Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Départementales : le sondage sur les motivations des électeurs FN que Manuel Valls et les autres responsables de gauche comme de droite seraient bien inspirés de lire

Le Premier ministre a déclaré hier "avoir peur" que la France "se fracasse contre le Front national", qui pourrait, selon lui, réaliser un "score sans précédent" aux élections départementales. Le sondage Ifop pour Atlantico sur ce sujet ne devrait pas le rassurer : si 39% des électeurs ayant l'intention de voter pour le Front national aux élections départementales expliquent qu'ils le feront pour exprimer leur mécontentement, ils sont aussi 41% à déclarer partager le constat que fait le FN sur l'état de la France.

Sondage Ifop exclusif pour Atlantico

Publié le
Info Atlantico
Départementales : le sondage sur les motivations des électeurs FN que Manuel Valls et les autres responsables de gauche comme de droite seraient bien inspirés de lire

Ce que veulent les partisans du FN Crédit Reuters

Atlantico : La première question du sondage Ifop pour Atlantico concerne les motivations du vote des électeurs du Front national. Vous leur avez demandé quelles étaient la raison première, puis les secondaires, pour lesquelles ils votaient pour ce parti. Que ressort-il du questionnaire ?

Jérôme Fourquet : Ce que l’on constate, c’est qu’à deux semaines des élections départementales, différents enquêtes d’opinion montrent que le Front national est toujours en dynamique et qu’il pourrait, éventuellement, arriver en pole-position au soir du premier tour, ou du moins s’installer à un niveau très élevé, aux alentours de 29 ou 30%. C’est inédit, surtout que nous parlons d’un scrutin local qui n’est pas spécialement réputé comme favorable au Front national, celui-ci déploie son potentiel électoral plutôt sur des scrutins nationaux.

Nous souhaitions travailler et réfléchir sur ce qui pouvait encore freiner cette dynamique et empêcher des électeurs de voter Front national, et, au contraire, savoir sur quels ressorts ce vote s’appuyait.

Avec la première question, nous avons exploré un certain nombre d’arguments et de thématiques. Ce qui ressort, c’est que la dimension protestataire de voter demeure toujours très importantes. Elle se place en tête du critère de la première citation, avec 27%. C’est ce qui arrive en tête. Mais, quand on dit que le Front national est d’abord et avant tout un vote protestataire, on voit que cela est à nuancer. Arrive en deuxième position, à 19%, la raison du « partage du constat que fait le parti sur l’état de la France », et ensuite, avec 16%, les questions d’immigration, et 15% sur « ce parti se soucie des gens comme vous ». Si on regarde maintenant sur le total des citations, c’est-à-dire toutes les autres raisons que peuvent donner les électeurs autres que la première, car les gens votent sûrement sur plusieurs critères, la dimension protestataire est égale au constat partagé sur l’état de la France, puis arrive la question de l’immigration et la proximité du Front national par rapport aux gens comme soi. La palette est donc plus large que l’aspect protestataire ou que les simples questions d’identité ou d’immigration.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Il y a également, la capacité d’être en empathie ou en proximité avec toutes une partie de la population, mais également que la grille de lecture et l’analyse des évènements ou de l’état de la société que le FN propose correspondent à ce que pense l’électeur sur ces sujets. S’intéresser à la seule dimension protestataire est donc paresseux intellectuellement, car on oublie toute une partie du problème. Cela laisse penser que l’on en n’a pas fini avec le Front national, car s’il avait une dimension purement protestataire, on pourrait se dire qu’à partir du moment où les choses s’amélioreront, les moeurs politiques se civilisaient et qu’on abandonnait la politique politicienne, le ressentiment vis à vis de la classe politique traditionnel se dégonflerait, et le vote FN par la même l’occasion.

Or, compte autant, le partage du constat effectué sur l’état de la France. Le FN est là depuis 30 ans, et il a fourni à toute une série de gens, une grille de lecture à laquelle ces derniers adhèrent, et les évènements les confortent dans leur jugement, je pense notamment à la gestion des flux migratoires, aux attentats de janvier. Tout ça se consolide et fait en sorte qu’aujourd’hui, un certain nombre de critiques formulées par des intellectuels, ou des médias, sur le FN, ratent leur cible. Quand on dit « si on sortait de l’euro,  grâce à la politique économique du FN, on irait mieux », on voit qu’effectivement ce n’est pas ce programme économique qui motive le plus les électeurs, mais à l’inversement, dire « le programme économique du FN mènera à la ruine » n’est pas vraiment le sujet, car ce n’est pas la raison principale du vote. Le sujet c’est : l’état de la France, comment on en est arrivé là, et la grille de lecture sur ce sujet est fournie par le Front.

On apprend également que la question de l’immigration est un ressort qui continue à fonctionner très bien, par ailleurs on avait ajouté à l’item « les critiques adressées sur certains propos antisémites ou anti-républicains vous paraissent infondées », donc les électeurs assument très bien. Pour ceux qui attaquent le FN, il faudrait donc changer d’angle d’attaque.

Le quatrième ressort le plus puissant est celui qui affirme que « le FN est le parti qui se soucie des gens comme vous », là nous sommes des remarques du type « quand Marine Le Pen parle, je comprends ce qu’elle dit », « elle, elle sait ce que l’on endure et on vit et parle des problèmes quotidiens alors que les autres sont déconnectés de la réalité ». C’est également un registre très important et une vraie marque du Front national que les autres partis ont parfois du mal à répliquer. Cela passe par toute une série de choses : la personnalité des candidats, les angles choisis pour évoquer tel ou tel sujet. Une récente étude qu’on a réalisé et basée sur les données du ministère de l’intérieur sur les profils des candidats qui se présentent aux départementales, montre que, parmi les candidats, du Front national, on trouve le plus de catégories populaires, ouvriers ou employés du privé, alors qu’on n’en trouve quasiment pas dans les rangs du PS, qui fait la part belle aux gens du public, en activité ou en retraite. On voit bien que l’on est sur un vote qui se nourrit et se déploie à partir de plusieurs ressorts, registres ou répertoires. La palette est considérablement élargi, ces leviers se sont consolidés, et c’est également ce qui explique qu’on soit à un niveau aussi élevé aujourd’hui et qu’il n’est pas près de baisser significativement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par TortugaP - 09/03/2015 - 08:57 - Signaler un abus Ils ne le liront pas … trop peur de se voir dans le miroir ...

    Ils ne veulent pas voir la vérité en face, c’est la démagogie du PS qui alimente le FN qui ne fait que de la surenchère démagog a ce que fait le PS, tout comme le FDG dont le FN est très très proche idéologiquement. Ils ajoutent la haine des étrangers boucs émissaires, mais dans l’aveuglement dogmatique et le rejet d’une partie de la population, le PS se place la. .. ils n’aiment pas les riches, quant 1% de la population paye 30 des impôts, et les 10% les plus riches payent 75% des impôts, ne laissant que 25% a la classe moyenne « écrasée » par les impôts … Supprimer la 1ere tranche d’impôt, c’est démago, c’est du pur FN, rejeter la faute sur l’euro ou l’Europe, c’est PS, et FN, peut-être même UMP / NS … Le FN ne se distingue que par une absence complète de scrupule à pousser la démagogie et la haine un cran plus loin … bcp trop loin, au-delà de l’acceptable …

  • Par sandhom - 09/03/2015 - 09:57 - Signaler un abus Les choses et le regard

    Les choses et le regard semblent changer un peu sur la société pour pour plus de variations et de réalisme, que l'on soit pro-FN ou pas. Le passage du PS et la gauche en général, et la crise auront eu le mérite de déciller une bonne partie de la population sur les discours, les promesses, la presse, la justice sauf sur l'économie où les mêmes naïfs qui ont pu voter pour la gauche sont prêts à voter pour une économie FN, un Mélenchon grec en jupon puissance 10. On en frémit.

  • Par chrisbord - 09/03/2015 - 10:06 - Signaler un abus Tiens dons

    Cela fait des lustres qu"ILS" nous plument joyeusement, la droite comme la gauche et la France dans tout cela ? ILS S'EN FICHENT" totalement. Ils nous nous ont tout pris. Les grandes fortunes sont parties de France vu les impositions dantesques.Vendu le pays a des pétrodollars ou a des fonds de pension. Je souhaiterais que ces tristes sires de tous crins finissent en prison avec obligation de rendre tout ce qui a été dilapidé pour leurs bons plaisirs ! Et Mr Valls pense plutôt a ses valseuses qu'a notre pays qu'il brade a un vie communautaires que les français ne souhaitent pas ! Le FN n'a jamais été aux affaires. Cela ne pourra pas être pire que maintenant !

  • Par vangog - 09/03/2015 - 10:14 - Signaler un abus Comme conséquence aux politiques UMPS, la France se

    délite... Et les politiciens UMP, UDI, PS, et consorts suivis de leur escouade de journaleux et sondeurs aux ordres se posent les questions "essentielles" pour les Francais: " qu'est ce qui fait monter le FN? C'est toi, non, c'est pas moi! Pourquoi le FN monte? Parcequ'il est demago! Quand et comment le FN va-t-il redescendre? on espère, mais on sait pas!...nuls, les UMPS sont aussi nuls en politique qu'en économie! comme le capitaine du Titanic qui voit arriver les icebergs, et fait recompter les ronds de serviette, tout en croyant que son navire est insubmersible, et tout en sachant que les chaloupes de sauvetage sont insuffisantes...

  • Par Neurohr Alain - 09/03/2015 - 10:40 - Signaler un abus Inconscient faussaire ou nullité en arithmétique ?

    ''Si le parti fait 30 %, il y a tout de même 90% des gens qui n'ont pas envie de voter pour lui."

  • Par Haddock36 - 09/03/2015 - 10:45 - Signaler un abus nul, nuls, nuls

    Ce sont les français qui sont nuls, Mr Vangog. Ils sont sans cesse en train de râler mais réélisent toujours les mêmes professionnels de la politique depuis 50 ans. On leur proposerait à choisir entre Yannik Noah et un PDG comme par exemple Benoist Potier qui dirige la Société Air Liquide, ils préfèreraient choisir le premier parce qu'ils n'aiment pas les patrons. Et pourtant un homme qui dirige brillamment une entreprise qui emploie plus de 100.000 salariés pourrait diriger l'entreprise France au moins aussi bien qu'un minus comme Hollande. Alors cessez de baver sur les nuls qui nous gouvernent car ils sont à l'image de ceux qui les élisent.

  • Par Anguerrand - 09/03/2015 - 10:58 - Signaler un abus Bien d'accord avec TortugaP/ sandhom/ chrisbord

    Tout le monde est bien d'accord avec le patriotisme que le FNPS pense défendre SEUL alors qu'il n'en a pas, heureusement l'exclusivité. Je suis d'accord pour constater que la gauche a fait une politique économiquement désastreuse. Par contre que les français ne veulent pas se rendre compte que le FN va nous servir une politique economique non pas de droite mais d'extrême gauche. MLPS soutient Syriza, parti d'extrême gauche s'il en est et qui a menti sur les promesses faites à ses electeurs uniquement pour etre elu, que le FN présente des CGT comme candidat, quand le FN soutient les greves de la SNCF, comment ne veulent ils pas voir que ce parti n'est plus de droite mais un authentique nouveau parti d'extrême GAUCHE. La retraite à 60 ans, un SMIG a 2.000 € , le recrutement de nouveaux fonctionnaires, comment les français peuvent ils encore croire à des balivernes pareilles? MLP au pouvoir fera ce qu'a fait Tsipras en Grece, renoncer à ses promesses à peine 3 semaines après son élection. Ce qu'il faut à la France, c'est un VRAI PARTI DE DROITE, patriote et qui ne mènera pas une politique de gauche comme le veut le FN, apres 5 ans de Hollande. Attendons 2017, on verra d'ici la!

  • Par cloette - 09/03/2015 - 11:06 - Signaler un abus Le PS

    est par terre, c'est la faute à Pépère , il est dans le ruisseau, la faute à Philippot.

  • Par l'enclume - 09/03/2015 - 11:32 - Signaler un abus That's the question

    Par Neurohr Alain - 09/03/2015 - 10:40 - Inconscient faussaire ou nullité en arithmétique ?" Le plus nul n'est pas celui que l'on croit. 50% d'abstention, 30% des 50% restants = 15 % des inscrits, cela fait 85% qui ne votent pas FN.

  • Par zouk - 09/03/2015 - 11:45 - Signaler un abus Incompétence du FN?

    Pas si sûr au regard de ceux qui nous gouvernent ou nous ont gouvernés depuis Pompidou avec une exception pour le tandem Balladur-Mitterand. Quels ravages devons nous à Chirac et quel Président aurait été Balladur! Et Sarkozy n'a rien arrangé et enfin soyons miséricordieux pour cette fausse monnaie de Hollande. Sachant ce qu'il est, nous l'avons élu! Quels veaux sommes nous!

  • Par cloette - 09/03/2015 - 11:47 - Signaler un abus @l'enclume

    Oui mais alors 20% des inscrits votent autre chose que FN , cela fait 80% qui votent FN ! Elle va passer au 1er tour en 2017 !

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 11:55 - Signaler un abus @LE FN DE NOS JOURS EST EN EMPTHIE AUPRES DES FRANCAIS

    Comme le parti communiste français l'était avec les français dans les années 70, c'est pour cela que le FN a copié le programme économique de la gauche. Guère plus différent de celui du front de gauche sans le sujet de l 'immigration et de la sécurité et son rapprochement avec les communistes grecs comme A. Tsipras . il faut se poser la question à quand se rapprocheront - ils de Mélanchon ??. Peut-être que nos concitoyens devraient prendre conscience de ce fait , et cela pour éviter qu'ils ne fassent erreur sur la marchandise .

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 11:57 - Signaler un abus LIRE LE FN DE NOS JOURS EST EN EMPATHIE AUPRES DES....

    Erreur de clavier .

  • Par cloette - 09/03/2015 - 12:43 - Signaler un abus Arcole

    Je pense que le raisonnement du FN est purement économique .Il ne tente pas de copier le PC , il est liberaĺ disons capitaliste d'Etat

  • Par Leucate - 09/03/2015 - 12:55 - Signaler un abus @ arcole 34

    ""Comme le parti communiste français l'était avec les français dans les années 70,""" écrivez-vous. Le PCF n'était pas un parti français mais une Eglise dont la ville sainte était Moscou, siège de l'Internationale communiste dite aussi III° Internationale. Comme le disait si bien Leon Blum lors des grèves insurrectionnelles de 1947/1948, les communistes ne sont pas à gauche, ils sont à l'Est. L'Eglise marxiste-léniniste voulait répandre sa foi dans le monde par le glaive et la subversion, aidée en cela par une énorme mécanique militaire qui menaçait l'Europe occidentale par la perspective d'une grande charge de blindés par la trouée de Fulda. Je le sais, en 1970, officier de réserve, je montais la garde les yeux fixés sur la Tchecoslovaquie et la RDA en attendant le jour où le rouleau compresseur des forces du Pacte de Varsovie se mette en marche dans une ambiance de guerre NBC. La doxa de la droite molle, les branches auxquelles elle raccroche sa propagande, serait que le FN a copié le front de gauche. Il n'a rien copié du tout, il se fout du FdG comme du drapeau rouge, il est assez grand pour avoir ses idées et les mettre par écrit dans un programme, ce que ne font pas les autres

  • Par 2bout - 09/03/2015 - 13:42 - Signaler un abus En complément au commentaire de Tortuga,

    il faudrait rajouter ce que vangog relève également : les instituts de sondage dont l'a subjectivité apparaît au-délà de la formulation des questions : "Nous souhaitons travailler et réfléchir sur ce qui pourrait encore freiner cette dynamique ...". Une remarque Mr Fourquet, sans même parler d'éthique, ou alors je n'ai pas bien compris ce qu'était votre métier : il n'y a pas mieux pour conforter dans son choix l'électeur du FN.

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 14:58 - Signaler un abus @cloette - 09/03/2015 - 12:43

    Et oui le fameux dilemme entre le choix d'un capitalisme d'état made in URSS et un capitalisme marchand version libérale ?. Disons que le FN en faisant un copier coller ne prend pas grand risque cela rapporte beaucoup en période électorale et ne coûte pas bien cher. Et puis on appelle ça la triangulation lorsque je vais sur le terrain idéologique de l'adversaire et tout le monde s'accorde à la dire qu'en matière politique le FN va braconner sur les terres de la gauche surtout dans le nord de la France et plus sécuritaire dans le sud est . rien de bien neuf n'est apporté dans le débat politique par le FN et surtout depuis l'arrivée de MLP .De toute façon la référence et le souhait de la victoire des communistes et radicaux de la gauche grecque et de son leader le communiste Tsipras a bien été émis par MLP ??. Oui ou non , les prises de position de MLP , Philippot sont bien le reflet de la ligne politique du FN , approuvés par ses instances nationales ?. Ou alors dans le cas contraire c'est un exercice solitaire du pouvoir qui serait articulé autour d'un culte de la personnalité , cela ne vous rappelle rien , du moins si cela n'est pas ça cela y ressemble au made in ex URSS. Non ?.

  • Par Anguerrand - 09/03/2015 - 15:13 - Signaler un abus A arcole34

    Vous avez totalement raison, Philippot vient tout droit de la gauche et autre ressemblance avec l'URSS c'est bien l'élection a 99,9% de MLP. Un score democratique comme à cette bonne époque de l'URSS ou des dictatures africaines, sachant qu'au FN il y a au moins 3 courants opposés à la ligne politique défendue par MLP. Tout ça sent la démocratie a plein nez!....

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 15:20 - Signaler un abus @Leucate -09/03/2015 - 12:55

    Je suis désolé mais c'est Guy mollet qui est l'auteur de la citation que vous attribuez à Léon Blum . Vous avez raison car vous saviez très bien qu'à cette époque la plupart des régiments de blindé , d'artillerie , de génie étaient stationnés dans le Nord Est de la France. dans les années 80 lorsque je servais dans l' Armée nos cadres ne se faisaient pas d'illusions sur nos sorts en cas de conflit , sachant que les chars du pacte de Varsovie n' étaient qu'à 24 heures de Strasbourg , que d'abord il y aurait un choc nucléaire en RFA, puis l'assaut des tanks d'Ivan . Notre rôle était de se faire tuer sur place pour retarder un maximum les forces de l'adversaire, et pour pouvoir organiser une future résistance . Après il n'y a pas de doxa de la droite molle mais des faits établis ,celui de copier un programme économique n'implique pas d'y adhérer , il suffit pour cela de voir votre réaction mais de gagner pour vos responsables des parts de marché dans le domaine électoraliste . C'est peut-être là que réside l'escroquerie politique et surtout morale , vous ne pensez pas ?. Et puis vous le savez très bien qu'en matière religieuse , tous les chemins mènent à Rome .

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 15:29 - Signaler un abus @Anguerrand - 09/03/2015 - 15:13

    En fait le FN a opéré un virage idéologique à 180° passant d'un nationalisme d'extrême droite à une extrême gauche nationaliste avec pour grand idéologues Florian Philippot et les transfuges tant du NPA que de LO . Ils peuvent le nier autant qu'ils le veulent mais les faits eux sont l et bien réels , les Enguelman et Legrand existent bien et ont été intégrés dans les instances nationales du Front par MLP et Philippot. ce n'est pas une invention de l'UMPS quand même.

  • Par bjorn borg - 09/03/2015 - 15:54 - Signaler un abus Philippot

    a séduit Marine. Que fait-elle de son compagnon? Juste un faire valoir ?? Marine, à moins d'un sursaut de dernier moment court à la catastrophe. Personne n'est donc pour la ligne politique de Marion/ Chauprade. Aymeric Chauprade a été évincé comme un malpropre. On peut, légitiment, se poser des questions sur l'avenir politique de Marine suite à ces écarts de ligne politique.

  • Par ALAIN B - 09/03/2015 - 16:20 - Signaler un abus moi je vote FN

    Les propos discriminatoires de VALLS envers ce parti sont indignes d'un premier ministre......Les socialistes sont seules responsables de cette situation. En 2017 vous pouvez êtes sures qu'il n'y aura pas de second tours ......... UMPS n'a rien compris et se fout des attentes des français .....

  • Par dimer - 09/03/2015 - 16:33 - Signaler un abus drôles de sondeurs

    qui font un sondage pour sur " ce qui pouvait encore freiner cette dynamique et empêcher des électeurs de voter Front national, et, ......" celà montre l'engagement de l'IFOP !!!! voire surtout la 3éme question ou l'on demande si on adhère aux idées de FN sur l'immigration et aux soi disants propos racistes du FN. CE SONDAGE EST UN HONTE!!!!!!

  • Par cloette - 09/03/2015 - 16:54 - Signaler un abus Philippot

    Bjorn Borg et Arcole , philippot était chevejnementiste , celui qui disait qu'il l fallait apprendre aux élèves du primaire à lire ecrire et compter, qui disait un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne , toute ressemblance avec la Hollandie au grand complet écolos et PC compris n'existe pas , Chevenement a été un rare homme de gauche ni démagogique ni pas honnête, le choix de Marine est loin d'être un mauvais choix comme le pense Bjorn, ni une direction vers un totalitarisme soviétique comme le croit Arcole, les sondages en sa faveur prouve qu'elle a raison de le faire, et son retour au social dans une Europe qui devient une extension du domaine de l'alienation en la livrant au culte de l'individu et aux lobbies tous azimuts.

  • Par Ganesha - 09/03/2015 - 16:59 - Signaler un abus Myxomatose

    Amusez-vous : criez ici ''Marine est Communiste'' , et vous verrez aussitôt quelques commentateurs courir se réfugier dans leur terrier, comme des lapins atteints de myxomatose ! La France est une démocratie : elle a connu de nombreux partisans des privilèges de la noblesse et de la Monarchie Absolue en 1789, des pétainistes en 1944, des partisans de l'Algérie Française en 1962 et des opposants farouches à l'avortement en 1974, mais, par bonheur, nous finissons toujours par progresser !

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 17:00 - Signaler un abus @Alain B - 09/03/2015 vous avez fait votre choix

    Tant mieux pour vous et cela est respectable, cependant souffrez que tout le monde ne vote pas comme vous , l'on appelle cela la démocratie . Je suppose que c'est vous le FNPS qui ne comprenez rien du tout , quand à vous avancez à dire que l 'UMPS se fout des français , c'est vite dit . Car je vous rappelle que le FNPS n' a absolument pas le monopole du patriotisme , de l'amour de la France, et du bien de ses habitants .

  • Par cloette - 09/03/2015 - 17:12 - Signaler un abus Suite de la phrase

    est loin d'être idiot , c'est une façon d'apporter un peu d'humanité dans un monde qui se déshumanise totalement

  • Par arcole 34 - 09/03/2015 - 17:16 - Signaler un abus @cloette - 09/03/2015 - 16:54 - AU SUJET DE CHEVENEMENT

    Une chose est sure , il faudrait rappeler que JP Chevènement à l'origine a été l'un des fondateurs du PSU et de la CFDT , puis au congrès d'Epinay avec son courant CERES Socialisme et République , il s'allia avec François Mitterrand pour l'aider à s'emparer de la SFIO , pour isoler Guy Mollet et contribua avec Mitterrand à créer le parti socialiste actuel. Pour être un homme d'idées , il en était un mais essentiellement guidé par ses intérêts propres . Si sa pensée est devenue incontournable au Fn , cela rejoint ce que je vous dit dans mon commentaire précèdent que le Fn est passé d'une extrême droite nationaliste à un mouvement d'extrême gauche nationaliste , quoi qu'en pense les esprits chagrins aficionados de MLP sur ce site . Car jusqu'à plus d'informations les Philippot, Enguelman , Legrand , Collard ils sortent du couvent des Petits oiseaux , j'entends politiquement ?. Après c'est votre avis et je le respecte mais je n'ai pas la même approche que vous en cette matière , mais je ne suis pas convaincu que la lutte contre un individualisme forcené passe par l'instauration d'une forme de socialisme collectiviste lui aussi tout aussi forcené .

  • Par cloette - 09/03/2015 - 17:30 - Signaler un abus Arcole

    On est plus près en Europe d'un individualisme forcené que chez le FN à un collectivisme à la soviétique ! Que dire d'une Europe ii va légaliser la GPA ignoble commerce qui ressemble à de l'esclavage des femmes pauvres pour satisfaire à des caprices de riches, avec des États qui courbent l'échine et en passant outre aux volonté des autres, une Europe de l'Argent Roi au-dessus des scrupules , une Europe qui n'est pas florissante du tout , qui n'amuse aucun rapport avec sa grandeur passée .

  • Par cloette - 09/03/2015 - 17:32 - Signaler un abus Clavier qui disjoncte

    Qui n'a plus ( et non n'amuse )

  • Par Anguerrand - 09/03/2015 - 18:44 - Signaler un abus MLP se fait discrète ( neutre) sur certains sujets

    Toujours pour ratisser large de droite à gauche comme sur la GPA , PMA ou le mariage gay. Marion et Collard sont plus couillus et n'ont pas peur de fâcher les electeurs des deux bords. Avec un électorat maintenant majoritairement de gauche piqué au PS et qq electeurs de droite, ça va faire une sacrée bouillabaisse politique. Pire que le PS actuel pret a exploser. Bon courage a MLP qui promet tout et son contraire, surtout quand ça n'est pas réalisable. Syriza n'est pas loin.

  • Par Leucate - 09/03/2015 - 19:25 - Signaler un abus @Arcole 34 - pourquoi le FN n'est-il pas de gauche ?

    Il y a un jeu de carte appelé le jeu des sept familles. Concernant le FN, sa matrice est à droite toute. On peut même nommer le parti d'origine, le Centre National des Indépendants et Paysans. Il n'a jamais été marxiste ou marxiste-léniniste et le drapeau rouge n'est pas son emblème. Il est bonapartiste, comme l'était aussi le parti gaulliste et comme le furent les partisans le second empire. Ce qui caractérise le bonapartisme, c'est le souci de la grandeur de la France, le mépris des élites naturelles ce qui l'amène à demander fréquemment son avis au Peuple souverain, le plébiscite sous le second empire, le recours au référendum à l'époque de la république gaullienne. A noter que, de 1815 au coup d'Etat de 1851, ni la droite légitimiste (royaliste) ni la droite d'argent (orléaniste) ne faisaient la différence entre les républicains et les bonapartistes et sans doute non plus les républicains et leurs cousins entre eux. C'est lorsque le prince-président prit le pouvoir sur la Chambre que la césure se fit. Donc la dernière caractéristique du bonapartiste est de vouloir coller au peuple réel. Que des gens venus de la gauche marxiste rejoignent la droite patriote est bon signe.

  • Par winnie - 10/03/2015 - 07:29 - Signaler un abus Mais quel est donc,

    Ce grand danger dont le FN menacerait la France ? Et bien que l'UMPS ne puisse plus tout ce permettre,quand ça fait 30 ans que ça dur,c'est dur !

  • Par arcole 34 - 10/03/2015 - 10:00 - Signaler un abus @Leucate - 09/03/2015 - 19:25 - UNE PETITE CONFUSION

    Je suis désolé de vous contre dire mais le CNIP le parti d'Antoine Pinay , le père du franc fort qui était ministre du Gal de Gaulle , son parti des indépendants et paysans avait des idées pro européenne, atlantiste et proaméricaine . je vous rappelle qu'Antoine Pinay quitta le gouvernement du Gal en 1960 suite à la décision du président de demander à la flotte française du Midi de quitter le commandement intégré de l'OTAN . de plus le CNIP combattait la conception gaullienne d'indépendance nationale ayant pour clé de voûte l'arme nucléaire , tout comme en 1953 il avait défendu la CED . L'ancêtre du FN fut plutôt le mouvement poujadiste puisque JMLP fut élu député poujadiste à la fin des années 50, il s'est passé des années depuis et je ne pense pas qu'en cette époque un Philippot , Enguelman , Collard , Legrand aient été reçus à bras ouverts au CNIP, en tout cas ce parti était loin d'attirer des gens de gauche comme le fait actuellement le FN . Après je connais comme vous l'œuvre de feu le professeur René Rémond qui réécrira son ouvrage fondamental pour les sciences politiques . vous procédez par amalgames d'idées n' ayant rien à voir entre elles .Comparaison n'est pas raison .

  • Par myc11 - 10/03/2015 - 10:51 - Signaler un abus Capitalisme d'Etat? Le seul vrai capitalisme est aux USA.

    La France n'est pas capitaliste, sa structure administrative est issue du colonialisme de plusieurs siècles, son économie est un mélange de corporatisme, de consumérisme, sa politique évolue comme une tortue depuis la révolution. La liberté n'est pas sa devise, c'est un Etat qui se veut de droit, mais de quel droit? On devrait réécrire la devise Liberté Fraternité Egalité pour dire Egalité Fraternité Liberté, ce qui serait absurde mais tellement le miroir de notre réalité. Les Français ont cette inversion dans leur pensée. Voilà pourquoi les jeunes se sauvent.

  • Par vangog - 11/03/2015 - 00:36 - Signaler un abus @Haddock 36 10:80 non, je ne suis pas d'accord avec vous!

    Certes, les Francais se sont fait manipuler par des gens plus forts qu'eux sur le plan de la manipulation, mais tellement plus faibles sur le plan de l'économie et de l'abnégation. Quelle que soit la force de ses instruments, et Dieu sait si les Medias, les associations et les syndicats sont devenus les instruments du pouvoir minoritaire, toute manipulation rencontre une fin. Le moment est venu pour les Francais de sortir de ce cauchemar éveillé! Car le manipulateur UMPS est allé trop loin et s'est brûlé les ailes. Tout devient limpide, dès lors que les Francais décident que la vérité devra diriger, dorénavant, la vie de leur pays, sans toutes les séduisantes compromissions du passé. Il suffit de le vouloir, puis de le décider...

  • Par FIGAROCB - 11/03/2015 - 10:24 - Signaler un abus POURQUOI LE F.N. ?

    Si les Français deviennent de plus en plus partisans du vote F.N., ce n'est évidemment pas en raison des propositions avancées par ce parti en matière économique : Elles se rapprochent peu ou prou de celles de M. MÉLENCHON ! Non, ce que les électeurs veulent c'est un changment radical de politique en matière d'immigration, de naturalisation, et de sécurité. Que l'on le veille ou non, il y a bien corélation entre l'immigration et l'insécurité ! Malgrré tout ce qui est fait par le pouvoir et la "grosse presse" pour cacher cet état de fait, les français ne sont pas des imbéciles ! Lorsque l'on nous parle de "jeunes déjà connus des services de police", tout le monde a compris !! Assez de cette mascarade et ces "faux culs" ! IL FAUT CRIER LA VÉRITÉ : seul le vote FRONT NATIONAL le permet, la droite classique n'ose pas le mettre dans son programme : il ne faut pas faire d"amalgame ! Quel politique aura le courage de fairee comme en SUISSE : un référendum sur la construction ou non de moquées par exemple ? ou bien continuer à verser l'AME ? etc.. Ce n'est pas demain la veille !!! DOMMAGE.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€