Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ilan Halimi, assassiné en 2006… Assassiné une deuxième fois en 2017

On tue d'abord un homme. Et après on tue sa mémoire.

Un Juif, ça doit saigner

Publié le
Ilan Halimi, assassiné en 2006… Assassiné une deuxième fois en 2017

La stèle où figure son nom a été recouverte d'inscriptions antisémites et de tags vulgaires et orduriers. Normal : elle était placée non loin de la cité de Bayeux ou Ilan Halimi fut torturé à mort. Une intolérable provocation pour la belle jeunesse du coin…

Marie-Hélène Amiable, la maire (communiste) de la ville, a aussitôt dénoncé cet acte. Avec une déclaration qu'on se doit de citer ici en entier : "les auteurs s'en prennent à la mémoire de ce jeune homme.

Ils s'attaquent à ce qui fonde notre République : le vivre-ensemble, la fraternité, la tolérance."

Voilà qui est poli, lisse et inodore. Marie-Hélène Amiable est une femme bien élevée et réservée. Elle a certainement appris à se tenir en lisant un vieux manuel de maintien pour jeunes filles qu'elle avait hérité de sa grand-mère. Elle a dû trouver inconvenant de dire que cette profanation était abjecte, répugnante et lâche. Et c'est pour ne pas heurter les âmes sensibles qu'elle n'a pas prononcé les mots "haine des Juifs" ou "antisémitisme".

On peut s'interroger sur la notion de "vivre-ensemble". Quand se déroula le procès du Gang des Barbares, ils furent une vingtaine dans le box des accusés. Certains s'étaient acharnés sur Ilan Halimi. D'autres, plus pacifiques, s'étaient contentés de lui éteindre une cigarette sur le corps. Quelques-uns lui avaient fait gentiment savoir qu'il était un "sale juif". Et, d'après le livre d'Émilie Frèche, consacré à l'affaire, il y eu en plus une vingtaine de visiteurs venus là pour se rincer l'œil.

Youssouf Fofana, le chef du gang, tenait cave ouverte. Une quarantaine de personnes en tout y défilèrent. Toute la cité, celle de la Pierre-Plate, savait donc, plus ou moins, qu'il se passait quelque chose dans une cave. Personne - je dis bien personne - ne décrocha son téléphone pour prévenir la police.

Et c'est avec ça qu'on devrait "vivre ensemble" ? Et les "jeunes" de la Pierre-Plate, comment et avec qui veulent-ils "vivre ensemble" ? Mais, les pauvres, ce n'est certainement pas de leur faute. Car ils ne savent pas grand-chose des juifs sinon qu'ils sont riches et qu'ils tuent tous les matins quelques enfants palestiniens. Il faut leur apprendre à les connaître. C'est pourquoi il nous parait urgent que Marie Hélène Amiable ait un quota de Lévy, Cohen et Bensoussan pour les installer à la Pierre-Plate. J'essaie de rire. Mais c'est de pleurer que j'ai envie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 03/11/2017 - 09:48 - Signaler un abus Le vivre ensemble

    C'est quoi ? c'est l'injonction de l'oligarchie faite à une couche de la population pour lui ordonner de tolérer l'intolérance ,le communautarisme, l'individualisme, la violence , le crime d'une autre couche de la population qu'elle a installée .Et là cette mairesse a le culot d'employer ce mot !

  • Par 2bout - 03/11/2017 - 10:06 - Signaler un abus "les auteurs s'en prennent à la mémoire ...

    de ce jeune homme. Ils s'attaquent à ce qui fonde notre République : le vivre-ensemble, la fraternité, la tolérance." - L'indignation est sans doute la forme d'expression la mieux partagée par les inutiles.

  • Par atlantique07 - 03/11/2017 - 10:44 - Signaler un abus IGNOBLE !

    Totalement ignoble et il semble que c'est la seconde fois que cela arrive et ce pendant le procès Merah. Etrange non ?

  • Par Alain Briens - 03/11/2017 - 10:49 - Signaler un abus Peut-on vraiment s'en étonner ?

    L'étonnant est qu'il se soit écoulé tant de temps entre deux profanations. L’État français n'a rien à faire à la Pierre-plate qui n'est plus la France mais un Califat appartenant aux bandes islamo-délinquantes. Surtout pour y ériger pareil monument, une véritable provocation envers des jeunes déjà stigmatisés et discriminés au quotidien. Le martyr Youssouf Fofana a simplement voulu rétablir de la justice sociale en redistribuant un peu de la thune dont les Juifs sont gavés, et les musulmans injustement privés. Pour ce faire, il n'a tué, sans faire exprès, qu'un seul et malheureux Juif alors que les sionistes assassinent impunément des centaines d'enfants palestiniens chaque jour. Pour ça, il a été condamné à une peine disproportionnée par l’État colonial. Vous trouvez que je caricature ? C'est pourtant exactement comme ça qu'est vécue cette affaire dans les banlieues "françaises". Et à la réflexion, peut-être pas que dans les banlieues mais aussi dans certains mouvements politiques qui ont pignon sur rue, comme nous le montre l'affaire Sonia Nour, l'admiratrice de l'égorgeur de Marseille.

  • Par Marie-E - 03/11/2017 - 11:33 - Signaler un abus je voudrais juste dire

    qu'Ilan Halimi zal est enterré à Jérusalem, ce qui entre autre évitera de voir sa tombe profanée... Le discours du Rav Sitruk zal était émouvant : "Son corps a été touché mais son âme est restée indemne. Dans le judaïsme la mort n'a jamais le dernier mot". Beau discours de l'ambassadeur de France car ça ça ne mange pas de pain.... Zeev Boim ministre de l'Intégration a rappelé que les Juifs n'ont qu'un seul Etat et qu'ils peuvent y vivre en sûreté.... Enfin Michaël Barzavi, représentant du KKL en France a indiqué que le KKl était à l'origine du projet de planter une forêt au nom d'Ilan zal en raison du sens de son prénom (Ilan veut dire Arbre) et du fait qu'il a été assassiné à Tou Bichvat "le Nouvel An des Arbres" ..... http://www1.alliancefr.com/actualites/antisemitisme-racisme/ilan-halimi-inhume-a-jerusalem-

  • Par cloette - 03/11/2017 - 12:30 - Signaler un abus @Marie-E

    "son âme est indemne", en effet comme dans le christianisme il y a immortalité de l'âme, mais celui ci ajoute : plus tard ,résurrection des corps ( transcendés ) , ... enfin ,il y a cependant des points communs ....

  • Par ISABLEUE - 03/11/2017 - 14:03 - Signaler un abus DES ORDURES DES SOUS-HOMMES

    cela ne m'étonne guère. Ces gens sont écoeurants. analphabètes. consanguins et j'en passe.

  • Par gerint - 03/11/2017 - 14:18 - Signaler un abus Moi je veux bien vivre ensemble

    Dès lors que tout ce qui ressemble à Fofana a disparu du pays.

  • Par jurgio - 03/11/2017 - 16:34 - Signaler un abus En France, on connaît heureusement le vivre-ensemble

    Nous vivons très bien en sociétés, les unes contre les autres. L'édulcorant de gauche lissera toutes les aspérités (je n'ai pas dit : éduqcoran)

  • Par Jasmin84 - 03/11/2017 - 21:25 - Signaler un abus Ça fait beaucoup trop

    Ça fait beaucoup trop longtemps qu'on cherche à nous faire accepter l'intolérable. Notre société n'est plus civlisée car ne nous avons laissé le champ libre aux barbares. Plus personne ne réagit à l'inacceptable. Et celui qui ose protester est aussitôt sommé de se taire. Un jour il faudra bien que ceux qui ont permis ce désastre aient des comptes à rendre.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/11/2017 - 00:36 - Signaler un abus N'était-ce pas Le Pen qui

    N'était-ce pas Le Pen qui disait :............... il faut les aider à mieux comprendre cette religion de paix... .......grâce à la gégène qui parait-il délivre un fort Coran alternatif

  • Par vangog - 04/11/2017 - 09:49 - Signaler un abus @Paulquimousse Coran continu malheureusement!

    la gégène ne délivre que du coran continu...à abandonner systématiquement!

  • Par Lepongiste - 04/11/2017 - 10:36 - Signaler un abus Le retour de bâton !!

    C’est le retour de bâton pour les apprentis sorciers qui ont créé sos racisme, touche pas à mon pote, etc..car contrairement à ce qu’ils espéraient peut être ils n’ont fait que dresser les communautés entre elles. !!

  • Par Pharamond - 05/11/2017 - 20:01 - Signaler un abus Le fond du problème

    Au- delà du cas de ce malheureux I.Halimi,la question qui est posée plus généralement est celle de la compatibilité de l'Islam avec la religion prédominante en Europe,la chrétienté.Alain Besançon,de l'Institut,dans un article paru dans la revue Commentaire intitulé "l'Islam et ses attraits écrit:"Nous pourrions réfléchir aux leçons de l'histoire telles que l'enseignait il y a peu cette ancienne discipline. Partout,la coexistence des musulmans et des chrétiens a été difficile et finalement impossible.Les chrétiens ont été expulsés ou convertis,les musulmans ont été expulsés. Ils semblaient tranquilles et bien fixés les paysans d'Andalousie,de Malte, de Grèce,de Crimée,des Balkans. Ils n'étaient pas menaçants les chrétiens de Syrie,d'Egypte,de Mésopotamie et du Maghreb.Les uns et les autres ont du partir. Pourquoi? Ce n'était pas affaire de religion,mais d'une différence touchant la racine de l'homme et sa relation au monde qui était devenue à la longue insupportable de part et d'autre". Le mot est bien trouvé "insupportable".Il semble que ce degré soit atteint.Donc ,logiquement,cette présence se dissoudra. Quel en sera le processus? On ne peut le savoir sinon qu'il se produira.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 06/11/2017 - 12:37 - Signaler un abus Ne perdez pas de temps, Et

    Ne perdez pas de temps, Et convenez que l'islam n'est compatible qu'avec la connerie. .....qu'elle entretient comme un parti politique entretient son électorat ....Affligeant de se poser encore la question de savoir si l'Islam est compatible avec la démocratie !!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€