Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 24 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Iceberg en vue : un échec de la loi El Khomri plongerait l’économie française en coma prolongé et mettrait le Gouvernement en (grand) danger

Coma prolongé pour l'économie française et péril au Gouvernement : c’est le diagnostic partagé par tous les agents économiques.

Atlantico Business

Publié le
Iceberg en vue : un échec de la loi El Khomri plongerait l’économie française en coma prolongé et mettrait le Gouvernement en (grand) danger

La semaine a encore été désespérante en terme de perspective et d‘équilibre.

La majorité des agents économiques, les syndicats patronaux et les syndicats de salariés, les organisations professionnelles et les économistes, analystes de tout poil, sont tous au diapason. Quand on les interroge dans les allées du pouvoir, dans les salles de marché ou même dans les travées du Salon de l'agriculture, qui était cette semaine the place to be, tout le monde reconnaît que la loi El Khomri va dans le bon sens si on veut débloquer la France et la sortir de son coma économique.

La situation est donc complètement surréaliste.

Cette loi, reconnue nécessaire, a été tellement mal présentée, mal expliquée par le président de la République et le Premier ministre dans un contexte bousculé par le calendrier politique, que les dirigeants professionnels ont adopté des postures autobloquantes. Y compris les syndicats les plus réformistes. Le résultat, c’est que tout le monde est d’accord pour réformer le Code du travail, mais tout le monde est contre cette réforme-là. Les uns pour des raisons de fond, les autres pour des raisons de forme.

Ce projet a alimenté "une chienlit" invraisemblable où chacun essaie de défendre son pré carré électoral.

Résultat : la loi est en voie d’enlisement et très peu de responsables croient à sa survie.

Or, et c’est là le paradoxe, si cette loi courageuse ne sort pas, l'économie française reprend deux ou trois mois de coma. Quant au Gouvernement, il ne pourra pas s'en relever.

1) Le caractère obligatoire de la loi. La présentation de cette loi restera comme un exemple de ratage complet de l'action politique de base. Pas ça, pas maintenant, dans l'antichambre d’une présidentielle. Le Gouvernement a été incapable de faire comprendre l’intérêt de cette loi.

Or, la France a aujourd’hui 3 millions de chômeurs de catégorie A dont 80% sont des jeunes sans qualification, autant dire que c’est une bombe à retardement pour la société. Au total, avec le travail partiel, la France a plus de 6 millions de personnes qui ne peuvent pas travailler normalement.

Dans ce contexte, l'analyse la plus élémentaire consistait à essayer tous les outils possibles de redressement, et particulièrement ceux qui n'ont jamais été utilisés en France.

L'opinion publique y est prête à 75% (dernier sondage Odexa pour Challenges). Les expériences conduites chez nos voisins prouvent qu'un effort de flexibilité sur les contrat de travail, de plus grande souplesse sur les horaires, avec les licenciements économiques plus adaptés à la situation des entreprises, avec des indemnités de chômage mieux calculées, tout cela a donné des résultats en Allemagne (plein emploi), en Grande-Bretagne (plein emploi), en Italie et en Espagne (où l'on a créé 700 000 emplois dans chacun de ces deux pays au cours des derniers 18 mois). Donc un tel bilan valait bien qu’on expérimente en France des formules qui ont réussi à l'extérieur.  

Et bien, cette expérimentation a été bloquée par l’opposition de tous ceux dont le métier de base est de protéger les rentes et les avantages acquis. Les syndicats de salariés, mais aussi quelques groupes patronaux, des syndicats d'étudiants dont l'intérêt serait pourtant d’ouvrir le marché de l'emploi, les agriculteurs qui sont aussi touchés par le blocage et qui, paradoxalement, refusent le déblocage.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberdom - 05/03/2016 - 12:40 - Signaler un abus Communisme

    Evidemment toute la racaille trotskiste des syndicats ouvriers et étudiants se dresse contre cette timide réforme. Représentatifs, ils le sont du conservatisme soviétique, alors qu'en fait ils ne représentent plus personne dans le pays réel. Aussi quelle idée de tenter la réformette en fin de règne....

  • Par Mike Desmots - 05/03/2016 - 13:11 - Signaler un abus la nomenklatura est déjà en danger de collapse depuis juin 2012

    Question fondamentale à rallonge naturelle ....! les français ont 'ils encore les moyens de financer après 4 ans de n'importe quoi ...l'ardoise que va laissé Normal 1er en 2016/2017 ...? car avec 5,6 millions de chômeurs pour 64 millions de français , les USA avec 322 millions d'américains ..n'ont que 7,8 Millions de chômeurs...pourtant la France à plus de sénateurs ,plus de ministres, plus de fonctionnaires (en modèle équivalent ) et n'arrive pas avec le stratège Normal 1er de produire un minimum décent ...

  • Par Ganesha - 05/03/2016 - 13:52 - Signaler un abus Trifouilly-les-Oies

    Article stupide ! Oui, parfaitement, stupide ! Mentir aussi ouvertement peut certes amuser les deux commentateurs ci-dessus, mais nous ne sommes pas ici dans un conte de fée, parlons de la réalité ! Prétendre que l'Allemagne, l'Angleterre (et souvent en plus les USA) connaissent le plein emploi et la prospérité peut impressionner quelques octogénaires qui ne sortent jamais de leur maison de retraite de Trifouilly-les-Oies et qui ne cherchent pas à s'informer. Y ajouter un communiqué de victoire sur l'Italie et l’Espagne, c'est complètement ''Tartignolle'' ! La vérité, c'est que ces pays connaissent des taux de pauvreté largement supérieurs à celui de la France. L’Allemagne a plus de 6 millions de travailleurs pauvres (dont un bon nombre de femmes) qui gagnent 400 euros par mois, en travaillant 30 heures par semaine ! Il y a sur ce site, un disque 78 tours rayé qui nous parle des 35 heures dans toutes ses interventions, et la loi El Khomry veut porter le temps de travail à 60 heures ! En Allemagne on travaille moins qu'en France ! Pour l'Angleterre, faites une recherche sur les ''Zéro Hour Contracts''.

  • Par Ganesha - 05/03/2016 - 13:59 - Signaler un abus Odoxa

    Si vous voulez vraiment en savoir un peu plus, regardez plutôt l'émission de Frédéric Taddéi ''Ce Soir ou Jamais'' (hier soir, vendredi) sur le replay de votre Freebox (ou autre). On vous y parlera de la facilitation des délocalisation en Roumanie ou ailleurs. Quant au plafonnement des amendes aux Prud’hommes, elles concerneront les licenciements abusifs, même après 15 ou 20 ans de travail. Parmi les interventions, on cite même brièvement le Revenu de Base… J'ajoute qu'il y avait, malgré tout, quelques ''partisans'' de la loi, mais ils n'avaient franchement pas l'air eux-mêmes très convaincus. Quant au sondage Odoxa qui approuve la loi à 75 %, vous l'avez trouvé dans les poubelles d'un supermarché ? Attendons la manifestation du 9 Mars. Alors, oui, mr Sylvestre, vous êtes un clown ! Je vous laisse remplir votre rôle : apporter quelques moments de rêve et de bonheur aux ''superlibéraux'' d'Atlantico !

  • Par Borgowrio - 05/03/2016 - 14:20 - Signaler un abus Et toujours du sabotage

    Bloquer des réformes en entassant des poubelles devant les portes des universités , voire des lycées , c'est facile . C'est surtout illégal, la grande majorité des étudiants sont suffisamment intelligents pour ne pas se laisser manipuler par les gauchistes . Mais voilà, il y a les juges qui bafouent la loi sur la liberté de ne pas faire grève, et " mouvement social " oblige ne sanctionnent pas ces saboteurs

  • Par vangog - 05/03/2016 - 14:36 - Signaler un abus Faux! Les étudiants ne sont pas assez mûrs

    pour éviter de se laisser manipuler par les gauchistes. Depuis quarante ans, la gauche archaïque a réparti ses petits saboteurs trotskistes du libéralisme, éternels étudiants faisant presque exprès de "rater" leurs examens, assurés qu'ils sont de faire partie de la future nomenklatura gauchiste, après leur baptême du feu estudiantin...et depuis quarante ans, les UMPS n'ont rien fait pour juguler cette entreprise de sabotage trotskyste... Même en leur offrant un volet communautariste pro-islamiste, il était évident que cette loi ne passerait pas la censure trotskyste...ben voilà! On y est...et cela ne fait que quarante ans que ça dure...

  • Par Fran6 - 05/03/2016 - 15:05 - Signaler un abus et voilà

    j'arrive même à écrire tellement j'ai le moral dans les savates!!! combien j'aimerai me prendre pour Napoléon pour virer toute cette clique et d'engagé des réformes par la force! même M Sylestre m'a l'air d'être atteint de macromania, ça fait peur de voir autant de monde perdu alors que l'on sait tous ce qu'il faut faire: Lâchez nous les baskettes! Laissez nous bosser!

  • Par J'accuse - 05/03/2016 - 15:27 - Signaler un abus Qui sait ?

    Macron, de gauche ? Il a su mener sa barque pour être ministre (et plus si affinités) en jouant la carte Hollande avec opportunisme, mais qu'est-ce qui peut faire croire que cet homme ait quelque chose à voir avec le socialisme ? Tout ce qui a précédé dans sa carrière, et tout ce qu'il est en train de faire, démentent sa "gauchitude". Toute la droite est empêtrée dans ses rivalités primaires, et Valls est ficelé au PS : je me laisserais assez tenter par ce jeunot hors parti et qui n'a pas la langue dans sa poche, si tant est qu'il se lance en 17 en rejetant la gauche.

  • Par clint - 05/03/2016 - 15:53 - Signaler un abus Au moins avec Macron on respire !

    Ca change des vieux discours de la droite faussement libérale mais surtout jacobine et bonapartiste. Ca change de ce centre bayrouïsé qui a conquis Juppé pour l'incarner. Ca change du PC, de Mélanchon, d'Aubry, des dinosaures auxquels il faut ajouter la gauche souverainiste de Philippot / M Le Pen, tout ceux qui ont peur de l'évolution du monde, de la science, des progrès tellement ils sont attachés à leurs petits avantages mesquins que l'on baptise selon de progrès social, de patriotisme, de "démocratie" (alias populisme dans de cas), de tous ceux qui jouent sur les peuples en biaisant la réalité pour les duper.

  • Par Liberdom - 05/03/2016 - 17:32 - Signaler un abus @Ganesha

    fils d'éléphant rouge, justifiez vos affirmations autrement qu'en répétant la propagande officielle...

  • Par emem - 05/03/2016 - 18:38 - Signaler un abus Trop tard !

    La France est déjà dans le coma.

  • Par cloette - 05/03/2016 - 19:30 - Signaler un abus Donc

    un patron pourra faire travailler 60 h par semaine ( maximum ) , licencier quand il veut sans être attaqué , et c'est cela qui débloquerait l'économie en berne ? Mais si la boîte n'a pas de commande ou de client , elle fermera quand même ! Si elle en a peu elle réduira ainsi le personnel qu'il faudra indemniser par des indemnités chômage ( réduites d'ailleurs ), donc impôts en plus , consommation en moins clients de la boîte en moins , finalement elle ferme quand même , elle ne marchait pas très bien , mais avec les nouvelles conditions de travail , l'ambiance est exécrable et les choses ne font qu'empirer ..... Je ne crois pas que ce soit la solution, ni nom plus d'ailleurs les théories d'uberisation de l'économie , ni cet espoir pour "l'innovation" qui va créer tellement d'emplois ..... Il va falloir trouver quelque chose de tellement nouveau comme système qu'on n'a même pas encore la moindre idée de ce que ce pourra être

  • Par Ganesha - 05/03/2016 - 20:05 - Signaler un abus Liberdom

    Bien sûr que toutes les statistiques sont manipulées. Mais ne pas se limiter à un seul chiffre pour juger de la situation d'un pays, c'est tout simplement faire preuve d'un minimum de bon sens, montrer un début d'honnêteté intellectuelle !

  • Par Le gorille - 05/03/2016 - 20:41 - Signaler un abus Du vent

    Ne serait-ce pas, tout bonnement, une manœuvre électorale ? Vu le bruit, pire que des pies ! Ou des merles, en d'autres horizons... Le simple fait que l'Unef soit contre est, pour moi, une indication qu'elle est bonne, cette loi ! Faute de la lire, cette fichue loi, il me suffit de savoir qui est contre et qui est pour : la crédibilité de chacun fait alors la balance.

  • Par Le gorille - 05/03/2016 - 20:44 - Signaler un abus Les charges

    Cloette, ne cherchez pas de midi à quatorze heures ! Votre "q.q. chose de tellement nouveau", ce sont les charges. Tant que l'on n'arasera pas cet Everest, avec un corollaire, diminution des prestations sociales, évidemment, et avec la liberté de chacun de choisir SON assurance, on patinera dans la sciure...

  • Par kaprate - 05/03/2016 - 20:46 - Signaler un abus @j'accuse

    D'accord, Macron n'est pas plus socialiste... que ne l'était Mitterrand... Un socialiste ne pourra réellement gouverner que si il ne l'est pas...

  • Par Le gorille - 05/03/2016 - 20:55 - Signaler un abus Accessoirement

    Cloette, à votre "q.q. chose de nouveau" ajoutez : diminuer de moitié l'Assemblée nationale, des deux tiers le Sénat, des trois quarts les ministres... les fractions me manquent pour le reste... Et puis, et puis, et puis... le Frexit ! Là ! Qu'on se recentre chez nous, bon sang : on s'éparpille ! 100% en moins de Parlement Européen, 100% en moins de Bruxelles, Strasbourg ou Luxembourg... C'est-y pas une économie ça ? Bon il faudrait recaser tout ce beau monde dans l'industrie, le commerce ou le primaire (la pêche pas trop, il n'y a plus assez de poissons) : la quadrature du cercle, en quelque sorte !

  • Par clint - 05/03/2016 - 21:15 - Signaler un abus @cloette : ne dites pas n'importe quoi svp !

    "un patron pourra licencier quand il veut sans être attaqué ...etc, etc" : il n'a jamais été question de ça ! Vous tombez dans la désinformation marxiste ! Et quand on est contre tout ce qui est de ce temps ("uberisation", ...) pourquoi vous avez internet ? ce n'est pas bon pour l'emploi, ça empêche la poste d'embaucher des facteurs, etc, etc Mais si ça se trouve vous n'hésitez pas à acheter via Amazon ou autres parce que c'est moins cher : à vivement que l'on ferme les frontières : on ne pourra plus acheter à Amazon non situé en France !!!

  • Par cloette - 05/03/2016 - 22:00 - Signaler un abus Clint

    Internet est quelque chose d'extraordinaire qui n'a et n'aura pas les conséquences que vous et d'autres prévoient . J'ai acheté sur Amazon une fois , ce n'est pas moins cher du tout , et les emplois créés ne sont pas à la hauteur d'un espoir d'une économie salvatrice . Et je trouve beaucoup de négatif dans la société et son fonctionnement actuel dans cette mondialisation ( du positif aussi seulement pour l'information donnée par internet , pas pour l'économie utile à l'Etat)

  • Par lepaysan - 05/03/2016 - 22:15 - Signaler un abus Surrealiste exactement

    Excellent article Mais dans un pays communiste, que peut on esperer de +

  • Par BOCE64 - 06/03/2016 - 03:01 - Signaler un abus smic

    Je suis smicard et je souhaite la suppression du smic ! Ettonant non !

  • Par Ganesha - 06/03/2016 - 07:50 - Signaler un abus Bigard

    Il y a un groupe d'intervenants sur Atlantico qui sont des ''fanatiques du Libéralisme'' et mr. Sylvestre est leur gourou. Prenons un exemple de la théorie qu'ils défendent : la crise des éleveurs. Il y a en France un homme qui a réussi à prendre à lui seul le contrôle du commerce de la viande : mr. Bigard, après avoir éliminé tous ses concurrents. Il se met en rapport avec les quelques familles qui contrôlent la quasi totalité des magasins : Carrefour, Auchan, Leclerc… Ce petit groupe de gens décide : nous allons conduire des dizaines ou centaines de milliers de paysans français à la faillite. Ils vont quitter leur ferme et aller vivre du RSA dans des HLM. La raison de cette décision : la viande espagnole et allemande coûte moins cher : les éleveurs de ces pays emploient plus d'immigrés que les français et utilisent plus d'antibiotiques et d'hormones pour leurs animaux.

  • Par Ganesha - 06/03/2016 - 07:53 - Signaler un abus Résultat

    Résultat, nous, les consommateurs, nous allons payer toujours aussi cher pour une viande de moins bonne qualité, mais cette petite oligarchie va augmenter le nombre de milliards qu'elle possède, et il y aura 100.000 chômeurs de plus ! Je pourrais répéter la même histoire pour les pneus Goodyear, pour les dizaines de millions de chômeurs de la dé-industrialisation, des délocalisations de ces dernières décennies. Regardez donc la réalité en face : la merveilleuse théorie du Libéralisme qui nous dirige depuis 35 ans, c'est cela !

  • Par Ganesha - 06/03/2016 - 07:55 - Signaler un abus Extravagant

    Cet article de mr. Sylvestre est encore plus extravagant que les autres. Tous les chiffres qu'il présente sont faux ou dénués de sens : les nombres d'emplois qu'il prétend avoir été créés en Espagne ou en Italie sont une exagération fantaisiste et comprennent les jobs de serveur ou de femme de chambre créés pour un ou deux mois en saison touristique. Il y a aussi des commentaires comme celui du joyeux farceur qui explique qu'il suffirait d'économiser quelques dizaines ou une centaine de millions d'euros sur le coût des parlement et que cela, à soi tout seul, serait le ''remède miracle'' contre la crise. Et puis un autre, qui n'a pas pris la peine de prendre la moindre information, mais qui ''sait'' que le but de cette loi n'est pas de favoriser les licenciements...

  • Par Le gorille - 06/03/2016 - 08:28 - Signaler un abus Extravagant ?

    Soyez honnête Ganesha : je n'ai pas dit que c'était le remède miracle ! Mais bon, les petits cours d'eau font les grandes rivières, et c'est un petit cours d'eau parmi tant d'autres ! Et Ok, pour la qualification de farceur !

  • Par Le gorille - 06/03/2016 - 08:37 - Signaler un abus La réalité

    Un bien grand mot, Ganesha ! Quelle est-elle, cette réalité ! Non, ne répondez pas ! Je connais votre réponse : ce sera un fleuve. Je veux simplement dire que personne ne la saisit vraiment cette réalité, et c'est une très longue discussion pour savoir s'il faut intervenir ou pas pour corriger les défauts soit du laissez-faire, soit du tout dirigisme. Entre les deux, stat virtus... et personne n'a trouvé la "virtus". Et tenez compte du fait que le temps humain est long : ce que vous faites aujourd'hui sera compris après-demain, et jugé alors... et parlons en "demains" de plusieurs années ! En ce moment nous sommes en période de grandes oscillations : attendons le retour du balancier !

  • Par Anguerrand - 06/03/2016 - 09:08 - Signaler un abus SVP Ganesha calmez vous

    Vos commentaires " fleuves" mille fois répétés ne sont que de la propagande FN PS, maintenant tout les lecteurs les connaissent par cœur ou ne les lisent plus. Vous êtes un FN provenant de la gauche extrême, vous refusez meme que notre pays s'aligne sur nos concurents. Le FN au pouvoir ne sera que la prolongation de la politique de gauche melanchoniste, et vous pensez que c'est en faisant de l'idéologie marxiste, l'actuelle, que nous sortirons de l'impasse. Etant de droite, je vous affirme que MLP - Philipippot élus, c'est la faillite de la France et avec elle celle des français. SVP répondez à la question. Du succès des pays qui réussissent avec les mêmes données de l'UE et de l' € ? La politique que vous voulez c'est celles du programme commun de la gauche, normal vous votez FN PS.ou FN - PC

  • Par kaprate - 06/03/2016 - 09:35 - Signaler un abus a tous

    Tout point de vue alimente la réflexion mais je pense qu'il devient stérile quand il est surtout idéologique, qu'il soit libéral, communiste, frontiste...

  • Par toupoilu - 06/03/2016 - 09:37 - Signaler un abus Ceux qui vont subir cette loi, ce sont les sans dents,

    (ceux qui ne peuvent pas mordre), les autres applaudissent, espérant que ça générera un petit surplus d'activité qui permettra de préserver leurs avantages quelques années de plus. Les FAR, fonctionnaires, assistés et retraités en complicité avec le medef, continueront à vivre sur le dos de ces 40% d'actifs pressurés. Qui s'empresseront peut être à leur tour de les rejoindre, laissant la place aux nouveaux immigrés seuls capables d'accepter de travailler pour tout ces autres pour un salaires net de misère (salaire moins loyer et factures). D'accord pour avancer, mais tous ensemble, en perdant chacun un peu, pas toujours les mêmes.

  • Par Fran6 - 06/03/2016 - 09:52 - Signaler un abus @Anguerrand

    le point commun à tout nos problèmes sont les charges énormes de nos entreprises, je cause des petites et moyennes et les impôts trop élevés sur la plèbe, de plus, avec l'ouverture d'esprit de Bolkestein rapidement suivit par Sarko, les salaires sont dorénavant impossible à augmenter via la cause des détachés, on perd en ce moment plus milliard de charges sociales cause de ce système, et pour un bon moment et avec cela, la dépense public continue dans sa lancée. aussi, la réduction de nos représentions serait déjà un bon signal, c'est parce que l'on a fait croire que la dîme disparaissait que le peuple s'est soulevé contre les grandes familles, c'est pas si loin....

  • Par kaprate - 06/03/2016 - 10:06 - Signaler un abus toupoilu

    En partir d'accord avec vous, su ce n est au il est humain de vouloir conserver si ce n est ses avantages, au moins son niveau de vie. Cette loi va (allait?) dans le bon sens s agissant de plus de souplesse dans la gestion des embauches et des licenciements, de simplification du code du travail, de possibilité d adapter le travail au carnet de commande... Et la précarité salariale prétendument générée n est elle pas préférable à celles du RSA ou du chômage à vie? En France nous avons de la marge niveau protection, pas de panique. Et d accord pour les efforts partagés : Alignement public privé pour les cotisations ou les jours de carence en cas d AT par exemple, pour taxer le capital plus que le travail, pour rationnaliser les dépenses publiques (ce serait déjà bien) et libérer un peu entreprises et ménages de la pression fiscale. Un boulot dans le privé, même avec un salaire modeste (à relativiser par rapport à beaucoup d autres pays de l UE) c est une charge de moins pour la collectivité, un peu plus de pouvoir d achat pour tous. Et il faut protéger les retraités. Pour info, j ai quitté la fonction publique pour gérer une boite, j ai un peu de capital et je ne suis pas retraitée

  • Par kaprate - 06/03/2016 - 10:06 - Signaler un abus toupoilu

    En partir d'accord avec vous, su ce n est au il est humain de vouloir conserver si ce n est ses avantages, au moins son niveau de vie. Cette loi va (allait?) dans le bon sens s agissant de plus de souplesse dans la gestion des embauches et des licenciements, de simplification du code du travail, de possibilité d adapter le travail au carnet de commande... Et la précarité salariale prétendument générée n est elle pas préférable à celles du RSA ou du chômage à vie? En France nous avons de la marge niveau protection, pas de panique. Et d accord pour les efforts partagés : Alignement public privé pour les cotisations ou les jours de carence en cas d AT par exemple, pour taxer le capital plus que le travail, pour rationnaliser les dépenses publiques (ce serait déjà bien) et libérer un peu entreprises et ménages de la pression fiscale. Un boulot dans le privé, même avec un salaire modeste (à relativiser par rapport à beaucoup d autres pays de l UE) c est une charge de moins pour la collectivité, un peu plus de pouvoir d achat pour tous. Et il faut protéger les retraités. Pour info, j ai quitté la fonction publique pour gérer une boite, j ai un peu de capital et je ne suis pas retraitée

  • Par kaprate - 06/03/2016 - 10:11 - Signaler un abus pardon pour les fautes de frappe

    Suis sur mon portable

  • Par zouk - 06/03/2016 - 10:12 - Signaler un abus PROJET de loi El Khomri

    Ce n'est encore qu'un projet, mais dans l'état actuel de la France grâce au génie de son gouvernement, c'est déjà la CHIENLIT totale.Bien d'accord avec kaprate: mieux vaut un peu moins de protection que le chômage massif que nous enregistrons, sans espoir d'en sortir.

  • Par zouk - 06/03/2016 - 10:13 - Signaler un abus PROJET de loi El Khomri

    Ce n'est encore qu'un projet, mais dans l'état actuel de la France grâce au génie de son gouvernement, c'est déjà la CHIENLIT totale.Bien d'accord avec kaprate: mieux vaut un peu moins de protection que le chômage massif que nous enregistrons, sans espoir d'en sortir. Quant au péril pour le gouvernement.... qui a envie de le sauver?

  • Par kaprate - 06/03/2016 - 10:15 - Signaler un abus ...et pardon

    Pour le répétition du roman, même motif...

  • Par Anguerrand - 06/03/2016 - 10:48 - Signaler un abus J'écoute Philippot sur i télé

    Il se range clairement à gauche du côté de Martine Aubry, Mélanchon, donc tres à gauche de Valls et Hollande. Les patrons sont bien sûr des salauds, comment peut on encore ranger le FN avec la droite, pire de l'extrême gauche. Seul accord avec lui, la lutte contre l'immigration encore que je commence à douter de la sincérité d'un parti qui ne fait plus rien contre. Il pourrait soit organiser un référendum contre l'immigration ou une grande manif. Àlors on peut vraiment douter de la sincérité' de la lutte contre l'immigration qui pour finir profite de cette immigration par des électeurs qui sont opposés.

  • Par Ganesha - 06/03/2016 - 12:41 - Signaler un abus Grand Guignol

    Il y-a-t-il ici quelqu'un qui pense que cette loi va être votée ? Logiquement, voterez-vous ensuite pour Hollande en 2017, pour qu'il puisse l'appliquer ? Êtes-vous vraiment convaincu que le chômage baissera alors de façon significative ??? En fait, nous aurons un début de réponse mercredi : les syndicats auront-ils bien organisé le transport depuis la province d'un nombre significatif de manifestants à Paris ? Quels sont les buts réels de François Hollande, dans ce qui ressemble surtout à un ''Grand Guignol'' ?

  • Par ISABLEUE - 07/03/2016 - 14:07 - Signaler un abus Ha ha et encore et encore on parle de l'Allemagne !!!

    Ben oui, il y a moins de chômage, mais aussi de plus en plus de pauvres !! C'est ce qu'on veut comme modèle ?? l'Allemagne ?? L'Allemagne ce n'est pas seulement que les emplois des travailleurs affiliés à IG Metal . Non, c'est comme si en France on parlait du salariat chez edf ou sncf... N'importe quoi.

  • Par alineas1 - 10/03/2016 - 09:02 - Signaler un abus alineas1

    Bonjour, Je ne suis pas contre cette loi mais je pense qu'il va d'abord y avoir une vague de licenciement pendant un premier temps. Reste à savoir si les RH vont être un peu moins exigeants pour le embauches.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€