Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 31 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Inquiétude à la Banque de France sur la hausse du nombre de billets en circulation : les Français basculent dans le black

Moins de crédits, moins de virements, moins de chèques et plus de billets de banque : les fonctionnaires de la Banque de France ont noté une augmentation anormale de la circulation des billets en France.

Éditorial

Publié le - Mis à jour le 4 Novembre 2013

Des billets de 50 euros et 20 euros passent de la main à la main comme jamais. Ce qui a obligé la Banque de France à en faire imprimer beaucoup plus qu'auparavant. Environ 20% de plus pour répondre à la demande des agents de l’économie. La demande primaire vient des banques dont les DAB (distributeurs automatiques de billets) doivent être réapprovisionnés plus souvent dans la semaine. Le cash circule de plus en plus. Pour tous les économistes c’est évidemment le premier marqueur de développement d’une économie souterraine, d’un marché noir.

L’évolution est particulièrement évidente dans le commerce de détail, dans la distribution de carburant, dans la restauration, la réparation automobile ou encore le bâtiment.

Les Français étaient pourtant ceux qui avaient, depuis dix ans, adopté le plus les moyens de paiement électronique en Europe. La carte de paiement et l’ordre de virement avaient pris des parts de marchés et supplantés la monnaie papier, le chèque et les billets de banques. La politique commerciale des banques a certes beaucoup dissuadé les clients d’utiliser les chèques au profit des moyens de paiement direct ; mais la crise qui, en 2008, a cassé la confiance dans les banques a redonné aux billets une place importante. Une fois la confiance rétablie, l’usage de la monnaie n’a pas décru au contraire.

La raison en est très simple. Les Français se sont mis au cash pour échapper à la pression fiscale. Alors que les riches avaient les moyens de se payer des spécialistes pour faire de l’optimisation fiscale ou la possibilité de s’exiler sous d’autres cieux, une partie de la classe moyenne et modeste a renoué avec le travail au noir ou le troc. Il faut dire que les facteurs qui encouragent le «black» se sont multipliés.

Le premier catalyseur du travail au noir a été la suppression de l’exonération de la fiscalité sur les heures supplémentaires. Cette mesure a mis dans l’embarras près de 3 millions de salariés qui ont vu leur feuille de paie rabotée de quelques centaines d’euros et leur feuille d’impôt grossir. Ceux qui ont pu, ont travaillé au noir. D’autant qu'au même moment, le statut des auto-entrepreneurs s’est retrouvé menacé et amputé. Le principe des heures supplémentaires et le statut de l'auto-entreprise avaient eu le mérite de "blanchir" une grande partie du travail au noir qui avait alors perdu de son intérêt. La suppression de ses mesures a redonné le goût et l’envie de dissimuler des activités. L’augmentation de tous les impôts a fait le reste.

Parallèlement, une partie des activités d’entretien de logements et de bâtiments, d'entretien des voitures, où la culture du travail au noir était déjà forte, sont retombées dans l’ombre du travail officiel pour échapper à la TVA et aux charges sociales. Enfin, le développement des sites internet de vente de produits d’occasion du type eBay ou Le Bon Coin, ou même des sites de co-voiturage et de colocation, ont évidemment favorisé la multiplication de transactions hors TVA et fait basculer une partie de l’activité économique dans une zone d’ombre où l’État trop gourmand n’a pas d’accès.

A l’origine de ce mouvement, il y a évidemment le matraquage fiscal qui touche désormais toutes les couches de la population, mais il y a aussi le manque de sécurité économique et l’instabilité de l’écosystème dans lequel on travaille. En 2009 et 2010, les trois économies européennes les plus fragiles, l’Espagne, l’Italie et surtout la Grèce carburaient pour l’essentiel au cash et très souvent avec des petites coupures. Ni les chèques, ni les cartes bancaires n’étaient acceptées chez les commerçants ou les artisans. En fait, les économies de l’Europe du Sud regorgeaient de liquidités sous forme de billets de banques. Ce qui a posé, d’ailleurs, des problèmes de sécurité aux commerçants.

La France d’aujourd’hui n’est pas dans la situation de la Grèce en 2009 ou de l’Italie avant l’arrivée de Mario Monti. Il y a cependant des symptômes qui montrent le trouble grandissant du corps social. Les banques ont parfaitement mesuré ce phénomène. La Banque de France devrait publier des statistiques très prochainement, mais Bercy sait très bien que si l’impôt ne rentre pas, ou mal, c’est parce que l’activité est faible mais aussi parce qu’une partie de cette activité est volontairement dissimulée pour échapper à la pression fiscale.

Pourquoi les riches seraient-ils les seuls à pouvoir se protéger ? Le travail au noir c’est la façon soft que la classe moyenne emprunte pour échapper au carcan fiscal, dans tous les pays, à toutes les époques. Quand la fiscalité devient confiscatoire, le contribuable s’enfuie ou il peut. «Les hauts taux tuent les totaux » disait Laffer. Les Français n’ont désormais plus confiance dans l’euro ni dans leur gouvernement.

Retrouvez l'intégralité des dossiers Atlantico Business en cliquant ici

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par yavekapa - 30/10/2013 - 09:36 - Signaler un abus Fonctionner au black

    c'est quand même nettement mieux que de se mettre au VERT. Et ça repose du ROSE.

  • Par libertyfrance - 30/10/2013 - 10:25 - Signaler un abus Révolution

    Nous sommes pris en otage par les gouvernants successifs, droite, gauche!!! Notre seule arme et de taille pour foutre le système par terre c'est s'attaquer au mur de l'argent. Le notre d'ailleurs. Je conseille à tous mes amis de payer en liquide, de sortir leur salaire de leur banque le lendemain du virement, de ne plus ou le moins possible utiliser leur carte bancaire, de ne pas faire de crédit à la consommation, bref de faire ce que Hollande a dit qu'il ferait "attaquer la finance...." vous l'avez voulu, vous l'aurez. C'est une révolution et en effet les réseaux sociaux sont les clubs révolutionnaires d'hier.

  • Par icare73 - 30/10/2013 - 11:05 - Signaler un abus BLACK IS GOOD

    Et oui les francais comprennent (pas tous encore hélas) que la petite carte à puce dans leur poche est à l'origine de leur baisse de pouvoir d'achat. l'état parasite (celui qui nous gouverne depuis environs 40 ans) s'immice dans chaque actions que nous réalisons...sauf quand nous payons au black...et ce n'est qu'un début avec la csgrds+ la tva à 20% le phénomène va s'accentuer

  • Par Temüdjin - 30/10/2013 - 12:44 - Signaler un abus @Jdupuis ...

    Le texte aura peut-être été dicté, ça arrive ... ... Pour ce qui est du contenu de cet article, on saisit mieux quand on est comme moi ignare en matière d'économie, les raisons qui font que "trop d'impôt tue l'impôt" ou peut-être plus exactement comme il est cité "Les hauts taux tuent les totaux". Soit, et c'est explicité, d'autres facteurs sont présents. Article intéressant, instructif, hormis mes camarades de lecture lesquels évidemment savent tout ça et bien davantage :)

  • Par Temüdjin - 30/10/2013 - 12:51 - Signaler un abus @libertyfrance

    Votre révolte a été tentée, je ne sais plus avait lancé cet appel au peuple, sans succès. j'allais dire, malgré tout, heureusement. Evolution oui, révolution peut attendre :)

  • Par lsga - 30/10/2013 - 13:19 - Signaler un abus Sylvestre : l'art d'embrouiller tout le monde

    Un seul et unique chiffre dans cet article :   Une augmentation de 20% des impressions de billets de la Banque de France (et encore, c'est en raison d'une prévision d'augmentation des retraits. Il n'y a donc pas 20% de retraits en plus)   Sylvestre, en grand économiste, nous dit-il à quelle somme cela correspond-t-il ? Non.   Sachant que le PNB de la France est de 2000 milliards d'euros par an, la hausse de l'impression des billets représente moins de 0,1% du PNB. bref, il s'agit d'un phénomène économique absolument négligeable.    Enfin, bien entendu, Sylvestre oubli bien de préciser que cette tendance à la hausse de l'utilisation des liquidité en France commence en 2011, sous Sarkozy.   Dites, ça vous dirait pas de critiquer Hollande sur des vrais points ? Pourquoi construire des théories complotistes brinquebalantes qui ne reposent sur rien ?   Est-ce que les différences entre l'UMP et le PS seraient si faibles aujourd'hui que vous êtes obligés de raconter n'importe quoi ? Ou bien est-ce par incompétence ?

  • Par un_lecteur - 30/10/2013 - 13:24 - Signaler un abus Et aussi

    La delegitimation de l'impôt. Quand les contribuables comprennent que ces impôts trop lourds se retrouvent dans les poches d'une multitude de leonarda, la légitimité de l'impôt disparaît. C'est Éric cantona qui avait appele à vider les comptes. http://www.lefigaro.fr/societes/2010/11/27/04015-20101127ARTFIG00396-la-revolution-d-eric-cantona-inquiete-les-banques.php Plus récemment, c'est Nigel farage - après la saisie des comptes à Chypre. http://kairoslogos.blogspot.fr/2013/03/nigel-farage-message-aux-europeens.html

  • Par mich2pains - 30/10/2013 - 13:32 - Signaler un abus J'SAIS PA SI LE SYLVESTRE NOUS EMBROUILLE

    Mais en ce qui me concerne et depuis quelques décennies déjà , j'ai compris l'utilité pécuniaire de ne pas être "raciste" en matière de TRAVAIL ! Autrement dit , je ne m'arrête pas à la " couleur " du Travail et j'ai retenu celui qui me laisse le plus de billets de banque dans la poche ...... Allez savoir pourquoi ?

  • Par smiti - 30/10/2013 - 13:35 - Signaler un abus Encore un effet induit des

    Encore un effet induit des décisions plus nulles les unes que les autres? prises par ce gouvernement de tarés. Il ne fallait pas être grand clerc pour imaginer que cela arriverait avec leur manie de taxer tout ce qui bouge. Résultat : la TVA ne rentre pas, alors ils taxent encore plus .... Et quand les français disent assez d'impôts, les médias arrivent à la rescousse pour nous expliquer que c'est à cause du gouvernement précédent. Les médias devraient comprendre que pour eux aussi, les français disent ; ASSEZ.

  • Par la saucisse intello - 30/10/2013 - 13:36 - Signaler un abus Ah merde..................

    Pas possible ! Voilà que ces connards de français en ont marre de se faire plumer ! Messieurs les banquiers, bienvenue dans le monde en pleine croissance (lui !) de la "contre-économie". Tiens, au fait, j'ai fait sabler et repeindre un salon de jardin, je vais le chercher aprés-midi. Messieurs les "gros cigares", faites-moi penser à prendre des "images" !

  • Par géodith - 30/10/2013 - 13:59 - Signaler un abus 2 points oubliés

    - Chypre : on peut se retrouver du jour au lendemain sans un euro même si le compte en banque est fourni - la solvabilité des banques : ont elles ce qu'on a sur nos comptes ? non... donc on retire avant le bank run.

  • Par wolfgangamadp - 30/10/2013 - 14:07 - Signaler un abus ça peut aussi vouloir dire

    ça peut aussi vouloir dire autre chose : - que les français dépensent moins - que les touristes étrangers dépensent plus en France. Car les étrangers viennent avec du liquide. Le travail au noir il y en a toujours eu.

  • Par sna-hyper - 30/10/2013 - 14:13 - Signaler un abus ca ne veut pas forcément dire

    que le cash circule. peut-être il est planqué sous les matelas.

  • Par ABCD - 30/10/2013 - 14:23 - Signaler un abus Le noir est à la mode.

    C’est tout simple : Blanchir le noir vire au Noircissement du blanc. C’est tout simple : Blanchir le noir vire au Noircissement du blanc. La magie pro-fonction publique, à sens unique, des nouvelles définitions juridiques décrétées par l'Administration, exaspère les Français, parce qu’ils sont désormais accusés à tout propos de «blanchir de l'argent sale» par les juges complices. Alors ils ont basculé dans le black, et c’est avec entrain et conviction qu’ils s’adonnent au «noircissement d'argent propre». CQFD

  • Par luromafrel - 30/10/2013 - 15:12 - Signaler un abus malheureusement comment

    malheureusement comment pourrait il en être autrement! d'une part la tva augmente d autre part l'entrepreneur est toujours plus taxé sur ses benefices... par ailleur, il est fort possible qu une partie de ce cash soit sous les matelats quand on voit que le gouvernement est capable d imaginer de taxer l epargne de maniere retroactive a plus de quinze ans en arriere!!ajouter a ca ce qui c'est passé a chypre et les recomandation du fmi qui preconise de prendre 10pour cent de l epargne pour eponger la dette des etats!!!

  • Par marconline - 30/10/2013 - 15:23 - Signaler un abus NORMAL !

    Normal de voir le retour du tout au black, compte tenu du matraquage fiscal, je serais le premier à l'appliquer !

  • Par marconline - 30/10/2013 - 15:25 - Signaler un abus La ligne rouge a été franchie, Ne lâchons rien !

    " LA RÉVOLTE FISCALE C'EST MAINTENANT " sur les réseaux sociaux depuis vendredi et déjà 8500 adhérents prêts à se mobiliser, s'organiser et combattre activement avec d'autres mouvements de révoltés cette spoliation fiscale rétroactive. Rejoignez nous !

  • Par lsga - 30/10/2013 - 15:31 - Signaler un abus @marconline : la révolte ?

    si ça donne la même chose que la Manif Pour Tous, et que ça dérive en étalage publique de votre négrophobie, on va bien se marrer....   Pour rappel, les Bretons qui ont fait reculer le gouvernement ne sont pas des réacs qui signent des pétitions sur Internet. Ce sont des militants d'extrême gauche qui manient le cocktail molotov.   tiens, apprend un peu ce que révolte veut dire : fr.wikipedia.org/wiki/Kale_borroka

  • Par CV - 30/10/2013 - 15:53 - Signaler un abus Incompréhensible

    Ce peuple est vraiment difficile à suivre, je ne m'y assimile plus. Les français votent pour des socialistes depuis plus de 30 ans,sont des assistés en tout genre, mais ne veulent pas contribuer en payant les taxes et impôts. Profiter c'est bien , contribuer très peu pour moi, selon notre célèbre maxime : Contribuer selon ses moyens, profiter selon ses besoins. Cherchez l'erreur. Résultat, les honnêtes voient leur taux d'imposition exploser et se font en plus traiter de nantis, riches et compagnie. Comment peut-on vouloir une protection sociale élevée, des retraites et bosser au black ? C'est se foutre du monde. Si vous voulez moins d'impôts, stopper le socialisme au sens large (PS et UMP sont des socialistes, FN aussi, en fait tout l’échiquier politique de ce pays).

  • Par A.G - 30/10/2013 - 16:05 - Signaler un abus Retrograde ...

    Apres avoir vécu à l'étranger 20 ans , à mon retour en France il y a 2 ans et, devant la situation fiscale assortie à la gourmandise de nos fonctionnaires et divers "élites politiques", je mais mon argent sous le matelas, c'est la ou il risque le moins ...

  • Par jean fume - 30/10/2013 - 16:11 - Signaler un abus Des militants d'extrême gôche lsga ?

    Il faut arrêter de boire, ça donne des hallucinations ! Il y a eu un article sur Atlantico pour dire ce que les "Grandes oreilles" en ont décrypté. Il y en avait peut être quelques uns, mais c'est marginal.

  • Par jean fume - 30/10/2013 - 16:15 - Signaler un abus Pour l'article, c'est normal.

    Les banques comme l'état ont ruinés toute crédidbilité. La confiance est quelque chose de très fragile, difficile à gagner et très facile à perdre. Pour un bout de temps, l'économie risque de se réaliser en dehors d'eux.

  • Par lsga - 30/10/2013 - 16:24 - Signaler un abus @jeanfume

    http://www.breizhistance.tv/ http://fr.wikipedia.org/wiki/Breizhistance   ça une autre gueule que la Manif pour Tous quand même...

  • Par Justice Sociale et Solidarité - 30/10/2013 - 16:37 - Signaler un abus @CV

    D'accord avec toi : gauche, droite et extrême droite ont tous en commun un interventionnisme aiguë dans l'économie. Je me revendique de droite parce que j'avais toujours en tête les paradigmes suivants : gauche = socialiste droite = libérale Et ben que nenni ! On a la droite la plus interventionniste du monde (j'ai d'ailleurs lu l'expression "socialistes de droite"); le FN se rapproche même de l'idéologie d'extrême gauche en matière économique. Du coup je me sens un peu...comment dire...désorienté ! J'ai eu à faire il y a quelque temps à un bonhomme qui se revendiquait comme "encore plus à gauche que les communistes"; mais cela ne le gênait pas de bosser au black tout en touchant ses indémnités chômage : aucune logique, aucune rationalité, juste l'envie de se dire qu'on enf[i]le le système !!!! :o(( Bref, ils ne sont plus à une contradiction près !

  • Par anticip - 30/10/2013 - 16:42 - Signaler un abus DANS UN PAYS QUI EST UN ENFER FISCAL

    les français sauront toujours trouvé les parades , on connais la célèbre formule ,trop d'impôts tue l'impôt . il suffit de regarder ce qui se passe avec la cigarette .

  • Par EOLE - 30/10/2013 - 16:52 - Signaler un abus C'est normal

    Avec la rétroactivité fiscale en France et l'aventure du "bank holliday" à Chypre sous la pression de l'Europe et du FMI, aucun français ne peut plus avoir confiance dans la sécurité de fonds déposés en banque ou en assurance!

  • Par Pierre29000 - 30/10/2013 - 16:54 - Signaler un abus Merci pour ce tres bon article

    Je n'utilise plus ma carte de credit depuis quelques mois car avec du liquide je peux mieux controler mes depenses (pas pour frauder le fisc). Ah si l'Etat cessait d'utiliser sa carte de credit et cessait de depenser plus que ce qu'il ne gagne !!!

  • Par charlesingalls64 - 30/10/2013 - 17:44 - Signaler un abus Quand une boite a du mal à faire 3 % de marge brute....

    alors que l'état en fait 20% (avant BIC) sans lever le petit doigt il y a comme un loup dans le système. Suppression de tous les types d'impôts différents, suppression de toutes les niches fiscales et instauration d'une flat tax modérée mais sur tout ! Et le rendement de l'impôt fait boum sans étouffer l'économie. Mais bon, c'est trop simple pour être français. Et que deviendrait les marchands de valises et les banques suisses ?

  • Par celasepasseenfrance - 30/10/2013 - 18:09 - Signaler un abus @charlesingalls64

    ... vous oubliez....et que feraient les 170 000 fonctionnaires qui dépendent de Bercy ?

  • Par Chewbacca - 30/10/2013 - 18:26 - Signaler un abus Défiance des banque

    Les français ont surtout perdu confiance dans leurs banques et instruits par le précédent chypriote, ils préfèrent recommencer à stocker leurs économies chez eux que de risquer de se faire tondre à la prochaine crise (qui ne saurait tarder)

  • Par jean fume - 30/10/2013 - 18:29 - Signaler un abus une autre gueule que la Manif pour Tous, Isga ?

    Mais c'est seulement qu'à la Manif pour Tous, c'était des gens sages (un peu trop), respectueux (un peu trop) des institutions, qui n'étaient là que pour exprimer une désapprobation (qui a été gazée) ou une opinion (qui a été réprimée par de la prison). Finalement, c'est leur bonne éducation qui les a desservie. Mais il semble qu'ils n'étaient pas venus là pour démarrer une guerre civile (peut être à tort), donc ça s'est terminé dans le calme. . Pour les références systématiques à Wikipédia, il faut arrêter. Avant pour se moquer des gens un peu crédules on disait : "Si c'est écrit dans la journal, c'est que ça doit etre vrai !" ... Ben non, pas forcement ! ... Avec Wikipédia, c'est un peu pareil.

  • Par Glop Glop - 30/10/2013 - 18:38 - Signaler un abus Travail au noir ?

    Il y a surtout de plus en plus de personnes qui ne laissent plus leur argent à la banque et le gardent à domicile.

  • Par unlecteur - 30/10/2013 - 18:54 - Signaler un abus Il faut faire...

    ... crever ce gouvernement de traîtres à la France par tous les moyens, y compris l'argent. Comment financeront-ils leur protégés, à savoir les crépus et les planqués si l'impôt ne rentre plus ?

  • Par ignace - 30/10/2013 - 19:15 - Signaler un abus La préférence allemande pour les espèces 43% argent fiduciaire

    Sacré Sylvestre toujours prêt pour l'enfummmmaage !!!!!l La préférence allemande pour les espèces : a vérifier sur site qui n'est pas de gauche!!!!! http://www.bfmtv.com/economie/fin-billets-500-euros-443716.html Peu adeptes des cartes de crédit et complètement étrangers aux chèques, les Allemands sont habitués à régler en liquide, et 80% des paiements se font en espèces. Pour preuve de la grande circulation des espèces outre-Rhin : 43,2% de l’argent fiduciaire créé dans la zone entre 2002 et 2009 provient de l’Allemagne. La France, elle, n’a produit que 9,5% de la monnaie émise sur la même période.

  • Par Anemone - 30/10/2013 - 19:44 - Signaler un abus J'ai déjà

    J'ai déjà supprimé mes versement mensuels sur mon assurance vie (petite) en unités de compte (en actions). . Je vais, comme certains le suggèrent ici, sortir en billets mon salaire dès qu'il sera viré sur mon compte. . Ensuite, soit j'achèterai des pièces d'or , soit je m'exercerai à la culture des billets dans mon jardin. ça doit bien pousser... . Plaisanterie mise à part, il me paraît normal que le travail au noir progresse : les taxes et cotisations sont moindre dans ce cas pour es employeurs, et le salaire des employés n'est pas imposable. Comme, de toute façon, il n'y aura pas de retraite payée d'ici quelques années (sauf si on n'a jamais cotisé et qu’on est étranger) au moins, nous n'aurons pas payé pour rien. . Le problème en ce qui me concerne, c'est que je n'ai même pas les moyens de payer quelqu'un fusse au black!

  • Par mich2pains - 30/10/2013 - 19:51 - Signaler un abus A tous les sympathisants de "LA MANIF POUR TOUS " !

    Autrement dit , à tous les opposants au " Mariage pour tous " , votre revanche viendra dans les urnes , prochainement ! Dans l'isoloir , vous ne serez plus gazés ni frappés . Dans l'isoloir , vous pourrez vous y rendre bien plus facilement qu'à "La manif pour tous " à Paris ! Dans l'isoloir , en déposant très pacifiquement (sans cocktail Molotov d'étudiants attardés ) votre magnifique bulletin FN , vous aurez l'occasion de leur RENDRE LEURS MEPRIS des institutions , de votre travail , de vos économies . Gardez à l'esprit la déflagration causée par l'élection d'un seul candidat FN à BRIGNOLES ! Imaginez alors quand la France suivra Brignoles grâce à votre vote : ILS auront fini de se foutre de vous et de vous voler !

  • Par lsga - 30/10/2013 - 20:00 - Signaler un abus @ignace : superbe

    C'est clair que Sylvestre est le roi de l'embrouille. Aucune source, un seul chiffre ( 20% tout rond, on se croirait sous la Chine maoïste).  

  • Par zelectron - 30/10/2013 - 21:48 - Signaler un abus A comparer à l'économie italienne, non ?

    Payez d'abord les fonctionnaires voilà le grand soucis de l’État et des collectivités socialistes pour se garantir par ce bouclier humain qui peut faire grève sur le champ, les autres citoyens en étant exclus !

  • Par Brondillant - 30/10/2013 - 22:35 - Signaler un abus moi aussi

    je retire tout enfin presque. Je laisse 20 € pour le tel qui est de 19€ 50 . Et c'est tout . Dans le c.....la banque et les banquiers. Ah J'ai pas de crédit non plus.

  • Par yavekapa - 30/10/2013 - 23:55 - Signaler un abus c'est vrai qu'après avoir payé ces impôts faramineux

    qui ne servent à rien, on ne peut plus payer la facture d'électricité. et donc on travaille dans le noir !

  • Par mikeoscar - 31/10/2013 - 00:20 - Signaler un abus Et si

    Peut-être aussi que les Français tirent de plus en plus la langue, et découvrent que le cash permet plus facilement de tenir un budget que la CB; rentrer dans un magasin quand on a 50 euros en cash, oblige à compter avec plus de rigueur que lorsqu'on rentre dans un centre commecial CB en poche en se disant "qu'est ce qu'on va acheter?

  • Par yavekapa - 31/10/2013 - 00:32 - Signaler un abus et oui voilà revenu Harpagon et sa cassette dans le jardin

    du grand Molière !

  • Par la saucisse intello - 31/10/2013 - 04:29 - Signaler un abus Sablage et peinture...............

    Le salon de jardin de ma mère a retrouvé une seconde jeunesse. Il est couleur des volets et des garde-corps de la maison. Mon beau-frère et ma belle-soeur sont passés hier soir (c'est le jour de l'année où les visites sont autorisées !) et m'en ont fait compliment. Ils m'ont demandé le prix et l'adresse de la personne. Cet excellent monsieur va avoir du travail bientôt.

  • Par MauvaiseFoi - 31/10/2013 - 08:57 - Signaler un abus Travail au blanc

    Il serait très intéressant de faire une étude sur le profil des acteurs du travail au noir. On parie que, en dehors des artisans et de leurs employés, des assistés et autres sans-papier, on y trouverait une kyrielle de fonctionnaires ou de profiteurs des régimes spéciaux ? Les derniers que j'ai "employés" pour repeindre ma cuisine : un tandem bien blanc composé d'un flic et d'un cheminot.

  • Par gegemalaga - 31/10/2013 - 10:15 - Signaler un abus humour ?

    ... " les français basculent dans le black "... c'a ne manque pas d'humour ...; peut etre ? pour achetter leur chitt ???

  • Par creuxduloup - 31/10/2013 - 10:21 - Signaler un abus travail au noir...

    Comment nos dirigeant manquent-ils à ce point de psychologie ? Si on verse à quelqu'un venu d'ailleurs qui n'a jamais cotisé une retraite égale ou supérieure à celle des cotisants de toute une vie , quelle conclusion pensent-ils qu'on va en tirer ? Surtout dans les milieux les plus simples, bien sûr ...

  • Par pipodeparis - 31/10/2013 - 11:09 - Signaler un abus PARIS, ANNÉE 1971.....

    UN PETIT APPARTEMENT A ÉTÉ ENTIÈREMENT REFAIT : PEINTURE, PAPIERS PEINTS, ÉLECTRICITÉ PAR UN POLICIER. TOUT AU NOIR, IL A MÊME FAIT OBTENIR UN RAQBAIS SUR LES PAIERS PEINTS ET LA PEINTURE...CE QUI LAISSE À PENSER QU'IL ÉTAIT COUTUMIER DU FAIT. SEULE LA SALLE D'EAU ME SEMBLE-T-IL AVAIT ÉTÉ RÉALISÉE PAR DES PROS. CELA NE DATE PAS D'AUJOURD'HUI ET EN 1970 C'ÉTAIT ENCORE LES 30 GLORIEUSES!!!

  • Par outback - 31/10/2013 - 11:59 - Signaler un abus outback

    Le black ? Un bon outil pour contraindre nos politiques à revoir tous les avantages extr

  • Par outback - 31/10/2013 - 12:05 - Signaler un abus outback

    Le black ? Excellent moyen de contraindre nos politiques de renoncer à s'octroyer des avantages indus et indécents. En payant le plus possible en espèces : le peintre, le restau, le garagiste etc... je permets à celui que je paie d'éviter l'impôt. De la sorte je taris la recette fiscale, tarissement qui sera le seul moyen de contraindre le politique à faire des économies. L'argent en espèces que j'ai transmis va être remis immédiatement dans l'économie réelle : celui qui l'a reçu ne va pas le remettre en banque et va le faire circuler à son tour. Il va acheter, consommer et, à son tour, payer en espèces et c fric re-circulera. Finalement le moyen de retirer au politique la possibilité de s'approprier l'argent que j'ai produit par mon travail. L'impôt ne sera plus consacré qu'à l'essentiel dépenses de l'état, solidarité, santé, etc...

  • Par Outre-Vosges - 31/10/2013 - 12:05 - Signaler un abus Que vaut Wikipédia ?

    Wikipédia qui est la bible d'@Isga, n'est pas un site auquel on puisse se fier aveuglément. Quand j'y cherche des renseignements je consulte d'abord la page de discussion et je découvre parfois que des imbéciles ou des contributeurs de mauvaise foi y ont placé des idées fausses mais que des administrateurs ont bloqué ceux qui tentaient de les faire disparaitre. Voyez par exemple l'article «plombier polonais»: dès 2005 de Villiers avait parlé du danger que des entreprises fassent venir des travailleurs étrangers en les payant au tarif de leur pays d'origine; c'est exactement ce qui s'est passé dans les abattoirs allemands où la main-d’œuvre des pays de l'Est, sous-payée, permet de produire à bas cout, ruinant ainsi les abattoirs bretons. Il a été interdit de l'écrire et nous avons au total un article stupide où l'on fait s'indigner les bonnes âmes contre les Français racistes et xénophobes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€