Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Derrière l'agression retentissante de NKM, l'inquiétante progression des violences physiques en France dont personne ne semble se soucier

L'agression de Nathalie Kosciusko-Morizet dans le cinquième arrondissement de Paris a fait réagir tout le monde médiatique et a même fait se déplacer le Premier ministre Edouard Philippe à son chevet. L'occasion d'élargir le débat sur les suites de ces agressions et la prise en charge par la justice de ces cas.

Agressions

Publié le
Derrière l'agression retentissante de NKM, l'inquiétante progression des violences physiques en France dont personne ne semble se soucier

Atlantico : Cette agression de Nathalie Kosciuko-Morizet est-elle révélatrice d'un mouvement de fond dans la société qui tendrait à faire penser que le nombre d'agressions physiques sont en hausse ?

Guillaume Jeanson : Bien qu’il existe d’autres exemples récents largement médiatisés, tels que des jets d’œufs ou des claques assénées ces derniers mois sur des personnalités politiques de premier plan, les agressions sur ces dernières demeurent malgré tout marginales, et ce, fort heureusement. Néanmoins vous avez raison, ces agressions méritent certainement d’être mises en relation avec des tendances inquiétantes relevées encore ces derniers mois par différents organismes et qui pourraient permettre de parler comme vous le faites d’un « mouvement de fond ».

Lorsqu’avait été publiée la dernière enquête annuelle de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales à la fin de l’année 2016, de nombreux médias s’étaient polarisés sur le fait que la part des Français déclarant ressentir de l'insécurité en 2015 était en baisse de 21% à 19,5%. Ce faisant, ils occultaient cependant une donnée pourtant essentielle qui ressortait également de cette étude : l’accroissement de la violence.

Sur la même période que celle sur laquelle était calculée cette très légère baisse du sentiment d’insécurité, on pouvait en effet notamment constater que les femmes se déclarant victimes de violences physiques hors ménage avaient augmenté de 38%.

Au mois de janvier dernier, le tout premier bilan annuel « Interstats » de la délinquance en France pour l'année 2016 est venu lui aussi renforcer cette évidence en indiquant que « les violences physiques commises sur les personnes de plus de quinze ans continuent leur progression entamée en 2013 ». Le nombre de victimes enregistrées serait ainsi passé de 203 000 en 2012 à 214 800 en 2016, bien que le rapport précise que les enquêtes de « victimation » révèlent quant à elles une ampleur très différente du phénomène des violences physiques dans la société : « chaque année, autour d’1,1 million de personnes seraient victimes de telles violences (coups, blessures, gifles, bousculades, empoignades, et autres violences physiques) ».

Les statisticiens nous apprennent également beaucoup d’autres choses au sujet de ces violences. Ainsi, la fréquence des coups et blessures volontaires augmenterait avec la taille des agglomérations, du moins jusqu’à 100 000 habitants. Les écarts relevés pour ces faits seraient toutefois moindres que ceux relevés pour d’autres infractions. Les écarts entre les zones les plus et les moins impactées ne seraient en effet que de 1 à 3, alors qu’ils seraient de 1 à 60 pour les vols violents sans arme et de 1 à 11 pour les vols à main armée. Les communes rurales et les petites agglomérations seraient donc, à lire ce bilan, relativement moins épargnées dans ce domaine. Pour être plus précis, nous pouvons citer le rapport suivant lequel « la région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont les trois régions les plus exposées, avec plus de 4 victimes enregistrées pour 1000 habitants en 2016. Au contraire, la Bretagne est moins touchée que les autres régions avec 2,4 victimes pour 1000 habitants. L’Ouest de la France est en moyenne plus épargné que l’Est par ce type de délinquance. » On sait également que « ces violences ont des dynamiques différentes selon qu’elles se déroulent dans des lieux publics, au sein des ménages ou au travail ». Une géographie intéressante si on la combine avec les tendances politiques dessinées sur certains de ces territoires tout au long de cette année électorale qui s’achève.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 16/06/2017 - 08:59 - Signaler un abus Article inepte

    Les commentaires de cet avocat m'indiffèrent totalement. Les violences physiques sont toujours, médiatiquement et juridiquement, poursuivies et rapidement sanctionnées quand elles sont de "droite". Par contre elles sont minimisées ou totalement passées sous silence quand elles sont de "gauche" ou ethniquement sensibles. Ceci sans porter de jugement sur l'affaire NKM, uniquement sur le plan général. Ensuite cette personne fait partie du Barreau, donc immergée dans le système juridico-politique spécifique en France qui a perdu toute notion e ce qu'est la justice pour ne s'intéresser qu'au problème social de délinquant et évacuer le problème de la victime. Les juges passent leur temps à minimiser les actes de violence, quand ils ont la bonne orientation, et relaxent ou donnent des peines de principe jamais exécutées, aidés en cela par des avocats dont c'est le métier.

  • Par essentimo - 16/06/2017 - 09:48 - Signaler un abus NKM

    de gauche ou de droite l'agresseur ? Le fait qu'il n'apprécie manifestement pas Hidalgo à la Mairie de Paris donne à réfléchir !

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 09:59 - Signaler un abus Bobo et la toute puissance narcissique.

    Il y a une certaine inconscience à afficher ses convictions dans l'espace public alors que les citoyens sont a cran et prêts à passer à l'acte.

  • Par Anguerrand - 16/06/2017 - 10:25 - Signaler un abus Non Michèle Plahiers

    Comme aux USA ou l'on affiche devant sa porte ses préférences, on doit admettre toutes les opinions et la violence est à proscrire en démocratie. Plus ça va plus la violence est présente au point que certains ont peur de sortir dehors en particulier dans certains quartiers, alors même que l'on installe des immigrés à la Campagne. Cette violence n'est plus la démocratie et que prévoit notre president contre la violence et l'immigration ; rien, strictement rien. Il va avoir tous les pouvoirs à l'Assemblée et je crains d'avoir du Hollande bis . Quand on voit qu'il n'a pas réagit pour Bayrou, De Sarnez, Ferrand, ni ses candidats pourris dont un marchand de sommeil, on a dû soucis à se faire. 15° des votants auront plus de 400 députés aux ordres, ils ont même signé

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 10:38 - Signaler un abus Anguerrand

    Si vous avez lu mes commentaires, vous aurez compris qu'ils plus des sujet de bac ou de réflexion que des assertions. Le problème: faut-il répondre à la violence...par la violence (le retour à un Etat militaire que certains nous reprocherons aussi...). Pour vivre heureux vivons cachés est aussi valable que d'exposer une certaines disons assurance personelles naïve sacahnat que l'on vit entoures d'eznvieux (affaire Grégory), de pervers narcissiques et de personnes prêtes à en découdre (les ratés courent les rues,...). Voir le film espagnol: "Malveillance".

  • Par Ex abrupto - 16/06/2017 - 11:19 - Signaler un abus Comment se fait-il...

    .. qu'on ne dispose que de cette photo inlassablement montrée, grâce à laquelle on ne sait pas si on est avant le coup ou après, et si même il y a eu un coup. D'habitude on est envahi de vidéos qui permettraient de mieux comprendre ce qui est arrivé (coup de colère d'un mal embouché ou provocation organisée). Du coup l'unanimisme médiatique me parait suspect. J'ai l'impression qu'il y a une exploitation démesurée de cette agression par une candidate en difficulté. Déséquilibrée et sans doute fatiguée par sa difficile campagne elle s'est peut-être cogné sérieusement la tête en tombant avec des séquelles qui ont peut-être à voir avec une campagne éprouvante; Je ne peux m'empêcher de penser à BORLOO demandant à Sarkosy de le débarrasser de NKM qu'il ne pouvait plus supporter ("débarrasse moi de cette garce" parait-il) Ceci étant on ne doit pas bousculer une femme, même avec une fleur....

  • Par Beredan - 16/06/2017 - 12:11 - Signaler un abus Le boulet que LR tente de refiler à LREM ....

    Ça a l'air en bonne voie ....

  • Par lasenorita - 16/06/2017 - 13:28 - Signaler un abus Notre ''Justice'' est responsable!

    Nos policiers risquent leur vie en arrêtant des délinquants (souvent armés)..et nos ''Juges'' les relâchent! Les voyous savent qu'ils peuvent se permettre de tuer des honnêtes gens, ...eux, ils ne seront pas tués!

  • Par jurgio - 16/06/2017 - 13:45 - Signaler un abus L'impuissance aussi de ne pas pouvoir jamais être entendu

    Alors que l'ombre macronesque de la non-pluralité s'agrandit, la brutalité refait surface. Comme il est vrai que les personnes qui ont des têtes à claques sont les plus exposées.

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 13:46 - Signaler un abus Relu

    Anguerrand Si vous avez lu mes commentaires, vous aurez compris qu'ils sont plus des sujet de bac ou de réflexion que des assertions. Le problème: faut-il répondre à la violence...par la violence (le retour à un Etat militaire que certains nous reprocherons aussi...). Pour vivre heureux vivons cachés est aussi valable que d'exposer une certaines disons assurance personelles naïve sachant que l'on vit entourés d'envieux (affaire Grégory), de pervers narcissiques et de personnes prêtes à en découdre (les ratés courent les rues,...). Voir le film espagnol: "Malveillance".

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 13:50 - Signaler un abus Bobos

    Les bobos d'aujourd'hui sont un peu comme les juis en 1940. Je leur conseille juste de faire gaffe. Il ne fait pas bon d'afficher une certaines réussite. Quelle soit finanacière, esthétiques (les beaux-beaux), intellectuelles (nous on détient le savoir,...), l'élité (nous avons le pouvoir, sommes dans la franc, mac, et j'en passe). Macron a tort de se présenter comme le Kennedy des temps modernes.....

  • Par Michèle Plahiers - 16/06/2017 - 13:52 - Signaler un abus .Relu

    Les bobos d'aujourd'hui sont un peu comme les juifs en 1940. Je leur conseille juste de faire gaffe. Il ne fait pas bon d'afficher une certaines réussites. Quelle soit financière, esthétique (les beaux-beaux), intellectuelles (nous, on détient le savoir,...), l'élite (nous avons le pouvoir, sommes dans la franc, mac, et j'en passe). Macron a tort de se présenter comme le Kennedy des temps modernes.....

  • Par Aghir - 16/06/2017 - 15:10 - Signaler un abus Si les politiques

    cessaient de provoquer la population par leur comportement, leurs déclarations, leurs mensonges, leurs promesses non tenues, leur train de vie....etc, ce type de violence disparaîtrait.

  • Par Neurohr Alain - 16/06/2017 - 15:42 - Signaler un abus Pas clair

    Personnellement, je préfèrerais recevoir une poignée de tracts par la figure qu'une caillasse comme ça arrive aux pompiers et policiers de banlieue.

  • Par tubixray - 16/06/2017 - 17:34 - Signaler un abus Merci Hollande et Taubira ...

    ... d'avoir jeté aux ordures le plan de construction de 25 00 places de détention lancé par le gouvernement Sarkozy ... L'extrait de l'article " règle permettant, jusqu’à deux ans de prison ferme, de ne pas effectuer ne serait-ce qu’une seule journée en détention" est effroyable avec comme conséquence le stock de 100 000 peines de détention non exécutées ... Nous sommes tous des victimes de cette justice de gauche qui méprise l'honnête citoyen tout en bavant son idéologie .... Souhaitons que F. Bayrou en tienne compte ....

  • Par Deudeuche - 16/06/2017 - 17:40 - Signaler un abus Même si elle est une Bobo de m

    C'est pas une raison de l'agresser.

  • Par atlante29 - 16/06/2017 - 17:59 - Signaler un abus on peut

    quand même en ressortir que le problème est nettement posé : quelles solutions ?

  • Par Gré - 16/06/2017 - 18:01 - Signaler un abus Un citoyen n'a pas le droit

    Un citoyen n'a pas le droit de se faire justice lui-même. Dans l'idéal, c'est vrai. Mais il ne faut pas oublier le premier de ses droits, qui est le droit à avoir justice. Et quand on lit qu'une victime qui porte plainte n'a pas droit à une assistance juridique, ce n'est pas gagné. Je peux comprendre ceux qui partent du principe qu'"il vaut mieux un mauvais arrangement qu'un bon procès"

  • Par joseph jean - 16/06/2017 - 18:25 - Signaler un abus méfiance

    j'ai essayé de voir la video tourné par les journaliste de la soit disant agression physique , elle est censurée , par contre sur un journal suisse on en sait un peu plus , ca mérite le détours . je craint qu'on nous enfume une fois de plus , elle a été agressée verbalement ,on peut dire ca , en même temps certain politiques collectionnent les insultes et jet d'œufs ou projectiles, sans tomber pour autant en syncope . Mais la je ne pense pas que c'est le cas , je pense quelle est très fatiguée ,le surmenage , la chaleur ou autres .. D'ailleurs le coupable ne seras pas trop inquiété malgré la plainte contre lui, ce seras la preuve que l'on nous enfume . Cela reste mon avis perso

  • Par lepaysan - 16/06/2017 - 19:58 - Signaler un abus D'ou viens cette violence de notre société

    L'intolérance, d'abord de l'administration face aux citoyens, l'individualisme, le matérialisme, l'élitisme,les a-prioris, la jalousie, notre société francaise est bien malade,

  • Par vangog - 16/06/2017 - 21:00 - Signaler un abus La société de Vidocq aussi, était violente...

    mais c'était alors du couteau que donnaient les malfrats...aujourd'hui, on parle de violence pour un évanouissement de bobo...pas le même degré!

  • Par OLYTTEUS - 17/06/2017 - 09:23 - Signaler un abus NKM la star

    Lors de sa campagne pour décrocher la mairie de Paris,des parisiens ulcérés par NKM m'ont montré ses photos : incroyable,elle s'était faite plus actrice de de cinéma qu'autre chose,prenant la pose en forêt... indignité de cette dame qui a fait de la politique son métier etje ne souhaite que la voir balayée et pas recyclée dans une organisation étatique comme beaucoup des balayés vont le faire. La France mérite mieux que les NKM. La violence est nuisible etdangereuse mais il y a un tel décalage entre pseudoélite et le citoyen lambda que, oui les bobos sont honnis par par celui-ci.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Guillaume Jeanson

Maître Guillaume Jeanson est avocat au Barreau de Paris. Il est également porte-parole de l’Institut pour la Justice.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€