Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’étonnante prolongation par TF1 du mandat de Patrick Buisson à la tête de la chaîne Histoire

Selon des informations obtenues par Atlantico, Patrick Buisson a été reconduit à la tête de la chaîne Histoire pour un nouveau mandat de 2 ans. Une décision surprenante de la part du groupe TF1 auquel appartient la chaîne thématique au regard du contexte dans lequel elle s'inscrit.

Info Atlantico

Publié le
Info Atlantico
L’étonnante prolongation par TF1 du mandat de Patrick Buisson à la tête de la chaîne Histoire

Patrick Buisson ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Crédit Reuters

Il y a un an, le 5 mars 2014, Atlantico et le Canard Enchainé publiaient des extraits des enregistrements réalisés par l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy entre 2007 et 2012. 

Pas vraiment une surprise pour Martin Bouygues puisque le PDG du groupe Bouygues auquel appartient TF1 avait vraisemblablement été informé de leur existence plusieurs mois auparavant. En novembre 2012, Georges, le fils de Patrick Buisson, lui aussi salarié de la chaine Histoire, était en effet venu déballer son sac et révéler les secrets de son père, avec lequel il est en conflit, à Nonce Paolini, le PDG de TF1.

Martin Bouygues avait alors cessé toute communication directe avec le président d'Histoire, au grand dam de Buisson père qui se félicitait de l'influence qu'il aurait exercé sur le groupe de médias via cette relation directe.      

Dans leur livre « Le mauvais génie » à paraître le 19 mars, Vanessa Schneider et Ariane Chemin reviennent sur les circonstances de la nomination du sulfureux conseiller à la tête de la chaîne Histoire : « S’il n’y a que ça pour lui faire plaisir ! », se réjouit Martin Bouygues en ce début d’été 2007. Nicolas Sarkozy vient de confier au patron du groupe de travaux publics, son vieux copain, le rêve que caresse Patrick Buisson : une chaîne de télévision. Le nouveau président a le ton audacieux de ces amoureux prêts à mettre le monde aux pieds de ceux qu’ils redoutent de voir s’en aller. Il lui doit sa victoire, insiste-t-il, il faut le remercier. (…) Martin Bouygues n’est pas fâché de cet arrangement. Le président lui en sera redevable, et TF1 comptera désormais en son sein un lien direct et privilégié avec l’Elysée ».

Lire aussi : "Le Mauvais génie" : quand Patrick Buisson voulait que Nicolas Sarkozy dénonce les accords d'Evian

Suite à sa nomination, Buisson n'avait ensuite eu de cesse de combattre l'influence de Nonce Paolini et de pousser à son remplacement par Laurent Solly, ancien chef de cabinet de Nicolas Sarkozy, lui aussi arrivé après la présidentielle de 2007 en tant que numéro 2 de TF1. Pas de quoi inciter Nonce Paolini à la "clémence" vis à vis du patron d'Histoire.

Lire aussi : "Le Mauvais génie" : l'improbable amitié entre Patrick Buisson et Jean-Luc Mélenchon

En juillet dernier, un article de l’Obs indiquait d'ailleurs que suite à la révélation des enregistrements, Patrick Buisson était sur la sellette dans le groupe. L’hebdomadaire indiquait à ce propos que le PDG du groupe de médias « faisait étudier par ses avocats la possibilité de le (Patrick Buisson) révoquer de la chaîne Histoire »Mais "comme Buisson part à la retraite à la fin de l'année, je ne vois pas pourquoi nous dépenserions de l'argent pour le faire partir."

Le groupe de Martin Bouygues a donc à la fois préféré éviter une révocation et un départ à la retraite, ce que l’Obs anticipait déjà en juillet dernier sous un angle particulier « Peut-être parce que Buisson sait beaucoup de choses sur lui et Nonce Paolini, le PDG de TF1 » en notant que M. Bouygues considérait par ailleurs « comme par regret » que Patrick Buisson était un bon directeur de la chaîne Histoire. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par arcole 34 - 18/03/2015 - 09:38 - Signaler un abus LA QUESTION QUI SE POSE EST SIMPLE:

    Qui fait chanter qui ???.

  • Par Benvoyons - 18/03/2015 - 10:14 - Signaler un abus Nous sommes en plein délire journalistique. L'on aimerait tout

    de même voir les réalités (donc des faits avérés ) et non pas que des supputations romanesques. Si le journalisme se résume à ça franchement pas besoin de passer par une École.

  • Par Yves3531 - 18/03/2015 - 11:29 - Signaler un abus Quand aura t on droit au récit ...

    des jeux de pouvoir dans l'omniprésente presse de gauche ?!!!

  • Par zeliclic - 18/03/2015 - 13:19 - Signaler un abus N'en déplaise à Benvoyons

    Tout cela me parait très factuel. D'autre part, Atlantico ayant eu en mains certains enregistrements, je suppose qu'ils savent ce qu'ils disent et ne disent pas ...

  • Par Benvoyons - 18/03/2015 - 14:31 - Signaler un abus C'est amusant l'on présente à charge Sarkozy comme faible devant

    un de ces conseils alors que finalement il ne reprend pas l'idée de son conseil. Donc Sarkozy a agi comme quelqu'un de solide et non pas comme quelqu'un de faible. Cela est donné comme information alors que dans les entreprises aussi il y a des conseillés. Même chez les Journalistes avec des conseils venant de Caton directement entre autres. Toutes les décisions, dans toutes les entreprises (même politique) sont prises par un Dirigeant après avoir écouté des conseils. Franchement les deux journalistes ne sont pas honnêtes de présenter les choses de cette façon.

  • Par Benvoyons - 18/03/2015 - 18:36 - Signaler un abus Là nos journalistes ont une rapidité dans l'effort remarquable

    Mais pas un article avec les ouvriers Suisses, qui acceptent provisoirement, pour garder de la compétitivité de leurs entreprises, de travailler plus, sans augmentation de salaire. Il y a un intérêt de présenter cette façon de penser et de comportement du peuple Suisse. En France nous aurions la Grève générale organisée par les Syndicats de la Fonction publique qui d'ailleurs dirigent aussi ceux du Privé!!!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€