Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La loi "anti-Amazon" ou l'étrange défaite de la pensée des élites françaises

Les députés ont adopté ce jeudi à l'unanimité une proposition de loi interdisant aux opérateurs en ligne de cumuler la gratuité des frais de port du livre avec la remise autorisée de 5%.

Le Nettoyeur

Publié le
La loi "anti-Amazon" ou l'étrange défaite de la pensée des élites françaises

Un entrepôt d'Amazon. Crédit Reuters

Que dire sur la loi anti-Amazon adoptée hier à l'Assemblée nationale ?

Que c'est un non-sens économique : oui, évidemment. Evidemment que c'est un non-sens économique, évidemment qu'il n'y a aucune justification à empêcher certains opérateurs à offrir des livres pour moins cher, qu'il s'agit d'une victoire des fabricants de chandelles.

Que c'est une loi injuste : oui, évidemment. Qui est mis à mal par cette loi ? Amazon, un peu. Mais surtout, le pouvoir d'achat des Français, sachant que les augmentations de prix des biens de grande consommation touchent particulièrement les plus pauvres, puisque l'impact proportionnel sur leur budget est plus important. Et aussi, la culture, c'est-à-dire l'accès à la culture : en rendant les livres plus chers, on rend plus difficile l'accès à la culture pour les Français. Lorsqu'on parle de l'exception française, on tend en général deux concepts : la solidarité et l'exception culturelle. Voilà une loi qui va à l'encontre de ces deux concepts dont on nous dit qu'ils sont particulièrement structurants pour la France et qui a été votée à l'unanimité des députés de la République française.

Que c'est une loi qui montre la volonté acharnée de la France de rester dans le passé ? Oui, bien sûr. A chaque fois que quelqu'un invente une voiture, l'objectif immédiat est d'interdire la voiture et de subventionner le cheval.

Que c'est une loi qui traîne l'intérêt général dans la boue ? A coup sûr. Cette loi, c'est avant tout la victoire des intérêts particuliers sur l'intérêt général. L'objectif est de défendre les libraires de la concurrence d'internet. Pas la culture. Pas le livre. Les libraires. C'est-à-dire des commerçants. C'est-à-dire une catégorie particulière.

Que c'est une loi qui montre l'alliance de la gauche et de la droite pour prolonger la maladie de la société française ? Oui, bien sûr. La droite veut protéger les intérêts des privilégiés (dont les libraires, en tant que petits commerçants, en France, font assurément partie) ; la gauche, par inculture économique, pense qu'elle protège “la culture” en protégeant les libraires. Et donc les riches s'enrichissent, les pauvres s'appauvrissent et la France s'enfonce.

On pourrait dire tout ça, mais la chose la plus frappante sur cette loi fut le vote à l'unanimité. Pas un juste pour racheter l'Assemblée nationale et la République.

On a là l'exemple frappant du mélange d'ignorance et de lâcheté qui caractérise la démission complète de nos élites politiques.

Mais est-ce là la fin ? Non. Parce que la France est une démocratie et en démocratie, les politiques répondent aux pressions du peuple. Oui, les représentants politiques ont démissionné mais ils ont aussi démissionné parce qu'on les a laissé faire. Quelles sont les voix qui se sont élevées pour défendre la justice, ici ? Un ou deux commentateurs, certes. Quelles associations de consommateurs ? Quels groupes de réflexion ?

Le livre le plus important à lire sur la chute de la France en 1940 est L'Etrange défaite de Marc Bloch. Bloch, officier de renseignement décoré, explique parfaitement les incohérences militaires qui ont mené à l'effondrement. Mais, historien et sociologue avant tout, il ne s'arrête pas là. Il montre avec une force irrépressible que cette étrange défaite ne fut que le résultat inévitable d'une démission totale de la société entière : élites politiques, économiques, médiatiques, syndicats et le peuple en général.

Marc Bloch n'avait jamais entendu parler de e-commerce, mais il nous explique parfaitement de quoi cette loi retourne.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par mich2pains - 04/10/2013 - 14:54 - Signaler un abus LES LIBRAIRES fonctionnarisés !

    Comme si l'on manquait déjà de fonctionnaires en France , Djack LANGUE-de-Pute avait en avait crée d'autres , les LIBRAIRES du privé (?) , avec sa loi fasciste du "Livre à prix unique " = Prix max , bien entendu ..... Maintenant , que les Français nouvelle génération lisent bien moins que leurs aïeux , cette G000CHE pourrie s'en fout royalement et ne trouve rien de plus urgent que de pérenniser cette profession ( la seule du secteur privé ) en luttant contre la saine concurrence d'AMAZON ! Inutile d'aller demander aux G000CHOS pourquoi "fonctionnariser" la profession de LIBRAIRE plutôt que celle de caissière de grande surface ou d'ouvriers agricoles ! D'après leur logiciel , ils croient encore possible de contrôler tout ce qui instruit ( Education Nationale , Merdias , etc , CUL-ture , etc...) et en oublient dramatiquement qu'INTERNET existe ! Laissons-donc ces "Mammouths" se fossiliser par eux-mêmes avant de passer à tout autre chose de plus pragmatique !

  • Par lsga - 04/10/2013 - 14:55 - Signaler un abus Le piratage des ebooks corrigera les effets pervers

    que cette loi a sur le pouvoir d'achat.

  • Par Karamba - 04/10/2013 - 15:17 - Signaler un abus Dans la continuité...

    Non seulement l'Europe plombe notre activité économique, mais en plus nos élites françaises essayent de nous priver des quelques bienfaits que pourraient apporter l'ouverture de marché et la libre concurrence. C'est comme pour le téléphone, l'assurance maladie, le train... Nos bons à rien ne peuvent pas renoncer à couvrir certains privilèges quitte à payer même des amendes en série à Bruxelles. Particulièrement déçu par la droite sur ce coup là. Ils sont vraiment aux fraises et pourtant il y a une autoroute d'ouverte devant eux.

  • Par ee32 - 04/10/2013 - 15:22 - Signaler un abus Atlanticobeaurk

    Voila encore un bien bel article d'Atlantico qui me donne envie de gerber. C'est formidable de défendre le merveilleux modèle d'Amazon ou les employés sont heureux et s'épanouissent dans ce merveilleux travail à la chaîne contre ces horribles libraires rétrogrades qui (horreur) ont un contact direct et physique avec leurs clients.

  • Par bellini - 04/10/2013 - 15:27 - Signaler un abus chronique d'un désastre urbain: Amazon

    Vous préférez, jeune lobbyiste, que toutes les librairies de toutes nos villes soient transformées en boutique de fringues. Et ceci au nom du consommateur que l'on prive d'une remise de 0.05%. Et quand Amazon sera devenu monopolistique le prix du livre augmentera de 10%. Quand à ses bénéfices Amazon les déclarera ...grace à l'Europe, au Qatar, l'Irlande c'est encore trop cher.

  • Par Qwantix - 04/10/2013 - 15:42 - Signaler un abus Comme au temps d'Yves Bouthillier !

    Encore un baroud corporatiste d’arrière-garde comme les adorent les socialistes et les umpistes. Ils devraient réaliser que les librairies physiques ont autant d'avenir que les plumassiers, les ravaudeurs de matelas ou les porteurs d'eau. Pour les ouvrages en ligne, c'est plus simple. Il suffit d'une carte de prépayée pour les acheter directement sur le site américain d'Amazon: réductions substantielle, prix en dollar et ni TVA, ni taxe d'aucune sorte.

  • Par nat02 - 04/10/2013 - 15:48 - Signaler un abus stupide

    en l'occurrence cela favorise surtout les habitants de grandes villes qui peuvent aller dans les grands centres je suppose que pour l'élite de l'hemicycle les bouseux ne lisent pas

  • Par Peter6809 - 04/10/2013 - 15:48 - Signaler un abus Et la France profonde?

    Encore une disposition qui pénalise ceux qui ne sont pas en ville. Les bobos parisiens peuvent aller acheter leurs livres au prix mini à la Fnac rue de Renne (ben oui, ils n'habitent pas dans le 93). Pourquoi ceux qui habitent en région bien reculée devraient mettre de l'essence dans leur voiture pour aller chez le libraire ou payer les frais de port (qui leur conseillera des trucs bien pensants...j'ai parlé une fois à un libraire d'un San Antonio et j'ai eu droit à un regard désapprobateur et méprisant : je ne mets plus jamais les pieds chez un libraire)? C'est encore une loi (approuvée par tous les députés...ce qui est inquiétant) qui favorise les parisiens...

  • Par Ex abrupto - 04/10/2013 - 16:03 - Signaler un abus Je me doutais bien qu'il y avait un truc!

    Quand j'ai lu ce papier, je me suis dit:"Ce gars là a fait HEC, ou pire l'ENA!" (comme notre président!). Bingo!!!! D'abord, peut-on lui rappeler que la finalité de l'économie, n'est pas l'économie...La formation qu'il a reçue produit des gens superficiels, à l'esprit simpliste...et à l'égo sur-boosté par leurs enseignants; En tant que manager en entreprise (Multinationale, production) j'ai eu l'occasion de faire des cours à ces gens. Pour la quasi totalité, occupés de leur "trajectoire professionnelle" (je reprend leur expression), simplistes. Pour tout dire et en parlant comme un homme de production cette fois:" incapables de pisser plus loin que leurs lacets...." Il est en effet plu intéressant pour la société que les livres soient un peu plus chers, mais qu'il y aie une vie dans les quartiers. Bien sur les E-books sont une avancée dont il faudra tirer profit. Et pour avoir vu en détail comment fonctionne Amazon , je ne suis pas sur que remplacer quelques libraires cultivés et pas très bien rémunérés par beaucoup moins de magasiniers sous-payés soit un réel progrès pour la société. La course au prix bas n'est pas toujours une avancée, même d'un point de vue économique strict.

  • Par Biarnés - 04/10/2013 - 16:08 - Signaler un abus Peter6809

    tout a fait d'accord avec vous. Vive le livre électronique... En outre, à partir de 15 euro pour un livre c'est du vol, si en plus je dois prendre ma voiture pour aller chez un libraire et perdre une heure en plus, sans compter le parc-mètre.

  • Par dupduo - 04/10/2013 - 16:13 - Signaler un abus Libéralisme et concurrence

    Monsieur on peut être libéral sans sombrer dans l'ultra-libéralisme idiot. L'état est la pour fixer des règles et s'assurer que la concurrence s'effectue de manière juste. Le libéralisme ce n'est pas la loi du plus fort, ni la justification d'oligopole privé. Amazon vit sur la croyance de ses actionnaires dans des lendemains meilleurs mais ne gagnent pas d'argent, c'est à mon avis aussi une forme de concurrence déloyale. En relisant Adam Smith vous apprendrez que l'on peut commercer librement qu'avec des peuples ayant les mêmes usages. Le libre échange oui mais entre égaux !

  • Par zorglubb - 04/10/2013 - 16:16 - Signaler un abus Sacré Gobry !

    Et sa pensée ultra-libérale... les acheteurs de livres sont minoritaires dans le paysage social et issus statistiquement de couches sociales aisées qui n'en sont pas à des frais de port près. Non, le rééquilibrage entre un exploiteur de petites mains et le tissu de libraires de quartiers ne va pas gréver la diffusion de la culture. Quand aux livres pour les pauvres, ils sont payés par l'argent public dans les médiathèques des municipalités. Les députés ont mille fois raison et ils auraient dû le faire plus tôt.

  • Par HerveLE - 04/10/2013 - 16:28 - Signaler un abus bravo!

    bien dit

  • Par walküre - 04/10/2013 - 16:29 - Signaler un abus La loi lang

    n'a pas sauvé un seul petit libraire. Seuls les gros éditeurs profitent de cette ineptie. C'est comme pour les manuels scolaires qui ne servent à rien mais que l'Etat paie au prix fort alors qu'il suffirait d'une disquette...

  • Par Sophile - 04/10/2013 - 16:32 - Signaler un abus J'achète beaucoup sur amazon

    Et ce n'est pas ces 5 % de plus qui vont m'empêcher de le faire. Service et choix impeccables. Et qui compte le trajet en voiture pour aller dans une librairie ??? Où il n'y a pas forcément le livre recherché, on peut le commander, mais il faut revenir. Allons !!! soyons sérieux, c'est le progrès, les librairies devront vendre bcp d'autres articles pour compenser. Je trouve tout sur amazon, vraiment tout, que d'économies !!!!

  • Par iznogoud - 04/10/2013 - 16:34 - Signaler un abus Doublement stupide !

    1) La FNAC pratique aussi la gratuité des frais de port..... 2) Si il y a des frais de port en plus, cela va pousser à acheter des livres au format électronique, donc sans frais de port. Et qui est leader des liseuses ? Ben oui : Amazon !

  • Par LeLiberal - 04/10/2013 - 16:39 - Signaler un abus Loi idiote et inutile

    Cette loi est idiote car chaque Français n'a pas forcément une librairie à côté de chez lui, en clair tout le monde n'habite pas à Paris, et Amazon est pour eux le meilleur moyen (voire le seul) d'avoir accès à la culture facilement. Ces lecteurs apprécieront un Gouvernement qui ménage leur pouvoir d'achat :) Maintenant venons-en aux Parisiens qui ont des librairies près de chez eux, vont-ils commander sur Amazon (livraison sous 48 heures) un bouquin qu'ils peuvent se procurer très rapidement et au même prix? bien sûr que non sauf pour ceux qui ont des difficultés à se déplacer...Pas grave, ils raqueront un peu plus d'argent. Le résultat n'est pas compliqué à deviner, sauf chez nos énarques, le client passera par la liseuse d'Amazon dont le développement des ventes va s'accélérer et les librairies ne gagneront rien dans l'histoire.

  • Par DIDINE39 - 04/10/2013 - 17:48 - Signaler un abus Absence de librairie

    la ville de banlieue dans laquelle je réside n'a pas de librairie ; On peut trouver des rayons livres dans des grandes surfaces. le choix est limité. Par exemple si on veut un livre dans une collection de poche dont les prix sont en général inférieurs à 10 € pour aller dans une librairie je dois prendre le train soit un surcoût d'environ 7 €.(en retraite on n'a plus de carte de transport) la solution est donc d'acheter en ligne, le port gratuit nous met donc à égalité avec les parisiens : pourquoi les députés veulent-ils pénaliser les lecteurs résidant dans des communes sans librairie?

  • Par la saucisse intello - 04/10/2013 - 17:58 - Signaler un abus Monsieur Gobry..........

    Depuis quand le peuple a-t'il besoin de se cultiver ? Qu'il se contente de TF1, c'est assez bon pour lui. Quand au talent de visionnaire de marc bloch, je souhaiterais calmer vos ardeurs en citant Montesquieu (1989-1755) : "si un royaume a péri au cours d'une seule bataille, c'est qu'il existait une quantité de causes qui faisaient que cette seule bataille eût raison de ce royaume". Marc bloch, n'en doutons pas, a lu Montesquieu. Mais il n'a rien inventé. Ah oui, je précise : Je n'ai pas d'amis, mais si j'en avais, certains pourraient être juifs. Non, je préfere le dire, hein.......vous comprenez......

  • Par MauvaiseFoi - 04/10/2013 - 18:04 - Signaler un abus Loi boboparigo

    Rien ne vaut une librairie avec un libraire compétent. Problème : la + proche de chez moi se trouve à 35 km, soit 70 AR. Qui paye mon carburant ?

  • Par yavekapa - 04/10/2013 - 18:17 - Signaler un abus Elites ?

    A force de parler des élites françaises, c'est qu'elles le prennent au mot maintenant, et que leurs chevilles se mettent à gonfler, si bien qu'on les voit disparaitre dans la haute atmosphère, exposés aux rayons cosmiques les pauvres petits (et petites, et puis tous les autres genres). Dorénavant proscrivez élites, et remplacez par nuls par exemple. Il faudrait même supprimer élites du dictionnaire, ça ne veut plus rien dire; d'ailleurs beaucoup trouvent que c'est politiquement incorrect.

  • Par Darley - 04/10/2013 - 18:22 - Signaler un abus Marc Bloch

    Le hasard fait que j'ai lu son livre il y a quelques jours (je l'ai eu gratuitement sur mon Kindle...). C'est incroyable comment l'histoire se répète, surtout quand ce sont des idiots et des lâches qui sont aux commandes.

  • Par Karamba - 04/10/2013 - 18:27 - Signaler un abus Je suppose...

    ... que les belles âmes qui défendent les petits libraires au contact chaleureusement humain si valorisant et appréciable que les lecteurs (ces salauds!) ont néanmoins privilégié l'efficacité d'Amazon, prennent bien soin d'avoir le moins recours possible aux emails (ce truc gratuit et rapide mais profondément déshumanisant) pour ne pas plomber le business de La Poste bien naturellement...

  • Par golvan - 04/10/2013 - 18:36 - Signaler un abus Je ne me lasse pas de répéter

    Je ne me lasse pas de répéter que le problème n'est pas l'existence d'Amazon, compatible avec l'existence des librairies, mais la distorsion de concurrence entre Amazon et les librairies qui, elles sont captives des frontières françaises et ne peuvent frauder le fisc, y compris en ne restituant pas de Tva. D'autre part, chez Amazon Usa on n'offre pas les frais de port, ce qui semble confirmer que le procédé est destiné à contourner la loi française. De plus: par définition même un distributeur comme Amazon détruit forcément plus d'emplois qu'il n'en crée, en conséquence l'argument des imbéciles qui prétendent sur ce fil qu'on n'encourage pas la création d'emplois en France en mettant des bâtons dans les roues d'Amazon, est forcément un argument stupide. Enfin: défendre Amazon en ayant l'impression de lutter pour la liberté d'entreprendre fait sourire alors que cette entreprise vise clairement à monopoliser la diffusion d'offre culturelle en s'exonérant des taxes des marchés qu'elle exploite. Qu'Amazon paie ses charges comme tout à chacun ne me paraît pas être bien méchant.

  • Par jmpbea - 04/10/2013 - 18:37 - Signaler un abus Excellente analyse

    En ce qui concerne le faux cuisme de nos élus de tous bords.....le pouvoir d'achat des français va encore baisser de par la loi...que chacun choisisse son circuit de distribution, d'accord, mais nous obliger à dépenser plus , c'est une faute, alors que ces messieurs sont incapables de faire payer à Amazon les impôts du C.A. Réalisé en France ...MINABLE

  • Par jmpbea - 04/10/2013 - 18:37 - Signaler un abus Excellente analyse

    En ce qui concerne le faux cuisme de nos élus de tous bords.....le pouvoir d'achat des français va encore baisser de par la loi...que chacun choisisse son circuit de distribution, d'accord, mais nous obliger à dépenser plus , c'est une faute, alors que ces messieurs sont incapables de faire payer à Amazon les impôts du C.A. Réalisé en France ...MINABLE

  • Par ducdalbe - 04/10/2013 - 18:42 - Signaler un abus A l'unanimité !

    C'est ça le plus terrible : A l'unanimité Pas un résistant, pas un opposant, pas un seul qui ne craigne le vote du libraire de sa circonscription !

  • Par Benvoyons - 04/10/2013 - 18:48 - Signaler un abus Cela ne change rien et les libraires n'auront pas plus de

    clients dans leurs librairies. J'aime bien aller dans une librairie( mais une grosse librairie) , mais j'achète aussi chez Librairie Decitre par internet aussi chez Amazon. question Il y a en France environ 67000 nouveaux livres par An, comment le libraire gère ce flux et comment il gère la promotion en local ? On achète maintenant un livre par intérêt immédiat (pub, promo,émission télé, pub où promo Radio ) et après par les passionnés de l'Histoire et autres matières( donc recherches). Le livre numérique reste une solution plus qu'intéressante car moins de papier meilleur pour la planète, et puis le stockage. Maintenant un passionné fera toujours une bibliothèque avec des ouvrages de passions et souvent avec une édition plus couteuse avec reliage. Le marché change et il est impossible de revenir en arrière.

  • Par EOLE - 04/10/2013 - 18:50 - Signaler un abus Une loi qui va bien évidemment

    être attaquée auprès de la cour de justice européenne en raison de son caractère anticoncurrentiel ! Comme toutes les pseudo-lois de circonstance de nos gribouilles politiques français celle-ci va être retoquée après que l'Etat aura payé des dommages et intérêts pour non respect des règles de la concurrence européenne. Merci Bruxelles !

  • Par charlesingalls64 - 04/10/2013 - 18:57 - Signaler un abus La France....

    Encore et toujours déconnectée du monde réel. Doivent bien se marrer à l'étranger. On a pas fini de passer pour des cons. C'est vrai que la Fnac et les autres libraires sont des philanthropes alors qu'Amazon, l'américain, c'est caca beurk ... A leur faire regretter d’être venu se faire dessouder sur les plages de Normandie pour sauver notre cortex hors du commun. Powa !

  • Par ciceron - 04/10/2013 - 19:04 - Signaler un abus Exception culturelle..............

    Ben ma vache ! Je propose d'interdire illico Internet....... 3500 libraires ont fait plier tous nos dé-putes alors que plus d'un million de manifestants et plusieurs fois, cela n'a pas fait bouger une burne de mini babybel 1er....... Ôtez moi d'un doute, Marion et Gilbert ont voté aussi pour cette loi ?....... Bon, j'allais encore à la Fnac mais je pense que c'est fini. Vive Amazon et vive Internet et aussi vive la liberté.........

  • Par Bcool - 04/10/2013 - 19:15 - Signaler un abus Arrêt sur le gibier qui court !

    Il y a un fait, dans d'autres pays (ne possédant pas le retard ou la lourdeur admin Française) ils ont vu leur librairies mettre la clé sous la porte ne pouvant concurrencer une machine qui fait en plus de l’optimisation fiscale depuis sa position internationale privilégiée. Une fois en situation de quasi monopole, il monte les prix et là, c'est moins bon pour "pouvoir d'achats des Français" comme il dit. Au delà de cela c'est modèle dont il faut se méfier: le marché captatif des grands circuits de distribution. Carrefxxx rêve de cela; être l'unique interlocuteur pour tous les achats....

  • Par Thibs - 04/10/2013 - 19:29 - Signaler un abus @golvan

    C'est marrant mais quand je commande chez Amazon US, les frais de port me sont offerts. Bizarre, bizarre...

  • Par prochain - 04/10/2013 - 19:39 - Signaler un abus J'ai trouvé le meilleur libraire de France et de Navarre

    Il a la passion, il a du métier, il a le temps de vous parler : priceminister NOUT18 ; ses livres commencent à 1.5 euros.

  • Par deere - 04/10/2013 - 20:01 - Signaler un abus loi anti - commerce a bas cout

    réponse : en gros Les Français "shootés au sarkozysme" et à "l'agitation perpétuelle" ou simplement plus clairvoyants que leurs élites sur les élans du quinquennat précédent ? Read more at http://www.atlantico.fr/#1GdxsrBZd1km6t2e.99

  • Par ciceron - 04/10/2013 - 20:19 - Signaler un abus @Peter6809

    Figurez vous qu'il m'est arrivé la même mésaventure dans un grande librairie parisienne dont je tairais le nom...et d'ailleurs c'était la toute dernière fois que j'ai mis les pieds chez gibert jeune.......... Je me suis converti à la fnac et bingo, j'ai revu les mêmes yeux prétentieux, suffisant et fat........ Bon, j'ai aussi arrêter de lire san antonio quand j'ai lu toute la gloire qu'il portait à la mitte tout en étant bien planqué en suisse........ Ahlàlà, on en a des déceptions dans la vie................

  • Par my3cents - 04/10/2013 - 20:21 - Signaler un abus Ces tocards.

    Pas beaucoup d'imagination chez les croulants du parlement. Encore une sacré dose d' homéopathie et un texte qui passe à côté. Pas forcement une question de "pouvoir d'achat" mais surtout la question d'y mettre le braquet et d'orienter l’économie française...

  • Par Democrator - 04/10/2013 - 20:29 - Signaler un abus Idéologie, quand tu nous tiens !

    "Exception culturelle"... (Et à propos de quelle "culture" on parle ?) Mais cependant, prix du livre... imposé ! A nouveau un débat entre Keynes et Schumpeter ! Il est évident que la "Fédération Nationale d'Achat des Cadres" (FNAC) n'a plus aucun avenir, quand bien même elle chercherait à vendre des aspirateurs Dyson, ou des cafetières Nespresso ! Si elle avait un avenir, la FNAC aurait pu être vendue depuis longtemps ! Toutes ces sociétés "de combat", comme Nouvelles Frontières par exemple, sont moribondes.... Le monde change, la "destruction créatrice" est à l’œuvre, et malheureusement, tant de pesanteurs idéologiques pèsent sur ces "élites" si keynésiennes que comprendre qu'un monde nouveau existe est une gageure ! Le parti le plus conservateur au monde est le PS français ! Engraissés à (par et pour) la fonction publique, ne connaissant rien de l’entreprise, leur rôle est de s’assurer de l’électorat, donc de satisfaire tout ce "petit" monde ! Bien qu'étant un français "moyen", je regarde avec attention les opportunités à l'étranger. Payer des impôts...Mais sachant à quoi ils servent, (en l'occurrence : à rien) me donne juste envie de gerber, et de partir !

  • Par Anemone - 04/10/2013 - 20:46 - Signaler un abus non-sens économique

    Ben oui, tout comme la fermeture des magasins le dimanche. . Vote à l'unanimité, ce qui veut dire que l'UMPSFN est à mettre dans le même tonneau des idéologues incompétents? . En tous cas, je continuerai à acheter chez Amazon plutôt que chez mon libraire : je suis tranquille pour choisir, je peux prendre mon temps et je récupère dans ma boîte aux lettres.

  • Par arbat - 04/10/2013 - 20:54 - Signaler un abus fumisrerie

    s il y a une chose facile a craquer ce sont les empreintes digitales pour cela il suffit d un peu de colle glue d un bout de feuille d aluminium et d un briquet et attendre que le pigeon ait deverouillé une fois son jouet avent de le lui piquer .

  • Par groumpf - 04/10/2013 - 21:28 - Signaler un abus excellent

    Tout ceci explique bien que droite et gauche, FN et FDG compris, c'est blanc bonnet et bonnet rouge, aucune différence en dehors de la présentation. Il reste le parti libéral démocrate, le plus à même de faire mieux (c'est pas difficile).

  • Par Le gorille - 04/10/2013 - 22:17 - Signaler un abus Élite ?

    Élite ! Ce mot a-t-il un sens en France ? En existe-t-il seulement ? En fait, il est interdit d'être élite. C'est tout !

  • Par jurgio - 04/10/2013 - 22:28 - Signaler un abus Il faut sauver les épiciers de la culture !

    État d'esprit très franchouillard. Pour moi, la culture n'a pas de frontières.Je ne vois pas ce qu'un libraire m'a un jour apporté de plus. Des vendeurs de romans à la mode et de prix littéraires qui vous conseillent sur le dernier sorti... Autre chose ?

  • Par DEL - 04/10/2013 - 22:59 - Signaler un abus de la pub commerciale!

    L'auteur plaide pour son credo, peut-être, mais surtout pour faciliter son business: il est clair que les libraires représentent des marchés morcelés qu'il est beaucoup plus difficile pour lui et sa boîte de "vendre". Bref, un coup de gueule simplement professionnel!

  • Par Benvoyons - 04/10/2013 - 23:06 - Signaler un abus Bcool - 04/10/2013 - 19:15 Si tu es trop cher , tu augmentes

    la concurrence. (bonne rentabilité de ton investissement) Si tu n'es pas cher il y a moins de concurrence.( mauvaise rentabilité de ton investissement) Donc en permanence l'économie cherche le point d'équilibre.

  • Par mal-pensant - 05/10/2013 - 00:40 - Signaler un abus Pourquoi Anti-amazon ?

    Amazon trouvera d'autres solutions, fera des sur-profits. Cela favorisera les e-book d'Amazon. Amazon doit plutôt les remercier. Défense des intérêts particuliers et fausse solution. Il vaudrait mieux ne pas subventionner l'installation d'Amazon chez Mr Montebourg, et Diminuer l'imposition des entreprises pour qu'elle puisse investir dans les nouveaux outils de production

  • Par un_lecteur - 05/10/2013 - 04:01 - Signaler un abus Amazon c'est quoi ?

    Un savoir faire de stockage et de distribution, très efficace et bien organisé. On peut acheter et se faire livrer : Livres, bien sur, DVD Jeux vidéos Matériel informatique Matériel photo vidéo Téléphones Vêtements Chaussures Animalerie Électroménager Ustensiles de cuisine Jouets Etc etc etc On peut aussi revendre ses objets personnels . Pour ceux qui n'ont pas de commerce à proximité Pour ceux qui n'ont pas le temps ( travail + enfants) Pour ceux qui ont du mal à se déplacer ( handicapes, malades...) . Il ne s'agit pas des libraires, mais d'une autre forme de distribution. Nos " élites " en ont elles entendu parler ?

  • Par un_lecteur - 05/10/2013 - 04:16 - Signaler un abus À propos du livre " l'étrange défaite"

    Livre téléchargeable gratuitement , par exemple http://www.bouquineux.com/pdf/Bloch-L_Etrange_Defaite.pdf Peut se lire avec kindle (made in ailleurs et vendu par amazon) Ou un ipad (made ni ailleurs et vendu par amazon) Ou une tablette. Pour libre Alexandre Dumas, dostoievski, Jules verne, Victor Hugo, camus, kafka ( bien kafka, dans ce pays kafkaïen ) etc etc etc

  • Par Aristotic - 05/10/2013 - 05:10 - Signaler un abus @golvan

    Merci. Cela fait du bien de lire quelques propos sensés. @ciceron : vive amazon et vive la liberté !? J'ai dû poser ma tablette le temps de me tenir les côtes tellement votre saillie était drôle.

  • Par rudi11 - 05/10/2013 - 07:22 - Signaler un abus la culture pour tous est donc interdite

    en effet, combien de librairies au fond des provinces, des petites villes perdues, des villages ? peu importe aux parisiens, ils ont tout: musees, expos, theatres, opera, librairies mais que des bouseux achetent moins cher, alors là, c est insupportaaaable....... quant à ceux qui votent de telles sottises, j en conclus qu ils ne savent déjà plus lire ni comprendre un texte !!! chaque jour, la liberté disparait au hollandistan et le silence sur les aneries socialistes s etend, comme un linceul.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est le fondateur de Noosphere une entreprise de recherche de marché.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€