Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aux urnes, citoyens : si l'élection présidentielle avait eu lieu au jugement majoritaire, voilà qui serait le président

En avril et en mai, le site LaPrimaire.org (en partenariat avec le CNRS, l’Université de Paris-Dauphine et l’Ecole Polytechnique) s'est lancé dans une expérimentation sur le Jugement Majoritaire dans le cadre de l’élection présidentielle. Et les résultats sont étonnants.

On remet ça ?

Publié le - Mis à jour le 19 Mai 2017
Aux urnes, citoyens : si l'élection présidentielle avait eu lieu au jugement majoritaire, voilà qui serait le président

Cette expérimentation consistait à offrir la possibilité aux citoyen(ne)s de voter au 1er puis au 2nd tour de l’élection présidentielle avec le Jugement Majoritaire.

Du point de vue de LaPrimaire.org, nous avions à cœur de mener cette expérimentation, principalement pour les raisons suivantes :

faire avancer la recherche scientifique derrière ce mode de scrutin ;

ouvrir une réflexion sur le mode de scrutin en vigueur, utilisé lors de nos élections officielles, auquel nous sommes tellement habitués qu’il ne nous vient même plus à l’esprit de le remettre en question.

Un point de vocabulaire

Comme vous verrez apparaître régulièrement les notions de “scrutin majoritaire” et de “jugement majoritaire” dans l’analyse des résultats, nous rappelons au préalable leurs définitions :

Le scrutin majoritaire désigne le mode de scrutin officiel actuel qui consiste, dans une élection à X candidats, à demander à l’électeur de choisir 1 candidat(e) parmi les X possibles ;

Le jugement majoritaire désigne le mode de scrutin par lequel, dans une élection à X candidats, il est demandé à l’électeur d’évaluer chacun(e) des candidat(e)s en leur donnant une mention allant de Très bien à A rejeter.

Importance du mode de scrutin et frustration électorale

Loin d’être neutre, le mode de scrutin utilisé a une influence majeure à tous les niveaux de l’élection, ce qui en fait un paramètre déterminant du bon fonctionnement démocratique d’un pays.

Mode de scrutin et expression de l’opinion citoyenne

En tant que citoyen, le mode de scrutin offert vous permet-il de vous exprimer de manière satisfaisante ? Jusqu’à présent, le scrutin majoritaire nous demande de nous exprimer de manière binaire et sur 1 seul candidat. A travers votre vote, vous ne pouvez ni nuancer votre préférence pour votre candidat favori, ni donner votre honnête opinion sur l’ensemble des autres candidats qui, de fait, sont tous placés au même niveau, quelles que soient leurs qualités respectives.

C’est parce que le scrutin majoritaire ne permet pas d’exprimer convenablement son opinion que le concept de “vote utile” existe.

Avec le jugement majoritaire, les citoyens ont la possibilité de donner un avis gradué sur chacun des candidats. La différence est énorme car elle permet aux citoyens d’exprimer leur opinion complète sur les candidats, ce qui rend caduque le concept même de “vote utile” et limite grandement le sentiment de frustration électorale.

Mode de scrutin et interprétation de l’opinion citoyenne

Qui n’a jamais bondi en entendant un(e) commentateur(trice) commencer son analyse des résultats électoraux par la phrase suivante : “Par leur vote, les Français ont voulu dire que [..]” puis de continuer avec son interprétation personnelle du vote qui ne correspond vraisemblablement pas à la réalité ? Le responsable est le vote par scrutin majoritaire qui offre une très (trop!) grande latitude d’interprétation des votes. Avez-vous voté “pour” un candidat ? “utile” ? “contre” un autre candidat ? pour le “moins pire” ? Impossible de le savoir.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Milsen - 17/05/2017 - 08:38 - Signaler un abus Temps perdu

    Plutôt que d'étudier un procédé "marketing", n'aurait-il pas été plus judicieux de s'intéresser aux conséquences du scrutin à deux tours (le nôtre) vs à un tour (comme dans la plupart des démocraties)?

  • Par Ph.L. - 17/05/2017 - 09:07 - Signaler un abus "Echantillon" très biaisé !

    On voit que les participants à cette étude étaient majoritairement de gauche et d'extrême gauche: quel est l'intérêt de cette publication dans ces conditions? Pourtant il me semble (j'ai participé) qu'une question du genre "Pour qui comptez-vous voter?" était posée à la fin. Il aurait alors fallu redresser les résultats pour corriger le biais, en tenant compte de la différence entre la population participant à l'étude et de la population réelle. Mais peut-être l'échantillon restait-il trop petit? Au total un article de conclusion très décevant, par rapport aux espoirs soulevés par la méthode.

  • Par bherry - 17/05/2017 - 09:27 - Signaler un abus Quel echantillon ?

    Dans ce "vote" les 5 candidats en tête sont de gauche et les 2 trotskystes arrivent devant tous les candidats de droite. Alors on aimerait bien connaître le profil de ceux qui ont voté. Si ce type de vote a pour but de designer un Melanchon alors vous pouvez vous le garder.

  • Par Ex abrupto - 17/05/2017 - 11:33 - Signaler un abus Echantillon???

    ... selon la méthode des quotas?? Bon, je plaisante. Idée interessante, traitée "par dessus la jambe"

  • Par Anouman - 17/05/2017 - 11:38 - Signaler un abus Jugement

    L'échantillon n'étant pas du tout représentatif cela ne permet pas de comparer les vertus de ce type de scrutin, s'il en a.

  • Par moneo - 17/05/2017 - 11:52 - Signaler un abus nous ne vivons pas sur la même planète

    Dans ma ville Mélanchon c'est l'épouvantail...

  • Par LouisArmandCremet - 17/05/2017 - 14:14 - Signaler un abus Echantillon

    Échantillon en rien représentatif donc intérêt nul...

  • Par tananarive - 17/05/2017 - 14:48 - Signaler un abus La plus grande gueule.

    Remporte la mise, nous avions eu Hitler, Mussolini, Staline, et maintenant Melenchon. Finalement notre mode de scrutin est pas si mal. Je proposerai un scrutin à trois tours qui remplacerait les primaire des partis et pour éviter que certains aillent polluer la primaire des autres, ceux qui ont voter en adhérent à des valeurs qui ne sont pas les leurs se reconnaitront.

  • Par Willow29 - 17/05/2017 - 16:29 - Signaler un abus Mélanchon ??? Quelle horreur

    Soit les français sont d'incorrigibles trotskiste, soit l'échantillon n'est absolument pas représentatif. J'espère sincèrement que la deuxième raison est la bonne

  • Par J'accuse - 17/05/2017 - 17:11 - Signaler un abus Jugement majoritaire: à rejeter !

    Erreur fondamentale sur la nature de la démocratie: il ne s'agit pas de juger des candidats (sur quelles bases?), mais d'élire un président ou un député. Le jugement éventuel vient en fin de mandat, lorsqu'il s'agit de reconduire ou pas l'élu sortant en fonction de son bilan. Toutes les qualités supposées de ce type de scrutin sont imaginaires, voire totalement absurdes.

  • Par MIMINE 95 - 17/05/2017 - 18:01 - Signaler un abus CE QUI PROUVE QUAND MÊME QUE LES FRANCAIS

    ont une mémoire de poisson rouge et un intellect de hyènes.

  • Par Le gorille - 17/05/2017 - 18:58 - Signaler un abus Approche désastreuse

    Il faut choisir. Le reste n'est que bruit qui embrume les cervelles, ou plutôt, dans l'ambiance actuelle, n'est que refus de choisir,. Cette attitude pourrit le fond de la civilisation, au point d'en tuer l'âme. Cette dernière est bien moribonde d'ailleurs.

  • Par piloupili - 17/05/2017 - 18:59 - Signaler un abus vous avez des lecteurs

    vous avez des lecteurs indisposés avec le plat de frites que mange Hamon! pouvez vous le virer svp?

  • Par AlainAFZ - 18/05/2017 - 10:01 - Signaler un abus Etonnant

    Comme on peut passer son temps à des niaiseries....Melenchon president ? De l'inconscience due à un talent de bateleur de foire....

  • Par Aldel - 18/05/2017 - 10:12 - Signaler un abus Idée intéressante. Etude d'une nullité abyssale

    L'idée est intéressante, et les arguments présentés sont pertinents. MAIS l'étude présentée à l'appui de ces arguments est d'une nullité abyssale. Elle ne démontre rien, ou pire elle démontre l'indigence intellectuelle de ceux qui l'ont effectuée.

  • Par Aldel - 18/05/2017 - 10:15 - Signaler un abus Atlantico ne doit pas publier n'importe quoi !

    Atlantico aurait dû renvoyer l'auteur de cet article à sa copie. Car le début est bien, mais l'étude est nullissime, et Atlantico a le devoir de vérifier la qualité des articles qu'il publie.

  • Par ikaris - 18/05/2017 - 10:39 - Signaler un abus Magouillage électorale sous couvert de progrès

    on le sait : des "think tanks" partisans réfléchissent pour trouver des modes de scrutin qui cimentent le bon vieux système de la fausse alternance (à toi, à moi) ... en voilà un bon exemple ... j'avais entendu d'autres trucs où on excluait des candidats au contraire. Notons que la complexité du dépouillement forcerait l'emploi du vote électronique. comme déjà relevé l'échantillon pris dans cette étude est très très nettement marqué à gauche ... ce qui, du coup, rend la démonstration de la chose assez risible : Poutou n'est pas loin de l'élection !

  • Par Nicolas V - 18/05/2017 - 11:27 - Signaler un abus L'idée est bonne, mais ...

    1- j'ai lu la vidéo , c'est 1 échelle en 7 points, pas 6, qui commence avec "Excellent ". 2- le resultat exposé ici vient des biais d'échantillon 3- on a pas la durée du test Une photographie de l'opinion se fait à un instant T sur 24 à 48h. Était-ce avant, après , pendant le Debat ? Étalé sur tte la période ? L'avantage de la méthode , elle peut pallier au moins en partie le matraquage de la presse au profit de "son" candidat

  • Par Sangha26 - 18/05/2017 - 12:29 - Signaler un abus Etonnant !

    C'est toujours facile de dire, après coup ! ça ne ressemble à rien du tout, sinon que les "sondés" ne se trouvent que dans une certaine catégorie de population...

  • Par g16 - 18/05/2017 - 13:59 - Signaler un abus tout est bien qui finit bien

    on a mal voté, mais on a élu le meilleur.

  • Par Phlt1 - 18/05/2017 - 15:50 - Signaler un abus Effroyable.!.

    Les partis extrêmes dont font partis Mélenchon et Le Pen essaient tout pour brouiller l'esprit des citoyens. Chez Le Pen on passe plus d'une année à faire croire à une brouille entre le père et la fille pour rendre le FN "normal": essayez donc d'obtenir 8 millions de votre père si vous êtes en procès avec lui.!.?... Chez Mélenchon, on veut brouiller la réalité, comme l'ont toujours fait les partis de Gauche. Alors abrités derrières des études - si possible cautionnées par des grands noms (Polytechnique ici.!!! - derrières des opinions, et derrières des hologrammes, on fait croire à l'opinion qu'un système serait mieux qu'un autre, et comme par hasard ce système avantage Mélenchon. Et quand on voit de quel système il s'agit, on s'étonne que Atlantico ait pu trouver cela si sérieux au point de nous en faire part.!; Disons que le seul intérêt serait justement de montrer toutes les formes de manipulations possibles: il faudrait pour cela que l'article dénonce cette"étude"dans tous ses aspects, montrer à quel point certains sont capables d'essayer de détourner la réalité et la vérité pour arriver à leurs fins.!.

  • Par brennec - 18/05/2017 - 18:54 - Signaler un abus Heureusement

    on ne vote pas selon ce mode.

  • Par C3H5.NO3.3 - 18/05/2017 - 21:25 - Signaler un abus ttes representatif

    Echantillon très représentatif de ce qu.on trouve au cnrs.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€