Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Front national
et comment s'en débarrasser

Pour démoder le FN, remplaçons les petits villages assoupis par les gratte-ciel de La Défense sur les affiches électorales (et dans les têtes).

Zone Franche

Publié le - Mis à jour le 24 Mars 2011

J’ai longtemps fait comme Sophia Aram, la chroniqueuse un peu lourdingue de France Inter qui remplace le chroniqueur carrément pesant d’autrefois : j’ai longtemps asséné que les électeurs du FN étaient des « gros cons », point à la ligne.

Mais aujourd’hui, j’avoue que je ne sais plus. Enfin, disons que je sais au moins que je ne me contenterai plus de les insulter avant de passer à autre chose, persuadé d’avoir dressé une barrière infranchissable entre ces brutes crétines et racistes et le merveilleux spécimen de tolérance et d’humanisme que je suis ― un Edwy Plenel sans cheveux ni moustache, quoi.

Le Front national, c’est une évidence, n’est plus l’assemblage hétéroclite d’intégristes cathos, de néo-nazis, d’adorateurs de Bélénos et de nostalgiques de l’OAS de l’ère Le Pen senior. Non, sous Marine (ha, c’est malin…), le FN est toujours aussi hétéroclite mais le meccano est différent : exit les lefebvristes et leurs slogans anti-IVG en latin, intrare les défenseurs de l’ultra-laïcité qui se goinfrent de saucisson en chantant des chansons paillardes ; fini les petits commerçants poujadistes et égoïstes des romans de Jean Dutourd, place aux ouvriers et aux RMIstes de Hénin-Beaumont…

D’accord, c’est toujours n’importe quoi, le gloubi-boulga idéologique qui sert de programme aux pourfendeurs de « l’establishment », mais même Casimir reconnaitrait que la recette a changé. La xénophobie est encore là, bien sûr, comme un fond de sauce à la tomate incontournable, mais pour le reste, l’extrême-droite est presque devenue d’extrême-gauche, avec son ouvriérisme démago, son protectionnisme frileux, sa haine des idées, de la complexité et du compromis démocratique.

Et franchement, au lieu de se demander sans cesse s’il est légitime de comparer le Front de gauche mélenchoniste au Front de droite lepéniste, on ferait peut-être bien de regarder le problème à l’envers à l’occasion.

Parapluies, parachutes et paravents

Si le FN a raison sur un point, avec son concept d’UMPS, c’est quand il affirme que droite et gauche disent « la même chose depuis trente ans ». Oh, pas parce qu’elles seraient identiquement « libérales » (si seulement !), mais bien parce qu’elles vont radotant que le monde est dangereux et que les Français ont surtout besoin d’être « protégés ». Protégés contre le réchauffement climatique, protégés contre les étrangers de l’extérieur, protégés contre les étrangers de l’intérieur, protégés contre l’Europe, protégés contre Internet, protégés contre les maladies, les cigarettes, les idées pernicieuses, la pédophilie, le nucléaire, les tremblements de terre, Alzheimer, l’islam, la burqa, les patrons, les banques, le textile chinois, les vaches britanniques…

Résultat, les Français réussissent le tour de force de vivre dans le pays qui redistribue et sécurise le plus au monde, tout en étant le peuple le plus flippé de la planète. Et lorsque débarque un parti ― judicieusement débarrassé de son folklore à base de rangers et de casques à pointe ― proclamant qu’il apporte la protection ultime, qu’il va fermer les frontières, virer les fauteurs de trouble et nous ramener la France des verts pâturages et des petits clochers proprets, ben ça marche

Cette France-là, incidemment, n’était certainement pas plus prospère ou plus sympa pour les pauvres que la France contemporaine. Mais bon, la querelle des anciens et des modernes et le « c’était mieux avant », ça nous ramène carrément au XVIIe, alors hein…

Depuis dimanche, et ce n’est pas fini, PS et UMP se déchirent sur l’air du « Bien sûr que j’ai dit qu’il ne fallait pas voter pour le FN, et plus fort que toi d’ailleurs ! ». Hum, c’est vraiment nous, ça, comme on dirait chez Téléphone… Tiens, n’avons-nous pas passé les premières semaines du « printemps arabe » à disserter sur les vacances de Noël de MAM pendant qu'on se battait dans les rues de Tunis ?

La parabole du sage, du doigt et de la lune a beau être d'origine chinoise, comme nos T-shirts, on croirait qu'elle a été inventée pour nous !

Le monde bouge et la France avec

Le monde bouge et change et la France avec. C’est comme ça, on n’y peut rien. On a le droit de trouver que c’est formidable ou, au contraire, que c’est affreux, mais c’est juste un point de vue, pas un projet politique. La population française se transforme dans la foulée, c’est une évidence. Enfin, pas pour la gauche qui se débrouille pour expliquer simultanément que ce n’est pas vrai mais que c'est une chance, ni pour la droite qui affirme que l’islam est le bienvenu mais qu’il doit d’abord essuyer ses babouches crottées à l’entrée.

Pas pour les « progressistes » qui affirment que la France, c’est juste une collection de services publics sans âme née en 1789. Par pour les « conservateurs » qui prétendent qu'elle est, au contraire, un objet fini, normalisé et codifié depuis Clovis.

Mais dans le monde qui vient, la France est bien mieux placée que 95% de ses concurrents : un pays riche, technologique, intelligent, en phase avec les grandes sphères culturelles qui comptent ou qui compteront. De ces atouts, on s’obstine pourtant à faire des handicaps, à pleurnicher sans cesse que tout est foutu, que nous n’arriverons plus à rien, que la situation est désespérée. Que si les autres s'enrichissent, c'est forcément à notre détriment et qu'il ne nous reste plus qu'à nous enfermer pour rationner les quelques heures de fabrication de seaux en plastique que l'Asie a oublié de nous faucher !

Las, le désespoir, c’est précisément le deuxième ingrédient du fonds de sauce lepéniste après la xénophobie. Et les désespérés, je ne crois pas qu’ils soient nécessairement des « gros cons ». Ou alors pas tous puisque l’on peut évidemment être l’un et l’autre. L’arme anti-Front national, c’est l’optimisme et la confiance en soi. C’est la foi en l’avenir et le refus du misérabilisme chronique sans renoncement à l’équité et à la justice. Le remplacement des petits villages endormis par les gratte-ciel de La Défense sur les affiches électorales.

Comme quoi, pour se débarrasser du FN, on est vraiment très loin d’avoir tout essayé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par NOVY12 - 24/03/2011 - 08:38 - Signaler un abus Le misérabilisme et la peur !!!

    C'est exactement la stratégie du PS ! Comme disait Coluche ''la gauche fabrique des pauvres tous les jours ''. Alors qui sont les misérabilistes ? En 2007 la gauche n'a pas cessé de dire qu'il fallait avoir peur de Sarkozy qui était un facho ! Aujourd'hui la gauche change de cible et créée toutes les conditions de la peur contre le FN avec les mêmes arguments ! Mais ça ne marche plus !

  • Par Joséphine - 24/03/2011 - 09:00 - Signaler un abus Giscardisme et modernité.

    Le cycliste urbain préconise " le remplacement des petits villages endormis par les gratte-ciel de La Défense sur les affiches électorales." Giscardisme et modernité, en quelque sorte. Le cycliste urbain devrait sortir de Paris de temps en temps.

  • Par Gros con de gauche - 24/03/2011 - 09:06 - Signaler un abus Un Edwy Plenel sans cheveux ni moustache !?

    Pauvre Serraf, s'il te manquait que les cheveux et la moustache, ça irait encore : manque de bol, sous les cheveux de Plenel il y a quelque chose qui réfléchit. Sous le souvenir de tes cheveux, y a pas grand chose. @novy12 : les moins cons à gauche disaient que Sarko passait les plats au FN, pas qu'il était facho. Pour voir si on avait tort, il suffit de regarder le résultat des cantonales.

  • Par Koz - 24/03/2011 - 09:31 - Signaler un abus Accord authentique

    Je suis en train de terminer d'écrire quelque chose qui se rapproche beaucoup de ton propos. Comment pourrais-je faire autrement qu'être d'accord ?

  • Par irenee - 24/03/2011 - 09:49 - Signaler un abus Bravo M. Serraf

    Depuis le lancement d'Atlantico j'attendais un "article référence". Le voici, sans le moindre doute. Continuez!

  • Par IAmASuperiorEntity - 24/03/2011 - 10:31 - Signaler un abus Votre tentative de manipulation est vaine !

    Les élites ont peur d'un sursaut de démocratie. Elles ne souhaitent pas que le peuple reprenne le pouvoir. Elles se servent des médias pour tenter d'effrayer les Français. Mais n'en déplaise à certains, il reste des Français capables de réfléchir et de se forger leur propre opinion dans ce pays. Votre mépris n'y changera rien.

  • Par piano - 24/03/2011 - 10:50 - Signaler un abus Impressionnant

    La critique habituellement faite au FN est son manque de profondeur d'analyse, un discours de surface qui utilise les émotions "de base" pour rassembler sur ses positions. C'est la définition même du populisme, qui, même s'il est en vogue, reste un discours pour gros cons. L'état de gros con n'est cependant pas l'exclusivité de l'électeur tradi du FN mais un risque auquel tout anxieux est exposé.

  • Par piano - 24/03/2011 - 11:00 - Signaler un abus Impressionnant suite

    Vous trouvez l'évolution du FN sous MLP suffisante pour que l'appellation de gros con ne convienne plus. Vous êtes convaincu que sa composition a assez évolué pour remettre en question vos évaluations passées. Vous êtes d'une naïveté désarmante pour croire qu'une blonde au crachoir change les fondamentaux du FN. La droitisation des esprits favorisée par NS a très bien fonctionné.

  • Par Philippe - 24/03/2011 - 11:31 - Signaler un abus Au risque de choquer

    Je ne vois pas en quoi le FN serait moins acceptable que le PS ou l'UMP. Son programme est certes débile, mais pas significativement plus que ceux des sus-cités. Par ailleurs ils ont 100 fois raison de soutenir que les deux partis majoritaire ont la même politique depuis 30 ans: celle de l'arrosage systématique de ceux qui crient le plus fort avec de l'argent emprunté.

  • Par Philippe - 24/03/2011 - 11:37 - Signaler un abus 400 caractères grmbl

    le désespoir des français c'est aussi celui de voir des petits chefs minables s'écharper pour un bout de portefeuille ministériel ou un placard doré dans une commission, agence ou autre établissement public. Que nos élus fassent leur travail correctement et avec un minimum de modestie et le vote FN disparaîtra de lui-même.

  • Par IAmASuperiorEntity - 24/03/2011 - 11:38 - Signaler un abus Il n'est jamais trop tard pour bien faire !

    ''Le Front National où comment s'en débarrasser'' Si vous ne supportez pas l'idée d'un peuple capable d'esprit critique, il ne fallait pas nous laisser la démocratie. Maintenant nous allons en faire usage, que cela vous plaise ou non. Allez Marine en 2012 !

  • Par JoffreyP - 24/03/2011 - 11:39 - Signaler un abus Blague

    Pour s'en débarrasser, facile il suffit de publier leur programme, fou rire garanti...

  • Par sympatic - 24/03/2011 - 11:50 - Signaler un abus FN=GC

    Je ne sais pas ce qui est le plus dangereux dans ce parti. Le lavage des cerveaux faibles ou les options économiques désastreuses. Avec seulement 400 caractères, il est impossible de développer un avis complet.

  • Par Cherchant - 24/03/2011 - 12:33 - Signaler un abus Monsieur Serraf, je n'ai

    Monsieur Serraf, je n'ai jamais voté FN, mais je ne comprends pas que vous puissiez ainsi insulter un parti politique légal, et son électorat, vous en faites une caricature. Le FN a un programme, parlez en, au lieu de périphraser, et pitié "Le remplacement des petits villages endormis par les gratte-ciel de La Défense sur les affiches électorales." c'est vraiment culcul

  • Par ElmoDiScipio - 24/03/2011 - 13:08 - Signaler un abus @Gros c. de gauche

    En dehors de la boutade de Serraf, je ne vois pas très bien en quoi la référence Plenel serait un gage du summum journalistique ? Cet ex LCR qui pour une "Affaire des Irlandais de Vincennes" traine plus de casseroles que de faits de gloire: Chalier, Rwanda, Baudis, Clearstream (phase 1) et qui fait croire que la révélation du Rainbow Warrior ... c'est lui (déja ds la presse Neo Zelandaise.).

  • Par père peinard - 24/03/2011 - 16:27 - Signaler un abus Ah, les (gros) cons!

    Mon cher monsieur, on est toujours le (gros) con de quelqu'un. Mais c'est bien agréable de se trouver classé dans cette catégorie par des gens dont on a pas une trop haute idée. Surtout que dans cette catégorie, on se trouve finalement en assez bonne compagnie... Avec un nombre croissant de français et quelques prix Nobel.

  • Par slavkov - 24/03/2011 - 17:12 - Signaler un abus vite Marine ...

    ... la posture anti-FN des islamo-gauchistes et de quelques illuminés est paradoxale, ils veulent nous faire taire et en même temps ils soutient les gens qui prônent la destruction de l'occident et de notre culture - impardonnable pour bientot la majorité des français, ...

  • Par LeditGaga - 24/03/2011 - 21:00 - Signaler un abus Anti FN primaire

    A l'instar de feu l'anti-communisme primaire... il existe désormais un anti-FN non moins primaire. A la vérité, les gens qui votent FN se foutent de savoir si celui-ci a un programme ou pas, car de toute façon "les programmes des autres" ne sont qu'esbroufe. Ils se foutent aussi de savoir si les origines sont fachos ou pas ! Ce que veut l'électeur FN, c'est retrouver une France sereine, digne...

  • Par LeditGaga - 24/03/2011 - 21:05 - Signaler un abus Anti-FN primaire, suite

    ...une France dont n'auraient pas à rougir tous nos prédécesseurs qui ont oeuvré pour en faire un pays "propre", loin de tous ces ayatollahs qui cherchent à en faire une nation de dégénérés, sans réelle valeur...

  • Par LeditGaga - 24/03/2011 - 21:09 - Signaler un abus Anti-FN primaire (suite et fin)

    Si on laisse faire, c'est dans moins d'une décennie que nos femmes auront perdu leurs droits acquis dans la douleur : exit le droit de vote, exit la liberté de s'afficher en tenue décontractée, exit le droit même au maquillage... et j'en passe. Celui qui vote FN sait tout ça, le reste n'est que bavardage inutile !

  • Par BB92 - 24/03/2011 - 22:12 - Signaler un abus Pour se débarasser de Serraf il faut faire quoi ?

    débarrrassons nous des gros cons comme Serraf ! pour répondre aux gens il faut se placer à leur niveau, utiliser leur vocabulaire et leurs canaux de communication

  • Par le Gône - 25/03/2011 - 00:18 - Signaler un abus Il est comique ce type là Sarraf..

    et pourquoi faut il se débarasser du FN et pas de LO..ou desCoco ou encore du front de gauche , et puis des Socilao pardis (j'allais écrire du "front bas de gauche" ) alors c'est ca la démocratie a la Saraf (a la socialo donc)élliminons ceux qui ne jouent pas "notre" jeux..sacré Sarraf, (moi ce sera A Droite quelques soit le parti, mais ni au centre ni a gauche)

  • Par German - 25/03/2011 - 04:51 - Signaler un abus Gros cons ?

    c'est qui ce Hugues Serraf pour me qualifier de gros con parce que je voterai FN ? Voilà la démocratie gauchiste, le républicanisme coco, la tolérance PS... moi Monsieur , moi j'exerce mon libre droit de voter pour celui que je veut, et ça Monsieur, s'appelle Démocratie. D'ailleurs, je suis immigrant, d'origine Péruvien, intégré, qui travaille 50 h/semaine, de droite et classe moyenne et pas con!

  • Par francorum - 25/03/2011 - 19:55 - Signaler un abus GRATTES CIEL FRANCE

    MR SERAFF LA FRANCE S'EST CONSTRUITE AUTOUR DES EG LISES NE VOUS EN DEPLAISE OUVREZ LES YEUX!! AIMEZ LA FRANCE OU QUITTEZ LA .CQFD .

  • Par francorum - 25/03/2011 - 20:12 - Signaler un abus LES OUVRIERS RMISTES

    les ouvriers du nord sont plus respectables que vous séraff vos injures transpirent la haine ,allez baver sur radio intox , en éspérant ne plus vous supporter sur atlantico.

  • Par JoffreyP - 26/03/2011 - 02:39 - Signaler un abus Oui mais

    Marine Le Pen ne crée pas de haine... non... elle est juste tombée dedans quand elle était petite...

  • Par francorum - 26/03/2011 - 20:23 - Signaler un abus INFOS OU INTOX ?Ne pas répondre a ces provocations !

    Ne pas répondre a ces provocations: le but recherché,est de conduire à la faute,par une réponse condamnable .Et s'il le fcaut quitter le site.Nous devons nous attendre à toutes sortes de provocations préjudiciables a NOTRE MARINE NATIONALE.

  • Par francorum - 26/03/2011 - 20:30 - Signaler un abus REVEIL DE LA FRANCE.

    Certains préféreraient aux clochers de nos églises : ètres réveillés par l'appel du Muezzine .

  • Par asozial - 26/03/2011 - 20:59 - Signaler un abus ça ne te manque pas trop...

    ... les commentaires sur Rue89 ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste, écrivain et blogueur.

Il est notamment l'auteur de Ils sont fous ces juifs (Éditions du Moment, 2012), de L'anti-manuel du cycliste urbain (Berg International, 2010) et de Petites exceptions françaises (Albin Michel, 2008).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€