Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aymeric Chauprade claque la porte du FN : l’implosion du parti a commencé

En début de semaine, le 9 novembre, le député européen Aymeric Chauprade a annoncé son départ du Front National, estimant que le parti serait devenu un "étouffoir". L'ancien conseiller de Marine Le Pen, écarté en Janvier 2015, qui a officialisé son départ sur I>Télé, est également un proche de Marion Maréchal-Le Pen.

Tambouille interne

Publié le - Mis à jour le 13 Novembre 2015
Aymeric Chauprade claque la porte du FN : l’implosion du parti a commencé

Aymeric Chauprade et Marine Le Pen, au Parlement européen. Crédit REUTERS/Vincent Kessler

Atlantico : Comment ce départ, s'inscrit dans un accumulé de faits qui laissent penser que le FN a commencé son implosion ?

Jean-Philippe Moinet : Cette porte claquée par Aymeric Chauprade est un cas personnel qui a une signification politique. Cet homme particulièrement sulfureux - il s'est fait connaître et aspiré par le FN sur des thèses conspirationnistes sur le 11 septembre, nauséanbondes - est un homme de coups tordus: il devenait encombrant pour Marine Le Pen, qui fait tout pour "lisser" son propos et nettoyer la vitrine FN pour tenter de faire croire qu'elle peut accéder au pouvoir. Chauprade, qui a été élu député européen sur la vague lepéniste de 2014 (où père et fille Le Pen étaient encore unis), a pris les devants en quittant le FN pour éviter le procès stalinien qu'allait lui intenter la Présidente du FN, sur le même mode que celui qu'elle a organisé contre son père, il y a quelques mois.

Je ne crois pas que ce soit pour autant le signe d'une implosion du FN car ce parti, à l'approche des régionales, dernières élections intermédiaires avant la présidentielle, est plutôt en logique d'ascension et attire des opportunistes. Marine Le Pen le sait et en profite pour se débarrasser de ceux qui, comme son père, lui apparaissent comme des boulets. Cet épisode ne manifeste pas moins une réelle tension interne au FN, qui reste bel et bien un parti d'extrême droite aussi par le caractère autoritaire et autocratique de sa présidence, et son mode de gestion clanique qui passe par des purges. Point de salut au sommet sans l'adoubement de Marine Le Pen ! Pour l'ambitieux Chauprade, l'avenir devait passer par cette fracassante démission, il passe de la ligne Jean-Marie Le Pen à celle de Philippe de Villiers.

Quelles sont les contradictions et les oppositions qui menacent le parti ?

Des contradictions profondes tiraillent le parti lepéniste, notamment entre sa ligne Nord-Est, celle de Marine Le Pen et Florian Philippot d'une part, et la ligne Sud, où Marion Maréchal Le Pen et Jean-Marie Le Pen se retrouvent en connivence. Même si elle tente de minimiser ces différences, Marine Le Pen fait le grand écart. D'un côté elle accentue, sous l'influence de l'ex-chevènementiste Philippot, des positions "social-étatiques", l'interventionisme étatique étant mis au service d'une sorte de national socialisme qui surfe sur la désespérance des couches populaires ; c'est manifeste dans ses campagnes récentes à Hénin-Beaumont et dans la région Nord-Pas-de-Calais, où elle cherche à siphonner une partie de l'électorat socialiste et communiste de cette région. C'est le discours sur la retraite à 60 ans, sur l'augmentation sensible du Smic, etc... Georges Marchais n'aurait pas fait mieux ! D'un autre côté, dans le Sud, le FN est, avec sa nièce, sur des postures qui appliquent les vieilles recettes du grand-père, formé à l'école poujadiste, le FN cherchant à racoler les voix des artisans et petits commerçants, qui n'en peuvent plus de l'interventionisme étatique, des impôts, des normes, et rejettent tout discours qui pourrait ressembler à celui de la gauche.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Fran6 - 11/11/2015 - 11:21 - Signaler un abus ah bon

    je pense plutôt que chauprade a pris la grosse tête avec l'affaire "air cocaïne"

  • Par cloette - 11/11/2015 - 11:31 - Signaler un abus intuitivement

    au feeling, je pense que Marine Le Pen sera élue présidente .

  • Par vangog - 11/11/2015 - 12:11 - Signaler un abus Article stalinien, qui évite d'aborder les vérités...

    et brode sur le reste...tous les partis possèdent une commission de discipline qui amende et exclut. Seul la commission de discipline du FN est taxée de "stalinienne"...pourquoi? Encore une fois, les commentaires sont plus intéressants que ceux de ce politologue biberonné à la pensée unique! Fran6 a raison de pointer du doigt la pantalonnade d'Air-cocaine où les 2 pilotes seront certainement inculpés de complicité. Chauprade a eu tort de mêler le nom d'un élu Front National à cette farce sulfureuse. Et si la commission de discipline était intervenue, c'aurait été dans le cadre de cette intervention inopportune. Chauprade n'a pas eu le courage de s'expliquer sur son comportement, ce qui en dit un peu de sa personnalité...

  • Par bjorn borg - 11/11/2015 - 13:06 - Signaler un abus Bravo vangog

    Aymeric Chauprade, tout comme moi, ne sommes plus au F.N.. Il y a mieux à faire ailleurs ! Le F.N. est devenu stalinien sous la houlette de Philippot ! 2017 n'est pas in the Pocket, loin s'en faut !

  • Par Mike Desmots - 11/11/2015 - 13:52 - Signaler un abus Chauprade cocu et rapporteur...!

    bon ...,je ne pense pas sérieusement que le FN implosera (comme prévoit généreusement le titre), mais ...que A; Chauprade rend un grand service ,à ceux qui n'ont pas l'intention de démissionner .du FN..!

  • Par vangog - 11/11/2015 - 14:16 - Signaler un abus @bjorn borg Le parti des "ailleurs"?

    Tant que les patriotes n'auront pas imposé la proportionnelle intégrale, comme seul fonctionnement démocratique et moderne des élections, il faut se conformer au système électoral batard des UMPS. Ce système implique des alliances, des hypocrisies ( comme celle de "l'entourage de Valls"), et des compromissions malsaines qui nous répugnent totalement. La seule alternative pour éviter cette hypocrisie Ripoublicaine est le principe d'un parti fort, qui parle d'une même voix, et exclut les indisciplinés. Moi qui déteste la discipline et adore le pluralisme des idées, je peux vous affirmer qu'il n'existe pas d'autre solution, au vu du système électoral actuel! Ces indisciplinés constituent un réservoir de voix pour le FN, car vous n'imaginez pas JMLP ou Chauprade ne pas voter FN, en fin de compte...à moins qu'ils ne créent un "parti des refusés" ou des "ailleurs"....

  • Par Orchidee31 - 11/11/2015 - 15:22 - Signaler un abus Cloette, vous charriez ou c'est du 2d degré ?

    Ce serait une véritable catastrophe pour la France mais heureusement Ça ne se produira pas car les votes du 1er tour pour elle sont des votes Protestataires mais au 2d tour les Français en règle générale n'en veulent pas pour gouverner - d'ailleurs elle ne pourrait pas gouverner, avec quelle équipe ?? Dieu merci -

  • Par Mike Desmots - 11/11/2015 - 15:37 - Signaler un abus @cloette , vous n'avez pas tord ...

    Car la France, est en forte demande d'un réel tripartisme et d'un parti fort à droite ...donc Marine Le Pen à toute ses chances au 2ème tour....et si elle est élue ...Est-ce que ca pourrait être pire que le règne de F.Hollande ...?? en plus ,vous pouvez être sûre dans la 2ème année du mandat, que le mariage homosexuel pour tous existera encore....

  • Par J'accuse - 11/11/2015 - 15:45 - Signaler un abus Le FN, combien de divisions ?

    J'ai bien noté que les purges staliniennes étaient d’extrême-droite, et que le programme du FN aurait été approuvé par Marchais: si le petit Père des peuples avait eu une fille, l'aurait-il appelée Marine ? Le FN ne se déchirera pas avant mai-juin 2017, mais après : il y a trop d'enjeux pour tout perdre en se divisant. Après avoir enduré Hollande et ses comiques-troupiers, les Français auront-ils envie de se farcir Marine et ses clowns ? J'en doute. Cela dit, jusqu'à la dernière minute, je ne voulais pas croire qu'ils voteraient pour Flamby...

  • Par lafronde - 11/11/2015 - 15:57 - Signaler un abus Une élection est faite pour sanctionner l'exécutif !

    Valider ou invalider la gestion d'un exécutif, puis désigner son successeur, telle est la raison première d'une élection. Le pouvoir se soumet pour un jour à la volonté du peuple. Le scrutin majoritaire, à deux tous qui plus est convient très bien. Si certains parti sont quasi-absent du Parlement, c'est qu'ils n'ont pas fait alliance. Ce qui est le cas du FN. Or le FN ne fera jamais à lui tout seul la majorité, et c'est heureux qu'aucun parti ne fasse à lui seul une majorité. Il a par contre toutes ses chances à la majorité relative. En revanche, je trouverais scandaleux qu'un cartel électoral PS-UMP se ligue contre le FN. Car sous la mandature actuelle le PS est au Gouvernement, et l'UMP dans l'opposition parlementaire. Ne pas permettre à l'électeur d'arbitrer entre le pouvoir et l'opposition entrave le moyen par lequel l'électeur peut - et devrait - sanctionner un ou des exécutifs décevants. Si l'UMP s'avisait d'accepter de se liguer avec le PS, le citoyen devrait la mettre en garde que, ce faisant, elle endosse la responsabilité de la gestion PS, soit régionale, soit nationale. Cette mise au point devrait suffire à calmer le panurgisme républicain ! A bon entendeur !

  • Par cloette - 11/11/2015 - 16:03 - Signaler un abus @Orchidée31

    Les planètes sont alignées pour Marine Le Pen, il y a ces années Hollande dont tout le monde a souffert, Juppé, Sarkozy , Fillon , c'est du déjà vu et la soif d changement est immense, il y a la jungle de Calais, il y a les collines de migrants et les pays de l'Est européen qui se barricadent de barbelés ( la Slovénie dernier en date ) , il y a ce chômage de masse qu'on cache mais qui ne fera qu'augmenter , cette oligarchie arrogante qui est en plein décalage avec la réalité , je le vois dans les yeux fatigués des gens ( employés , vendeurs, acheteurs , d'origine immigrée ou pas , ceux qui prennent les transpor'ts en commun.... ) , ceux qui voteront se diront essayons , nous n'avons rien à perdre !

  • Par cloette - 11/11/2015 - 16:06 - Signaler un abus colonnes

    pas collines !

  • Par lafronde - 11/11/2015 - 16:16 - Signaler un abus Quelle raison d'être pour le FN ?

    Jean-Marie Le Pen a fondé le FN en même temps qu'était signé le Programme Commun de la Gauche socialo-communiste, à une époque où la menace soviétique était réelle. Ce n'est sûrement pas pour introduire le socialisme dans son parti ! Par la suite le FN a connu ses premiers succès électoraux lorsque les citoyens se sont inquiétés des politiques migratoires du Gouvernement. C'est donc une vocation identitaire que le corps électoral demande au FN. Sachant qu'un parti ne peut pas proposer une option et son contraire, et que seule une alliance électorale peut amener le FN au pouvoir, il reste à ce parti à trouver - ou à susciter - des partis politiques qui offrirait des options compatibles, mais complémentaires aux siennes. Pensez aux options économiques du FN, loin des réalités d'une entreprise exportatrice. (mais tous les partis habituels sont nazes sur ce sujet). Aucune raison de donner un chèque en blanc à un parti, quel qu'il soit, mais au contraire mettre ce parti candidat au pouvoir à l'épreuve du compromis démocratique au service d'un idéal patriote. A ses dirigeants de relever le défi !

  • Par bjorn borg - 11/11/2015 - 17:45 - Signaler un abus @ la fronde

    En chassant Aymeric Chauprade, Jean-Marie Le PEN, Julien Rochedy et bien d'autres du Front National ? C'est comme ça qu'ils auront le pouvoir? Une fois élue, si elle a cette chance, Marine sera chassée par Philippot (l'énarque gauchiste) !

  • Par Fran6 - 11/11/2015 - 17:58 - Signaler un abus @djorn borg

    tout les partis font leurs nettoyages quotidiens, là, le FN est sous les pleins phares des trouillards, faut comprend ce parti, la gauche ne peut prétendre ramasser à droite, la droite de peut prétendre ramasser à gauche, c'est contre nature car imposer depuis 40 ans dans le ciboulot des français, mince, un parti peut ramasser des deux cotés, pourquoi s'en privé? pourquoi le peut il? car le pays souffre et est prêt à tout tenter et de plus, que risque t'il vu que l'on a eu affaire qu'à des menteurs, au lieu de vous en prendre à ce pays, allez voir député et foutez lui deux claques à la figure pour qu'il se réveille

  • Par Liberte5 - 11/11/2015 - 19:14 - Signaler un abus Chaque chose en son temps.

    Les régionales sont le test à venir pour mesurer le niveau du FN. Ces élections ont un portée limitée, comme les municipales et les départementales. Elles vont permettre aux Français de pouvoir montrer leur exaspération face à la politique menée par le PS et avant par l'UMP. Si le FN gagne une, deux ou trois régions, il devra démontrer sa capacité à gérer des régions et à montrer sa différence en apportant des solutions aux problèmes concrets et en diminuant les gaspillages que chacun sait. Pour la présidentielle, c'est une autre paire de manches. Le FN devra nouer des alliances et apporter des réponses crédibles sur le plan économique. Et là ce n'est pas gagné..

  • Par nosce te ipsum - 11/11/2015 - 19:33 - Signaler un abus Le FN a vouloir se

    Le FN a vouloir se dédiaboliser devient un parti nationaliste soft qui, je pense, ne fait plus vraiment rêver à l'extrême-droite. Je comprend la démarche, l'objectif étant de ratisser large en 2017, et de toute façon, pour qui voteront les partisans de l'extrême-droite, si ce n'est le,FN ? Il n'y a pas, et il,n'y aura sans doute pas d'autre alternative pour eux. MLP, élue en 2017 ? Improbable, à mon sens. Une ou deux régions en décembre ? Sans doute. Mais ne vous y trompez pas, les cris d'orfraies ressassés par l'opinion publique politiquement correcte relèvent du fantasme et me font penser à la droite qui voyait déjà les chars soviétiques entrer en France avec Mitterand. Le FN, sous sa forme actuelle "soft", au pouvoir, ne changera pas grand chose.

  • Par nosce te ipsum - 11/11/2015 - 19:33 - Signaler un abus Le FN a vouloir se

    Le FN a vouloir se dédiaboliser devient un parti nationaliste soft qui, je pense, ne fait plus vraiment rêver à l'extrême-droite. Je comprend la démarche, l'objectif étant de ratisser large en 2017, et de toute façon, pour qui voteront les partisans de l'extrême-droite, si ce n'est le,FN ? Il n'y a pas, et il,n'y aura sans doute pas d'autre alternative pour eux. MLP, élue en 2017 ? Improbable, à mon sens. Une ou deux régions en décembre ? Sans doute. Mais ne vous y trompez pas, les cris d'orfraies ressassés par l'opinion publique politiquement correcte relèvent du fantasme et me font penser à la droite qui voyait déjà les chars soviétiques entrer en France avec Mitterand. Le FN, sous sa forme actuelle "soft", au pouvoir, ne changera pas grand chose.

  • Par Texas - 11/11/2015 - 21:43 - Signaler un abus Double détente

    Comment affaiblir à la fois Le F.N et les Républicains ? . Proposer une offre dans l' interstice ....! Ce gars-là roule pour des Socialistes qui commencent à flipper dans les couloirs .

  • Par Orchidee31 - 11/11/2015 - 22:58 - Signaler un abus Cloette

    Ceux qui voteront comme vous dites pour essayer ne réfléchissent pas beaucoup - ce n'est pas un jeu où ils choisiraient le jouet préféré du moment - enfin, ils verront bien et nous aussi malheureusement si ça arrive mais je n'y crois pas -

  • Par Fran6 - 12/11/2015 - 05:24 - Signaler un abus ceux qui voteront...

    allez voir les artisans, commerçants, agriculteurs, les petits sans grades qui bossent, bossent, bossent et vous comprendrez ceux qui voteront....

  • Par arcole 34 - 12/11/2015 - 07:52 - Signaler un abus PEUT-ETRE AUSSI QUE CHAUPRADE REND SERVICE A MLPS EN

    partant en raison qu'il risque fort bientôt de recevoir une petite convocation des juges parce que voyez vous cette affaire d'air cocaïne me rappelle celle d'Air América durant la guerre Américaine du Vietnam ?. Pour les plus jeunes vous savez cette compagnie aérienne achetée par la CIA pour transporter l'opium des minorités du Nord Laos pour l'acheminer sur des labos clandestins à Saigon puis les renvoyer sur les différents pays demandeurs , cet argent servant à financer leurs blacks ops . Mais aussi à transporter des armes ou des personnes à destination des maquis anticommunistes de l'Afrique noire , de l'Asie voire de l'Amérique du Sud . Depuis le début je ne sens pas cette affaire impliquant un type comme Naudin connu comme un spécialiste de la sécurité aérienne et Chauprade qui avait été enseignant au collège inter ministériel de la défense avant d'être renvoyé de cette dernière pour diffusion effectivement de thèses complotistes . Après si ce type et ses amis sont effectivement poursuivis , il sera utile de connaître quels étaient les buts cachés de cette entreprise au delà de cette soit disant fraternité d'anciens militaires ?. Le FN n'a pas besoin d'une affaire de plus .

  • Par GP13 - 12/11/2015 - 11:53 - Signaler un abus Le FN n'est pas le seul dans cette situation.....

    Les verts ont déjà implosé.... Le PS est divisé, le front de gauche se déchire, les républicains tentent une unité de façade, mais ne pourront pas cacher longtemps les divisions manifestées par le trop plein des candidats aux primaires, sans oublier l'affaire Morano... Le modem s'inscrit dans une sorte d'implosion contrôlée en se disant prêt à des alliances avec les uns ou les autres, au grès des circonstances !! Ce qui est grave, n'est pas l'implosion probable du FN, mais l'implosion générale de tous les partis et leur incapacité à ouvrir des chemins d'espoir pour les français.

  • Par Leucate - 12/11/2015 - 14:43 - Signaler un abus Quelle implosion ?

    Le FN c'est du solide qui en a vu d'autres. De plus, un parti qui a le vent en poupe n'implose pas, à la différence des partis en régression. Pour en revenir au cas Chauprade, j'avais noté il y a longtemps que MLP s'en méfiait, le considérant comme un électron libre peu fiable. Je l'avais noté lors des élections européennes où Chauprade n'avait pas eu les responsabilités qui avaient certainement été envisagées pour lui, signe que la direction du parti avait déjà de sérieux doutes. Je pense qu'Air Cocaïne a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

  • Par Outre-Vosges - 15/11/2015 - 08:13 - Signaler un abus Encore un opportuniste

    Soucieux d’assurer son avenir professionnel, monsieur Jean-Philippe Moinet tente de rassurer les derniers fidèles de François Hollande en leur annonçant l’implosion du FN. Mais qui ne voit qu’à l’heure actuelle, où tout homme politique est en principe candidat aux présidentielles, ce sont tous les partis qui implosent comme le fait remarquer @GP13 ? Voilà donc un article qui ne nous apporte rien mais qui vaudra peut-être à son auteur d’être nommé dans une de ces nouvelles commissions d’études totalement inutile mais dont les membres seront grassement payés. Pour lui au moins je ne me fais pas de soucis.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Philippe Moinet

Jean-Philippe Moinet, ancien Président de l’Observatoire de l’extrémisme, est chroniqueur, directeur de la Revue Civique et partenaire de l’institut Viavoice.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€