Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Cour des comptes soulève un scandale à 300 millions d'euros dans l'Education Nationale

Il paraît que l’Education Nationale n’a pas d’argent! et même qu’elle s’en plaint beaucoup. Pourtant, la Cour des Comptes vient de lever un fameux lièvre...

Coûteux

Publié le
La Cour des comptes soulève un scandale à 300 millions d'euros dans l'Education Nationale

Il paraît que l’Education Nationale n’a pas d’argent! et même qu’elle s’en plaint beaucoup. Pourtant, la Cour des Comptes vient de lever un fameux lièvre: depuis 2008, ce ministère si pauvre s’est permis d’engloutir 300 millions € dans un projet informatique qui ne marche pas. On remarquera au passage que l’incompétence de la technostructure qui sévit dans ce ministère n’est pas liée aux majorités parlementaires: elle reste constante sous la gauche comme sous la droite.

L’Education Nationale cède-t-elle trop aux SIRHEN?

L’idée initiale était en soi absurde: alors que Bercy mettait en place un système informatique pour gérer les ressources humaines de tous les ministères, l’Education Nationale a décidé de faire bande à part en se lançant dans le Système Informatique des Ressources Humaines de l’Education Nationale (le SIRHEN).

Le programme initial devait coûter environ 60 millions €.

Patatras, comme l’indique le référé du premier président de la Cour, Didier Migaud, près de dix ans plus tard, le système ne marche toujours pas, et plus de 300 millions seront finalement engloutis dans le projet. Les prestataires informatiques doivent se frotter les mains!

Voici le texte du référé:

Programme SIRHEN Référé de la Cour des Comptes Mars 2017 from Eric Verhaeghe

Ce n’est pas la première fois que les achats informatiques de l’Education Nationale posent problème. Ce ministère n’a pas d’argent, mais il adore enrichir les grands prestataires informatiques. Dans le cas de SIRHEN, c’est Capgemini qui bénéficie des largesses du mammouth. Il serait quand même intéressant qu’au titre de la transparence prévue par notre bloc de constitutionnalité, l’Education Nationale fasse la lumière sur sa politique d’achat informatique. Car on se demande quand même comment de telles dérives peuvent intervenir sans que le contribuable (et les parents d’élèves) ne soient informés de l’usage qui est fait de leur argent par des fonctionnaires qui semblent avoir le goût du secret.

En tout cas, depuis 10 ans, personne n’a entendu parler de sanctions qui auraient été prises pour réparer ce gâchis.

On notera ce commentaire général de la Cour:

Le programme Sirhen a pour objet le remplacement des systèmes d’information et de gestion des ressources humaines du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Engagé en 2007 sans cadrage technique et financier précis, le projet a rencontré des difficultés mal maîtrisées qui ont entravé son bon déroulement jusqu’à provoquer un quintuplement du coût final (de 60 M€ à 323 M€), un étirement jusqu’en 2023 du calendrier global et un blocage du programme, le prestataire ne parvenant pas à livrer une version de l’outil d’une qualité apte à la prise en charge des premiers agents. La Cour constate des améliorations récentes mais insuffisantes pour redresser le projet et insiste sur l’absolue nécessité de sécuriser la conduite du programme pour atteindre un déploiement complet en 2020 dans un cadre financier strict. Elle formule trois recommandations.

Article initialement publié sur le blog d'Eric Verhaeghe

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 07/03/2017 - 14:00 - Signaler un abus 300 millions

    323 M d'€ soit le budget du musée des confluences de Lyon voulu par le conseil général du Rhône .... les gabegies du même montant se trouvent à la pelle alors que les médias et la justice se passionnent pour les émoluments de Mme Fillon .... Alors si le destin fait que son mari soit un jour président, qu'il passe un coup de torchon vigoureux.

  • Par vangog - 07/03/2017 - 16:13 - Signaler un abus Qui est responsable? Francois Fillon et Xavier Darcos

    Ben oui!...le premier ministre qui a accepté que l'Education nationale construise (mal) un système indépendant des autres fonctionnaires! Qu'avaient-ils à cacher? qui a été viré, en tant que responsable? Et retour des incompétents sur la scène politique, encore et encore...

  • Par Jean-Benoist - 07/03/2017 - 17:03 - Signaler un abus Gabegie et on peut se demander

    Si certains n'avaient pas intérêt a faire travailler cap gemini...un ami? Un allié? Un cousin? Un sponsor? La justice va t elle poursuivre ces mauvais gestionnaires?

  • Par Anguerrand - 08/03/2017 - 08:43 - Signaler un abus L'EN ne sait même ou sont détachés les " enseignants "

    qui ne sont jamais devant des élèves. Dans les syndicats, dans les partis politiques ? Il y a 830.000 vrais enseignants, plus environ 400.000 dont personne ( officiellement ) ne sait où ils sont , ce qu'ils font exactement , et ils le culot de demander une augmentation de leur budget !

  • Par Eric ADAM CVD - 08/03/2017 - 10:48 - Signaler un abus Un gouffre de plus... mais qui s'indigne?

    Ce scandale est à rapprocher de bien d'autres Il semble que la mémoire "courte" et sélective des Français permette aux "planqués" de faire toutes les "conneries" avec la certitude de l'impunité... C'est l'ETAT qui paye, diront les PoliTricheurs... Mais cet ETAT... C'est NOUS, les "petits" du Peuple! Souvenez vous! La SECU? Les fonds perdus dans des "idées" aussi absurdes que promises à ne servir à rien... Le Livret de Santé... La "centralisation" des données médicales avec la Carte Vitale (3, 4, 5...on ne sait plus laquelle sera hypothétiquement plausible: la 100ème?) Tous ces "projets" n'ont que 2 points communs : 1- l'irresponsabilité de la Fonction Publique " et des "fonctionnaires" ou des "employés des Syndicats" dans les gouffres PARITAIRES! 2- Les dépassements de Budgets qui seraient passibles de mise en FAILLITE dans le Privé! N'avez vous pas envie, ENFIN, que le PEUPLE soit le seul à déterminer les voies d'expérimentation de ses Etudes de faisabilité? Alors? À quand une Nouvelle Constitution, celle du Peuple Souverain? Eric Adam, Porte Parole des Forces Combattantes de la Résistance Démocrate du PEUPLE de FRANCE: https://www.facebook.com/OfficielCVD/?ref=br_rs

  • Par Galadriel - 08/03/2017 - 12:51 - Signaler un abus Comment faire ?

    Un des vrais problèmes de la France c'est l'incompétence et l'irresponsabilité de toutes ces technostructures qui ont vampirise la société. Comment les atteindre ?

  • Par Jean-Louis MICHELET - 08/03/2017 - 13:48 - Signaler un abus La Cour des Comptes : prescripteur bénévole du FN

    Le personnel de la Cour des Comptes, je devrais dire " les fonctionnaires" de la Cour des Comptes doivent tous voter pour le FN.. .ou comment se forme la vraie radicalitè.... ou le jmenfoutisme....

  • Par jurgio - 08/03/2017 - 14:09 - Signaler un abus Et alors ? que va-t-il donc bien se passer ?

    Cela ne concerne pas des personnes qui ne sont pas de gauche !

  • Par tapio - 08/03/2017 - 17:32 - Signaler un abus Le "SIHREN" à l'origine d'un scandale à l'EN ?

    Est-ce bien raisonable, comme dirait son actuelle (et provisoire) ministre ? Et puis ça me rappelle le scandale ELF, à l'origine duquel on trouvait le "SIRVEN" ...

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 08/03/2017 - 23:39 - Signaler un abus bon pédagogue

    ne veut pas dire bon gestionnaire (sic) ,ah ouiiiii ! les classements pisa : on s'en fout on veut des postes et des vacances

  • Par eltarzan - 09/03/2017 - 10:03 - Signaler un abus EN & Economie

    L'EN et l'Economie ne sont pas compatibles. Il faut que l'EN informe les francais sur le nombre des réformés de l'EN. 400 000 ?

  • Par lasenorita - 09/03/2017 - 17:34 - Signaler un abus Les gauchistes dilapident les sous des contribuables!

    L'ancien président de la région Languedoc-Roussillon ''donnait'' à chaque élève entrant en seconde,dans notre région: un ordinateur.. La plupart des élèves revendaient cet ordi parce qu'ils en avaient déjà un.. notre président de la région était ''généreux'' avec les sous des contribuables qui, dans notre région, sont accablés d'impôts exorbitants d'autant plus que seuls 40% des habitants de cette région sont imposables...mais notre président de la région commandait à son ''cousin'' ces ordinateurs...ainsi l'argent des contribuables (dont je fais partie) allait dans la poche d'un parent de notre président de région!..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€