Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hausse du nombre des personnes en formation, radiées de Pôle Emploi ou en défaut d’actualisation : ces miracles statistiques qui permettent au gouvernement de revendiquer une baisse du chômage

Pour un deuxième mois consécutif, la DARES montre une baisse de 0,6% du nombre de demandeurs d'emplois en France. Le nombre de reprises d'activité réelle, elles, demeurent pourtant au plus bas.

Bon sang , mais c’est bien sûr

Publié le
Hausse du nombre des personnes en formation, radiées de Pôle Emploi ou en défaut d’actualisation : ces miracles statistiques qui permettent au gouvernement de revendiquer une baisse du chômage

Atlantico : Alors que la DARES vient d’annoncer la baisse du chômage pour le mois d’avril 2016, soit -19 900 personnes, il apparaît que la hausse cumulée du nombre de personnes radiées administrativement ou pour défaut d’actualisation atteint le chiffre de 15 700 personnes. Peut on parle de baisse en trompe l’œil ?

Pierre-François Gouiffès : La politisation sur la sortie des chiffres du chômage a atteint un tel niveau (via l’articulation baisse du chômage-nouvelle candidature de François Hollande) qu’il est difficile d’échapper à une vision quelque peu conspirationniste de la nouvelle baisse qui vient de se produire. On retrouve d’ailleurs deux types d’articles sur ces bons chiffres : soit des articles plutôt positifs qui constatent enfin deux mois de baisse (tant pour les catégories A que la somme ABC) soit des articles présentant les chiffres avec beaucoup de méfiance.

Donc si l’on veut instruire la thèse da la baisse du chômage en trompe l’œil et donc du complot, on peut analyser les sorties en expliquant que le mois d’avril conjugue le niveau le plus bas des sorties pour reprise d’emploi (18,4%), le niveau le plus élevé d’entrée en stages (10%) et un des plus hauts niveaux de sorties pour radiation administrative ou défaut d’actualisation (54,1%)… La DARES reconnaît d’ailleurs le niveau quelque peu anormal des radiations en avril.

En revanche si l’on ne croit pas au complot, on peut considérer qu’il n’est pas anormal que la situation de l’emploi s’améliore après huit ans de hausse quasi ininterrompue du chômage (80 périodes de hausse du chômage sur 98 depuis mars 2008, mois du début de la hausse). Rappelons qu’on a encore quand même sur les DEFM ABC +75 % depuis la crise financière de l’automne 2008 et +24 % depuis le début de présent quinquennat. Enfin le positionnement relatif de la France en matière de chômage est tout sauf favorable au regard des évolutions constatées chez nos principaux voisins européens.

De la même façon, la hausse du nombre de personnes en catégorie D, intégrant notamment les personnes en formation, atteint 8 600 personnes. Faut-il y avoir le début d’un mouvement statistique induit par le plan formation mis en place au début de l’année 2016 par François Hollande ? A terme, quel effet pourrait avoir ce plan sur les chiffres du chômage des années 2016 et 2017 ?

La catégorie D, constituée des demandeurs d’emploi non tenus de rechercher un emploi en raison d’une formation ou d’une maladie…, baissait depuis août 2015 mais est devenue la seule catégorie qui progresse depuis le début de l’année et notamment au mois d’avril (+2,7 sur un seul mois).

Il pourrait s’agir des premiers effets du plan de formation de 500 000 chômeurs puisque l’entrée en formation se traduit mécaniquement par le transfert des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A, B ou C" vers la catégorie "D" moins sensible médiatiquement que la catégorie 1 ou les catégories ABC. En avril 2016, l’augmentation de la catégorie D (+8.600) représente près de 14% de la baisse des catégories ABC (-62.200) ce qui est une proportion relativement élevée et renvoie à un certain niveau d’effet transfert.Il sera utile de regarder dans les mois à venir l’ampleur éventuelle de cet effet transfert et sa contribution à la baisse du chômage « regardé médiatiquement » (A et ABC).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 26/05/2016 - 10:52 - Signaler un abus Merci pour cette explication

    L'interprétation de ces chiffres douteux relevait du bon sens mais là au moins tout est dit; le dernier paragraphe est particulièrement édifiant....

  • Par vangog - 26/05/2016 - 14:03 - Signaler un abus Vous avez les chiffres des RSAstes?

    RSA, Catégorie Z du chômage de masse: ils sont à 2,5 millions de foyers, soit un million supplémentaire par rapport à 2012. Le peuple des sans-dents radiés va gonfler le peuple des RSAstes, aux frais du con-tribuable Departemental, qui est, souvent déjà, un salarié cotisant, ou un retraité soumis aux multiples nouveaux impôts gauchistes de la fausse solidarité pour cause d'incompétence, et de chiffres truqués. Et ne parlons pas des formations-bidons qui n'enrichisse t que les organismes-bidons qui ont la chance d'être copains des pouvoirs gauchistes (au sens hyper-large...)

  • Par D'AMATO - 26/05/2016 - 15:19 - Signaler un abus J'ai toujours pensé que les statistiques....

    tenaient du miracle..... surtout quand elles sont utilisées par les politiques...

  • Par Pourquoi-pas31 - 26/05/2016 - 15:46 - Signaler un abus Peut on être plus synthétique ?

    Un bon tableau ABCDE,radiation, non réinscription etc, avec les mois en ordonnées serait beaucoup plus clair que ce long verbiage qui demande une gymnastique de l'esprit au dessus de mes possibilités, ou presque. Merci d'y penser pour la prochaine fois, ce qui n'empèchera pas de commenter pour enrichir nos appréciations.

  • Par zouk - 26/05/2016 - 17:05 - Signaler un abus Chômage selon la DARES

    De l'art du mensonge statistique pour servir le Président englué dans ses échecs et ses faiblesses.

  • Par kronfi - 26/05/2016 - 20:16 - Signaler un abus les statistiques sont la chose la plus lache du monde

    des qu'on les triture un peu , on leur fait dire n'importe quoi.

  • Par Jean-Benoist - 26/05/2016 - 23:46 - Signaler un abus menteur tricheur

    Voila un etat et un gouvernement exemplaires. nous nous en souviendrons a l'heure du vote en 2017. Sarkozy fut impulsif, mais ses réformes ont permis malgré la crise de 2008 de garder la tete hors de l'eau. A présent le pays coule inexorablement a cause de ces incompétents

  • Par Jean-Benoist - 26/05/2016 - 23:46 - Signaler un abus menteur tricheur

    Voila un etat et un gouvernement exemplaires. nous nous en souviendrons a l'heure du vote en 2017. Sarkozy fut impulsif, mais ses réformes ont permis malgré la crise de 2008 de garder la tete hors de l'eau. A présent le pays coule inexorablement a cause de ces incompétents

  • Par Vincennes - 28/05/2016 - 09:47 - Signaler un abus "la DARES reconnait le chiffre anormal des radiations en AVRIL"

    lit on !!!!! et comment car + 46.800 de radiations......... sans oublier la catégorie D + 2,7% soit 280.600 (stages, occupationnels).... Vérifier sur http//by-jipp.blogspot.fr Pourquoi d'ailleurs la DARES ?????? l' ENFUMAGE bat des records

  • Par Vincennes - 28/05/2016 - 09:51 - Signaler un abus @POURQUOI PAS 15:46

    Vous pouvez vérifier des CHIFFRES REELS sur : http//by-jipp.blogspot.fr.......très très instructif

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre-François Gouiffès

Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire française (Documentation française, 2013). et récemment Le Logement en France (Economica, 2017). Il tient un blog sur pfgouiffes.net.
 

Vous pouvez également suivre Pierre-François Gouiffès sur Twitter

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€