Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 25 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Draghi rachète de la dette...
Les marchés sont rassurés,
mais jusqu'à quand ?

Les Bourses ont terminé en forte hausse jeudi, dopées par les déclarations du président de la BCE venues confirmer le lancement d'un nouveau programme de rachat d'obligations d'Etat. Réelle tentative pour enrayer la crise ou simple effet d'annonce ?

Nuage de fumée ?

Publié le
Draghi rachète de la dette...
Les marchés sont rassurés,
mais jusqu'à quand ?

La Bourse de Paris a pris jusqu'à 3% dans la foulée des annonces du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui a montré sa détermination à soutenir la zone euro. Crédit Reuters

Lire aussi sur ce sujet :

Pourquoi l'aide de la BCE pour les rachats de dettes espagnole et italienne n'est pas nécessairement une bonne nouvelle

Mario Draghi a parlé. Beaucoup parlé. Pas moins de trois communiqués à lire avant la traditionnelle série de questions-réponses. Il s’en est même excusé. Mais il fallait bien ça pour nourrir les attentes des investisseurs qui ont fait grimper les marchés financiers de près de 14% pour l’indice Eurostox50 par exemple ces derniers mois.

Et ce jeudi soir, l’euphorie était encore de mise avec un CAC40 en hausse de 3% atteignant la barre symbolique des 3500 points et un indice S&P500 à Wall Street au plus haut depuis 4 ans.

Mario Draghi a-t-il réussi à enrayer la crise ou a-t-il juste une nouvelle fois gagné du temps ?

Une conférence (trop) attendue

Cette conférence de presse était très attendue par les marchés. En effet Mario Draghi avait lui-même aiguisé l’appétit des marchés en déclarant fin juillet « La BCE est prête à faire tout ce qui sera nécessaire pour préserver l’euro. Et croyez-moi, ce sera suffisant ». L’effet d’annonce avait parfaitement fonctionné, impactant immédiatement le marché obligataire, permettant ainsi aux pays en difficulté de retrouver un nouveau souffle avec des taux d’emprunt en baisse.

Mais l’été, propice à ce genre de « rallye boursier » (c’est vrai aussi pour les fortes chutes) touchant à sa fin, la BCE allait devoir s’expliquer un peu plus.

Mario l’équilibriste

Et s’il y a bien une chose que l’on ne pourra pas lui reprocher, ce sont la qualité et la précision des explications apportées sur les opérations que la banque centrale souhaite mener. Il faut dire qu’il s’est livré à un véritable jeu d’équilibriste afin de rassurer les marchés sans froisser la puissante Allemagne.

Ainsi, sans entrer trop dans le détail des mesures, la BCE nous livre une nouvelle fois un acronyme dont elle a le secret. Au revoir SMP, bonjour OMT. Ces fameuses «  Outright Monetary Transaction » vont permettre à la BCE d’agir sur le marché de la dette souveraine directement pour venir réduire les taux des pays qui en bénéficieront.

Mais la réelle force de cette annonce est justement l’effet qu’elle produit sans être utilisée ! Et c’est bien pour cela que Mario Draghi a insisté sur deux points. L’irréversibilité de l’euro et la quantité illimitée de liquidité mise à disposition pour agir sur le marché secondaire. Ces deux axes sont les deux ensembles qui composent le bazooka rhétorique de Mario Draghi. Mais, car il y a un mais …

Mario, illusionniste

Mais malgré son talent, Mario n’a pas pu cacher les sérieuses dissensions avec l’Allemagne. Répondant à une question d’un journaliste, Draghi a laissé entendre que seul Mr Weidmann, le représentant allemand au comité monétaire a voté contre ces mesures. Plus inquiétant encore, la rhétorique employée pour ménager la rigueur allemande risque de sérieusement enrayer le fameux bazooka de Mario. Tout d’abord, les achats seront effectués avec des montants de liquidités « stérilisées ». Cela signifie tout simplement que l’on retire du circuit économique l’équivalent des sommes allouées aux transactions OMT afin de ne pas gonfler la masse monétaire et donc, de ne pas froisser le nord de l’Europe qui se refuse à toute monétisation.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Equilibre - 07/09/2012 - 12:06 - Signaler un abus Bon article

    Fumée et paroles. Prise du pouvoir par Draghi et la BCE petit à petit. Bref, que du normal.

  • Par Guff - 07/09/2012 - 19:22 - Signaler un abus Super, Mario!

    Vous avez fumé, Super Mario!! Caro mio, la seule monnaie, c'est le pétrole. Alors, quel rat, même enfumé comme se doit, vous croira?

  • Par Guff - 07/09/2012 - 19:25 - Signaler un abus Super, Mario!

    Vous avez, Mario Caro mio, fumé. La seule monnaie, c'est le pétrole. Qui peut vous croire? De tous les rats, même en assemblée enfumés, qui peut vous suivre vers de telles échéances?

  • Par kettle - 07/09/2012 - 23:24 - Signaler un abus Faites vos jeux

    48h de folie BNP + 9% (avec des pointes à +11%) GLE +15% ACA +15% C'est comme au casino - j'ai misé sur le rouge pour lundi.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Revillier

Jérôme Revillier est  fondateur d’Eole Trading et gérant chez Alternative Capital Investments.

Il est conseiller et stratège auprès de professionnels des marchés et de sociétés de gestion.

Il contribue chaque semaine à l’Edito des matières Premières et devises.

Il développe en 2010, en exclusivité pour les Publications Agora, un service de trading unique sur le Forex : FxProfitTrader.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€