dame a trouvé « naturel » de s'écarter comme lorsqu'on a ouvert une porte de toilette par inadvertance et qu'on trouve occupée. Il y a de plus en plus d'individus qui ont à faire leurs besoins dans les petits coins de France.

  • Par lal - 16/05/2018 - 13:32 - Signaler un abus Bien protégée.

    Elle y est allée bien protégée. Nos enfants,le sont beaucoup moins.

  • Par Pharamond - 16/05/2018 - 14:28 - Signaler un abus Le Prefet

    On se demande pourquoi le Préfet n'a pas ordonné la fermeture de ce café, pour discrimination. Les organisations féministes, si bruyantes actuellement,à raison sans doute,ne se manifestent pas. Imaginez une trentaine de femmes se présentant au comptoir de ce,et d'autres semblables cafés,que se passerait-il?

  • Par vangog - 27/05/2018 - 13:13 - Signaler un abus @Pharamond Cessez vos incitations à la haine halal!

    ou je vous dénonce...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€