Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cachez-moi ces vols en jet privé que je ne saurais voir : quand les Torquemada du fact-checking utilisent le Gorafi pour protéger Jean-Luc Mélenchon

« Errare Atlanticum est ». Dans un article sur un déplacement de Mélenchon en jet privé paru hier dans ces colonnes une phrase malencontreuse pouvait laisser penser que le Gorafi, site parodique bien connu, était une source comme une autre. C’est une maladresse qui prête plus à sourire ou hausser les épaules qu’à s’indigner.

Hypocrites !

Publié le
Cachez-moi ces vols en jet privé que je ne saurais voir : quand les Torquemada du fact-checking utilisent le Gorafi pour protéger Jean-Luc Mélenchon

On connaît la suite de la locution latine : "Sed persevare diabolicum". Ouf ! Justement Atlantico a recadré immédiatement le propos et rendu au canular ce qui appartient au canular, pardon pour César.

>>> Lire l'article : Après la péniche, le jet insoumis de Mélenchon : petit voyage entre amis (du luxe) <<<

Mais cela n’a pas suffi. Dans un emballement médiatique étonnant, sans doute dû au climat électrique de cette fin de campagne, Le Monde, 20 minutes, Libération et d’autres se sont rués sur l’ "affaire" pour se gausser et tenter de discréditer le site.

Au passage, pif, paf, pouf !

Un miracle médiatique s’est produit. On ne parle quasiment plus du fond de l’affaire à savoir que notre tribun chavezien national a laissé son goût pour l’insoumission en consigne dans les aéroports pour happy few. Voilà Mélenchon sauvé d’un questionnement gênant sur ce hiatus entre son comportement et son discours. Déjà qu’il avouait ne voyager qu’en classe affaires car il a des problèmes de dos … n’imaginons pas le Monde lui demander un certificat médical.

Seul Libération a fait l’effort minimum de demander à son équipe si l’information de base, la seule qui compte, était vraie. Son goût pour l’investigation a toutefois calé quand il lui fut répondu que le candidat n’avait pas de temps à perdre avec cette histoire. Circulez en jet privé, il n’y a rien à voir ! 

Cette équipée aérienne fait penser à l’escapade en avion officiel de Valls avec son fils pour soutenir le Barça en Allemagne ou aux contorsions de Hollande pour faire croire, en début de mandat, qu’il n’utiliserait que le train pour ses déplacements. Soyons honnêtes : François Fillon a été lui aussi critiqué pour son usage intensif de l’aviation pour aller de Paris en Vendée quand il était Premier ministre.

Mais LA grande différence est qu’à chaque fois qu’une affaire éclate et qu’elle est gênante pour le camp du bien, extrémistes compris, elle finit vite en clapotis à défaut d’être reprise en boucle comme peuvent l’être les scandales réels ou supposés qui touchent la droite.

Faisons par exemple un bref récapitulatif de ce qui pourrait salement gêner Macron et qui, systématiquement, a fait long feu : son ruineux déplacement publicitaire à Las Vegas et ses frais de bouche de pré-campagne à Bercy, l’incroyable évaporation de ses économies qui ne lui laisse quasiment plus de patrimoine déclaré, le financement de sa campagne dont les sommes avouées ne correspondent en rien aux dépenses évidentes, sa faute de goût avec son nom sur la tombe de Roger Hanin en Algérie, ses propos insultants sur la colonisation française tenus en terre étrangère, sa confusion entre deux candidats lors du débat à onze, son soutien hors antenne à un individu tenant des discours teintés de salafisme, etc. A chaque fois cela fait pschitt, selon la formule chiraquienne. Le moindre début de justification, même tiré par les cheveux et hop ! La polémique est close.

Et ne parlons pas, sur un sujet qui touche une autre figure "progressiste" des dix années passées par Anne Hidalgo à l’Inspection du travail sans qu’on trouve trace de son activité, mystère sur lequel nous avons fait plusieurs articles sans que jamais un autre titre ou site daigne s’y intéresser.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zen aztec - 21/04/2017 - 08:32 - Signaler un abus et celui la..

    ...quel journal en parlera?:http://www.valeursactuelles.com/politique/exclusif-quand-francois-embauchait-segolene-et-vice-versa-81063

  • Par Phlt1 - 21/04/2017 - 10:04 - Signaler un abus @Serge Federbusch

    Vous mettez enfin le doigt sur ce qui cloche dans notre pays.!. Quand vous avez des écoles de journalisme qui défende l'exposé des faits sans aller en chercher la racine, c'est d'une gravité inacceptable, mais cela correspond au relativisme, c'est-à-dire à la possibilité de manipuler les auditeurs en fonction des événements. Il faut le répéter 100 fois: amalgame, manichéisme et relativisme sont les outils permettant à l'idéologie gauchiste de perdurer, outils qui ont été volontairement insérer dans les écoles dès le plus jeune âge, dans les écoles de journalisme, à l'école de la magistrature et partout là où ce poison de la pensée peut conditionner.Mais la droite est grandement responsable de ce résultat: si à l'issue de ces élections elle ne fait pas un vrai ménage partout où c'est nécessaire, à la télévision publique, à l'éducation nationale, dans les écoles de journalisme, etc... alors elle n'aura en réalité rien fait. Cette idéologie gauchiste, qui a largement débordé sur Chirac et Macron est devenue insupportable: elle est le terreau de la pauvreté, des frustrations conduisant à la violence, du communautarisme et par conséquent de la guerre...comme partout ou elle a sévit...

  • Par vangog - 21/04/2017 - 10:26 - Signaler un abus La droite et la gauche archaïque sont coupables...

    coupables d'avoir laissé les écoles de journalisme, écoles normales, écoles de la magistrature etc...colonisées par ce fameux "camp du bien" qui vous le rend bien, aujourd'hui...nous, les patriotes, avons le cuir tanné depuis longtemps! lorsque ce "camp du bien" ne s'attaquait qu'au Front National", il ne gênait pas la droite archaïque...puis, ces élections truquées et dignes d'une dictature socialiste d'avant-mur sont arrivées, restreignant le champ des possibles pour cette droite hypocrite et quand-même un peu bébête...Car il était prévisible qu'en laissant les trotskystes gangréner les écoles, facultés et tout le système éducatif français, cela puerait un jour pour la droite bébête! Les journaleux ont deux choix: dire la vérité sur les affaires de gauche, la corruption évidente de Macron et Mélenchon, ou se taire...des leurs premières années d'école, les trotskystes leur ont appris à se taire sur les affaires gauchistes ou choisir un autre métier...on comprend mieux pourquoi 75% des journaleux (et des juges?...) votent gauchiste (ce qui s'apparente fort à un système faschiste camouflé...)!

  • Par Lapalatine - 21/04/2017 - 10:58 - Signaler un abus C'est vrai..

    Et c'est un de nos plus grands regrets: pourquoi tant de journaux de gauche qui intoxiquent la jeunesse et les gogos depuis des lustres et pas assez de journaux de droite pour enfin étaler TOUT sur TOUS! Et enfin avoir des avis différents sur des thèmes de fond plutôt que des avis mâchés par une gauche qui a su placer ses pions là où il faut (éducation Nationale, médias...)pour orienter la jeunesse (et les...gogos)

  • Par Lapalatine - 21/04/2017 - 11:01 - Signaler un abus Oui..

    @Vangog....Je suis d'accord! même si je ne vote pas FN.

  • Par vangog - 21/04/2017 - 13:54 - Signaler un abus @Lapalatine Bonne nouvelle. Je ne vous force pas la main!

    mais peut-être au second tour...

  • Par ikaris - 21/04/2017 - 13:59 - Signaler un abus Ils sont graves ces fact checkeurs gauchos !

    sur le site facebook de "Arret sur Images" (qui se veut le summum de la réflexion médiatique gauchiasse), ils s'insurgent que le Gorafi ait été pris comme "source" ... apparemment ils ont le monopole de l'ironie et de l'humour et ne conçoivent même pas que ceux d'en face puissent en avoir .... quand on est pas fan de Guy Bedos on ne peut pas faire d'humour.

  • Par Aldel - 21/04/2017 - 15:14 - Signaler un abus Bien vu.

    Bien vu.

  • Par langue de pivert - 21/04/2017 - 17:00 - Signaler un abus Bravo !

    Le tour de la question a été fait ! Mais il ne faut pas exonérer de responsabilités une bonne partie de nos concitoyens qui s’accommodent bien de cette situation ! Parce qu'elle va dans le sens de leur idéologie ! Une solution radicale : couper le robinet d'argent public aux merdias (y compris la redevance audiovisuelle) ! Mettre fin aux privilèges extravagants des journalistes en matière fiscale ! Aucun candidat n'a fait cette proposition de bon sens à ma connaissance !

  • Par JG - 21/04/2017 - 23:21 - Signaler un abus Bravo Mr Federbusch

    TOUT SAUF LE MICRON ET LE MERLUCHON, qui masquent leurs turpitudes financières grâce à la presse (et à la justice) complaisantes

  • Par Deudeuche - 22/04/2017 - 08:03 - Signaler un abus Zemmour a tout expliqué

    Mais il n'est pas un (haut le cœur) ...progressiste !

  • Par bidibul - 22/04/2017 - 09:58 - Signaler un abus 3 remarques

    1. Paresse du journaliste d'Atlantico auteur de l’article incriminé, dont le texte, peu clair et négligé, aurait mérité plus de travail et de sérieux. Vous ne me ferez pas croire que les journalistes, en 2017, sont débordés de travail. Je rappelle par ailleurs la précarité actuelle de ce métier qui devrait inciter ses représentants à se défoncer au travail. 2. Incroyable légèreté de la direction d’Atlantico, qui se sait idéologiquement très minoritaire dans le paysage éditorial français, sous les caméras de la police de la pensée et à la merci des nouveaux outils de propagande (sites de "fact-checking"), mais ne semble pas accorder une vigilance particulière aux articles sensibles, a fortiori en cette période électorale... Je suis un abonné payant et estime mériter mieux que des articles bâclés et un travail de rédacteur en chef apparemment déficient. 3. Stupidité des sites de "fact-checking", qui en voulant dénoncer la soit-disant manipulation contenue dans un article, contribuent à diffuser l’information principale, à savoir le fait que Mélenchon se paie ou se fait payer un ou plusieurs voyages en jet privé tout en prétendant être proche du peuple…

  • Par bidibul - 22/04/2017 - 10:07 - Signaler un abus orthographe

    mea culpa "soi-disant" sans "t".

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:38 - Signaler un abus VOUS VOUS FAITES TOUS AVOIR!!!

    Les Le Pen sont soit devenus Eurasistes, soit sont des marionnettes de Poutine. L'Eurasisme est un NAZISME ultra-nationaliste recyclé façon russophile par le second cerveau de Vladimir Poutine qualifié de "philosophe le plus dangereux au monde". https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Douguine#Liens_avec_l.27extr.C3.AAme-droite_fran.C3.A7aise Voyez-y les connections troubles de Jean-Marie Le Pen et de sa nièce Marion-Maréchal Le Pen, la meilleure pompe à voix du FN. Les Le Pen prétendant défendre la France sont en fait soit des PIONS soit des TRAITRES bafouant les valeurs françaises les plus élémentaires: Liberté, Égalité, Fraternité.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:39 - Signaler un abus De l'absurdité à tous les étages...

    Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont tous deux des énamourés de la Russie. L'un pour sa fascination soviétique et l'autre pour sa nouvelle "philosophie" eurasiste (Alexandre Douguine est le second cerveau de Vladimir Poutine) de recyclage du Nazisme. Rien que des proximités politiques avec des autocrates. Quand on vous disait que les extrêmes se rejoignent! Jean-Luc Mélenchon veut quitter l'OTAN et l'UE pour fonder une «alliance bolivarienne» avec le Venezuela, Cuba, l'Iran et la Russie... Et c'est vraiment dans son programme (point 62). De l'absurdité à tous les étages!

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:41 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Une hausse massive de la dépense publique et des impôts --- 200 milliards d’euros de dépenses supplémentaires(pour nationaliser, recruter des fonctionnaires, etc.). Soit une hausse de plus de 50% du budget de l’État ... que nous devrons payer. D’ores et déjà, des augmentations d’impôts annoncées (plus de 80 milliards d’euros) supérieures aux hausses cumulées des quinquennats Hollande et Sarkozy.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:41 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    La sortie de l’Union Européenne et de la zone euro est presque inévitable pour Jean-Luc Mélenchon. Avec lui comme avec Marine Le Pen, ce sera alors un saut dans le vide, avec: La ruine assurée des épargnants. Une monnaie nationale plus faible, et donc une baisse assurée de la valeur des économies des Français. De 20 à 40%. Une baisse massive de pouvoir d’achat : 1500 euros par ménage et par an. Au moins.

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:42 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Un candidat complaisant avec la Chine et la Russie, dont une renégociation du territoire est prévue (« Il faut qu’on rediscute de toutes les frontières issues de l’ancienne Union soviétique ») Une fascination pour le Venezuela (« une source d'inspiration pour nous »), qui pourrait être le pays le plus riche d’Amérique latine avec ses réserves pétrolières mais qui connaît aujourd’hui une crise sans précédent. Un isolement assuré pour la France : Sortie de l’Europe, Sortie de l’OTAN et sortie de l’OMC pour rejoindre... l’Alliance Bolivarienne du Venezuela et de Cuba (dont l’Iran et la Russie sont des membres observateurs).

  • Par bd - 22/04/2017 - 14:42 - Signaler un abus Le programme de Jean-Luc Mélenchon, c’est...

    Un blocage annoncé de la société. Alors que les efforts doivent être portés sur l’emploi, le travail et la sécurité, les débats se concentreront sur le passage à une sixième république au début du quinquennat, ce qui fera peser une grande incertitude sur l’avenir pendant plusieurs mois... voire années.

  • Par fasanan - 22/04/2017 - 15:48 - Signaler un abus bd nous fatigue

    tel un téléévangéliste, à l'image de son mentor il monopolise l'espace et pense nous convaincre

  • Par Orchidee31 - 22/04/2017 - 23:43 - Signaler un abus Bd

    A la niche ...

  • Par Eolian - 25/04/2017 - 15:04 - Signaler un abus En marche

    Est tout simplement la traduction de "move on" et move on en anglais et l’un des nombreux mouvements de qui....? George Soros. alors il ne faut pas trop sans faire pour le patrimoine de Macron.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Serge Federbusch

Serge Federbusch est président du Parti des Libertés. Il est l'auteur de La marche des lemmings ou la 2e mort de Charlie, et de Nous-Fossoyeurs : le vrai bilan d'un fatal quinquennat, chez Plon.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€