Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Guerre civile en vue ? Ce que la Corse préfigure de l’escalade des tensions de la société française

Les incidents survenus ce week-end à Ajaccio dans le quartier des Jardins de l'Empereur suite à l'agression de deux pompiers et d'un policier reflètent les tensions dans l'île, notamment sur le plan communautaire. Dans le contexte de la montée des nationalismes en Corse et sur le continent, il est impératif que les politiques ouvrent enfin les yeux sur ce qui alimente les tensions pour éviter une aggravation de la situation.

D'une rive à l'autre

Publié le - Mis à jour le 1 Janvier 2016
Guerre civile en vue ? Ce que la Corse préfigure de l’escalade des tensions de la société française

Atlantico : Tensions communautaires, affaissement du sentiment national, repli communautaire, etc. Peut-on dire que ce qui se passe en Corse préfigure la situation à venir sur le continent ? 

Vincent Tournier : Il faut d’abord souligner que les événements ont eu lieu à Ajaccio, dont la situation est assez différente de celle du reste de la Corse. La Corse est une région très rurale, alors qu’Ajaccio est un centre urbain et se rapproche des agglomérations métropolitaines de taille moyenne. On retrouve donc à Ajaccio des problèmes comparables puisque l’île a connu une forte immigration, notamment à cause du tourisme et de la spéculation immobilière. Comme la plupart des centres urbains, Ajaccio a aussi ses quartiers de relégation, où se concentrent les migrants et la délinquance, même si les écarts de richesse sont probablement moins élevés que dans les villes métropolitaines car le niveau de vie sur l’île n’est pas très élevé.

La question est maintenant de savoir si les événements qui se sont produits à Ajaccio pourraient se produire en métropole. On ne peut rien exclure, mais a priori, ce n’est pas évident. Les ingrédients sont certes les mêmes, mais il y a des particularités corses. Rappelons notamment que le point de départ est une réaction collective contre l’attaque subie par des pompiers. Imagine-t-on une telle réaction en métropole ? Cela nécessite un certain niveau de solidarité, une volonté d’agir à plusieurs, y compris par l’action physique. Il faut aussi avoir envie de défendre ceux qui ont été attaqués. La réaction des Ajacciens aurait-elle été la même si des policiers ou des gendarmes avaient été attaqués ? Ce n’est pas sûr car, pour beaucoup de Corses, les forces de l’ordre ne bénéficient pas d’une forte légitimité (elles représentent le bras armé de l’Etat colonial), alors que les pompiers sont généralement des volontaires locaux, qui bénéficient d’une très bonne image dans la population. En France métropolitaine, les pompiers ont une bonne image, mais pas au point d’entraîner une mobilisation collective pour les défendre ou les venger.

Quels renoncements/aveuglements politiques ont été commis pour en arriver à cette situation ? 

Il me semble qu’il faut tenir compte de deux grands facteurs. Le premier, c’est le sentiment national, qui est évidemment très fort en Corse. Il a pu baisser dans la période récente, mais le contexte actuel semble lui avoir donné un nouveau souffle. Ce n’est pas un hasard si les événements d’Ajaccio se sont produits peu de temps après les élections régionales qui ont vu les nationalistes faire alliance avec les indépendantistes pour prendre le pouvoir local, ce qui a donné une nouvelle légitimité aux revendications identitaires. A Ajaccio, on a entendu les manifestants scander « on est chez nous », reprenant un slogan qui se développe en France depuis quelque temps. La crise migratoire, les inquiétudes face à la mondialisation, les échecs de l’Europe, les tensions séparatistes en Grande-Bretagne ou en Espagne ont aussi un écho en Corse et favorisent les revendications nationalistes.

Le second facteur est la question de la délinquance, laquelle est encore plus mal perçue en Corse que dans le reste de la France car, contrairement à une idée reçue, celle-ci est assez faible dans la population locale. Cela peut paraître paradoxal puisque le taux d’homicide en Corse figure parmi les plus élevés des départements français, mais cela s’explique assez facilement. La Corse est une société qui est restée assez traditionnaliste sur le plan des mœurs. Du coup, il existe un fort contrôle social, ce qui limite la délinquance ordinaire, tandis que le code de l’honneur crée au contraire un terreau propice aux homicides.

C’est pourquoi la délinquance est un sujet encore plus sensible. L’Etat est accusé de laisser se développer une délinquance endémique dans certains quartiers. Cette accusation de laxisme est d’autant plus forte que la légitimité de l’Etat est faible. Il en va de même pour la religion : certes, le contexte post-13 novembre ajoute un élément dans la radicalisation contre les musulmans. Mais d’une certaine façon, l’Etat paie aussi le prix de ses ambiguïtés à l’égard de l’islam, lequel bénéficie d’une certaine mansuétude de la part des pouvoirs publics, y compris au niveau des maires, puisqu’il semble que la salle de prière qui a été vandalisée n’ait été ni déclarée, ni autorisée : comment est-ce possible ? Le maire se défend en disant que l’association ne posait aucun problème, mais la question n’est pas là. Bref, si l’on tient compte de ce contexte local marqué à la fois par une faible légitimité de l’Etat et par un fort sentiment d’appartenance collective, il est logique que les réactions soient plus fortes en Corse qu’ailleurs.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Philippine - 28/12/2015 - 07:29 - Signaler un abus ASSEZ !

    Il faudrait tout de même que le gouvernement arrête de répéter à tout bout de champ que nous sommes en état de guerre, cela traumatise la population et ne fait qu'augmenter les tensions entre les communautés ; on déclare la guerre contre un pays , daesch, que je sache, n'en est pas un : c'est tout simplement un groupe armé qui se revendique comme tel , ASSEZ de tout mélanger pour nous faire peur, nous sommes un peuple mature qui en a assez de se faire manipuler pour je ne sais quelle obscure raison ......

  • Par winnie - 28/12/2015 - 07:30 - Signaler un abus Voila ce qui se passe .....

    Quand l'état baisse sa culotte, d'autre font le boulot a sa place. La police déclarait que les auteurs ,présumés bien sur,n'étaient pas identifier,mais les corses,eux les connaissaient et sont même aller les chercher chez eux. Il ne faudra pas se plaindre si des citoyens se font justice,la justice et la police ont baisser leur froc !

  • Par Deudeuche - 28/12/2015 - 07:59 - Signaler un abus La vigilence se met en comités

    il est temps de créer la garde nationale avant que la milice se génère spontanément.

  • Par A M A - 28/12/2015 - 08:29 - Signaler un abus Désopilant.

    Désopilant. Il fallait bien qu'un jour ou l'autre une réaction populaire tente de réagir à des agressions contre des fonctionnaires de l'Etat que l'Etat n'arrive pas à faire respecter. Et au lieu de s'en féliciter, l'Etat condamne ceux qui ont le culot de réagir à sa place. Il est vrai que l'Etat protège délibérément les agresseurs musulmans, comme si l'islam devenait peu à peu la religion officielle de la République laïque.

  • Par MONEO98 - 28/12/2015 - 09:30 - Signaler un abus les attaques de pompiers dans l'hexagone sont monnaie courante..

    et la presse n'en parle pas ou si peu ,les évènements passés avec les ROMS ont vu combien d'arrestations? pourtant c'était inadmissible et intolérable parait il... la différence entre la Corse et le continent ? les cojones.... et l'affirmation de leur spécificité et la non crainte de l'Etat qui LUI a peur de mettre le feu en corse avec les corses.... les hexagonaux ont été castrés par la propagande étatique , le jeu des juges rouges en cela aidé par les politiques de tous bords En parole Sarkozy avait promis un karcher ,ce qui lui fut amèrement reproché par la Gauche et une partie de la Droite ,du coup Sarkozy a laissé son karcher dans son emballage et Lepen monte... Jego et ses repas végétariens c'est juste la continuation d'un Etat qui finasse pour accéder aux demandes musulmanes sur la nourriture scolaire.Le vote Lepen c'est massivement un vote sécuritaire car les français ont été désarmés moralement conformément à la pratique habituelle communiste. Si aucun karcher n'est mis en fonction rapidement tôt ou tard Lepen sera au pouvoir

  • Par vangog - 28/12/2015 - 09:38 - Signaler un abus La vraie motivation des Corses? "Ne pas laisser

    se développer les zones de non-droit qui pullulent sur le continent". Lorsque l'état ne donne plus l'exemple républicain, lorsque les ministres en poste détruisent leurs ministères et affaiblissent la Nation, alors se développent les régionalismes, réactions d'auto-défense et exodes des élites ( les vraies: les élites silencieuses par opposition aux élites bruyantes...). La décomposition de la France a débuté il y a quarante ans, et subit une forte accélération avec les médiocres qu'ont installés les Francais au pouvoir, et qu'ils continuent à installer: Estrosi et Bertrand sont les acteurs de ce système clientéliste et corrompu, générateur de dégâts considérables lorsqu'ils administrent des régions où des ministères. La France actuelle donne la prime aux mauvais. Elle est donc responsable des conséquences et des dangers de guerre civile, car l'affrontement communautariste est inéluctable.

  • Par 28furka - 28/12/2015 - 09:42 - Signaler un abus c est curieux

    des suspects sont en garde a vue .mais comment ce fait il que la police ait eu des résultats aussi rapides? serait ce pour proteger les presumes innocents ? comme quoi quand les pouvoirs publics veulent bien faire bouger les choses

  • Par emem - 28/12/2015 - 09:56 - Signaler un abus Un peu de fermeté

    MONEO98 a raison. Les attaques de pompiers en France métropolitaine sont fréquentes. Mais, dès que les forces de l'ordre "se manifestent", on assiste à des émeutes. A Ajaccio, les musulmans se tiennent cois. Auraient-ils peur ? Il suffirait donc d'un peu de fermeté pour avoir la paix.

  • Par Benvoyons - 28/12/2015 - 10:13 - Signaler un abus Très bonne analyse! Mais la France est devenue irrationnelle

    Donc quoi que vous fassiez rien ne sera suffisant!! Car le raisonnement irrationnel demande toujours plus!!! Bonne année 2016 à tous :)::))

  • Par Borgowrio - 28/12/2015 - 10:14 - Signaler un abus Alien , ou comment conquèrir un pays par l'intérieur

    Salle de prière : Ni déclarée , ni autorisée . Encore une lâcheté , encore une démission , encore du laxisme . D'autant plus exaspérant qu'on nous fait la leçon sur le respect des lieus de culte . L'Islam pose problème dans la société française , évidence formellement interdite à dire , voire condamnable ( Zemmour) c'est pourtant : LE problème

  • Par pasdesp - 28/12/2015 - 11:11 - Signaler un abus Non, la laicite n'est pas

    Non, la laicite n'est pas dénoncé par les intellectuels. Voire le combat admirable de M. Finkelkraut, Mme Badinter, etc etc. La laicite denoncée est surtout le fait de la bien pensance et des médias

  • Par lasenorita - 28/12/2015 - 11:23 - Signaler un abus Les Médias nous mentent!

    Les Médias ''à la solde du gouvernement'' nous racontent des mensonges: il n'y a pas eu de ''mosquée'' vandalisée à Ajaccio...voir http://www.breizh-info.com/36874/actualite-societale/ajaccio-la-mosquee-prise-a-partie-etait-en-realite-un-centre-culturel-et-sportif/

  • Par lasenorita - 28/12/2015 - 11:32 - Signaler un abus Les valeurs de la gauche''

    Des gauchistes (Montebourg, Aubry, etc.)sont contre le projet de loi sur la suppression de la nationalité française aux délinquants,qui ont une double nationalité,parce que cette loi est contraire aux ''valeurs de la gauche''...donc les ''valeurs de la gauche'' c'est:1) de dire ''Jetez-les à la mer'' en s'agissant des Français non-musulmans chassés de leur pays natal par les musulmans 2)d'approuver les Algériens et les Turcs qui tirent avec des ''balles réelles'' sur les manifestants..3)de donner les sous des retraités français (qui ont vu leurs impôts augmenter de 40%) aux clandestins musulmans terroristes qui nous envahissent4)de donner des armes aux terroristes musulmans afin que ceux-ci tuent nos soldats et des ''civils innocents''5)de transporter l'argent que le F.L.N. a volé aux pauvres Algériens etc...etc...

  • Par lasenorita - 28/12/2015 - 11:40 - Signaler un abus Les anciens fellaghas ne veulent pas que l'on supprime la ...

    Le grand-père de Montebourg a combattu pour ''l'indépendance'' de l'Algérie..il aurait dû RESTER vivre dans ''son'' Algérie d'où TOUS les non-musulmans avaient été chassés...le père du député socialiste Malek Bouthil avait également combattu pour ''l'indépendance'' de l'Algérie.. ces enfants(et petits-enfants) d'anciens fellaghas se présentent à la députation dans des endroits où une forte majorité de musulmans résident , ils sont élus et ils critiquent ''nos'' lois françaises!.....ils devraient plutôt critiquer celles de l'Algérie qui est gouvernée par des anciens terroristes qui torturent ceux qui osent les désapprouver!...

  • Par Frédéric Bastiat - 28/12/2015 - 11:46 - Signaler un abus Une fête qui agace

    Les médias sont d'une discrétion de violette sur un incident rapporté directement par un témoin: le 15 novembre il y avait eu fête dans les jardins de l'empereur suite aux attentats du 13 novembre. La politique de l'autruche c'est à dire refuser de voir que certains français de religion musulmane ont des valeurs radicalement différentes des français de culture française est dangereuse .

  • Par KuhnJ - 28/12/2015 - 11:59 - Signaler un abus Xénophobe

    Le Monde emploie même le mot xénophobe afin de qualifier les manifestations. Se protéger est xénophobe, réagir est raciste ? S'en prendre aux pompiers rappelle le frère d'Abdelslam qui était dans sa jeunesse un ambulancier charognard qui détroussait les morts dans les ambulances. Le frère d'un des kamikases était, le soir des attentats à un spectacle de Dieudonné et le célèbre Jawad voulait se faire de l'argent tout en sachant qu'il hébergeait des ordures. L'odeur de la décomposition permet de se gargariser, d'écrire, de discuter, de débattre, d'accuser les autres , de renverser les valeurs mais ne répugne jamais. I

  • Par ERVEFEL - 28/12/2015 - 12:33 - Signaler un abus RÉACTION NORMALE ET SAINE DES CORSES

    Les médias gaucho voudraient nous faire croire que ça n'est pas bien de protester lorsque ceux qui vous sauvent la vie se font agresser dans un guet-apens quand ils viennent à votre secours. Eh bien si dans un monde normale! Mais plus en France où 1800 agressions de pompiers ont eu lieu en 2015 sans aucune réaction de la population face au délitement des forces de l'ordre qui eux mêmes se font "caillasser" quand ils vont dans ces zones de "non droit". C'est le monde à l'envers que la gauche-bobo à organiser, dans un premier temps en créant ces zones de non droit et de délinquance par sa politique d'immigration et d'islamisation, et dans un 2ème temps par sa politique intérieure de police et de justice elle a empêché de juguler les effets néfastes de sa politique d'immigration et d'islamisation. Elle est donc coupable 2 fois, sans parler des conséquences de sa politique extérieure guerrière. Quand l'état se délite dans ses fonctions régaliennes, il est habituel que ce soit la rue qui s'en empare et il ne faut pas compter que la gauche change car l'histoire nous a toujours prouvé le contraire. Cela prendra du temps pour le continent, mais si l'on veut éviter les mêmes évènements...

  • Par Mike Desmots - 28/12/2015 - 14:20 - Signaler un abus en 1943 ,les corses n'ont pas attendu les troupes alliées ...

    Pour chasser l'envahisseur Mussolini/allemand ..! il semble ...que 70 ans après ...il reste de vrais iliens fiers de défendre leur ile ..alors, difficile , que la gauchocratie démagogique, puisse défende la sociologie , et les préceptes de l' envahisseur magrébin en 2015 .! bien que , .la démagogie socialiste , promettant que la mixité pour tous est une richesse sociétale ...!...vient de connaître les limites de son buff à Ajaccio....!

  • Par Anguerrand - 28/12/2015 - 15:40 - Signaler un abus Les corses ont eu une réaction saine.

    Le pire c'est que nous nous sommes " habitués " à des actes odieux contre la police, les pompiers, médecins, infirmiers, etc, qui sont monnaie courante sur le continent, nous devrions systématiquement faire la même chose que les corses. Nul doute que les arabes vont se tenir à carreau en Corse, qu'il pourrait en etre de même si nous réagissions comme cela. L'état ne fait pas son boulot dans les banlieues, les citoyens devraient se prendre en charge, comme les corses. Cazeneuve aurait un sacré problème sur les bras, si la France entière réagissait ainsi.

  • Par francis altier - 28/12/2015 - 21:37 - Signaler un abus la réponse :La religion d'état ?

    juste une citation de Vincent Peillion ministre de l'éducation nationale dans son livre " la révolution française n'est pas terminée" seuil 2008 "c'est bien une nouvelle naissance, une transsubtantiation,qui opère dans l'école et par l'école, une nouvelle église, avec son nouveau clergé, une nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi" reprise par NVB ancienne membre CCME et au service de Mohammed VI. Islam et religion d'état sont notre avenir? Quelle hypocrisie, quel manque de courage. Voilà pourquoi 87 % des français ne croient pas les politiques incompétents et pleutres !

  • Par Liberte5 - 28/12/2015 - 23:04 - Signaler un abus Valeur d'exemple, le signal que nous envoie la Corse ?

    Ce qui nous paraissait impossible à faire, les Corses nous montrent que cela est faisable. Retrouver notre dignité. Comment un peuple peut-il se considérer comme digne et respectable, lorsqu'il accepte que pompiers, médecins, facteurs, policiers etc, soient agressés, caillassés, insultés, etc. dans des quartiers? Les Corse ont montré qu'il était possible de faire de la résistance civile en refusant que des pompiers se fassent agressés. Ils montrent la voie à tous les citoyens Français pour que partout cette résistance est possible. La classe politique qui a conduit la France dans cette situation a perdu toute légitimité. L'avenir appartient à ceux qui sauront résister quelques en soient les difficultés. Hors de cette résistance il n'y aura pas de salut.

  • Par ERVEFEL - 29/12/2015 - 01:03 - Signaler un abus LES CORSES SONT NOTRE 18 JUIN 1940

    malheureusement l'appel a mis du temps à parvenir aux oreilles des français et j'ai bien peur que cela soit identique aujourd'hui. Les valeurs "de la république" vont avoir bien du mal à ressurgir quand on les a enfouis si profondément comme l'a fait la gauche tout en nous en rabattant les oreilles si bien que les gens ne savent même plus ce que c'est au point qu'ils assimilent solidarité pour les pompiers avec racisme. On avait pourtant dit pas d'amalgame.

  • Par genbea75018 - 29/12/2015 - 10:39 - Signaler un abus Guerre civile en vue ?

    "Dans le contexte de la montée des nationalismes en Corse et sur le continent, il est impératif que les politiques ouvrent enfin les yeux sur ce qui alimente les tensions pour éviter une aggravation de la situation." A vouloir nous imposer une immigration débridée, avec des personnes qui n'ont pas notre culture, notre religion, nos valeurs, il était plus que prévisible que l'alchimie ne prendrait pas : c'est comme vouloir mélanger de l'huile et de l'eau :ça ne prend pas. "Nous allons vers des Saint-Barthélemy si l'immigration africaine n'est pas strictement contrariée, limitée..." extrait du livre testament de Michel Poniatowski, ancien ministre, écrit il y a 21 ans. J'invite les dirigeants actuels à le lire, MP avait tout compris, tout prévu !.

  • Par Anguerrand - 29/12/2015 - 11:24 - Signaler un abus La réaction corse vis à vis des musulmans

    est peut être notre dernière chance de rappeler aux musulmans que ceux ci doivent respecter nos lois et nos coutumes, qu'ils ne sont pas en " pays conquis" en France et qu'ils doivent être responsables de leurs enfants. Je suis convaincu que si nous avions systématiquement ce type de réaction le monde musulman en France jouerait moins les gros bras vis à vis des accueillants, nous francais de souche. Cazeneuve devrait enfin passer des paroles aux actes sous la pression populaire et que les tenues vestimentaires d'un autre temps se normaliseraient rapidement. Les arabes sont très sensibles à l'autorité alors que nous n'avons jamais eu le courage de leur dire non, stop, au nom du padamalgame en France on respecte ses lois y compris sur l'abattage cruel halal.

  • Par Anguerrand - 29/12/2015 - 11:25 - Signaler un abus La réaction corse vis à vis des musulmans

    est peut être notre dernière chance de rappeler aux musulmans que ceux ci doivent respecter nos lois et nos coutumes, qu'ils ne sont pas en " pays conquis" en France et qu'ils doivent être responsables de leurs enfants. Je suis convaincu que si nous avions systématiquement ce type de réaction le monde musulman en France jouerait moins les gros bras vis à vis des accueillants, nous francais de souche. Cazeneuve devrait enfin passer des paroles aux actes sous la pression populaire et que les tenues vestimentaires d'un autre temps se normaliseraient rapidement. Les arabes sont très sensibles à l'autorité alors que nous n'avons jamais eu le courage de leur dire non, stop, au nom du padamalgame en France on respecte ses lois y compris sur l'abattage cruel halal.

  • Par marie06 - 29/12/2015 - 13:55 - Signaler un abus @Anguerrand

    Vous avez raison ces gens sont sensibles à l'autorité. Et donnez leur la main et ils vous mangent le bras. Voila pourquoi nous en sommes là hélas.

  • Par von straffenberg - 29/12/2015 - 18:34 - Signaler un abus Incidents majeurs

    Incidents majeurs c'est le terme que j'emploie pour nommer ce qu'on appelle un risque de guerre civile larvée ;Le FN national n'est nullement la cause de cet état de fait c'est la conséquence du déni de réalité de nos gouvernants même s'il est tardivement et insuffisamment corrigé par Mr Valls ; notre premier ministre est je pense en désaccord profond avec Hollande , il ne pourra longtemps encore ménager la chèvre et le choux

  • Par Gré - 29/12/2015 - 19:40 - Signaler un abus Aveuglement

    Valls évoque le risque de "guerre civile" auquel pourrait mener le FN : c'est franchement pathétique. Il révèle ainsi son incapacité totale à faire preuve de lucidité. Le vote FN est justement la tentation désespérée de trouver des solutions légales aux problèmes liés, non pas à la crise économique, mais aux problèmes bien plus graves pour notre société en cette période : les crispations culturelles. On ne peut pas avoir UNE nation et DEUX cultures : c'est rigoureusement impossible. Il peut y avoir plusieurs courants dans une même culture mais pas deux cultures différentes - et antagonistes - sur un même territoire sans qu'une soit privilégiée par rapport à l'autre. C'est la Nature qui veut ça.

  • Par Gré - 29/12/2015 - 19:50 - Signaler un abus PS-Républicains : une alliance contre-nature mais opportuniste

    La Droite qui s'auto-proclame républicaine (càd celle qui ignore que, quand on respecte les lois - ce que fait le FN - on est républicain) devra un jour se rendre compte que, à force de se laisser manipuler et culpabiliser par le PS, elle fait couler la France.----------- Non une alliance avec le FN ne serait pas "fasciste". Il y a certes des abrutis au FN ; il y en a aussi qu'on tolère chez les "Démocrates", dont de fieffés menteurs (style Cahuzac).---------- L'argument "fascisme, nazisme" fonctionne encore chez les + 65 ans parce qu'ils confondent les Musulmans d'aujourd'hui et es Juifs de 1940. Ces deux groupes n'ont pourtant rien en commun (et ce sont des Musulmans qui l'affirment) --------- Comme dans une famille, si on veut éviter les affrontements, ici une guerre civile, il faut éviter de favoriser le dernier venu au détriment de l'aîné.

  • Par Liberte1776 - 30/12/2015 - 05:45 - Signaler un abus Quelle guerre civile ?

    Il s agira d une guerre tout simplement. Celle que nous déclarent les séparatistes musulmans (zones de "non-droit", ou plutôt zones de charia, donc de facto séparatistes). Si on n applique pas les lois de la Republique, de manière légale et saine, ce sont les citoyens qui la rendront eux memes. Ca ne sera pas joli-joli, mais bon, vous trouvez joli-joli l impunité dont jouissent les caillasseurs de pompiers et de policiers depuis des années ? Que l Etat fasse son job. Apres tout, on paye assez d impôts comme ca, non ? Plus que tout autre pays du monde a part la Coree du Nord... Sinon, les citoyens prendront leur destin en main. L analyse est fort simple. Un Etat fort qui règle les problèmes fait baisser le FN. Un Etat faible et veule le fait monter. Mécanique. Pas besoin d un traite de sociologie.

  • Par emem - 30/12/2015 - 09:21 - Signaler un abus La vérité

    Pour piéger les pompiers, les cailleras ont incendié une ECOLE DE LA RÉPUBLIQUE. Alors la profanation d'une pseudo salle de prières...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€