Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Contre le terrorisme, la vérité comme force de frappe

Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, et Philip Le Roy, auteur de "La Porte du Messie", s'interrogent sur la réponse à apporter face aux agissements des radicaux fondamentalistes.

Tribune

Publié le
Contre le terrorisme, la vérité comme force de frappe

Face aux agissements de l’extrémisme islamique, face à la barbarie qui peut frapper à tout moment chez nous ou à l’autre bout du monde, face à la guerre planétaire qu’on nous sert actuellement pour des raisons religieuses, mais aussi économiques et politiques, comment faut-il réagir ?

Comment enrayer l’escalade, souhaitée par les belligérants ?

Répliquer plus fort ? C’est le ressort même de l’escalade et c’est ainsi faire le jeu des extrémistes.

S’entendre avec l’agresseur ? C’est ce que firent Chamberlain et Daladier avec Hitler et Mussolini. On a vu le résultat des accords de Munich.

Rester indifférent ?

C’est se soumettre et donc perdre.

Si on ne peut avoir recours aux missiles, à la conciliation ou au silence, que reste-t-il ?

Pour répondre à cette question, une remise à plat est nécessaire.

A l’origine, il y a un livre, le Coran.

Environ 20% des musulmans, qu’on appellera les radicaux fondamentalistes, y voient un livre de guerre et d’intolérance, un permis de tuer au nom de Dieu.

Environ 80% des musulmans, qu’on appellera la majorité pacifique, y voient un livre de paix et de tolérance, une source d’inspiration spirituelle.
Respectons la foi quand elle reste dans le cadre de l’intime. La relation personnelle avec Dieu est le principe même de toute religion. En ce sens, elle est indiscutable. Intéressons-nous donc à la foi qui dépasse le cadre de la sphère privée pour menacer tous ceux qui ne la partagent pas. Les radicaux qui la portent en bandoulière font du jihad un combat à mort et tuent au nom de Dieu. Un Dieu de haine ? Un Dieu assassin ? Alors ce n’est pas le même Dieu que celui de la majorité pacifique. Mais un tel Dieu existe-t-il ? Il est permis d’en douter, car il se contredirait lui-même par rapport aux versets qui prônent la paix et la tolérance, ce qui est impossible puisque par essence, Dieu est perfection. Il y a donc usurpation, mensonge et manipulation de la part de ceux qui, en son nom, brandissent un couteau ou un fusil d’assaut.

On constate qu’il y a instrumentalisation du Coran.

Instrumentalisation par les fondamentalistes qui revendiquent un messianisme conquérant largement médiatisé.
Instrumentalisation par les dictateurs arabes qui arment secrètement ces fondamentalistes tout en faisant semblant de les combattre.
Instrumentalisation par l’Occident qui encourage une économie de guerre et ferait tout pour du pétrole.

Les fondamentalistes, les gouvernements, les multinationales en cause ont tous le même objectif : affermir leur pouvoir. Ils sont minoritaires à l’échelle planétaire mais ce sont eux qui dirigent, exploitent, embrigadent, torturent, décapitent, massacrent.

Alors quel est ce moyen dont dispose la majorité silencieuse et pacifique pour lutter contre la minorité hurlante et belliqueuse ?

Sortir de l’ignorance.

Car la connaissance qui mène à la vérité est une arme que les radicaux ne possèdent pas et qu’ils ne pourront jamais acquérir sous peine d’ébranler leur fanatisme et risquer de passer dans l’autre camp. Pour frapper l’obscurantisme, la barbarie et la tyrannie, la vérité est plus percutante qu’un missile qui ne fait que nourrir la haine de l’ennemi. La vérité est toujours ignorée dans un premier temps, puis dénigrée, puis violemment combattue jusqu’au jour où elle s’impose comme une évidence. La vérité finit toujours par l’emporter. Il suffit de la vouloir. Les Tunisiens l’ont bien compris. La vérité rend libre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 11/01/2015 - 12:21 - Signaler un abus Mahomet a dit que la victoire de l'Islam sera la femme!

    Il pensait au ventre des femmes. Maintenant je dirai que l'islam sera sauvé par la femme car elle seule peut avoir le pouvoir de transformer l'Islam. C'est pas à l'Occident de trouver la solution ni d'en proposer , la solution ne peut être trouvée que par les Musulmans et mise en place que par les Musulmans. Pour ma part je pense que Charlie Hebdo aurait mieux fait d'avoir un peu de respect (et ainsi aurait évité des victimes innocentes au Siège de Charlie) car le respect est la base à la Liberté de pensée et à la Liberté de la Presse..

  • Par Benvoyons - 11/01/2015 - 13:03 - Signaler un abus Aujourd'hui c'est la Fête de la nouvelle invention Française

    l'échelle à degré dans la connerie. Problème les dessinateurs ne l'ont pas prévu assez solide et ils en sont tombés en l’inaugurant. Ils n'ont pas réussi a allez aussi loin que prévu par eux pour voir ce qu'il y avait au dessus. Bon ils auraient trouvé la Gauche applaudissant à tout rompre et marchant sur les corps des innocents qui n'avaient eux rien demandé. La Gauche est allée voir les familles des innocents pour qu'elles participent à l'édification du Panthéon Charlie Hebdo mais tout de même les morts innocents et leurs familles en dehors de ce Panthéon Journalistique.; Ils ne font pas parti du même Monde il y a un immense respect pour les initiateurs de cette belle mort. Mais pas, tout de même pour les morts innocentes. Tout le Monde ne peut être précurseur à l'échelle. Maintenant paix aux âmes des vrais innocents! Grande réussite Française tout de même car cette échelle elle s'exporte en Allemagne, au Canada etc; Heureusement il y a quelques médias qui eux ont compris qu'un minimum de respect ne nuit pas. Même pas à la Liberté de pensée ni à celle de la Presse puisque le respect en est sa base!

  • Par Benvoyons - 11/01/2015 - 18:44 - Signaler un abus Gré - 11/01/2015 - 18:04 Ben un communiste Français a

    une conception de la république différente et avec des éléments qu'ils voudraient voir autrement,, comme un catholique,un protestant , un musulman, un FN, un PS, un centriste, etc. Si tu es étonné que les différentes populations pensent différemment ,c'est que tu n'a rien compris à la gestion d'un pays et ceci dans n'importe quel pays..

  • Par CHARPFREFRA - 11/01/2015 - 19:26 - Signaler un abus Des entretiens avec des théologiens

    Bon article, alors à tous les djihadistes identifiés leur imposer un entretien avec des théologiens à qui ils devront essayer de convaincre le bien fondé de leur engagement.

  • Par vangog - 11/01/2015 - 21:12 - Signaler un abus Absurde!

    Il ne s'agit pas de connaissance, mais de pouvoir! Une dimension que les théologiens "moderés" ne souhaitent pas développer, car ils sont en concurrence avec les extrémistes pour ce pouvoir sur les consciences. il suffit de se souvenir que les débats théologiques qui ont opposé les catholiques intégristes aux autres n'ont jamais empêché l'inquisition, ni les guerres "au nom de dieu", pour comprendre l'inanité de ce débat...

  • Par Gnap-gnap - 11/01/2015 - 23:44 - Signaler un abus Mais à quand et par qui une relecture du Coran ?

    Merci M. Chalghoumi, mais je reste sur ma faim... Le problème en Islam, c'est qu'il n'y a aucune voix autorisée qui puisse s'exprimer au nom de tous. Et pourtant, il y aurait à dire : -Comment les Musulmans interprètent-ils la participation active du Prophète aux batailles offensives auxquelles il a pris part personnellement, contre les Mekkois ou d'autres (Badr, Buwat.. etc. au total 25 expéditions militaires, dont 14 sous le commandement direct de Mahomet). -Comment interpréter pacifiquement le massacre des Juifs de Médine en 627, et les suppressions physiques faites du vivant du Prophète telles que les artistes Asmaa et Fartana (des femmes), et tant d'autres... -Comment comprendre la Sourate 9-5 : " Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade etc." ? D'après les Musulmans les associateurs, par une mauvaise compréhension de la Trinité, n'est-ce pas les Chrétiens, qui "associent" à Allah Jésus et Marie ? Les frères Kouachi avaient quand même une source d'inspiration qui, prise pour modèle de vie (Mahomet) ou interprétée à la lettre (Le Coran), justifiait ce qu'ils ont fait...

  • Par Gnap-gnap - 12/01/2015 - 00:15 - Signaler un abus Mais à quand et par qui une relecture du Coran ? (suite)

    On dirait qu'il manque au Coran un "Nouveau Testament"... Car si la Bible, dans son Ancien Testament, comprend des passages choquants par leur violence ou leur légalisme, l'Evangile vient tout remettre dans une perspective inouïe, tellement absurde qu'elle ne peut être que vraie : Dieu, le Tout-Puissant, le Créateur du Ciel et de la Terre, devant l'Accusateur qui réclame justice et la punition de nos péchés, se donne lui-même et paie le prix de mes fautes. Par ce geste incroyable la religion n'est plus l'histoire de l'effort que doit faire l'homme en se hissant à la force du poignet pour s'approcher comme il peut de l'idéal de Dieu, mais Dieu qui se fait tout petit et qui fait 99.9% du chemin. Autrement dit, sans renier l'ancienne loi, Jésus a fait un "toilettage" qui change radicalement la perspective dans notre relation à Dieu. Je pense que c'est cela dont l'Islam a besoin, et, soyons honnête jusqu'au bout, nous autres chrétiens aussi, car au bout de 2000 ans, seuls quelques saints l'ont compris... Que Dieu vous (et nous) accompagne dans ce chemin... Bien fraternellement à vous

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hassen Chalghoumi

Hassen Chalghoumi est imam à Drancy. Il a publié avec David Pujadas "Agissons avant qu'il ne soit trop tard" aux éditions du Cherche-Midi.

Voir la bio en entier

Philip Le Roy

Philip Le Roy est écrivain. Il est notamment l'auteur de La Porte du Messie.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€