Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Kilos en trop : le sport ne vous sauvera pas, une nouvelle étude scientifique montre que notre consommation de sucre ruine tous les efforts physiques

Chasse aux kilos et aux idées reçues : le mythe de l'activité physique comme “remède miracle à la perte de poids” est erroné et il doit cesser. Selon un éditorial du British Journal of Sports Medicine, trois auteurs soutiennent ainsi que le régime importe plus que le sport pour être en bonne santé : "nous pouvons faire de l'exercice mais être toujours en surpoids si nous ne cessons de consommer autant de sucre et de glucides."

Préjugés qui pèsent lourds

Publié le
Kilos en trop : le sport ne vous sauvera pas, une nouvelle étude scientifique montre que notre consommation de sucre ruine tous les efforts physiques

 Crédit Pixabay

Le British Journal of Sports Medicine soutient que le mythe d’un activité physique régulière, solution miracle à la perte de poids est tout simplement faux. "L'activité physique régulière réduit le risque de développer une maladie cardiovasculaire, le diabète de type 2, la démence et certains cancers d'au moins 30%», écrivent-ils. "Cependant, l"activité physique ne favorise pas la perte de poids." Il y a donc d’excellents effets bénéfiques à la santé mais la perte de poids n’en fait pas partie. Que pensez-vous de cet énoncé ?
 
Béatrice De Raynal : L’activité physique permet de dépenser plus d’énergie, évidemment. Donc elle va participer à la prévention d’une prise de poids. mais lorsqu’une personne est en surpoids ou obèse, l’activité physique n’est pas forcément sans risque pour la santé notamment cardiaque ou articulaire. Toutefois, laisser croire qu’une seule mesure est la clé de tout est une fausse bonne nouvelle. L’équilibre alimentaire et nutritionnel est un kaléidoscope qui tient tout ensemble : ce qui est mangé, bien sûr, mais aussi hygiène de vie, l’activité physique, l’équilibre neuro musculaire, le sommeil, l’équilibre socio-familial, et toutes les données anthropologiques (taille, origine,… ) ,  génétiques et épigénétiques.
Il est aisé de prévenir le surpoids : en cela, l’acidité physique doit être enseignée dès les premières années de vie, comme partie intégrante de celle ci. 
Mais comprenez bien que 30 mn d’acidité physique par jour permet déjà d’augmenter le métabolisme de base et donc, de dépenser plus, non seulement durant cette 1/2 h mais aussi ensuite (durée variable selon le patient). C’est donc un très bon moyen de prévention ! 
 
Selon cette même étude, au cours des 30 dernières années, l’exercice est resté à peu près le même tandis que le surpoids et l’obésité ont explosé. Un autre élément doit donc être pris en compte. Notre alimentation est en effet de plus en plus douteuse, composée désormais de produits transformés, sodas, et autres produits sucrés. “Une mauvaise alimentation génère maintenant plus de maladies que l'inactivité physique, l'alcool et le tabagisme combinés.” Un corps musclé n’échappera pas à la règle puisque "jusqu'à 40% de ceux ayant un indice de masse corporelle normale abriteront des anomalies métaboliques typiquement associées à l'obésité, qui comprennent l'hypertension, la dyslipidémie, la stéatose hépatique non alcoolique et les maladies cardiovasculaires." Comment commenteriez-vous les dires de cette étude ?
 
Non : les enquêtes de consommation et de suivi de qualité des aliments montrent bien que nos parents consommaient en moyenne 4 à 500 calories de plus que nous au même âge ; nos grands parents au moins 800 à 1000 cal de plus que nous. Ils ne faisaient pas de sport… mais se dépensaient plus : moins de voiture, de transport en commun, d’Escalators, moins de confort de température (moins de chauffage, moins de climatisation)…. et plus de travaux manuels : lavez des draps à la main, vous constaterez que vous dépensez un peu plus que d’appuyer sur un bouton.
De même, si vous analysez les apports alimentaires d’une communauté au XVIe siècle, vous constaterez avec stupeur que 5 à 6000 calories étaient nécessaires, dont au moins 1/3 sous forme de vin ! Cet apport énergétique rapidement utilisable permettrait d’assurer des besoins énergétiques tout à fait important. Ils n’avaient pourtant pas de salle de gym ni de vélo d’appartement !
 
Les auteurs concluent en disant qu' "il est temps de faire reculer les dommages causés par les machines de relations publiques de l'industrie de la malnutrition. Cessons de dire que seule l'inactivité physique engendre l'obésité." Cette fausse perception que nous avons de penser qu’une personne ayant une masse corporelle dans la moyenne est en bonne santé même si elle se nourrit exclusivement de produits industriels et fast food. Ne pensez-vous pas que malgré la conscience des autorités publiques des effets néfastes des glucides et de la "junk food" sur la santé, l’accès à ses produits est davantage facilité ?
 
Certes, on constate que les populations qui consomment le plus de boissons sucrées de type soda sont les moins bien loties en terme de santé nutritionnelle. Mais ne nous y trompons pas : ce qui fait le plus grossir, c’est l’association « écran + boissons sucrées et snacking « . Ne laissez pas la TV devenir la nounou de vos enfants et mettez une condition « une heure d’écran et 2 heures sans écran. 
Ne comparons pas les populations anglo-saxonnes ou brésiliennes avec les Européens du sud (dont nous sommes) : les comportements et éducations alimentaires sont forts différentes. 
Une chose est certaine : il est urgent de porter une mention obligatoire sur les écrans (tv, tablette… ) : attention, regardez cet écran vous fait grossir. 
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par CasCochyme - 07/06/2018 - 17:13 - Signaler un abus l'acidité physique?

    Mentionné deux fois. Sacré concept! Je me tiens au courant des détails.

  • Par assougoudrel - 07/06/2018 - 23:22 - Signaler un abus Quand je suis dans la zone rouge

    et que je reprends le sport, je fonds, mais je deviens plus lourd; c'est logique puisque le muscle est plus lourd que la graisse.

  • Par Alain Proviste - 08/06/2018 - 11:40 - Signaler un abus Oui, il y a les bons kilos et les mauvais kilos

    C'est comme les chasseurs.

  • Par domdom99 - 08/06/2018 - 15:38 - Signaler un abus La solution est tres aimple

    J'ai ete gros et un jour j'ai accepte, je dis bien accepte, qur je l'etais et que la seule solution passait par decision personnelle et une discipline.. bouffer moins, manger bien et lentement et bouger mon c,..l de mon petit confort... rien de drastique, rien de ruineux,pas besoin d'application smartphonenou de dieteticien vereux juste une discipline et s'y tenir.... resultat: moins 43 kilos en 1 an et cela fait 10 ans deja et je suis bien dans ma peau. J'allais oublier un point essentiel: un entourage direct non culpabilisant et aidant..tres important de ne pas subir la pression externe

  • Par kelenborn - 08/06/2018 - 16:02 - Signaler un abus Bon ras le bol

    Je vois tous les week end une bande de cyclistes sur les routes mayennaises qui beuglent pour parler aux vaches et m'empêchent de les doubler avec leur casque qui les rend encore plus idiots. Or, aucun n'a de bedaine! Madame de Reynal , qui hésite entre le Rouge et la Poire ne va pas m'expliquer qu'ils ne bouffent jamais de kindersuprise ou de fraises tagada ou de barres chocolatées!!! Parce que ces trucs c'est mangé par les cons (sauf peut être les tagadas)!!! Ne reste plus qu'une explication: ils fuient Bobonne et sa cuisine qui a un parfum aussi attrayant que sa c..... ( ça c'est sur les conseils d'Atlante) mais le sucre!!! Ah qu'est ce que je me marre aujourd'hui ! Merci Atlantico !

  • Par Totor Furibard - 09/06/2018 - 09:20 - Signaler un abus Quoi de neuf dans cet article ?

    Qui a dit que seul l'activité physique réglerait tous les problèmes métaboliques et de surpoids ? Mais qui a dit ça ? Encore une étude qui enfonce les portes ouvertes !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Béatrice de Reynal

Béatrice de Reynal est nutritionniste. Très gourmande, elle ne jette l'opprobre sur aucun aliment et tente de faire partager ses idées de nutrition inspirante. Elle est par ailleurs l'auteur de Ouvrez les yeux avant d’ouvrir la bouche, publié chez Plon, et du blog "MiamMiam".

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€