Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 25 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Steve Jobs chinois est-il capable de concurrencer l'iPhone 5 avec son Xiaomi 2 ?

Le jeune millionnaire chinois Lei Jun, patron de Xiaomi, tente de reproduire le phénomène Steve Jobs et de marcher dans les pas d'Apple. Focus sur une stratégie de marketing et de communication qui pourrait bien l'amener au sommet...

Dans les pas d'Apple

Publié le
Le Steve Jobs chinois est-il capable de concurrencer l'iPhone 5 avec son Xiaomi 2 ?

Lei Jun, jeune millionnaire chinois et patron de Xiaomi pourra-t-il se mesurer à Steve Jobs ?

Lei Jun, est une personnalité désormais célèbre en Chine. Ce jeune millionnaire chinois est un des plus talentueux de sa génération, souvent comparé à Steve Jobs. Sa popularité n’a fait que monter ces deux dernières années.

Originaire du Hebei, Lei Jun n'était pourtant pas si célèbre en Chine, car peu de personne savaient ce qu’était UCWEB, un navigateur pour les téléphones mobiles, ou Kingsoft, la plus grande société de logiciels de bureau en Chine.

Mais depuis que cet homme a lancé sa société de téléphones portables, il s’est fait connaitre avec sa création Xiaomi.

Xiaomi

*Xiaomi 小米 signifie en chinois « Petit Riz », ou « Millet » : il s’agit de céréales vivrières, à très petites graines, cultivées principalement dans les zones sèches.

XiaoMi est la Start Up montante en Chine, elle propose des smartphones et ne s'est pas cachée de vouloir suivre les traces d'Apple. Pour créer un smartphone de qualité, Lei Jun a même traqué les mêmes fournisseurs et a utilisé les mêmes composants que la firme de Cuppertino.

Il a décidé ensuite de vendre son produit, le Mi 1s, à la moitié du prix de l’iPhone. Soulignons qu'en Chine, les téléphones s’achètent sans abonnement, et au prix fort.

Via leur site Internet http://www.xiaomi.com/

Xiaomi a commencé à vendre son 1er produit : le Xiaomi 1s. Le résultat est étonnant: 200 000 téléphones Xiaomi s’arrachent le premier jour !

Etudions ensemble la stratégie de Xiaomi.

Etape numéro 1 : provoquer l’état de manque

Tout comme Apple, Xiaomi a pratiqué la « stratégie de la faim » : ils ont lancé une grande opération de communication, des prix attractifs et n’ont pas mis volontairement assez de produits en vente sur le marché, provoquant une insuffisance. La demande devient alors supérieure à l’offre provoquant une vague d’optimisme sur le succès du téléphone.

Cette première étape a permis à Xiaomi de réussir à attirer l’attention des médias locaux et du grand public.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Adam - 13/09/2012 - 09:15 - Signaler un abus Copier-coller

    Mieux que Samsung: ils copient non seulement le téléphone, mais aussi le site internet et même Steve Jobs!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Olivier Vérot

Olivier Vérot est spécialiste du marketing en Chine.

Il est responsable du blog marketing-chine.com

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€